MENU ZINFOS
Océan Indien

Maurice : Les investissements directs étrangers en forte hausse au premier trimestre 2015


- Publié le Jeudi 18 Juin 2015 à 11:22 | Lu 1278 fois

Les investissements directs étrangers (IDE) à l'île Maurice ont engrangé au premier trimestre 2015 quelque 2,4 milliards de roupies(1) dans leur sillage, comme le rapporte la Banque centrale de Maurice. Ce qui représente une augmentation de 27,5% par rapport à la même période calendaire de l'année dernière. 

L'immobilier rassemble à lui seul 1,9 milliard de roupies d'investissements étrangers pour développer le secteur sur l'île, dont 1,6 milliard pour les projets immobiliers de luxe IRS, RES(2) et IHS(3). 

L’acquisition d’un bien immobilier haut de gamme sous l'égide du RES ne donne pas le droit automatique à son propriétaire de résider à l'île Maurice sauf si la valeur du bien dépasse les 500.000 dollars (444.090 euros). 

Dans ce cas précis, le dispositif de résidence s'applique selon les mêmes clauses octroyées lors de l'achat de villas sous le régime IRS (Integrated Resort Scheme) voté en 2002 qui de son côté permet l'acquisition pour le détenteur du bien et sa famille d'un statut de résident à l'île Maurice. 

(1) Un euro équivaut environ à 39 roupies 

(2) Le Real Estate Scheme (RES) mis en place à la fin de l'année 2007 par le gouvernement mauricien permet aux propriétaires étrangers d'acheter un bien immobilier de standing à l'île Maurice. 

(3) L’IHS (Invest Hotel Scheme) offre aux acquéreurs potentiels la possibilité d’acheter des chambres d’hôtel, des villas ainsi que des suites d'un établissement hôtelier mauricien. 




1.Posté par Frigidaire le 18/06/2015 12:40

il faut préciser à ces personnes qu'il y a une banque qui a fait des malversations, il y a l'ancien Premier Ministre qui est entendu quasiment tous les jours pour détournements de pognons en vendant à ses "copains" des terrains pire sa "maitresse" est en résidence surveillée en Italie (12 valises d'argent, 6 coffres fort, etc)
C'est un pays très sûr financièrement .... Investissez c'est bien.

Cela ne veut pas dire qu'acheter à La Réunion c'est mieux avec les impôts que nous avons.

2.Posté par le taz le 18/06/2015 14:23

pas de taxes à 75% ?
pas de chasse au riches ?
pas de fiscalité confiscatoire et d'appauvrissement généralisé ?
pas de d'abrutis issus de l'ENA aux commandes ?

je comprends mieux pourquoi ils ont plus d'investissements étrangers....

nous, on a hollande et ses abrutis....
voyez les résultats.....

3.Posté par Tonton le 18/06/2015 15:39

lol, il yt a aussi des Réunionnais qui ont ouverts qq. "petits épargnes" chez nos voisins.
C'est tout à fait légal, si les finances proviennent de sources déclarées.

Toujours bien d'avoir une petite réserve hors de la portée de certains gourmands.

4.Posté par banchiment le 18/06/2015 15:43

le pays ou l'on peut blanchir son argent.

il est ainsi normal qu'il y a une augmentation !!!!!! le blanchiment d'argent des Asiatiques et Français à Maurice

5.Posté par A mon avis le 18/06/2015 17:27

@ 2 le taz : votre disque est rayé :
Rien ne vous empêche d'aller investir à Maurice si vous ne voulez pas payer 75% d'impôts comme vous le suggérez !
Vous devriez vous informer sur le niveau de vie du peuple mauricien, et le niveau de corruption du milieu politico-financier !
Maurice est la plate-forme financière des investisseurs (surtout asiatiques) qui vont piller les ressources africaines. Et ce n'est pas le peuple mauricien qui bénéficie de cette manne !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes