Océan Indien

Maurice : Les inondations meurtrières coûtent sa place au directeur de la météo

Lundi 8 Avril 2013 - 15:52

Photo : lexpress.mu
Photo : lexpress.mu
Ce n'était qu'une question de temps pour Balraj Dunputh, le directeur de la station météo mauricienne, après les inondations meurtrières qui ont frappé l'île la semaine dernière. Sous les pressions répétées d'une partie de la population et de l'opposition parlementaire, il a décidé de jeter l'éponge. Il sera remplacé par son second, Rajan Mungra.

Il lui est reproché de ne pas avoir émis de bulletin spécial de vigilance le samedi 30 mars 2013, et de ne pas avoir pu limiter les carences de son équipe météorologique.

Il avait déclaré juste après ces inondations sur les ondes de Radio Plus que prévoir ce volume de pluie en si peu de temps "était quasi impossible". "Lorsque nos prévisionnistes ont évalué la situation, ils ont cru que cela se produirait assez loin de nous... Un petit point seulement était sur Port-Louis", avait-il précisé.

Le samedi, "à 13 heures, il n'y avait pas beaucoup de pluie", a-t-il poursuivi. "C'est entre 13 et 14 heures que la pluie est tombée plus fort et en trombe : de l'ordre de 50 à 100 mm de pluies jusqu'à 15 heures... Cependant dès jeudi, nous avions prévu un week-end pluvieux. C'est ce qui s'est produit", s'était justifié Balraj Dunputh.

Peu après ces déclarations, le Premier ministre, Navin Ramgoolam, avait commencé à douter de ce dernier dans les colonnes de lexpress.mu, en indiquant à son sujet qu'il s'était "peut-être contredit".
S.I
Lu 1136 fois



1.Posté par ni vé le 08/04/2013 16:14

A la réunion souvent les prévisions du jour arrive 24 h après.


2.Posté par Jiji2 le 08/04/2013 18:27

+1 avec ni vé.

Les alertes fortes pluies c'est 24H plus tard. lol

3.Posté par Akham le 09/04/2013 15:39

c'est la faute du monsieur, oui bien sur.... il faut arrêter de croire au père noël et aux prévisions météo qui sont souvent faussées ou en retard...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues