Océan Indien

Maurice : Les deux navires arrêtés pour pêche illégale attendus demain matin

Mercredi 27 Février 2013 - 16:54

Les deux navires de pêche interceptés pour pêche illégale dans les eaux de Maurice arriveront jeudi matin à Port Louis sous escorte du patrouilleur Atsantsa. Voici le communiqué de la COI:


Maurice : Les deux navires arrêtés pour pêche illégale attendus demain matin
"Après 750 km d’escorte à la vitesse moyenne de 7 km/h, le patrouilleur Atsantsa et les deux navires surpris en flagrant délit de pêche illégale dans la zone mauricienne arriveront à Port Louis jeudi 28 février à 8h00. L’un des deux navires est en remorque depuis qu’une avarie sur son moteur a été constatée ce matin.

Depuis quelques jours, le convoi est aussi sous étroite surveillance aérienne des avions dorniers des coast guard.

A bord des deux navires de pêche GM5 et malshe-I se trouvent la cargaison de pêche et plusieurs kilomètres de filets appréhendés et placés sous scellés, ainsi que 11 marins Sri Lankais.

Arrivés à quai, l’inspecteur du département des pêches de Maurice et l’agent des coast guard embarqués à bord d’Atsantsa remettront leurs rapports et les éléments de preuves aux autorités mauriciennes chargés de l’enquête.

Les infractions constatées sont particulièrement graves puisque, outre la pêche sans autorisation, l’emploi de filets maillants interdits a été constaté ; ces filets sont particulièrement destructeurs et capturent aveuglément tous les poissons et mammifères marins qui font la richesse des bancs mauriciens.

L’équipage du patrouilleur Atsantsa (requin en malgache) est composé de 12 marins expérimentés brevetés de la marine marchande ou militaire de la marine malgache, de l’équipe régionale de contrôle et d’une équipe militaire de protection et de défense.

Cette opération illustre très concrètement la déclaration de la conférence ministérielle signée à Mahé aux Seychelles les 23 et 24 janvier 2007 selon laquelle les ministres des pêches des cinq Etats membres de la COI se sont engagés à coopérer pour intensifier la lutte contre la pêche illégale dans la région en confiant à la COI l’exécution du plan régional de surveillance des pêches soutenu financièrement par l’Union européenne."
S.I
Lu 1164 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >