Océan Indien

Maurice : Le meurtre de l'irlandaise met au jour un nombre important de vols dans les hôtels

Vendredi 21 Janvier 2011 - 07:41

C'est l'Express de Maurice qui consacre un article sur "les employés qui ternissent l'image du pays" comme le titrait le journal plus d'une semaine après le meurtre de la touriste. Encore secoué par l'affaire du meurtre de la jeune mariée irlandaise dans le Legends Hotel à Grand Gaube, le journal met au jour une série de vols plus ou moins divulgués au fil des années ou même d'un meurtre qui ont émaillé le séjour de touristes dans l'île.


Maurice : Le meurtre de l'irlandaise met au jour un nombre important de vols dans les hôtels
L'affaire de la jeune irlandaise Michaela Harte venue en lune de miel et qui a trouvé la mort dans sa propre chambre alors qu'elle avait surpris un valet de chambres et un superviseur en train de fouiller ses affaires, a pour longtemps marqué la destination touristique de l'île Maurice, qui bénéficiait jusque là d'une très bonne image. Il faut dire que le caractère célèbre de la famille de la victime et de son époux en Irlande n'a pas contribué à faire passer l'affaire sous silence. Depuis plus d'une semaine en effet, les médias britanniques n'ont eu de cesse de parler de l'affaire mais aussi de la réputation de la destination.

C'est dans ce climat de suspicion donc que l'Express de Maurice a dressé un historique des faits de violence ou de vols à l'égard de touristes depuis ces dix dernières années. Le journal précise que "lorsque les soupçons ne peuvent être étayés, des établissements préfèrent alors se séparer des indélicats afin que leur réputation ne soit pas entachée". Pourtant quelques affaires ressortent.

Une formation adéquate aux employés des hôtels

"Je suis atterré quand je vois le père de la victime en pleurs sur les images de la BBC. Tout ceux qui savent que je viens de Maurice ne cessent de me demander comment cela a bien pu arriver chez nous" lâche Sen Ramsamy, l’ancien directeur de l’Association des hôteliers et des restaurateurs de l’île Maurice. Pour lui, cette affaire révèle qu'il faut impérativement une formation adéquate aux employés d’hôtels.

Les vols concernaient pour la majeure partie des sacs laissés sur la plage. Ceux dans les hôtels sont peu répercutés car souvent le client pense avoir égaré un bien en faisant ses valises. Dans d’autres cas, la police soupçonne les touristes d’avoir fait une fausse déclaration pour toucher leurs primes d’assurance. Des employés d’hôtels, conscients de ces lacunes, ont alors commencé à avoir la main longue.

Récemment, la police criminelle de Trou-aux-Biches était tombée sur un cas pour le moins insolite. Un employé de l’hôtel Véranda se rendait chaque jour dans la chambre d’une cliente et lui piquait un seul et unique billet de banque. Il a pu être arrêté grâce à un billet marqué.

Côtoyant le luxe et l’opulence, les salariés ont du mal à ne pas être tentés

Le petit voleur peut toutefois se transformer en meurtrier du jour au lendemain. Tout le monde se rappelle à Maurice du meurtre atroce du milliardaire indien Mujeeb Mir le 31 janvier 2005. Résidant dans un campement grand luxe à Cap-Malheureux, il a été la cible de Prabakar Takar, 19 ans, ex-employé du Paradise Cove Hotel reconverti en vigile. Au lieu de veiller au bien-être de l’héritier d’un empire de tapis persans, il avait  rameuté ses amis pour essayer de détrousser la victime de ses millions. Quand ils avaient  fini par mettre la main sur ses cartes de crédit, ils l’avaient emmené dans un champ de canne à Grand-Baie pour le massacrer. Ils l’ont roué de coups puis passé une voiture sur le corps avant de le brûler vif, se remémore l'Express de Maurice.

Plus récemment, des cas sordides ont bien failli déraper dans certaines villas et autres bungalows, tel que l’agression d’un couple coréen en lune de miel à Belle-Mare en août 2008. Le mari avait été battu à coups de gourdin, sa compagne s’en sortant avec une peur au ventre, ils ont préféré quitter le pays au plus vite au lieu de porter plainte.

Depuis, Maurice est peu amène à divulguer les chiffres d’attaques et de vols contre les touristes. En mars 2008, le Premier ministre révélait qu’en l’espace d’un an, à compter de mars 2007, cinq agressions, un viol et 805 cas de vols avaient été répertoriés contre des touristes. L'année dernière la police criminelle de Trou-aux-Biches avait démantelé un "gang" de douze voleurs au sein du personnel de l’hôtel Véranda.

Loin, bien loin de l'image carte postale de l'île Maurice.
Ludovic Grondin
Lu 5592 fois



1.Posté par Ded le 21/01/2011 08:04

Voila ce qui arrive lorsque la population qui a un niveau de vie assez bas et se retrouve confrontée tous les jours à des touristes venus de pays plus riches, touristes qui , s'en s'en rendre compte ( ou pire parfois volontairement ,juste pour frimer) , "étalent" leur aisance aux yeux de tous..;ça fait naître des idées d'enrichissement rapide.

Mais attention,ne stigmatisons pas Maurice dont la majorité de la population est honnête.

D'ailleurs , nous mêmes à la Réunion , sommes mal placés pour montrer du doigt car la délinquance frappe aussi nombre de touristes en vacances chez nous ( voitures vandalisées et cambriolées sur les parkings au départ de certaines randonnées, vol sur les plages...etc)

Dernière remarque: La Véranda est à Grand Baie et non à Trou aux Biches

2.Posté par Simplet le 21/01/2011 08:19

b[... le Premier ministre révélait qu’en l’espace d’un an, à compter de mars 2007, cinq agressions, un viol et 805 cas de vols avaient été répertoriés contre des touristes ...]b

Quand on sait qu'il y a eu environ 800 000 touristes cette année-là ... statistiquement cela représente un taux de délinquance de 1 pour mille ... nous sommes loin du taux de délinquance (ou de criminalité) en FRANCE, ou à La REUNION, de 5,8 % en 2007 ... soit 58 fois plus.

Si les chiffres donnés par le Premier ministre mauricien sont justes, nous pouvons considérer que les touristes dans cette île sont trés bien protégés ... mais il n'y a pas de protection absolue, et il est logique qu'il y ait des délits commis contre eux ... et lorsque ces délits vont jusqu'au viol et le meurtre, nous ne pouvons qu'être horrifiés ...

Mais avant de jeter la pierre à nos amis mauriciens, rappelons-nous qu'à La REUNION, nos touristes aussi sont la proie de voleurs, de violeurs voire de meurtriers (CILAOS, ...).

Malgré l'horreur de cette affaire de meurtre contre cette ressortissante irlandaise, je pense qu'il nous faut éviter de jeter l'anathéme sur les mauriciens ... nous avons mieux à faire de nous occuper de tout ce qui se passe à La REUNION ... il suffit de lire les pages de "Faits divers" de nos journaux tous les jours pour s'en apercevoir.

3.Posté par vazabe le 21/01/2011 08:23

rien que des baiseurs ces mauriciens..!
en toute comparaison, il vaut mieux aller à Mada, ça craint moins...!

4.Posté par christ le 21/01/2011 10:06

Il suffit de lire la rubrique fais divers à la Réunion pendant une année pour voir le niveau de violence dans notre île. Chaque jour c'est la même litanie, viols en réunion, coups de sabres, barbarie, meurtres, ... mais chez les autres c'est toujours pire pensons nous.
L'éducation est la seule arme contre la bêtise et la violence.

5.Posté par noe974 le 21/01/2011 09:47

Restez chez vous au lieu d'aller frimer dans les pays aux bas revenus !

1)Madagascar , Thaïlande , Canbodge .... : combien de vieux hommes en mal d'amour y vont là-bas ? recherche de jeunes femmes , parfois enfants.... touristes sexuels !
2)Maurice : on aime aller là-bas parce qu'on est chouchouté comme des nantis (ou on se croit !!!)

6.Posté par Ladilafé le 21/01/2011 10:14

vazabe :
"rien que des baiseurs ces mauriciens..!
en toute comparaison, il vaut mieux aller à Mada, ça craint moins...! "

j'espère que tu plaisantes !

j'ai été à Maurice pour Noël : je dis Chapeau au secteur touristique là bas !
Par contre je n'irai jamais à Mada : à chaque coin de rue tu peux te faire assassiner ! La situation politique étant trop instable à mon goût (tout comme la thailande ou les pays notoirment connus pour leurs enlèvement de touristes...)

La problématique du toursime à Maurice est complexe.
la population est majoritairement pauvre, et le tourisme est le premier revenu du pays, donc OUI ils sont acceuillants ! OUI ils sont courtois ! Mais ont-ils le choix ?
les gens disent : les Mauriciens sont plus acceuillants, le tourisme à la Réunion doit en prendre exemple ! OUI MAIS j'ai noté quand même lors de mon séjour comme une ambiance morose, un je ne sais quoi de "j'aspire à mieux, ces touristes sont là à dépenser, gaspiller, je baisse la tête mais je n'en pense pas moins"

Rien à voir mais je trouve un parallèlle intéressant avec la situation économique en Chine, où les esclaves des usines ont longtemps aspiré à plus et ont commencé à se soulever, gréver, une première en Chine ! du coup le prix des made in china est en hausse, certaines entreprises délocalisées réintègrent les frontières françaises, foxconn revoit à la hausse le prix des pièces détachées électroniques (ex : apple, nvidia pour ne citer qu'eux) Une sorte de révolution populaire née d'un ras le bol, l'envie de "bien" vivre comme ces européens ou américains (ce qui est normal)

les Mauriciens de l'industrie du toursime n'en sont pas loin et ça se ressent dans leur façon d'être, même s'ils affichent un sourire de carte postale car soyons honnêtes, ce sont les touristes qui leur permet de survivre.

Pour ce qui est des chiffres communiqués par le premier ministre Mauricien, ils sont loin d'être justes, la communication (ou non communication) Mauricienne sur les événements négatifs qui entachent leur image est bien rodée, y a qu'à voir le peu de cas de chick référencés lors de la crise qu'on a connu. Non avons certes surmédiatisé la crise mais à Maurice, s'ils l'avaient fait, ils n'auraient pas eu de subventions pour pallier le manque à gagner du à la baisse de fréquentation touristique.

7.Posté par midiazot le 21/01/2011 12:36

L'Express de Maurice "les employés qui ternissent l'image du pays".
Ce qui à amené beaucoup de violence à Maurice est aussi lié à tous ces Hôtels ou les employé travaillent au moins 10h par jour pour un salaire qui n'est pas l'équivalent du RMI. Belle plage pas naturel construite au Bulldozer. Beaucoup de tentation, ce qui n'excuse pas le comportement d'employés. Construction à tout va d'Hôtels maintenant de Résidences privé ou les Mauricien sont exclus des plages. Nouvel forme de zoo moderne pour les autochtones, ont leur donne pas de cacahuètes, mais c'est eux qui les apportent
" Ces Hôtels qui ternissent l'image de Maurice"


8.Posté par OLIVIER le 21/01/2011 13:39

Ded (post 1) joue les connaisseurs, mais Véranda est un groupe hotelier qui a des établissements à la fois à Grand Baie (Véranda Grand Baie ) et à Trou aux Biches (Véranda Pointe aux Biches)...C'est comme si on disait "Mercure est à Paris et pas à Toulouse"...

9.Posté par Choupette le 21/01/2011 14:35

Mais c'est l"Auberge rouge", là-bas ???

10.Posté par Tweety le 21/01/2011 20:38

Dire que je voulais y aller en famille d'ici quelques semaines ... J'irai peut-être au Blue Margouillat du coup !
Je n'apprécie pas spécialement Maurice et y vais très rarement. Je suis pour rester à la Réunion pour une petite vacances, mais quelqu'un peut-il me proposer un hôtel en All Inclusive sur l'île, de préférence pas loin de la plage ? Je voudrais passer une semaine de repos absolu, pour une fois !
J'attends toute proposition.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >