Océan Indien

Maurice : Le financement des pensions pourrait peser lourdement sur les finances publiques à l'horizon de 2060

Lundi 22 Juin 2015 - 15:34

Un rapport du Fonds monétaire international (FMI) a dernièrement mis en avant que les personnes âgées de plus de 60 ans et qui représentaient 13% de la population mauricienne en 2013 devraient augmenter considérablement à l'horizon de 2050 pour avoisiner 30%, soit un tiers des habitants de l'île. 

L'augmentation de la pension vieillesse, actée dans les faits par l'alliance Le Peuple(1), victorieuse des dernières élections législatives, a fait gonfler l'enveloppe budgétaire allouée par les autorités. 

Ainsi, avec l'augmentation envisagée du nombre de personnes âgées à l'île Maurice, le financement des pensions en 2060 pourrait correspondre à plus de 11% du PIB et peser lourdement à terme sur les finances publiques du pays. Les experts du FMI avancent un rallongement de l'âge de la retraite à 68 ans en 2050 et un rehaussement sur neuf ans du taux de cotisations de 9% à 18%. 

Pour rappel à la fin décembre 2014, 180.611 personnes âgées entre 60 et 89 ans ont touché 5.000 roupies(2), celles âgées entre 90 et 99 ans au nombre de 3.205 ont été payées 15.000 roupies par mois, et les 103 centenaires de l'île Maurice ont eu droit au paiement de 20.000 roupies mensuelles. 

(1) L'alliance Le Peuple regroupe le Mouvement Socialiste Militant (MSM), le PMSD (Parti Mauricien Social Démocrate) et le Mouvement Libérateur (ML) 
(2) Un euro équivaut environ à 39 roupies 
Lu 953 fois



1.Posté par noe le 22/06/2015 17:21

Pour éviter ces problèmes à la Réunion , on devrait obliger tous les valides à bosser bien au-delà des 80 ans ....
Beaucoup qui vont en retraite à 50 ou 60 ans ne vivent pas trop vieux car ils usent leur corps en mangeant trop et en allant s'amuser à la Soucoupe et en buvant beaucoup de ti coup sec !

2.Posté par sacrés experts! le 23/06/2015 08:12

"Les experts du FMI avancent un rallongement de l'âge de la retraite à 68 ans en 2050 et un rehaussement sur neuf ans du taux de cotisations de 9% à 18%."

A écouter les fameux "experts" du FMI, on devrait travailler jusqu'à sa mort et payer un max de cotisation. Sacrés "experts" va!


1.Posté par noe le 22/06/2015 17:21

Ouais, surtout dans l'Education nationale, n'est-ce pas?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter