Océan Indien

Maurice : La consommation de psychotropes chez les lycéens inquiète les autorités

Jeudi 15 Novembre 2012 - 15:43

Maurice : La consommation de psychotropes chez les lycéens inquiète les autorités
Les autorités mauriciennes s’inquiètent de la recrudescence d’un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur chez les lycéens de l’Ile Maurice.
 
Nombreux d’entre eux consomment désormais dans la rue, en dehors de leurs heures de cours, des antiépileptiques de la famille des benzodiazépines, en guise de psychotropes, à l’instar du Rivotril ou Rohypnol, relate le site lexpress.mu.
 
Puissantes drogues addictives mélangées à de l’alcool
 
Un trafic préoccupant à Maurice qui est facilité par des médecins peu regardants sur le nombre de prescriptions qu’ils rédigent.
 
Certaines pharmacies alimentent également le marché en vendant sous le manteau ces dangereux produits hallucinogènes et proposés aux jeunes à 75 roupies l’unité (1,8 euro).

Ces médicaments détournés de leur usage neurologique deviennent de puissantes drogues addictives mélangées à de l’alcool, pour les jeunes consommateurs.
 
Selon un officier de la police mauricienne, "les étudiants connaissent le contenu chimique de ces médicaments et savent faire des mélanges pour que l’effet soit similaire à de la drogue dure".

Source: http://www.indian-ocean-times.com/
Lu 760 fois



1.Posté par noe le 15/11/2012 14:51

Les jeunes ne croient plus en l'avenir ...Ils ne savent que planer en utilisant des drogues ...
Pas bien cette autodestruction ...

« Les enfants font de la vie un jeu. Gardez ce regard et ne cessez jamais de grandir. » [Hervé Desbois]

2.Posté par pas cool le 15/11/2012 16:28

Pourquoi fabriquer tous ces mer..s, vous savez très bien que cela ne soigne pas mais fait de juteux profits à ce qui les fabriquent , les distribuent en la vendant, tous corps de métier confondus Honteux, scandaleux , le tous créer encore plus de détraquer et se faire encore plus de pognons. 2012 on est bien en 2012.Et vous parler d'évolution , destruction serait plus aproprié

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter