MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Maurice : La Présidente de la république en pleine tourmente


A la veille des 50 ans de l'Indépendance de l'ile Maurice, un nouveau scandale secoue la présidence de la République. AGF démissionnera ou ne démissionnera pas ?

Par La Mauricienne - Publié le Jeudi 1 Mars 2018 à 11:55 | Lu 2213 fois

Photo Capital Mauritius
Photo Capital Mauritius
Tremblement de terre au Château.

Le bellâtre philanthrope et milliardaire Alvaro Sobrinho a entraîné la scientifique Ameenah Gurim Fakeem Présidente de la République de Maurice dans un séga qui continue de secouer les vielles pierres du Château de Réduit. Si la Une du quotidien l'Express a révélé "les folles dépenses de Madame la Présidente de la République" hier au grand public.

Les addictions de madame "j'y suis, j'y reste" au shopping avaient déjà fuité depuis l'année dernière par quelques lanceurs d'alerte mauriciens. 

La réunion hebdomadaire entre le Premier ministre et la présidente de la République devrait avoir lieu dans la matinée de ce jeudi 1er mars. Réunion qui promet d'être orageuse après les révélations sur les folles dépenses d’Ameenah Gurib-Fakim. Le Planet Earth Institute (PEI) lui a, en effet, alloué une carte de crédit platinum de la Barclays Bank. Et les relevés montrent des dépenses extravagantes digne d'une Diva.

Malgré une succession de mini remaniement ministériel et quelques réajustements au niveau de sa garde rapprochée voir au sein de son équipe de conseillers et supers conseillers en tous genre. Les scandales et autres casseroles s'accumulent. Le petit Pravind, malgré tout ses efforts et l'envie d'incarner la moralité et le bon exemple pour les mauriciens, est plombé par une rafale d'emmerdes.
 
Pourtant la nomination de AGF tombait à pic dans le package "All in One inclusive" des promesses électorale comme une marchandise vantée et très bien évaluée sur le plan national et international. Elle avait vraiment tout pour plaire. Elle incarnait un nouveau souffle, un changement et une avancée démocratique majeure pour la cause de la femme mauricienne. 

Certains signes ne trompaient pas. Celle qui clame être apolitique à tout-va et qui n'a aucun pouvoir semble aussi n'avoir aucune opinion sur les sujets d'actualité tels que la protection des plages, les projets IRS qui peuvent mettre en péril tout un écosystème ou  sur un projet aussi farfelu que ridicule d'un Petroleum Hub à Albion. Des silences qui en disent long.  

Pourtant elle était à la Cop 21 pour faire des promesses tout en raflant au passage une médaille de la légion française. Notre fétichiste des médailles collectionne des prix dont on ne soupçonnait même pas l'existence. Mais elle adore ça. C'est HO-NO-RI-FI-QUE. 
 
Malgré les révélations qui font grand bruit sur ses amis philanthropes dont le bellâtre Alvaro, Madame campe toujours au Château version Marie Antoinette entre luxe, opulence et privilèges. 

Elle peut compter sur certains amis dont Ivan Collendaveloo le Deputy Prime Minister et leader du Muvman Liberater (ML). Celui-ci, dans dans son numéro "pli couillon je meurs", avait regardé "les yeux dans les yeux" le bellâtre Alvaro pour savoir que son argent est propre. Ça en dit long sur les talents de blanchisseur du ministre. 

Face aux attaques, Madame se dit "meurtrie" et "blessée", y voit un complot. Son poste suscite envie et jalousie. Ce qui n'est pas faux. Payée à parader aux quatre coins de la planète avec pour seul inconvénient le jetlag, y'a pire comme job.

C'est que Madame voyage beaucoup. Beaucoup voire beaucoup trop. Les méchantes langues disent qu'elle ne réside plus à Maurice mais se trouve en transit. On comprend mieux vu les factures sur sa Platinum Card dûes à son titre de Vice-Chairman de l’institut PEI.
Les copies des comptes de la Platinum Card de Madame la présidente (numéro de carte 432151******5946) pour les mois de septembre, octobre, novembre et décembre 2016 suggèrent certaines dépenses qui paraissent incongrues pour la promotion d’une fondation qui alloue des bourses pour des programmes de PhD. 

Les factures sont plutôt celle d'une addict au shopping. 

Entre chaussures, bijouterie et garde robe de grand couturier, Madame la Présidente sait comment se faire plaisir. Elle avait pourtant certifié travailler sans rémunération et comme bénévole. Si c'est la nouvelle façon de faire de l'humanitaire, La Mauricienne pense aussi s'engager dans de grandes causes. 

Dans cette cacophonie, c'est silence radio au niveau de la majorité. Il n’empêche que cette affaire embarrasse tout le monde. Une éventuelle démission de la chef de l’État entacherait les célébrations du cinquantième anniversaire de l’Indépendance. 

Du côté de l’opposition, le député du PTr, Shakeel Mohamed a déclaré : "La réputation de la présidence de la République et de Maurice est entachée. La meilleure chose que Mme la Présidente devrait faire serait de démissionner". 

Il compte présenter une motion de blâme contre Ameenah Gurib-Fakim à la rentrée parlementaire. Shakeel Mohamed va encore plus loin: "Avec tout ce qu’on sait et ce qu’on a lu, il est clair que cette situation avec Sobrinho n’engage pas uniquement la présidente de la République mais aussi le Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo. Ce dernier l’a défendue bec et ongles."


La Mauricienne 




1.Posté par Richard Zoreil de sin dni le 01/03/2018 14:15

Comme d'habitude un tissu de de connerie et mal écrit en plus .....
SIC

2.Posté par Mi le 02/03/2018 10:14

Qui a écrit cet article ? C'est pas clair du tout. Je ne suis pas spécialiste de Maurice, mais comme beaucoup de Réunionnais je suppose, et là c'est un peu du chinois....
Qui est "Le petit Pravind", par exemple ?

3.Posté par Gobineau le 02/03/2018 15:28

Beaucoup de confusion dans cet article... Une syntaxe très perfectible... Est-ce que l'auteur(e) se relit au moins ? On croit comprendre ce dont il s'agit mais la rédaction approximative nous éloigne du cœur du sujet...

4.Posté par Jfrancois le 04/03/2018 08:28 (depuis mobile)

Le petit pravind c''est notre premier ministre

5.Posté par fan de la Mauricienne le 08/03/2018 16:01

Moi, je suis fan de la Mauricienne.
Le ton est excellent et plein d’humours.
Si vous ne connaissez pas « le petit Pravin », c’est que le sujet n’est pas pour vous, passez votre chemin et concentrez vous sur les faits divers des Robert & Co.
J’encourage la Mauricienne à rester elle-même.
Ces détracteurs ne sont que de vulgaires adeptes de la royauté Mauricienne.
A bon entendeur.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes