Océan Indien

Maurice: Démission prévue pour la Présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim

Vendredi 9 Mars 2018 - 15:50

En poste depuis le 5 juin 2015, la président de la République à Maurice, Ameenah Gurib-Fakim, quittera ses fonctions le 12 mars prochain, lors du 50e anniversaire de l'indépendance de Maurice. Ce compromis a été trouvé en ce vendredi 9 mars avec son Premier ministre, Pravind Jugnauth.


Maurice: Démission prévue pour la Présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim
L'île Maurice subit une crise constitutionnelle, qui s'est d'autant plus empirée ces derniers jours. Ce qui a entraîné l'actuelle présidente de la République a vouloir poser sa démission, alors qu'elle était en poste à la State House depuis 2015. Ameenah Gurib-Fakim était notamment au coeur d'une polémique concernant des achats personnels qu'elle aurait effectués avec une carte de crédit mise à sa disposition par l'ONG Planet Earth Institute, dirigée par l'homme d'affaires angolais controversé, Alvaro Sobrinho.

Alors que certains de ses collaborateurs étaient en pleurs, Ameenah Gurib-Fakim devait annoncé officiellement à la Speaker Maya Hanoomanjee sa démission en ce vendredi 9 mars 2018, comme le veut la Constitution. Mais aux vues des réactions, un compromis a été trouvé avec le Premier ministre, Pravind Jugnauth, relate Défi Média.

Ameenah Gurib-Fakim remettra le flambeau le 12 mars prochain. Une date clé pour l'île, qui correspond au 50e anniversaire de l'indépendance de Maurice. Ces célébrations se dérouleront donc normalement avec pour invité d’honneur, le président indien Ram Nath Kovind.

L'actuelle présidente de la République quittera ses fonctions une fois ce dernier parti. Ameenah Gurib-Fakim a également affirmé qu'elle avait remboursé l'argent utilisé à titre personnel, en mars 2017.
Charline Bakowski
Lu 6249 fois



1.Posté par DOGOUNET le 09/03/2018 17:50

J'ajoute avec françoise GIROUD (paix à son âme) que l'égalité hommes-femmes est ainsi vérifiée car cette dame semble avoir les mêmes "compétences" que certains hommes d'autant plus assoiffés de pouvoir qu'ils sont incompétents.

2.Posté par RIPOSTE974 le 09/03/2018 20:04

Quelle idiote , l'argent l' a rendu gourmande

3.Posté par Ludo le 09/03/2018 21:01

C'est dommage. C'est du harcèlement de presse locale mauricienne, qui ayant publier des factures. Seule femme présidente a Maurice, en plus elle fait un travail avec son gouvernement même si tout n'est pas parfait mais elle a fait du boulot quand même.
J'ai une pensée pour mes amis mauricien qui vont encore souffert de pouvoir passé entre Père et Fils. c'est honteux.

4.Posté par jjey974 le 10/03/2018 03:00

Qui s’est empiré ??? Wao

5.Posté par kirikou le 10/03/2018 07:29

Il ne fallait pas utiliser cette carte bancaire pour acheter des bijoux.............................vous avez déçu madame.

6.Posté par sinsonido le 10/03/2018 07:54

Cette grande dame a pris une décision digne et honorable : le panache dû a son éducation anglaise qu'elle a reçue pendant son impressionnant cursus universitaire ( voir sa bio sur Wki ). Bref, la classe SO BRITISH !On aimerait que certains élus de chez nous ait la même conduite après leurs condamnations avérées. Je sais que je fais un rêve tout eveillé. Pauvre run : petit pays ; petites gens et petites mentalité...

7.Posté par marie le 10/03/2018 08:44

La voleuse.

8.Posté par Nabo Zabo le 10/03/2018 08:54

Avant ça combien elle a du planquer ?

9.Posté par Merlu le 10/03/2018 11:42

Vous allez vite la regretter, ceux qui viennent derriére ne sont pas mieux
Ce sont de requins vous verrez vous avez mangé votre pain blanc
Le pire est à venir vous verrez bien
Le prétexte de la carte était tellement gros....

10.Posté par A mon avis le 10/03/2018 13:19

La présidente de la République de Maurice, à la suite d'accusations journalistiques de "manquements à l'éthique" est poussée à la démission par une coalition de mâles élus !

Lui demander de démissionner, SANS QUE CETTE AFFAIRE SOIT PASSÉE EN JUSTICE , ressemble fort à un lynchage !

Si toutes les personnalités politiques mauriciennes qui traînent des casseroles devaient démissionner, le gouvernement et le parlement mauriciens seraient bien allégés !...

11.Posté par Ramgoolam le 10/03/2018 18:45

Présidente pot flers et volère, dir li lève paquet et alé. La honte nationale

12.Posté par klod le 10/03/2018 19:31

bonne fêtes de l'Indépendance à nos cousins !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! yes i ;

Les indépendances sont quelquefois durent à assumer pour de petites iles , mais quelle fierté............

des caraibes aux pacifiques en passant par l'OI ,dans l'histoire des indépendances des petites iles , Maurice s'en sort pas mal ...................


bien que comme "paradis fiscal" et "exemple démocratique" il y ait encore des progrés à faire ....................... ET OUI !

mais kan meme la dit , le choix de l'indépendance , quoique disent les nostalgiques du bon vieux temps ( combien de moriciens sont partis en afrique du sud et en ex rhodésie dit ZIMBABWE ( des moriciens blancs , la plupart, ha , c'est dure l'HISTOIRE................ben , ya ) vrai , pas vrai ?.j'en connais ............ ) mais respect !

la run dit 974 i bénéficie de l'argent la framce et de l'europe ................. et c'est bien .............. mais pourtant na deux trois certains y pleure .................. la fote le band zébus endémiques depuis 70 ans ????????????????????????????? ki koné , kriké kraké !!!!!!!!

bonnes fetes mo band cousins ( 50 ans et "définitivement , ayo bonhome ! ")!

avec une pensée avec les chagossiens quand memes ................. ben , hin ? moriciens ? le deal de l'indépendance ek l'Albion ( dite perfide) : la négation des chagossiens !!!!!!!!!!!!!!!


allez ///////////// bonnes fetes . i

13.Posté par Simandèf le 10/03/2018 20:40

Le système politique à Maurice (héritage anglais) est différent que celui de la France le président ou la présidente font plus de la figuration qu'autre chose, c'est le premier ministre qui dirige réellement le pays. Sa démission n'aura pas beaucoup d'incidence.

14.Posté par kanal bisik le 11/03/2018 13:17

ici na rienk volèr a la tète de chaque commune , chaque commission ,chaque pyramide ,chaque palais chaque zenterprise ,et zot la pou kritik moris ? band la po netoye dovan zot porte don !la corruption se compte en roupis a moris ici c est en euro x par 40 .

15.Posté par A mon avis le 11/03/2018 14:20

@13 Simandèf
Vous avez raison sur le rôle honorifique de la présidence de la République dans la Constitution mauricienne.

En revanche, sa démission aura beaucoup d'incidence, car sa démission implique une suite judiciaire sur son présumé conflit d'intérêt, mais surtout sur l’ONG Planet Earth Institute, ONG financée par le controversé Alvaro Sobrinho. Et il semblerait que la présidente de la République ne soit pas la seule à avoir profité des largesses de cette ONG !

De plus, la nomination d'un nouveau président de la République ne se fera pas sans heurts, étant donné que cette nomination est soumise au respect d'un fragile équilibre entre les différentes communautés (religieuses) mauriciennes !

16.Posté par A mon avis le 11/03/2018 17:45

Affaire complexe.
https://www.defimedia.info/mubarak-sooltangos-jai-vivement-conseille-la-presidente-de-rester

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues