Océan Indien

Maurice : Contrôles sanitaires renforcés contre la peste venant de Madagascar

Jeudi 17 Octobre 2013 - 18:08

Maurice : Contrôles sanitaires renforcés contre la peste venant de Madagascar
Les autorités mauriciennes ont décidé de renforcer les mesures de contrôle sanitaire à l'aéroport de Plaisance et au niveau du port pour éviter toute introduction du bacille de la peste bubonique en provenance de Madagascar sur l'île.

Tous les bateaux débarquant devront ainsi remettre au préalable aux autorités portuaires un certificat de contrôle sanitaire qui assure l'absence de rongeurs à bord. En cas de présence de rats, une opération de dératisation sera immédiatement menée par une unité de lutte spécialisée. Cette dernière a également la mission d'installer des pièges à rats et autres raticides dans l'enceinte portuaire.

Les passagers de l'aéroport et du port seront aussi étroitement surveillés à leur arrivée sur le sol mauricien par une autre unité spécialisée de contrôle aux frontières qui assurera une première expertise sanitaire, comme le relate le journal Le Matinal.

Pour rappel, 256 cas de peste bubonique, dont 60 mortels, ont été recensés l'année dernière dans la Grande île.

La peste bubonique ou "mort noire" connaît en général une forte poussée à partir du mois d’octobre, avec le début des premières chaleurs de l'été austral et une humidité qui s'accentue au fil des fortes précipitations de saison.

Indian Ocean Times
.
Lu 1082 fois



1.Posté par DR ANONYME le 18/10/2013 09:14

Aux aéroports, les précautions sont quasi inutiles ; il n'y a pas de rats, sauf peut-être dans la soute.

Aux ports, ce n'est pas du tout pareil ! Attention aux rats qui quittent, à la nage, les bateaux juste avant l'accostage. Autrefois, ce qui était préconisé, c'était la quarantaine à grande distance du port pour le navire comme pour ses passagers. De nos jours, la lutte contre les rats malades ainsi plus faciles à attraper est la meilleure chose à faire dans les bateaux dans la ville du PORT ou celle de Saint-Pierre.

Depuis YERSIN, on sait que ce sont les puces des rats qui portent le germe. Or elles quittent les rats morts ou en train de mourir pour trouver un autre porteur sain : les mollets des humains ! Le bubon est un gonflement des glandes lymphatiques inguinales.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >