MENU ZINFOS
Société

Maurice Cerisola est décédé


Le capitaine d’industrie Maurice Cérisola est décédé ce samedi 28 mars à l’âge de 77 ans. Maurice Cerisola est né le 19 juillet 1942 à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe mais gagne dès l’âge de 12 ans la France métropolitaine avec ses parents. Après une école d’ingénieur à Toulouse, il se lance dans une carrière tournée vers le secteur de l’agro-alimentaire. C’est en 1993 qu’il pose ses valises à La Réunion d’où il pilotera la destinée de l’entreprise Crête d’Or en tant que directeur général. Le chef d’entreprise s’impliquera en faveur de l’économie réunionnaise au sein de l’Association pour le Développement Industriel de La Réunion (ADIR) dont il sera président de 1999 à 2011.

Par Zinfos974 - Publié le Samedi 28 Mars 2020 à 18:56 | Lu 11509 fois

Son portrait à retrouver dans un article de 7Mag   

La première réaction émane de Michel Fontaine :

"Nous venons d’apprendre le décès de Maurice Cerisola, Cet ingénieur qui dirigea la société Crête d’Or. Il était une figure du monde économique de La Réunion, il multiplia ses responsabilités au sein de divers organismes et autres conseils d’administration dont il présida aux destinées de certains d’entre eux.

De nombreuses distinctions et décorations lui furent décernées, c’est incontestablement un homme d’action et d’envergure que perd La Réunion. Engagé dans le monde associatif, il milita inlassablement pour le développement industriel de La Réunion.

J’ai partagé de nombreuses actions à ses côtés au sein du Rotary Club et je peux témoigner de son dévouement."

L’Association réunionnaise interprofessionnelle de la pêche et de l’aquaculture :

"Le Président de l’Aripa se dit attristé par la nouvelle de la disparition de Maurice Cerisola. « C’est un bâtisseur et un défenseur de La Réunion qui nous quitte et qui manquera à tous les secteurs de production locale de notre île ». Maurice Cerisola a beaucoup oeuvré de tout temps, mais principalement en 2009 pour que la pêche réunionnaise trouve sa voie en encourageant et en appuyant la construction interprofessionnelle. Le Président de l’Aripa présente ses plus sincères condoléances à toute sa famille et à tous ses proches."


LA FEDOM s'exprime dans un tweet :


Fabrice Thibier, conseiller ministériel auprès de Annick Girardin, salue également sa mémoire: 

Il nous disait de jouer groupés
 
C'est avec une immense tristesse que j'ai appris le décès de Maurice Cérisola. Sa mémoire mérite d'être saluée, en gardant la tête haute. Maurice a toujours su nous fédérer autour d'un projet simple : faire de La Réunion un territoire d'amitié et de progrès.
 
Que ce soit comme industriel pionnier à La Réunion, comme lobbyiste hors pair de la cause réunionnaise à Paris ou à Bruxelles, ou comme « sage » à l'écoute et toujours bienveillant pour les initiatives locales, il a su je crois marquer durablement notre île. De lui je retiendrai trois combats : celui de la production locale bien évidemment, celui de l'ouverture sur l'économie bleue et celui moins visible pour la réinsertion de ceux mis au ban de la société.
 
Nous traversons tous une période difficile qui ne nous permettra même pas de nous rassembler en sa mémoire, pourtant une expression me vient quand je pense à lui : jouons groupés ! Ce sont ses mots, ceux que « l'homme de la rue » dont il se faisait volontiers l'avocat souhaite entendre de nous tous en cette période !
 
Une pensée émue et sincères pour son épouse, ses enfants et ses proches à qui j'adresse mes condoléances et mon respect amical.


Daniel Moreau, président de l'Association pour le Développement de Industriel de La Réunion (ADIR) :

Avec la disparition de Maurice Cerisola c'est une personnalité passionnée pour la Réunion, son développement économique et sa production locale, qui nous quitte. Son engagement a été total dans toutes les responsabilités qu'il a assumées, en particulier en tant Président de l'ADIR mais aussi comme Directeur Général de l'entreprise Crête d'Or et plus récemment Président de l'IAE et du Cluster Maritime de notre Ile. On retiendra de lui sa célèbre phrase "jouons groupés" plus que jamais d'actualité pour notre territoire. Merci Maurice pour ton engagement sans faille pour La Réunion Nous assurons à son épouse et à tous ses proches notre profonde compassion et leur adressons nos sincères condoléances 


Didier Robert, président de région : 

C'est avec émotion et tristesse que j'apprends la disparition de Maurice Cérisola, un véritable bâtisseur de la société réunionnaise. Pendant plusieurs décennies il a su imprimer et imposer un modèle vertueux de gestion économique qui aura inspiré nombre de chefs d'entreprises sur l'île.
 
Que ce soit en tant que dirigeant de la société Crête d'or, président de l'ADIR au début des années 2000, ou encore président de la Réunion Economique, sa principale préoccupation a toujours été le plein emploi pour les Réunionnais, et le rayonnement du savoir-faire des entreprises locales.
 
Particulièrement actif au sein de Grand Port Maritime, il a oeuvré pour que le port devienne un hub maritime de premier ordre tout en valorisant et développant les métiers de la mer. Très impliqué dans le Cluster maritime, il a travaillé étroitement avec la collectivité régionale pour la mise en place du Pôle mer-institut Bleu. La mise en place d'un Lycée de la mer, étant pour lui un outil indispensable pour l'apprentissage dans la filière pêche.
 
Au fil des ans, Maurice Cérisola était devenu un conseiller précieux et de référence. Son nom restera longtemps gravé dans l'histoire économique de La Réunion. J'adresse mes sincères condoléances à sa famille et ses proches".


Maurice Gironcel, Maire de Sainte-Suzanne :

Maurice Cerisola s'est éteint ce soir. Il était un grand défenseur de l'économie Réunionnaise.
Nous avons eu de nombreuses fois l'occasion de travailler ensemble.

C'était un homme investi, un industriel engagé. J'adresse mes plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.

Les circonstances ne nous permettront pas de lui rendre un dernier hommage, l'hommage qu'il mérite. Nous l'accompagnerons donc par nos pensées, et je suis convaincu que nous serons très nombreux à penser à ce Réunionnais de l'économie.


Le MEDEF Réunion et son Conseil d’Administration saluent la mémoire d’un visionnaire attaché à La Réunion, son île de coeur :

Nous venons d’apprendre la disparition brutale de Maurice Cerisola.

Ingénieur de formation, il débarque à la Réunion en 1993 pour prendre les destinées de CRETE D’OR. Durant toutes ces années écoulées, il sera impliqué dans la vie économique de son territoire. Tour à tour, président de l’ADIR puis de Réunion Economique et plus récemment du Cluster maritime, il aura été le défenseur acharné à la Réunion et à Paris d’un développement endogène de l’île.

Personnage hors du commun, visionnaire, téméraire, et profondément impliqué dans notre territoire, il aura marqué le monde économique par sa capacité à fédérer. En effet Maurice Cerisola aura été le fervent défenseur d’une intelligence collective pour développer notre territoire. Son cri de guerre célèbre "Jouons groupés" restera à jamais dans nos mémoires.

Par son action territoriale, il est un exemple que nous devons suivre. Le Président du MEDEF Réunion et son Conseil d’Administration adressent leurs plus sincères condoléances à son épouse, sa famille et ses proches et saluent la mémoire d’un grand capitaine d’industrie attaché à son île de cœur.


Olivier Hoarau, maire du Port :

C’est avec tristesse que j’apprends ce soir la disparition de Maurice Cerisola à l’âge de 77 ans. C’était un bâtisseur. Un chef d’entreprise qui a su allier réussite réunionnaise et insertion.

Il avait pendant 10 ans présidé aux destinées de l’Association pour le Développement Industriel de la Réunion « ADIR » dont le siège est installé sur le territoire du Port.

Nous avions eu l’occasion d’échanger dans le cadre de la création d’un cluster maritime à la Réunion. Nous partagions cette volonté de faire de la formation de nos jeunes Réunionnais et Portois : une priorité. C’est en cela que nous avions largement soutenu, ensemble, l’École d’Apprentissage Maritime. Il s’était toujours prononcé favorablement à ma proposition de création d’un lycée de la mer au Port.

Je me souviens d’un homme qui a su montrer l’exemple par son engagement associatif notamment lors de ses visites régulières des prisons. Il était toujours volontaire pour participer à la réinsertion par le travail.

C’était un Homme de valeurs. A ses proches, à ses amis, aux entrepreneurs qui l’ont largement côtoyé, je veux présenter mes sincères condoléances.


Pascal Picard, directeur de l'IAE Réunion : 

C'est avec une grande tristesse que j'ai appris la disparition de Maurice Cérisola. Mes pensées vont vers son épouse, ses enfants et petits-enfants.

Maurice Cérisola était un pilier de l'économie locale et un fervent défenseur des entreprises réunionnaises. Fort de son investissement dans le monde industriel et économique, il a consacré une grande partie de son énergie débordante à agir pour le monde de la formation. 

Il avait comme conviction forte que le développement de notre territoire passait inévitablement par la formation de "nos jeunes ». Ainsi il nous a accompagné pendant 22 années dans notre mission de formation des cadres et des managers afin « de préparer la réunion de demain ».

Il n'avait de cesse de nous rappeler la place importante que doivent avoir les entreprises au sein de notre école et n'a cessé d'œuvrer pour rapprocher le monde universitaire du monde économique.

Toute l'équipe de l'IAE est aujourd'hui en deuil. La disparition de Maurice Cérisola laissera un grand vide dans nos cœurs et au sein de notre école. Il restera dans nos mémoires comme une figure paternelle avec sa force de caractère, son franc-parler et son courage. 

Merci Maurice pour ton engagement infaillible à nos côtés toutes ces longues années.


Pascal Thiaw Kine, président du groupe Excellence E.Leclerc la Réunion :

C'est avec beaucoup de tristesse que j'apprends la disparition d'un ami et compagnon en la personne de Maurice Cerisola. Mes pensées vont vers Marie Pascale et leurs enfants, et je leur adresse mes sincères condoléances. 

La Réunion perd un de ces piliers, un homme d'une rare générosité qui lui a donné sans compter depuis que son destin l'a porté vers notre île. 

Nos chemins se sont croisés à l'interprofession de la volaille (ARIV), à l'ADIR, mais aussi à la Réunion économique dont il a été le premier premier Président. 

Infatigable, il a aussi donné à la jeunesse réunionnaise en faisant le lien entre le monde des entreprises et l'IAE (institut d'administration des entreprises). 

Le monde de la mer était aussi un univers auquel il aura apposé son empreinte pour les générations futures. 

Maurice, tu vas beaucoup nous manquer. Je garderai en mémoire ton humanisme et tes talents de rassembleur de toutes celles et ceux qui aiment La Réunion. Et tes discours aussi, notamment celui que tu as improvisé à Bruxelles, où nous avions failli nous étouffer de rire. 

Bon vent, cher camarade, vers le bonheur éternel auprès du Seigneur.


David Lorion, député de La Réunion : 

C’est avec beaucoup de tristesse que je viens d’apprendre le décès de M. Maurice Cerisola. Comme tous les réunionnais, je perds aujourd’hui un ami pour lequel j’éprouve un immense respect et beaucoup de reconnaissance.

Respect et reconnaissance notamment pour ce qu’il a fait durant toute sa vie en faveur du développement économique de notre île. Entrepreneur dans l’âme, il a notamment initié et accompagné la société Crête d’or à l’Etang Salé jusqu’à sa retraite. Il fut un grand président de l’ADIR durant treize ans, reconnu par ses pairs, défenseur inlassable du développement industriel de notre île. Ce besoin d’entreprendre était l’une de ses principales préoccupations qui l’a amené à continuer cet engagement au sein du monde associatif.

J’avais de l’admiration pour ses grandes qualités humaines, son écoute, son sens de l’engagement et de l’amitié. Bienveillant, il prodiguait toujours de judicieux conseils nés de sa longue expérience de la vie économique.

Récemment encore, lors de nos dernières rencontres, il m’avait fait part de ses nouveaux projets et réflexions qu’il ne manquait jamais de défendre avec l’ardente passion qui était la sienne notamment quand il s’agissait de la place de La Réunion dans l’Océan indien et dans la France. C’est une importante figure de notre île qui disparait.

Je tiens à adresser mes plus tristes condoléances à l’ensemble de sa famille, à tous ses amis et aux entrepreneurs de La Réunion et à leur témoigner tout mon soutien dans cette épreuve difficile. Adieu Momo.
 


Jean-Claude Lacouture, Maire de L'Etang-Salé :

Maurice Cerisola a marqué de son empreinte le développement économique de L'Etang-Salé.
 
Capitaine d'industrie, il a toujours milité pour la création de filières de production locale. Le monde économique réunionnais pleure sa disparition. Le Conseil Municipal de L'Etang-Salé se joint à moi pour adresser nos plus sincères condoléances à sa famille. 


Farid Mangrolia, référent La République En Marche ! :

C’est avec tristesse que j’apprends le décès de Maurice Cérisola. Il a beaucoup oeuvré pour l’industrie réunionnaise et  à donné de son temps et de son énergie en dirigeant l’ADIR et en président l’IAE.

Nous perdons aujourd’hui un homme qui a participé pendant des décennies au développement économique de notre ile. Maurice Cérisola était un visionnaire et un conquérant.

A toute sa famille et à ses proches, je présente mes sincères condoléances.


Michel Dennemont, sénateur de La Réunion : 

C’est avec une profonde tristesse que La Réunion vient d’apprendre la disparition de Maurice Cérisola. C’est une personnalité du monde économique de notre département qui disparait. Maurice Cérisola était un bâtisseur, un entrepreneur du monde de l’industrie qui a pendant 10 ans présidé l’ADIR, Association pour le Développement industriel de La Réunion.
Il a également apporté son expérience et sa vision lors de la mise en place du Grand Port Maritime.
Je présente mes plus sincères condoléances à toute sa famille et à tous ses proches.


Eric LEGRIGEOIS, Président du Directoire du Grand Port Maritime de La Réunion

Président du Cluster Maritime et à ce titre, membre du Conseil de Développement du Grand Port Maritime De La Réunion, Maurice CERISOLA a porté jusqu'au bout son engagement à développer le secteur de l'économie bleue à La Réunion. Pour cela, nous lui en sommes reconnaissants et continuerons à porter les projets qui lui tenaient à cœur.

En mon nom propre et en celui des collaborateurs de Port Réunion, nous adressons nos sincères condoléances à la famille et aux proches de Maurice CERISOLA.

Le communiqué de l'Université de La Réunion :

Le monde maritime perd aujourd'hui l'un de ses défenseurs les plus pugnaces. 

C'est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de M. Maurice CERISOLA.

Artisan du développement de l'Institut d'Administration des Entreprises (IAE) de l'Université de La Réunion dont il était le Président du Conseil depuis 22 ans, M. CERISOLA aura marqué notre établissement par son implication et son engagement pour faire que l'ensemble des acteurs du monde socio-professionnel puisse « jouer groupé ».

Au nom de l'équipe présidentielle, de la direction et des collègues de l'IAE et, plus largement de l'ensemble de la communauté universitaire, le Président de L'Université de La Réunion tient à rendre un vibrant hommage à celui qui a tant oeuvré pour le développement socio-économique de notre territoire. 

Nous perdons l'un de nos soutiens du monde socio-économique et une personne fièrement engagée auprès de nos étudiants et de nos équipes. 

Toutes nos pensées vont à sa famille à ses proches en ces moments douloureux. 

Bien cordialement,

Anthony Lebon, Président de la FRBTP

Hommage à un bâtisseur passionné et passionnant

C'est avec une grande émotion, que toute la famille du BTP s'associe aux hommages rendus à Maurice Cerisola. Capitaine d'industrie, Président de l'Adir puis de la Réunion Economique, investi à la cause des jeunes et du savoir-faire local dans plusieurs mandats et représentations :  son engagement indéfectible et passionné en faveur du développement de la société réunionnaise restera dans toutes les mémoires.

Nos pensées immédiates vont à sa famille et à ses proches.
Puisse son exemple nous servir encore longtemps.
 

Raymond Lauret:

Maurice Cérisola, un grand Réunionnais…
 
Dans les fonctions d’Adjoint au Maire du Port et de Président de la Commission du Développement économique de la Région sous la présidence de Paul Vergès, j’ai bien connu et apprécié Maurice Cérisola, alors président de l’ADIR.
Je n’oublierai jamais la démarche qu’il fit un jour auprès de moi. Une entreprise installée en ZIC 2 du Port était menacée dans sa survie par une mise en demeure de l’administration des Douanes d’avoir à payer une importante somme au titre de l’Octroi de mer. L’Octroi de mer : c’est une bonne chose pour les économies insulaires. Mais depuis Bruxelles, certains hauts fonctionnaires européens n’ont pas toujours sur les économies de nos régions ultrapériphériques un jugement sain et correct. Et dans le cas qui était porté à notre connaissance par le Président de l’ADIR, l’entreprise locale visée était totalement dans son bon droit.
Avec Maurice, nous nous sommes aussitôt rendus au Port, à la Direction des Douanes. Nous avons pu alors rencontrer le Directeur de cette institution.
Je me rappelle, Maurice avait les larmes aux yeux lorsque nous avons plaidé la bonne foi du Directeur de l’entreprise menacée. Après toutes les questions qu’il convenait qu’il pose, le directeur des Douanes nous a promis qu’il allait aussitôt faire pour le mieux. La « dette » (les guillemets que nous utilisons indiquent qu’il y avait bien une interprétation excessive de la part de certains bureaucrates d’ici et d’ailleurs) fut effacée moins de deux mois après. Et l’entreprise put poursuivre ses activités avec ses dizaines d’employés.
Dans bien d’autres domaines encore, Maurice Cérisola aura été ce militant de l’action économique qui ne ménageait ni son temps, ni ses relations pour faire avancer cette île où il avait un jour choisi de s’installer. C’est un grand Réunionnais qui vient de nous quitter.
Salut à toi, Maurice. Nous ne t’oublierons jamais….
 
 

Communiqué de l’Association régionale de l'Institut des hautes études de défense nationale de l'océan Indien (AR 27). Hommage à Maurice Cérisola, auditeur de l’IHEDN. Bernard HAY, président de l’AR 27 IHEDN océan Indien :

C’est avec une immense tristesse que les membres de l’AR 27 ont appris la disparition de Maurice Cérisola survenu à l’âge de 78 ans, et qui avait suivi la 124ème session régionale de l’IHEDN en 1996 à La Réunion, à la suite de laquelle il avait aussitôt adhéré à l’AR 27.
Installé à La Réunion depuis 1993, « Momo » pour les intimes avait dirigé pendant près de 20 ans la société Crête d’Or, qui était rapidement devenue sous son impulsion l’un des fleurons de l’industrie agro‐alimentaire de notre île. Bâtisseur dans l’âme, et parmi bien d’autres mandats, il avait présidé, ou présidait encore, de nombreux organismes oeuvrant au service du développement de La Réunion et de la promotion de sa jeunesse : ADIR, Cluster maritime, La Réunion Economique, IAE.

Avec sa disparition, La Réunion perd un ardent et infatigable défenseur de son développement économique, et dont le mot d’ordre était « jouons groupés », qu’il nous faut désormais continuer à faire vivre. Son engagement bénévole au sein des mouvements associatifs, les valeurs qu’il prônait et le courage dont il a toujours fait preuve, seront sans aucun doute source d’inspiration pour la jeunesse de La Réunion.
Je salue sa mémoire.
A son épouse et à leurs enfants, les membres de l’AR 27 adressent l’expression de leurs condoléances attristées.
 

Jean-Paul Virapoullé, Maire de Saint-André :

Adieu Maurice,
J’ai appris avec beaucoup de peine ton départ à la fois discret et brutal. Je pense que tu peux être fier de ce que tu as fait pour ton île. Ici ou à Paris nous avons toujours travaillé main dans la main pour que la Réunion se dote d’un vrai modèle de développement économique.
Visionnaire tu as souhaité que l’exploitation des richesses de la mer constitue un axe prioritaire de ce nouveau modèle de développement. Tu as toujours été présent aux nombreuses réunions pour faire réussir le projet d’éco technoport de Bois-Rouge. La Réunion retiendra ta phrase : «  Pour avoir des emplois il faut des entreprises qui créent de l’activité et des richesses… Pas d’activité, pas d’emplois ».
Repose en paix car tu le mérites, J’adresse à ton épouse et à tes enfants mes plus sincères condoléances.




1.Posté par Le Bourbonnais le 28/03/2020 19:28 (depuis mobile)

Je ne le connaissais pas personnellement. Paix à son âme. Jacques tillier a perdu "un client". Mais comme c'est aussi un humaniste je pense qu'il saura faire la part des choses.

2.Posté par Diktator le 28/03/2020 19:29 (depuis mobile)

On attend l'hommage de tillier..

Un homme est mort. On s'incline. Et demain est déjà un autre jour.

3.Posté par jeanbaiselarak le 28/03/2020 19:34

Est-il DCD du coronavirus ? On ne nous dit pas tout.

4.Posté par MUSSARD Jean-Luc le 28/03/2020 20:22 (depuis mobile)

Toutes mes condoléances à la famille de M CERISOLA que j''ai bien connu quand il était à la tête de Crête d''or, personnage simple et sympathique avec qui on pouvait discuter et avec qui j''ai appris des choses. Bon courage à la famille.

5.Posté par oté la Réunion le 28/03/2020 20:27

Condoléances à la famille.
Une crise cardiaque ou le coronavirus?
Quoi qu'il en soit, il aura des obsèques avec 20 personnes comme tout le monde? Avec bénédiction du curé perché derrière son autel? Et la famille qui ramène la dépouille de l'entrée vers l'autel? Parce que les pompes funèbres laissent le cercueil à l'entrée et les familles doivent pousser leur mort devant l'autel (lu dans la presse)!
Sinon, ce serait injuste que l'on soit riche ou pauvre d'être dignement ou indignement enterré!
Peut-être que nous ne verrons pas ses obsèques mais ce sera une question de bonne conscience du curé si messe il y a!

6.Posté par Kifkif le 28/03/2020 21:28 (depuis mobile)

Euh...

7.Posté par Rajao le 28/03/2020 22:11

Il est mort du Corona?

8.Posté par Tommy le 28/03/2020 22:45 (depuis mobile)

Pourquoi on parle de béké dans les journaux d'ici ?

9.Posté par pipo le 28/03/2020 23:51

C'est pas des crêtes en or qu'il a du se faire celui-là....! Votre pot Mimi passera bientôt vous rendre visite!

+++Paix a votre âme+++

10.Posté par Candide le 29/03/2020 09:19

La mafia industrielle locale perd un de ses membres. Est ce vraiment grave ?

11.Posté par ah bon! le 29/03/2020 09:32

C'est pas parce qu'Hayot rachète tout à la Réunion avec la complicité des grandes familles locales qu'il faut commencer à parler antillais .
les Békés , c'est aux Antilles pas chez nous , ici on dit "gros blanc"

12.Posté par Armand GUNET le 29/03/2020 10:00

Maurice Cérisola est décédé. Il était catholique pratiquant et je prie le Christ de lui pardonner ses péchés. Malheureusement, je retiens de M. Cérisola que c'est lui, avec la triple bénédiction épiscopale de son dalon Mgr Aubry, qui a hâlalisé quasiment tout l'abattage aviaire de La Réunion. En effet, et les Réunionnais ne le savent pas : Crête d'Or est la plus grosse production d'abattage de volailles à La Réunion et la totalité de cet abattage est hâlal. Or, l'abattage hâlal est dans la plus complète illégalité à La Réunion. Il reste paradoxal qu'un catholique pratiquant et notre évêque aient pu assurer la promotion et la perpétuation de cette pratique obscurantiste, absolument contraire à la foi chrétienne.

13.Posté par zarboutan le 29/03/2020 12:18

Té Lacouture, profite de l'occasion, donne à li une rue à l'Etang salé.

14.Posté par mahébourg le 29/03/2020 16:11

@Armand Gunet
'L'abattage Halât contraire à la foi chrétienne' ?
Bof...Du moment que ça rapporte.
'Paris vaut bien une messe'...'Faire des affaires vaut bien consacrer l'abattage halâl'.

15.Posté par jean jouhis le 29/03/2020 19:19

inconnu au bataillon !!

16.Posté par Michel mada le 29/03/2020 23:23 (depuis mobile)

Une belle personne...Merci Maurice

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes