MENU ZINFOS
Faits-divers

Mathieu Caizergues : les recherches prennent du retard


Le sentier de Roche Plate fait l'objet de travaux de purge cette semaine. Les conditions sont d'autant plus difficiles pour Acropro, la société mandatée par la justice pour retrouver trace du gendarme mystérieusement disparu le 23 juin 2017.

Par Isabelle Serre - Publié le Lundi 28 Juin 2021 à 10:24

Des recherches périlleuses pour les cordistes (DR)
Des recherches périlleuses pour les cordistes (DR)
Début juin dernier, la société Acropro désignée par la chambre de l'instruction pour reprendre les recherches de Mathieu Caizergues engageait ses équipes dans le rempart du Maïdo.

La première semaine avait été consacrée aux repérages, avec notamment l'aide d'un hélicoptère, et à la mise en place. Les cordistes ont ensuite pu partir à l'assaut de la falaise. La fouille doit s'étendre sur 800 mètres : une opération périlleuse du fait de la friabilité de la roche à cet endroit. Les recherches ont d'ailleurs pris du retard à cause de la météo.
Les professionnels ne prennent aucun risque et la moindre farine met fin à l'expédition de la journée, ce qui est arrivé plusieurs fois depuis le début des interventions.

L'équipe d'Acropro démarre à 6h30 chaque matin du parking du Maïdo avant de faire 30 minutes de marche pour rejoindre l'observatoire. La descente sur les lieux où le gendarme aurait pu tomber il y a quatre ans dure une heure.

Les cordistes passent ensuite chaque buisson au peigne fin, notamment des fougères très présentes dont il faut écarter délicatement chaque feuille. Les chercheurs font de même avec la rocaille. Sous chaque pierre, la possibilité de retrouver une trace du jeune gendarme est prise en compte.

Ces opérations minutieuses prennent donc beaucoup de temps. D'autant plus qu'il faut compter une heure trente de remontée sur la terre ferme, les cordistes s'assurant les uns les autres. Encore 45 minutes de marche sont nécessaires pour rejoindre les véhicules.

Cette semaine, le sentier qui mène à Roche Plate fait l'objet d'une purge dans l'objectif d'une réouverture proche. Les cordistes d'Acropro doivent composer avec cette nouvelle donnée.

Le délai de rendu de leurs conclusions à la juge d'instruction en charge du dossier prévu pour début juillet devrait donc être prolongé.

En attendant d'éventuels résultats, les deux accompagnateurs de Mathieu Caizergues restent mis en examen pour "non assistance à personne en danger". Une mise en examen qui pourrait être annulée si des traces du gendarme étaient retrouvées.




1.Posté par lamentable le 28/06/2021 15:39

comme par hasard, des travaux de purge pour ainsi recouvrir avec des tonnes de roches les possibles lieux où des indices peuvent encore se trouver ... mais qui veut on ou doit on protéger ??..

2.Posté par mimau le 28/06/2021 14:12

bon courage à vous

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes