Education

Maternelle de Montgaillard : La directrice aurait eu des comportements discriminants

Jeudi 7 Octobre 2010 - 11:00

Le personnel ATSEM (agent territorial spécialisé d'école maternelle) n'a pas pris le travail ce matin à l'école maternelle de Montgaillard. Soutenus par l'UNSA qui a déposé le préavis de grève et la CGTR, les employés reprochent à la directrice "des propos discriminants". La réunion avec la directrice s'est terminée à 14H45. Joint au téléphone, Patrick Jaime de l'UNSA, nous révèle que le désaccord persiste. La grève se poursuivra demain vendredi.


"Nous reprochons à la directrice de l'école maternelle d'avoir tenu à plusieurs reprises des propos discriminants pour ne pas dire racistes envers les employés ATSEM de l'école". Voici en substance le principal grief du personnel technique de l'école, en grève illimitée depuis ce matin.

"Il ne nous appartient pas de réclamer le départ de madame Lopez mais notre rôle est d'alerter l'inspection académique et la mairie sur ces faits"
, souligne Patrick Jayme, secrétaire général UNSA à la mairie de Saint-Denis.

En place depuis près de trois ans à la tête de l'école, la directrice ne fait plus l'unanimité. Le débrayage de ce matin couvait depuis quelques mois.

Dès 11H45, les représentants syndicaux UNSA et CGTR ont débuté une réunion avec la directrice en présence d'une inspectrice d'académie et d'un représentant de la mairie de Saint-Denis, en la personne de Rachelle Mauve, directrice du Projet éducatif global. La réunion n'a pas été concluante. "L'inspectrice de circonscription a ainsi demandé à ce que l'organigramme soit simplement revu" nous précise le syndicaliste. Le personnel ATSEM, certains parents d'élèves ainsi que les syndicats ont ainsi claqué la porte devant le refus de la directrice de quitter son poste. Le mouvement de grève se poursuivra donc demain et pour une durée illimitée. Selon le syndicaliste de l'UNSA, les employés ATSEM devraient être rejoints demain par le personnel enseignant.
Ludovic Grondin
Lu 11060 fois



1.Posté par noe974 le 07/10/2010 11:21

Quand on est responsable , on doit écouter , prendre des décisions justes sans dicrimination et surtout dans les respect de tout les gens qui sont sous sa responsabilité .

Venant d'une directrice , si elle a vraiment agi ainsi , c'est grave et pas bien du tout .

L'enquête nous le dira :" Ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué"

Dans le Monde actuel , on accuse souvent sous la rumeur et certains médias en rajoutent sans preuves notoires .

A méditer d'urgence !!!!

2.Posté par etjosedire le 07/10/2010 11:41

La susceptibilité des petites mains est toujours à fleur de peau. Cet air est connu. M. Grondin je crois que vous mélangez tout. Il y a un monde entre un professeur des écoles et une ATSEM. Si maintenant une "nénenne" est la collègue d'un enseignant où allons nous ?

Ce n'est pas parce que les deux intervenants s'adressent au même public qu'il faut pour autant les confondre.

Madame La directrice, en tant que responsable des ATSEM donne des ordres qui, à l'évidence, ne plaisent pas à ces dames qui se prennent pour des personnels de l'Éducation Nationale à part entière alors qu'elles ne sont pour la plupart que des contractuelles de la Commune.

Si les ATSEM se prennent pour une élite qui ne supporte pas d'être commandée, faudrait peut être leur conseiller d'aller voir ailleurs.

Je parie que les négociations actuelles ont comme leimotiv: "Madame la Directrice y méprise à nous, elle l'est raciste..."

J'en conclus que la directrice mise en cause est une zoreille qui a la naïveté de croire que le créole est apte à établir une relation contractuelle normale. Détrompez vous Madame ! Le créole marche à l'affectif. Quand vous lui donner une consigne ou un ordre à exécuter il le vit comme du mépris, comme du racisme.

Quand est ce que le créole deviendra t'il mâture ?

Ces immatures qui veulent jouer à l'arbre majestueux au sommet de la montagne, auraient dû se donner les moyens intellectuels d'y parvenir. Il faudrait qu'il apprennent que même s'ils ne sont qu'une broussaille au pied de la montagne, il leur appartient d'être la plus belle broussaille plutôt que de vouloir contester son autorité à l'arbre majestueux du sommet.

Je suis créole, et je sais qu'une palanquée va m'être envoyée. Après tout il n'y a que la vérité qui blesse.

3.Posté par moreau le 07/10/2010 11:59

bonjour,

Ce n'est pas les ATZEM de partir mais la DIRECTRICE,voir meme de supprimer ses fonctions cest SCANDALEUX de laisser cette dame de faire ce qu'elle fait.
Vous avez mon soutien les ATZEM

4.Posté par T'aimes ça hein ? (à post 2) le 07/10/2010 12:29

l'individu se terrant sous le pseudo "etjosdire" avoue son penchant pour le masochisme et c'est tout à son honneur de déclarer ainsi son goût pour les coups d'pieds au c...
Poussant assez loin la chose (en pleine phase de constipation c'est ce qui lui est recommandé) "etjosedire" attend, dans une excitation que tout le monde devine, sa "palanquée" (son propre terme), il pourrait aussi rajouter "sa branlée"...
Je n'irais pas plus loin, il risque d'aimer ça.
N'empêche, si cet individu est vraiment, comme il l'affirme, "créole réunionnais", il a un sacré problème identitaire que des coups de fouets répétés ne pourront à eux seuls résoudre... Souhaitons lui de trouver un bon psy... Ou alors... D'aller voir ailleurs... Là où les vilains "kwéols" ne lui pourriront pas sa vie de larve soumise.

5.Posté par GRENADE974 le 07/10/2010 13:13

2 - je pense que vous avez raison, votre analyse ne va pas plaire mais bon il fallait le dire.
Dans une association sportive dont je faisais partie, un prof a "engueulé" une secrétaire à mi-temps qui n'arrivait jamais à l'heure et n'avait jamais le temps de faire ce qu'il demandait....il avait employé des mots pas sympas (genre tu nous fais chier), mais couramment utilisés dans le monde du travail.
Le prof s'est excusé ensuite sur la forme de ses propos (mais je lui donnais raison à 100% sur le fond).
Aussitôt, lettre à l'inspection du travail etc etc....Cette femme aurait mieux fait de se poser les bonnes questions plutôt que d'attacher de l'importance à une réaction épidermique.

6.Posté par henri le 07/10/2010 13:25

Réponse à 2.Posté par etjosedire le 07/10/2010 11:41
Vous méritez une palanquée comme vous dites, êtes-vous plus informé que le quidam pour prendre ainsi partie et tenir de tels propos. Tout ce qu'on a pour le moment comme informations, c'est une vidéo en partie inaudible et des accusations à charge contre la Directrice qui ne s'est pas encore exprimée et que vous défendez. Si vous avez des informations complémentaires, svp, partagez-les ici, vous ferez avancer le débat. Avez-vous si honte d'être créole pour le mépriser ainsi ?
Vous dites : "Quand est ce que le créole deviendra t'il mâture ?"
Réponse : une nation est un concentré de diverses mentalités. A la Réunion comme ailleurs, vous trouverez une élite, des porteurs de projet, des assistés, des gens dynamiques, d'autres qui le sont moins, mais nous n'aurons jamais la même mentalité, la même maturité.

7.Posté par le congo chez tintin le 07/10/2010 13:36

J'en conclus que la directrice mise en cause est une zoreille qui a la naïveté de croire que le créole est apte à établir une relation contractuelle normale. Détrompez vous Madame ! Le créole marche à l'affectif. Quand vous lui donner une consigne ou un ordre à exécuter il le vit comme du mépris, comme du racisme.

Quand est ce que le créole deviendra t'il mâture ?



----------------------------------------------------

HOOUUUU LAAAA LAAAA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! mon dié sinieur ko sa la di la ????

8.Posté par anonyme le 07/10/2010 13:39

P 2

Quelle genre de créole êtes-vous ?
Surement un descendant de proprietaire d'esclave,
qui a gardé en héritage le même état d'esprit que ses
chers aîeux, méprisants et méprisables.......

9.Posté par Jacques Maillard le 07/10/2010 14:26

Je m'adresse à le congo chez tintin . Je commence à en avoir plus qu'assez de lire votre logorrhée polluant les commentaires instructifs des autres intervenants. J'envisage de plus en plus de me tourner vers la justice pour vos propos racistes et haineux. Que vous soyez malade et aigri, je peux le comprendre mais pas l'excuser dans un espace public. Quant à l'administrateur du site : liberté d'expression ne veut pas dire que tout est permis, la ligne de partage est certes fluctuante et à votre discrétion mais pas extensible à l'infini. A suivre...

10.Posté par henri le 07/10/2010 16:42

9.Posté par Jacques Maillard le 07/10/2010 14:26
Monsieur, "le congo chez tintin" n'a fait que recopier un paragraphe du post 2. Impossible de l'attaquer là-dessus. Il faut attendre les prochains propos racistes et diffamatoires, qui ne devraient pas tarder normalement.
Cordialement.

11.Posté par BAD BOYS le 07/10/2010 16:49

REGARDE FAILLE SYNDICAT Là!!!!
ASTEM continue fé confiance un syndicat minoritaire comme ça§§
Quand VICTORIA té maire , il la fé lagrève li?
ki perde la l'argent aujourd'hui c zot par J'AIME en pendant ce tant là en décharge donc SALAIRE LEIN PORT FIN DU MOIS.
Alors réfléchis un peu .

12.Posté par palaksa le 07/10/2010 17:23

Enkor ce "congo chez tintin", pourquoi t'irais pas faire un tour dans l'ex congo??? ou n'importe ou mais loin de la REUNION vu que t'a pas l'air de nous aimer dans tous les sens du terme.....arrête avec tes préjugés à la noix. Le soleil ne brille pas seulement à la reunion.....

13.Posté par foxi le 07/10/2010 18:14

"Nous reprochons à la directrice de l'école maternelle d'avoir tenu à plusieurs reprises des propos discriminants pour ne pas dire racistes envers les employés ATSEM de l'école"
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La seule chose qui nous intéresse est: quels sont les propos tenus par cette directrice ? Il serait bien qu'ils soient retranscrits. En effet, seule leur teneur ( discriminants voire racistes) permettra:
1-de comprendre la réaction des personnes visées
2- de se faire une opinion sur le mouvement engagé

Dés lors, tout préjugé, notamment sur les origines des uns et des autres est à proscrire. Cette directrice est peut-être "zoreille" mais cela ne signifie pas qu'elle serait "raciste" ( attendons d'analyser les propos tenus). En effet, je connais des créoles qui n'hésitent pas, en terme de race, à "déqualifier" certains de leurs compatriotes et croyez moi, ils méritent des coups de pied au c...., autant que toute autre personne susceptible de se croire supérieure.

Pour conclure, s'il s'avère que cette directrice aurait tenu des propos du style de ceux d'Hortefeux, elle doit être sanctionnée quand bien même que ceux-ci étaient adressées à des personnes de moindre considération sociale au seul titre que ceux qui sont en bas ont autant de valeur que ceux qui ont eu la chance de socialement s'élever.


14.Posté par etjosedire le 07/10/2010 18:20

Au moins je ne suis pas déçu.

Les écorchés vifs de service se sont défoulés. Il est vrai qu'il n'y a qu'un immature pour comprendre et excuser un autre comme lui.

Continuez messieurs dans votre sensiblerie locale et vous serez toujours perçus et traités avec condescendance.

Mais il faudra que vous compreniez une bonne fois pour toute qu'avec votre sensiblerie vous serez toujours confinés à des postes subalternes, car ce qu'on demande d'un chef c'est de mettre sa susceptibilité dans sa poche.

Ce sont toujours les mêmes du reste qui se plaignent de ce que le zoreil passe devant eux. Cherchez l'erreur !

15.Posté par noe974 le 07/10/2010 18:37

SVP , pasd'accusation gratuite . Nous sommes des adultes responsables , nous ne savons pas exactement ce qui s'est réellement passé . Ce sont des suppositions gratuites .

Pas d'amalgame "zoreils / créoles" , ce n'est pas gentil et pas responsable .

Une Directrice est peut-être dans la boue pour le moment , ne l'enfonçons pas .

Soyons dignes et ayons de la reconnaissance pour ce métier souvent dur ....

Merci ....

16.Posté par etjosedire le 07/10/2010 19:01

Je voudrais m'excuser auprès de
Congo chez tintin
à qui on a fait un "procès" qui a priori me revient.

Par ailleurs, j'aimerais que les âmes bien pensantes qui ont déversé leur bile, précisent leurs pensées. Faut il conforter le créole dans sa sensiblerie et l'encourager comme ils le font, et auquel cas je comprends leur accès bilieux ?

Ou comment l'aider à mûrir sur ce plan ?

J'ai choisi la seconde option, car dans 500 ans j'aimerais que le créole soit perçu avec moins de condescendance et peut être mieux intégré dans un monde qui évolue très vite.

Enfin j'aimerais qu'on me dise pour quelle raison un zoreil doit accepter sans broncher d'être traité de raciste, et pour quelle raison le même zoreil n'aurait pas le même droit que ceux là ? Est ce la conception de l'égalité version cocotier ?

Comme je vois on m'a ennoblit en me voyant avec un fouet face à une bande d'esclaves. Désolé ! vous avez tout faux encore une fois.

17.Posté par nicolas de launay de la perriere le 07/10/2010 19:53

quand on respecte les gens, on n'en arrive pas à là.
cela vaut dans les deux sens, je précise...

18.Posté par Henri le 07/10/2010 22:05

Réponse à "etjosedire"
- Vous avez commencé par incriminer le journaliste Ludovic GRONDIN alors que ce dernier n'a fait que relater strictement les faits : mauvais point pour vous.
- Vous prenez partie pour la Directrice alors que rien ne permet de dire à l'heure actuelle qui a tort ou raison : erreur de préjugé.
- Vous mettez toutes les ATSEM dans le même panier : j'en connais une et elle ne doit pas être la seule, qui est adorable et complémentaire de la maîtresse d'école : erreur de préjugé encore.
Cela m'amène à penser que vous attendiez impatiemment ce genre de sujet pour déverser tout votre ressenti sur la situation du Réunionnais dans le monde, en total décalage avec le sujet. Si vous avez eu des déboires dans votre vie en raison de vos origines créoles, je le déplore, mais sachez que d'autres n'en ont pas fait des complexes, ils réussissent professionnellement et s'épanouissent ici et ailleurs.
L'emploi d'un pseudo comme le vôtre ne suffit pas pour donner une force incontestable à vos propos, car "oser dire" ne signifie pas "dire juste". Je vous invite à être un peu plus modéré la prochaine fois.

19.Posté par babar le 08/10/2010 06:41

C'est quand même grave les commentaires (pardon) les insanités qu'on peut lire sur ce site.
Pierrot tu n'as pas le droit de publier ça.
Connotation raciste ça vole pas haut d'un côté comme de l'autre.

Vive l'anonymat sut Internet!!

C'est tout simplement lamentable et dire que ces personnes votent!!!!!!!!! Je comprends mieux pourquoi la France et la Réunion sont dans un tel état!!!!!!!!!

(Réponse de Pierrot Dupuy : Faut pas exagérer tout de même et jouer à la vierge effarouchée à chaque fois que quelqu'un n'est pas d'accord avec vous.
Je ne suis pas toujours d'accord avec ce que vous écrivez, mais je ferai toujours en sorte que chacun puisse s'exprimer, dans la mesure où il ne transgresse aucune loi.
Je suis contre toutes formes de racisme et il m'arrive moi aussi d'être mal à l'aise par rapport à certains propos. Mais ce n'est pas en les censurant que vous ferez disparaitre le problème.
Je compte beaucoup plus sur la réaction saine d'autres lecteurs de Zinfos pour faire comprendre, quand c'est nécessaire, à ces personnes que leur vision du monde, et de la Réunion en particulier, n'est pas la bonne.
A vous d'être pertinents dans vos commentaires, en réponse, sans tomber dans ce que vous leur reprochez, le racisme et la provocation...)

20.Posté par etjosedire le 08/10/2010 10:46

Post 18: il semble que vous ignorez complètement l'organigramme d'une école maternelle. ATSEM (nénennes), techniciens de surface (nettoyeurs de locaux) appelez les comme vous le désirez, ne font aucunement partie du personnel de l'Éducation Nationale. Ce sont généralement des contractuelles communaux. Peut-on parler d'eux en tant que "collègues" des enseignants (expression que j'ai contestée à M. Grondin)

Mon observation du comportement réunionnais m'a amené à certaines conclusions:
- réfractaire à toute consigne ou demande émanant d'un supérieur,
- y voit systématiquement du racisme lorsque le supérieur ne fait qu'exercer son devoir de commandement,

Ces éléments m'ont fait conclure que la directrice en cause ne peut avoir pêché que par ignorance de ces GRANDES QUALITÉS que vous trouvez au réunionnais.

Si cette directrice avait été réunionnaise, sauf à la traiter de suicidaire, je crois qu'elle aurait, avec beaucoup de condescendance et de précautions, tenté de donner ses consignes.

Vous me contestez mes conclusions, mais je note que vous ne pouvez pas pour autant préciser l'origine de cette directrice qui n'a fait qu'exercer ses responsabilités.

Les ATSEM font partie pour la plupart des protégés ou obligés des démagogues à la tête des municipalités. Elles pensent toujours pouvoir agir à leur guise, alors qu'elles sont sous le commandement de la directrice d'école, mais rémunérées par la commune.

Le tort de la directrice de cette maternelle ? Ne pas être démagogue avec cette catégorie de personnel qui pense que le pouvoir, le droit à l'arrogance s'acquièrent avec un bulletin de vote.

Pour le reste je constate que vous n'avez rien à m'envier question: préjugés.

Pierrot je suis désolé que les penseurs uniques s'en prennent à toi. Ces autruches estiment que la meilleure manière de "soigner" le patient c'est de lui dire qu'il est en bonne santé. Je te remercie pour l'espace d'expression que tu nous offres.


21.Posté par henri le 08/10/2010 12:46

POST 20 : je précise pour commencer qu'à l'heure actuelle et compte tenu des éléments portés à notre connaissance, je refuse de prendre partie, ce qui n'est pas votre cas.
Si le journaliste a employé le mot "collègue" (sauf erreur le mot n'apparait pas ou plus dans l'article) et que cela vous choque, vous êtes peut-être le seul, posez-vous alors des questions sur vous-même. Il y a plusieurs définitions possibles du mot collègue, par extension, il désigne celui ou celle qui travaille dans la même entreprise qu'un autre (vous préfèrerez peut-être le mot établissement). Je n'éprouve aucun mal, aucune gène, à être considérer comme le collègue de l'ouvrier ou du cadre de l'entreprise dans laquelle je travaille.
Vous dites : "Mon observation du comportement réunionnais m'a amené à certaines conclusions:
- réfractaire à toute consigne ou demande émanant d'un supérieur,
- y voit systématiquement du racisme lorsque le supérieur ne fait qu'exercer son devoir de commandement, ". Je vous demande de préciser si les individus concernés étaient en cage au moment de votre observation "professeur".
Vous dites :" Elles pensent toujours pouvoir agir à leur guise, alors qu'elles sont sous le commandement de la directrice d'école, mais rémunérées par la commune. " Voilà une absurdité de fonctionnement qui mérite débat.
Vous dites : "Pierrot je suis désolé que les penseurs uniques s'en prennent à toi. Ces autruches estiment que la meilleure manière de "soigner" le patient c'est de lui dire qu'il est en bonne santé. Je te remercie pour l'espace d'expression que tu nous offres. " Ce n'est pas auprès de lui que vous devriez vous excuser, mais auprès des "POSTEURS" qui lisent vos insanités.

22.Posté par etjosedire le 08/10/2010 15:28

M. Henri, vous maniez l'invective avec dextérité. Soyez certain que je ne saurais vous rejoindre à ce niveau.

Personne n'est contraint de lire mes posts. Mais comme je crois que vous vous en délectez.

Comme l'article a évolué dans sa rédaction, le patronyme de cette directrice est maintenant connu. Je crains d'avoir vu juste lorsque j'ai déduit qu'il s'agit d'une personne zoreil.

Pour ce qui concerne la définition du mot collègue vous semblez connaître un rayon. Par contre je note qu’un élément important vous a échappé et qui met à bas votre démonstration. ATSEM et enseignants ne sont pas de la même entreprise : Commune pour les uns, Éducation Nationale pour les autres. Vous trouvez la situation absurde. Mais c’est la réalité. Comme quoi tout n’est pas aussi simple que vous croyez ou souhaitez. J’espère que la chose ne vous perturbera pas outre mesure.

Pour ce qui est des conditions de mon observation et du paramètre enfermement qui apparemment vous importe, sans vouloir vous déprimer, je me permets de vous rappeler que La Réunion est une île. La cage vous semble t’elle spacieuse ?

Pour cet article de Zinfos, je pense avoir fait les mises au point qui s’imposent.

Zinfonautement.

23.Posté par henri le 08/10/2010 16:59

Post 22. Bravo, j'espère pour vous qu'il ne s'agit pas d'une créole mariée à un M. LOPEZ, ça serait trop drôle. Le problème n'est pas de savoir si la Directrice est d'ici ou d'ailleurs. Un nouvel article sur ZINFO précise que les ATSEM pourraient être rejointes bientôt par le personnel enseignant. On verrait alors des personnes de l'éducation nationale solidaires du personnel de commune, ce qui risque de vous déplaire j'imagine, même si on en est pas là, reposez-vous dès maintenant des questions sur vous même, surtout quand je vois de quelle manière vous avez terminé votre post.
Vous dites : "Pour ce qui concerne la définition du mot collègue vous semblez connaître un rayon. Par contre je note qu’un élément important vous a échappé et qui met à bas votre démonstration. ATSEM et enseignants ne sont pas de la même entreprise : Commune pour les uns, Éducation Nationale pour les autres. " Je ne faisais pas référence à leurs employeurs mais à leur lieu de travail, la classe, l'école, l'établissement scolaire, je ne suis donc pas perturbé.
Pour en revenir à votre phrase sur cette histoire de cage : vous avez été habile pour une fois, mais qui vous félicitera ... ce cher CONGO ?

24.Posté par Feroz le 08/10/2010 17:42

Beaucoup de réactions qui me paraissent d'autant plus excessives qu'on ne sait toujours pas ce qui s'est réellement passé.
Chez le comm 23 je n'ai pas bien compris ce passage "j'espère pour vous qu'il ne s'agit pas d'une créole mariée à un M. LOPEZ" ... Son auteur veut-il dire que quelq'un dont le patronyme est LOPEZ ne saurait être créole ?

25.Posté par Choupette le 08/10/2010 17:44

20.Posté par etjosedire
"... avec beaucoup de condescendance et de précautions, tenté de donner ses consignes."

Ah ouais, c'est fou ça de devoir mettre des gants pour donner un ordre !

Si j'avais toujours trouvé à redire à un supérieur lorsqu'il me donnait un ordre, eh ben, je ne sortirais pas de chez moi.

Tout est dans la manière. Avec un s'il-vous-plaît et merci, les choses passent mieux sans pour cela caresser les gens dans le sens du poil !

D'autre part, je n'ai lu aucun commentaire raciste sur ce sujet. Je ne comprends pas les réactions virulentes des uns et des autres.

Voir du racisme là où il n'y en a pas, faut le faire !

26.Posté par cris le 08/10/2010 19:18

En tant que Réunionnaise enseignante depuis 30 ans , je suis effarée des a-prioris racistes véhiculés par le pseudo "etjosedire" et sa méconnaissance totale de l'humain ..Selon ce "personnage" , le Créole serait immature , réfractaire au "commandement" , marcherait uniquement à l'affectif ..tandis que le Zoreil ( bien sûr) naturellement porté à donner des ordres serait une sorte de race à part , complètement différente ..Mon Dieu , comment peut-on encore porter des jugements à l'emporte-pièce aussi mesquins et stupides en 2010 ?? Et comment pourrait-on éduquer nos enfants à la tolérance , au respect de l'autre , à la solidarité entre peuples , à la fraternité , bref au VIVRE ENSEMBLE sur cette Terre , car nous sommes avant tout Terriens et Citoyens du monde ...si des gens comme "etjosedire" osent encore avoir des idées rétrogrades et fermées ..Monsieur ou Madame , je vous trouve pathéthique et pitoyable dans vos arguments ..Et pour finir , mi plains à vou vraiment si ou lé obligé de vivre à LA REUNION ..Ou la rien compris au film de la vie ou bien EDF la pas gaingn' mett' la lumière dans tout' vos pièces ...

27.Posté par Henri le 08/10/2010 20:37

Réponse à FEROZ
"...j'espère pour vous qu'il ne s'agit pas d'une créole mariée à un M. LOPEZ..."
C'était pour répondre à celui qui se fait appeler "Etjosedire".
Je le cite : "le patronyme de cette directrice est maintenant connu. Je crains d'avoir vu juste lorsque j'ai déduit qu'il s'agit d'une personne zoreil".
Pour cette personne, LOPEZ = "zoreil", alors que le débat est ailleurs. Il a un problème avec les ATSEM et il s'en prend logiquement selon lui à tous les créoles de l'île.
Je vous laisse apprécier.

28.Posté par Foxi le 09/10/2010 22:47

A et jose dire

On peut être collègue sans appartenir à la même administration, ou à la même entreprise, seule l'exercice de fonctions fait la différence ( ex. actuellement à la MDPH "cohabitent" des agents originaires de moult administrations et de grades différents, et la plupart exerçant les mêmes tâches sont de faits collègues, de même que leurs supérieurs qui n'hésitent pas à vous inviter à revoir leur collègue à l'accueil, lors d'une prochaine visite pour finaliser le dossier).

S'agissant de votre observation du comportement réunionnais qui vous a amené à certaines conclusions ( réfractaire à toute consigne ou demande émanant d'un supérieur,- y voit systématiquement du racisme lorsque le supérieur ne fait qu'exercer son devoir de commandement), je connais un "zoreil" a qui j'ai bombé la face, qui était réfractaire à tout ordre donné par un responsable créole. Il estimait même qu'il n' était pas normal qu'un créole ait pu réussir un concours national.
J'ai su qu'il s'est marié avec une créole, et que depuis il marche à l'affectif, il obéit aux ordres de madame jusqu'à en devenir immature. L'arbre majestueux a perdu de sa superbe et lèche les pieds de sa broussaille. Tout cela pour vous dire qu'il n'y a pas de situation figée.

29.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/10/2010 23:28

faudrait que zinfos se procure le rapport sur la GPEC à la mairie de St Denis, où les chefs de service donnaient leurs appréciation sur leurs subalternes...en clair, cela donne un idée de la qualité des RH lors de l'arrivée de RPV (et donc du départ de GA)...

30.Posté par le congo chez tintin le 10/10/2010 08:43

Je voudrais m'excuser auprès de
Congo chez tintin
à qui on a fait un "procès" qui a priori me revient.


---------------------------------

No problemo, la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe lol
On fera connaissance en garde à vue, ou dans la cour de promenade de la prison, a+++

31.Posté par BAD BOYS le 10/10/2010 09:35

Pour être Enseignant voir Directrice il faut un concours .
Pour être ATSEM on a besoin de quel diplôme ou concours? Celui du bulletin de vote?

32.Posté par Henri le 10/10/2010 20:03

A BAD BOYS
Un commentaire n'a de sens que s'il a un rapport avec l'article.
Bonne remarque mais complètement hors sujet !

33.Posté par Foxi le 10/10/2010 21:51

31.Posté par BAD BOYS "Pour être Enseignant voir Directrice il faut un concours .
Pour être ATSEM on a besoin de quel diplôme ou concours? Celui du bulletin de vote? "
---------------------------------------------------------------------------------------

Et pour être président ou ministre, sénateur, député, maire il faut un concours ? Qu'importe la fonction occupée. Moi, je vous assure que je dis merci à l'éboueur qui vide mes ordures, à celui qui me tonds ma pelouse. Chacun a besoin de chacun. Le plus petit caillou aide la pyramide à s'élever. Ne crachez pas sur ceux d'en bas, ils ne sont inférieurs en rien...

34.Posté par etjosedire le 11/10/2010 13:28

Au post 26 « Cris ». En tant qu’enseignante vous m’avez administré votre leçon. Ceci vous a permis d’exprimer votre vision angélique des petits réunionnais et d’énoncer vos grands principes d’employée de l’Éducation Nationale.

Votre ignorance totale du monde du travail autre que celui qui se passe au sein de votre administration, les grandes théories que vous brassez dans votre classe, ne résistent pas aux dures réalités du terrain. Preuve en est que les élèves des collèges doivent maintenant se frotter à cette réalité lorsqu’ils atteignent les classes de 4° ou 3°. Pensez vous que si votre discours scolaire avait été en phase avec cette réalité là il aurait été imposés de tels stages en entreprises ?

Aussi, bien que votre indignation exprime votre total mépris à mon enseigne, permettez moi de ne pas partager votre angélisme et de vous inviter à perdre vos œillères et à faire preuve d’un peu plus de retenue dans vos sentences. Je me demande si vous ne devriez pas vous prendre en pitié avant d’en faire preuve à mon égard. Et si cette voie de l’introspection, Ô combien difficile, vous réussissait, je redoute que les qualificatifs de mesquin et de stupide dont vous m’affublez vous reviennent comme un boomerang.

Ma manière du « vivre à la Réunion » ne me pose aucun problème, contrairement à vous qui semblez ne pouvoir qu’être déprimée pour peu que vous ne puissiez pleinement partager les étroitesses d’esprit ou les « ladi lafé » du cru.

On peut vivre à la Réunion autrement qu’en se vautrant dans l’invective, l’hypocrisie ou autres tendances bien de chez nous. Tout est une question non pas d’instruction mais d’éducation.

En passant je crois que votre employeur devrait s’appeler « instruction » plutôt qu’éducation nationale. En effet à lire vos propos, de l’instruction vous en faites preuve (orthographe correcte), mais d’éducation ? on ne peut écrire autant.

Pour ce qui est de la partie rédigée en créole, comment voulez vous qu’on puisse vous prendre au sérieux ? EDF est un fournisseur d’électricité. Jamais il ne se préoccupe de l’éclairage ou pas des pièces d’une maison. Donc si vos sévères jugements sont étayés par des approximations de cet ordre, alors en plus de perdre vos œillères il vous faudra une bonne paire de verres correcteurs.

Pour Foxi, post 29, vous confirmez que le réunionnais n’a pas le monopole de l’incompétence ou de l’inaptitude. Je ne pense pas avoir écrit le contraire. Toutefois, permettez moi de douter qu’au sein des ATSEM dionysiennes on retrouve des zoreils, et de surcroît rétives. Tout le monde sait trop bien le critère d’embauche de cette catégorie de contractuelles. D’où mon analyse basée sur le fait que les ATSEM grévistes sont créoles.

35.Posté par Henri le 12/10/2010 13:33

POST 34 : je répète, vous avez profité du sujet pour exposer votre ressenti sur la situation du créole (Réunionnais) dans le monde. Je vous invite à lancer un sujet neuf dans la rubrique courriers des lecteurs sur ce qui vous tient apparemment à cœur. Je serai heureux d'en débattre en faisant abstraction de cet article, même si on peut continuer à le commenter.


36.Posté par etjosedire le 12/10/2010 16:33

Henri je ne pense pas avoir fait preuve d'un quelconque engouement ou manifesté une quelconque délectation à dénoncer l'inaptitude du réunionnais à recevoir des consignes ou même à établir des relations contractuelles.

Je ne fais que déplorer la chose. Comme il s'agit d'être concis et direct, pour ne pas lasser les lecteurs, j'ai préféré ce style qui pourrait être perçu comme un électrochoc par d'aucuns.

Loin de moi d'avoir déclencher cette grève, histoire de pouvoir en débattre par la suite.

Pourquoi voudriez vous que j'initie un courrier des lecteurs sur le thème du réunionnais dans le monde ? Dans ce cas ma démarche serait perçue comme de l'acharnement, et ils auraient raison.

J'ai peut être eu tort d'écrire ce que pas mal de gens pensent tout bas. Chacun est libre d 'exprimer son opinion.

De là à initier un débat sur le sujet du réunionnais complexé qui voit du racisme ou de la discrimination à la moindre consigne qui lui est donnée, le tout parce que chaque 20 décembre on lui rappelle que ses ancêtres étaient des esclaves ? Loin de moi de vouloir entretenir cette réaction atavique puérile.

Puisque vous semblez avoir une opinion autre, pourriez vous me dire en quoi un chanteur comme Charles AZNAVOUR a t'il insulté les réunionnais, au point qu'il n'interprète plus cette chanson lors de ses rares passages à la Réunion, je veux parler de "Emmenez moi" ?

37.Posté par nr le 17/10/2010 13:57

Bonjour,

pour info cela fait qq temps qu'il existe un concours territorial pour les ATSEM qui est nécessaire à la titularisation.
C'est un vrai métier reconnu et qualifié. L'ATSEM est un atout indispensable dans une classe et pas uniquement pour nettoyer derrière les élèves. Elle a un rôle éducatif complémentaire de l'ensemble des intervenants au sein de l'école et plus particulièrement de l'enseignant de la classe.

Vous discutez sur le terme de collègue ou pas. Dans une classe c'est un travail d'équipe où chacun a un rôle défini et complémentaire. Et chacun doit en respecter les règles.

Le Directeur d'Ecole est le chef d'équipe et doit veiller à la cohérence des actions et au respect de chacun. Il est donc amené à donner des directives.

Et si toute cette histoire dont finalement on ne sait pas grand chose n'était qu'un conflit de personnes qui ne s'entendent plus et ne se supporte pas?
Car il est à noter que la Directrice concernée est en poste depuis trois ans et que si son comportement était si méprisant et injurieux, elle n'aurait pas tenu aussi longtemps sans faire parler d'elle. Dans un quartier tout se sait et les jugements sur les personnes qui y travaillent vont bon train.

Pour les enfants, j'espère que les adultes arriveront à régler le problème.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >