Economie

Matériaux de construction: Des prix 39% plus chers qu'en métropole

Jeudi 4 Octobre 2018 - 12:26

Matériaux de construction: Des prix 39% plus chers qu'en métropole
Le constat est préoccupant. Les prix des matériaux de construction sont plus élevés de 39 % à la Réunion - et de 35 % à Mayotte - par rapport à la métropole. C'est ce qu'il ressort d'un avis de l'autorité de la concurrence, saisie à la suite d'une proposition des députés Ericka Bareigts et Daniel Fasquelle de décembre 2015. La différence de prix est bien plus importante que celle constatée pour le niveau général des prix, de + 7 %.

"Ces prix élevés ont un impact économique important dans la mesure où les matériaux de construction représentent près du tiers du coût de la construction d'un logement dans ces territoires", note l'autorité administrative, qui souligne qu'"en réduisant leur niveau à celui de la métropole, ce coût baisserait donc de 12 % en moyenne". Une question perçue comme "cruciale" dans un contexte de crise du logement et d'accroissement démographique.

Situation d'oligopole

Particulièrement importants, ces écarts sont expliqués d'une part par la petite taille des marchés et leur éloignement des principales sources d'approvisionnement, qui sont des obstacles naturels à l'obtention de prix comparables à ceux observés en métropole, mais aussi par le transport, les difficultés de stockage, la réglementation applicable à la construction et le degré élevé de concentration de certains marchés.

"Il ressort de l’instruction que La Réunion se caractérise par une situation d’oligopole* restreint dans les circuits d’approvisionnement et de distribution des matériaux. Cette structure de marché, ainsi que le coût de certification des matériaux, explique en partie les surcoûts constatés", est-il indiqué. "On constate non seulement la présence de quelques grands groupes (Colas, Lafarge, Holcim, Ravate, Fibres, Piveteau) dans les principales filières de la construction et sur l’ensemble de la chaîne de valeur". Une telle situation présente "des risques concurrentiels", dans la mesure où "ces groupes intégrés verticalement sont à la fois fournisseurs et concurrents des autres détaillants de ces territoires"

Des enquêtes régulières

Pour revenir à une situation plus acceptable, l'autorité de la concurrence formule plusieurs recommandations : d'abord, "simplifier la normalisation et la certification" (en adaptant les normes aux contraintes locales et en facilitant la certification par équivalence et la certification sur place) ; ensuite "agir sur la structure du marché" (en faisant entrer de nouveaux acteurs et en renforçant les petits opérateurs, en mutualisant les espaces de stockage et d'achat de matériaux, en mettant en place une filière d'importation directe de ciment depuis l'île Maurice et en favorisant le développement des filières locales de matériaux) ; enfin "favoriser une meilleure information sur la formation des prix" (en améliorant la transparence sur les coûts et les prix et en développant l'information statistique).  Mais aussi des enquêtes régulières sur ce secteur, par le renforcement des pouvoirs des OPMR (observatoires des prix, des marges et des revenus).

"Les pouvoirs publics doivent améliorer leur connaissance des marchés (...) La publication des comptes des sociétés, obligation du code de commerce encore trop souvent ignorée en Outre-mer, reste donc une priorité", conclut l'autorité, qui estime que "les services de l’État devraient être beaucoup plus volontaristes sur cette question, afin de disposer d’autres sources d’information que celles de ses services fiscaux".

Au-delà du seul secteur des matériaux, l’Autorité est prochainement appelée à poursuivre son analyse du fonctionnement des marchés ultramarins dans le cadre de la récente saisine transversale du Gouvernement sur cette question.

--
Le texte intégrale de l'avis : www.autoritedelaconcurrence.fr
* Oligopole :  lorsqu'il le marché connaît un faible nombre d'offreurs (vendeurs) et un nombre important de demandeurs (clients)
N.P
Lu 3507 fois



1.Posté par Dodo la saumure le 04/10/2018 13:04 (depuis mobile)

Sans déconner.... on avait pas du tout remarqué

2.Posté par gogote le 04/10/2018 13:16 (depuis mobile)

Encore un rapport pour nous apprendre ce qu'on sait déjà....

3.Posté par Le Jacobin le 04/10/2018 13:21

Ce n'est pas une information tout le monde le savait sauf l'OPMR (observatoires des prix, des marges et des revenus). La question est DE savoir à quoi sert ce MACHIN?

4.Posté par Ma sonnerie le 04/10/2018 13:30 (depuis mobile)

Que de temps perdus...

http://opmr.re/wp-content/uploads/2015/08/document-CFTC-2015-06-01-Mission-evaluation-LRE.pdf

http://www.opmr.re/wp-content/uploads/2015/08/Avis-de-la-CFTC-commission-carburant-2013-11-20.pdf

5.Posté par pata974 le 04/10/2018 12:05

Nous sommes en 2018??? Pourquoi ce genre d'article???

6.Posté par Ma sonnerie le 04/10/2018 14:45 (depuis mobile)

3.
Le machin sert à ce que la societe civile les elus locaux et nationaux et les services de l'Etat soient autour de la même table..et gratuitement..heureusement que la cftc est presente pour taper du point sur la table quand cela esr necessaire..

7.Posté par GIRONDIN le 04/10/2018 15:10

Et combien le coût de cette enquête ?

6 mois pour avoir un kbis de la part de l'état et ca donne des leçons

8.Posté par marre le 04/10/2018 15:10

et vous croyez qu'ils vont descendre leurs prix de peur d'une fessée ??????????????

9.Posté par jean claude le 04/10/2018 15:40

vous pourrriez parler des voitures, des piéces de voitures, des revisions hors de prix
le control technique 30€ de plus qu'en Bretagne.
ect ect





10.Posté par titi974 le 04/10/2018 15:57

Article qui ne sert rien que ce soit les matériaux de constructions , l ' automobile , l ' alimentaire et autres cela fait des lustres que les prix sont surévalués par rapport à la métropole , un article sur les mesures que nos bons politiques pourraient faire prendre pour diminuer sérieusement ces énormes marges que se prennent les
importateurs serait bien plus utile mais bon il est mieux de venir blablater sur les plateaux tv pour à des fins électoralistes pour dire que l 'on va défendre les Réunionnais et une fois élus ne rien faire comme d ' habitude....et demander des enquêtes qui n ' aboutissent à rien !!!!

11.Posté par Choupette le 04/10/2018 16:10

Après, on s'étonne qu'il y ait tant de logements précaires, insalubres ou qu'on laisse se dégrader.

Tout est fait pour.

Bande de margoulins.

12.Posté par klod le 04/10/2018 18:53

post 10 a beaucoup dit .............................. 70 ans que ca dure ......................

13.Posté par klod le 04/10/2018 19:02

il a fallu 70 ans de départementalisation pour entendre un "discours" pour diminuer la vie chère ................ pour stopper le lobbie de l'import -export endémique ou français ....................

de l'économie de comptoirs à un "semblant d'économie vertueuse locale" ................................ ha les "ex colonies" .....................

du concret après ce "constat" au bout de 70 ans ....................... ? il en fallu du temps ............. doucement , doucement , la run et les autres 4 vieilles ............... pour constater que nous sommes dans une économie de comptoirs, comme au bon vieux temps . .

la vie chère ?

14.Posté par surprise ? le 04/10/2018 20:02

Je suis surpris : personne pour nous dire que l'octroi de mer n'y est pour rien, que sans elle ce serait pire ?

15.Posté par patoche le 04/10/2018 20:04

Et la facture des habitants de l'ile en terme de chauffage est entre 90 et 100 % moins élevé que celle d'une personne vivant en france.

16.Posté par patoche le 04/10/2018 20:06

Le cout vestimentaire pour s'habiller dans les iles est entre 50 et 60 % moins cher...
etc...

Les légumes entre 20 et 30 % moins cher sur la reunion hormis période post cyclonique...

17.Posté par Zoe le 04/10/2018 20:18

les monopoles commerciaux sont accaparés par quelques "familles " créoles qui s'engraissent sur le dos de leurs cvongénères

18.Posté par GIRONDIN le 04/10/2018 20:44

17.Posté par Zoe
👍
Vous avez raison.
Y'a pas grand chose comme taxe sur les matériaux de construction.
Il ne faut surtout pas toucher aux normes.

19.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 04/10/2018 21:30

C'est faux parce que l'INSEE nous a dit que la vie à la Reunion est moins chère que sur MARS.....

20.Posté par question bete le 04/10/2018 21:57

17.
Des noms...?

21.Posté par patoche le 05/10/2018 00:41

et à la reunion sur l'IR on paye 30 % de moins qu'en france

22.Posté par PEC-PEC le 05/10/2018 08:43

Sachant que les constructions sont beaucoup plus succinctes que dans les régions tempérées (à l'exception des hauts) l'habitat devrait tout de même revenir à 50% de la métropole ce qui n'est hélas pas le cas !
Chauffage, isolation entrant lourdement dans le prix des constructions métropolitaines.
Comment les constructeurs expliquent-ils les coût exorbitants à la Réunion ? Même avec certains matériaux plus coûteux !
Ce qui est également fortement anormal, quand on connait la composition des prix. Exonération de TVA et octroi de mer sur les matières premières transformées localement, la plus valu n'étant que l'assurance et le fret.

23.Posté par MARIE le 05/10/2018 09:10

ill est vrai qu'ici nous n avons pas la chauffage ce qui peut représenter 150€ mensuel ou plus .
la clim n est pas indispensable si nous voulons économiser sur l électricité puisque contrairement aux personnel D EDF qui ne paye pas l electricite!!!.

l abattement Dom pour le moment est toujours de mise celon votre niveau fiscal.

Pour s habiller c est nettement moins cher que ceux qui doivent jouer avec les saisons entre ete et hiver....

Bref faut pas trop se plaindre

24.Posté par Yannick le 05/10/2018 09:50

Pareil pour les pièces autos !! et tout le reste

25.Posté par ex eric le 05/10/2018 13:35

23) comment cela il ne faut pas trop se plaindre ? nous voulons des prix justes ce qui est légitime non ? alors certes il y a le coup du transport et les taxes locales à rajouter mais pour le reste d’où viennent ces écarts ? je suis outré surtout lorsque l’on voit le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté ici... ( regardez les prix de l'alimentaire aussi, un scandal pour beaucoup de produit... )
Citoyen, il faut se battre la dessus ! et boycotter les marges remesurées... communiquons ! alon met ensamb !

26.Posté par polo974 le 05/10/2018 13:52

""" La différence de prix est bien plus importante que celle constatée pour le niveau général des prix, de + 7 %. """

différence de 7% "calculée" par les truffes de l'insee sur le principe que comme c'est plus cher ici, on peut bien bouffer de la "sous-bouffe" genre cuisse de poulets congelé comparé à un poulet plein-air...


""" "Les pouvoirs publics doivent améliorer leur connaissance des marchés (...) La publication des comptes des sociétés, obligation du code de commerce encore trop souvent ignorée en Outre-mer, reste donc une priorité", conclut l'autorité, qui estime que "les services de l’État devraient être beaucoup plus volontaristes sur cette question, afin de disposer d’autres sources d’information que celles de ses services fiscaux". """

Tout comme les zombies de l'insee, les autres fonctionnaires s'en foutent, ils touchent la prime de vie chère... Donc, pour eux, ça va, les prix...

27.Posté par ex eric le 05/10/2018 14:37

26) exactement de toutes façons la formation des prix à la Réunion s'est avant tout basée sur les salaires corrigés des fonctionnaires ici... cherchez l’erreur ? c'est clair que les inégalités sont accrues. Certains commerçants se frottent les mains et nos politiques et élus ferment les yeux en vous disant tout va bien... ou ayez confiance... hahaha !

28.Posté par Ma sonnerie le 05/10/2018 15:26

27.
la formation des prix n'intègre pas la sur-rémunération.

29.Posté par Pro no stick le 05/10/2018 15:41

faut il rappeler que l'étude de l'insee ne compare le différentiel des prix existants, mais s'intéresse au différentiel de coût de la vie d'un consommateur hexagonal qui exercerait ses habitudes de consommation à la Réunion, et d'un réunionnais qui exercerait ses habitudes de consommation dans l'hexagone.

il y a donc un coût supplémentaire pour le consommateur hexagonal qui consommerait à la Réunion, et un coût inférieur pour le réunionnais qui consommerait en Métropole.

L'insee calcule donc une moyenne arithmétique entre ce + d'un côté, et ce - de l'autre, aboutissant à l'écart de 7%.

Le représentant de la CFTC a déjà taxé de fantaisiste cette méthode en réunion à l'OPMR, dans des termes moins poli que celui que je viens d'écrire.

La seule solution pour connaître le différentiel des prix des produits de grande consommation, réside dans l'exploitation des tickets de caisse par l'observatoire des prix du service du ministère de l'économie, ainsi que par l'institut nielsen qui le fait au niveau national, hors DOM.

Depuis près de 4 ans désormais, le représentant de la CFTC tance les élus nationaux (députés, sénateurs) et ministre puisque nous avions une ministre des DOM bien de chez nous, mais aucun résultat probant à ce jour...

L'Etat et la représentation nationale continuent de se foutre des français d'outre mer.

Voilà la réalité.

30.Posté par reve le 05/10/2018 16:32

faut aller en metropole et arreter pleurnicher

31.Posté par ex eric le 05/10/2018 17:38

30) ou vous avez les moyens ou vous êtes maso...? pourquoi accepter de se faire avoir ? c'est le privilège d'être " au soleil " ?
Non il faut se battre ! et nous obtiendrons gain de cause ! alon met ensamb !

32.Posté par ex eric le 05/10/2018 17:40

28) alors comment expliquez vous l'écart ( ce n'est pas le transport et les taxes locales qui génèrent parfois 50 % voir plus de surcout... par exemple sur les laitages...)

33.Posté par Pro no stick le 05/10/2018 20:04 (depuis mobile)

La majorite des menages ne beneficiant pas de la sur rem, vous ne pouvez donc conclure dans ce sens.

34.Posté par jean-richard bennala le 06/10/2018 10:03

tout est pipé à l'île de la reunion le monopole est toujours dans les mains d'une même famille, on change le nom de l'enseigne mais derrière le rideau ce sont toujours les mêmes, la concurrence n'existe pas à la réunion, même sur les billets d'avions arrangements entre compagnies, un aller retour réunion Maurice 380 euros pour 25 mns de vol et un paris maroc aller retour 160 euros cherchez l'erreur, c'est aux réunionnais d'arrêter de jouer aux moutons

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie