Océan Indien

Massacre de Nosy Be : Le rescapé français de la tuerie évoque "des nuits et des jours de cauchemar"

Vendredi 11 Octobre 2013 - 11:08

Massacre de Nosy Be : Le rescapé français de la tuerie évoque "des nuits et des jours de cauchemar"
Après le massacre de trois hommes le 3 octobre dernier à Madagascar,  RTL a interviewé le quatrième homme qui était dans le viseur de la foule. Cet expatrié français raconte le calvaire qu'il vit depuis.

Cette histoire "ne part que d'une rumeur" selon Eric* (nom d'emprunt, ndlr). Il explique que "quand on apprend cela, que l'on est complètement innocent et que l'on ne connait pas du tout ces trois hommes, cela devient un cauchemar". "Des nuits et des jours de cauchemar", insiste-t-il.

"Le téléphone n'arrêtait pas de sonner, pour me dire de faire attention", se souvient Eric, dont le vrai nom s'est mis a circuler dans la presse locale lors du lynchage. Il a pris la fuite lorsqu'il a été prévenu que les villageois étaient à sa recherche. "Il a dormi deux nuits dans différents endroits de l'Île Nosy Bé avant de rejoindre Tananarive, la capitale, où il reste à l'abri depuis cinq jours", écrit RTL sur son site.

7765412644_le_4e_homme_vise_par_la_foule_de_nocy_be_temoigne_au_micro_rtl.mp3 http://www.rtl.fr/actualites/info/international/article/lynchage-a-madagascar-un-survivant-evoque-des-nuits-et-des-jours-de-cauchemar-7765412241  (741.37 Ko)

S.I
Lu 5800 fois



1.Posté par n oe le 11/10/2013 12:00

ça fait le grand connaisseur , le vaza ...; ça comporte des risques !
Les malgaches ne se laissent plus se faire dicter les lois par des étrangers français qui viennent souvent dans ce pays pour draguer les jeunes filles !

2.Posté par oui le 11/10/2013 12:28

l'instinct sanguinaire de ces autochtones apparait au grand jour !!

3.Posté par zorro le 11/10/2013 15:02

Noe
Vous n'avez pas peur de périr un jour noyé dans vos préjugés?

4.Posté par Caton2 le 11/10/2013 15:16

"L'instinct sanguinaire de ces autochtones apparait au grand jour !!"
Ces "autochtones" en ont peut-être assez de voir des réunionnais ou d'autres étrangers friqués venir faire leurs courses en pédophilie chez eux... Moi je comprends - sans l'approuver - leur réaction.
Ce genre de folie meurtrière n'est que la résultante d'une tolérance absolue - et rémunératrice - des autorités locales pour la prédation friquée . Corruption dans un pays du tiers monde; rien que de banal ! Monsieur oui oui, seriez-vous un consommateur?

5.Posté par La science le 11/10/2013 15:31

Comme d'habitude le triste noe ramène sa science sans savoir
Quand sera t on débarrassé de ce guignol complexé ?

6.Posté par oui le 11/10/2013 16:03

Peuple d'une intelligence suprême qui au fil des siècles n'a jamais évolué malgré un sol rempli de richesses ! seul la colonisation Française, Russe, Japonaise et Chinoise a permis au citoyen lambda de survivre ! belle leçon pour l'humanité !

7.Posté par Tirel le 11/10/2013 16:21 (depuis mobile)

Oui effectivement tous les étrangers pillent votre pays, les touristes viennent tous essentiellement pour profiter de vos femmes et enfants...
Vous avez raisons il faut tous les lyncher pour que vous vous retrouviez seul à régresser

8.Posté par Caton2 le 11/10/2013 16:41

6.7. Votre racisme à l'égard des malgaches en dit long sur vos complexes...

9.Posté par oui le 11/10/2013 17:23

Selon des sources bien informées, des responsables politiques sont actuellement dans le collimateur de la justice malgache. Celle-ci les soupçonne d’être impliqués, de loin ou de près, dans les échauffourées qui ont couté la vie à six personnes jeudi 3 octobre 2013 dont deux Européens. Pour le moment, aucun nom n’a été cité par des sources autorisées même si un membre du parlement de la Transition pourrait être convoqué par la gendarmerie dans le cadre de l’enquête sur ces événements tragiques.

La communauté internationale soupçonne également des dessous politiques dans ces regains de tensions qui ne concernent pas uniquement les zones urbaines mais également les campagnes. Ainsi, selon la Représentante résidente du système des Nations Unies à Madagascar, Fatma Samoura, « les foyers de violences, d’intimidations et d’échauffourées ainsi que les conflits divers sont parfois utilisés comme une tactique politique pour influencer le résultat des urnes, voire remettre en question la crédibilité de tout le processus électoral et biaiser la légitimité des nouveaux élus ». Dans ce cadre, les événements de Nosy Be sont considérés comme ayant les mêmes objectifs politiques que les attentats dont la dernière en date a été celui contre le domicile du Président de la Cour Electorale Spéciale il y a quelques jours.

Dans tous les cas, les forces de l’ordre ont déjà annoncé leur volonté de lutter contre toutes formes d’insécurité pendant la période électorale. D’autant qu’elles ont bénéficié d’un financement qui s’élève à plus de 7 milliards d’ariary qui seront utilisés pour sécuriser le processus électoral.



Bombe artisanale

Notons qu’en ce qui concerne les événements de Nosy Be, une trentaine de personnes ont été jusqu’ici arrêtées dans le cadre de l’enquête. Des mesures exceptionnelles ont été également prises par les autorités locales pour maintenir l’ordre comme l’interdiction de tous rassemblements y compris politiques même si le pays est en pleine période de propagande électorale.

Quoi qu’il soit, les autorités transitoires et les entités impliquées dans les préparatifs liés aux élections devront restées vigilantes. Certaines personnalités politiques et surtout certains candidats pourraient profiter de ces événements pour en tirer un profit politique. Or, une telle manipulation pourrait donner lieu à un autre regain de tensions sociopolitiques. Plus que jamais le pays a besoin d’un apaisement sociopolitique ; d’autant qu’en cette période de campagne électorale, certains n’hésitent pas à perturber la sérénité sociale à travers des attentats ou encore de menace des bombes comme cela a été le cas à Toamasina ou encore à Itasy où le domicile d’un ancien parlementaire a failli être victime d’une bombe artisanale.

Nathan L.

10.Posté par otelareunion le 11/10/2013 18:09

pour passer des jours et des nuits de cauchemar à Nosy-be tu doit avoir un problème tout ceux qui ont séjourné à entendre dire on connue que de bon cauchemar

11.Posté par oui le 11/10/2013 18:24



+ grand
+ petit
Imprimer
Envoyer

Plus de trente participants au lynchage à mort de Sébastien Judalet, « le français », Roberto Gianfalla, « le franco-italien » et de Zaïdou, un malgache qui avait eu l’audace de discuter avec les deux premières victimes, sont en garde à vue. Les autorités malgaches, pressées par la France de faire toute la lumière sur cette tragédie tentent de minimiser la gravité de cette triple exécution et parlent d’incident. Face aux gendarmes, les hommes suspectés d’avoir organisé le simulacre de procès, les mises à mort des trois hommes, risquent d’avoir beaucoup de mal à expliquer leur geste.

Le noyé portait ses vêtements

Selon des témoins vivant sur place et étranger à ce terrible fait-divers, le petit garçon, disparu depuis le vendredi 4 septembre 2013, est mort par noyade. Son corps a été retrouvé dans le lagon à quelques mètres de la plage, il était habillé et flottait entre deux eaux. Toujours selon ces témoins neutres, des traces de prédation de crabes et de poissons ont été relevées sur l’enfant, mais aucune lésion de sévices sexuels n’a été constatée.

Une enquête malgache

Cette vision bien différente des faits, conforte la thèse selon laquelle la foule de 4 000 justiciers a rendu une justice expéditive, sans la moindre preuve. Malgré les coups, les insultes et la fin tragique promise, les trois suppliciés ont clamé leur innocence. Dans un enregistrement recueilli par une journaliste de l’AFP, les européens crient leur désespoir de ne pas être entendus. Le parquet de Bobigny a été saisi. Un juge d’instruction est en charge de cette triste affaire. Il devra faire toute la lumière sur ce meurtre et les accusations de trafic d’organes et de pédophilie. La tâche s’annonce compliquée. Le juge et les policiers français seront tenus de suivre l’enquête locale, sans pouvoir mener leurs propres investigations.

12.Posté par Nono le 12/10/2013 07:06

@11 Merci pour ces informations. Donc le témoignage qui circulait sur facebook et repris ici et la est vraisemblable, à savoir que le jeune garçon s'est fait manger les parties les plus tendres (sexe, langue...) et que cette histoire de trafic d'organe est pure invention.

J'ai du mal à imaginer le cauchemar et le calvaire qu'ont subi ces trois hommes, c'est tout proprement monstrueux. Et les personnes qui ont fait cela sont des monstres, quelque soit leur origine.

Bref, personnellement je ne suis jamais allé à Madagascar, et je n'irais jamais.

13.Posté par david Vincent le 12/10/2013 11:59

A en croire à certains ces quatre personnes concernées sont innocentes . Peut-être que oui , peut-être que non , que seule une enquête sérieuse pourrait révéler . Les prisons sont remplies d'innocents ...les criminels seraient-ils tous dehors ? Le résultat des sondages montrent que les parents d'aucun allemand ont été des nazis , ceux d'aucun français ont été des collabo , et ceux de tous tous algériens ont été des harkis ...

14.Posté par LIBERTE44 le 12/10/2013 17:07

Je ne comprends rien dans tout cela...
Ici en France, des blancs donnent un simple coup de poing à un noir, c'est du racisme
A Madagascar, des noirs brûlent vif un blanc, c'est de la misère et de la pauvreté !

15.Posté par A LIBERTE 44 le 13/10/2013 15:54

Tu saura que le racisme ne marche que dans un sens, c'est bien connu, aussi bien avec les noirs qu'avec les beurs. Les blancs sont racistes, pas les autres.
A part ça, je suis blanc et vit avec une 'Jeune fille" de Mada comme disent certains, et elle est bien contente d'avoir trouvé un vahaza qui l'a sorti de la misère et de la prostitution dans laquelle elle était tombée pour survivre.

16.Posté par Caton2 le 13/10/2013 16:11

13. " Ceux de tous tous algériens ont été des harkis ..." Allez dire ça dans les banlieues... Si vous en sortez en vie vous aurez de la chance!

17.Posté par olive le 14/10/2013 14:38

Tout a fait d'accord avec LIBERTE 44 , mais il est vrais aussi que le comportement de certain français (notament des réunionnais ) et des italiens est à vomire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues