MENU ZINFOS
Social

Martinique : Signature d'un accord entre le "Collectif du 5 février" et le patronat


Après cinq semaines de grève générale, la Martinique semble se diriger vers la fin du conflit contre la vie chère après la signature d'un accord sur les bas salaires le 11 mars au matin. La vie économique devrait progressivement revenir à la normale.

Par Ludovic Robert - Publié le Jeudi 12 Mars 2009 à 07:40

Martinique : Signature d'un accord entre le "Collectif du 5 février" et le patronat
Un accord sur l'augmentation des bas salaires a été paraphé par le patronat et le "Collectif du 5 février" après 35 jours de grève générale contre la vie chère dans la nuit de mardi à mercredi.

Ce sont 60% des salariés du secteur privé (47.000 personnes), touchant 1,4 SMIC, qui devraient être concernés par cette mesure. Les salariés rémunérés entre 1,4 et 1,6 SMIC (22.000), voire plus, n'ont pas été oubliés. Ces derniers devraient bénéficier d'une revalorisation salariale comprise entre 2 et 4%.

Suite à cet accord, Michel Monrose, le porte-parole du collectif composé de 13 syndicats, a indiqué qu'il procéderait à un "assouplissement" des nombreux barrages érigés sur des points névralgiques de l'économie martiniquaise. Cette décision devrait permettre une reprise rapide des activités industrielles et une réouverture des différents établissements scolaires tandis que les grandes surfaces garderont leurs rideaux baissés.

Ceci étant, le collectif reste mobilisé puisque ses membres n'ont pas encore annoncé la levée de la grève générale. Une sortie définitive de crise devrait néanmoins se profiler d'ici moins de 24 heures.

Le combat contre les békés locaux est-il réellement terminé? Rien n'est moins sûr même si un accord sur la baisse des prix des produits de consommation courante a été paraphé le 6 mars dernier avec les représentants de la grande distribution. Le préfet de la Martinique, Ange Mancini, a d'ailleurs déclaré sur les ondes de France Info que "tout n'était pas encore réglé"...

Le gouvernement en la personne du Ministre du Budget, Eric Woerth, a accordé à la Martinique des mesures similaires à la Guadeloupe sur les reports des échéances des droits et taxes de douanes (dédouanement, contributions directes, octroi de mer,...) et sur l'échelonnement des paiements...

Après avoir été "malmenée" pendant 35 jours, l'économie de la Martinique devrait prendre beaucoup de temps avant de retrouver le rythme de croisière qui était le sien avant la mobilisation générale contre la vie chère...



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes