Océan Indien

Mars 2012: 83.827 touristes à Maurice

Lundi 16 Avril 2012 - 07:41

Mars 2012: 83.827 touristes à Maurice
L'industrie touristique de l'île soeur se porte à ravir. Selon le site mauricien DefiMedia, 83.827 touristes ont visité Maurice en mars 2012, ce qui correspond à une hausse de 0,6 % par rapport à la même période l'année dernière.

En mars 2011, 83.349 visiteurs ont foulé le sol mauricien.
Lu 977 fois



1.Posté par eric le 16/04/2012 08:52

+0,6% cela veut juste dire qu'ils sont en stagnation...

2.Posté par Ah quelle bande de kons !!! le 16/04/2012 09:21

A priori, il ne s'agit pas de touristes affinitaires qui sont logés chez le camarade. Ce ne sont pas des touristes mauriciens de l'étranger qui reviennent dans leurs familles pendant leurs congés. Ce sont des touristes qui logent en hôtel 4 ou 5 étoiles et qui dépensent !
Si on comptabilisait pas ces gens comme touristes à La Réunion, combien y aurait-il de vrais touristes ?

Quand les décideurs* réunionnais ...
Non, c'est déjà trop tard, le mal est fait et c'est irréversible :
Quand un touriste sort de l'aérogare et regarde la montagne devant lui il a l'impression d'être à Hong-Kong tant les bâtiments sont concentrés. Plus il se rapproche de Saint-Denis, plus il regrette de ne pas être parti à Cuba ou Bali (qui sont certainement bien moins chers). Déjà, de son hublot il a vu plus de taches blanches que de taches vertes entre le Port et Saint-Denis.
Ensuite quand il cherche des plages, il ne les trouve pas. Les accès sont bouchés par les clôtures. Il n'y a pas de parkings. Elles sont privatisées de fait. Quand il en trouve, il se rend compte qu'elles sont bétonnées jusqu'au bord de l'eau.
Quand il va dans les hauts, ou fait un survol en hélico ou en ULM, il se rend compte que les terrains sont mités par les bâtiments y compris dans les zones les plus reculées.
Dans son hôtel, et dans les restaurants, le personnel est détestable. Les prix élevés ne sont pas le problème le plus grave, Le plus grave est que les prix ne correspondent pas au niveau de prestation et de qualité qui devraient être en rapport.
Les bords des routes servent de décharges publiques.
Les endroits qui ont été végétalisés sont comme à l'abandon. Les arbres crevés ou arrachés ou coupés ne sont pas remplacés.
L'esthétique des bâtiments ressemble à ceux de M. Staline et de M. Causescu, et pour agrémenter : façades aveugles, couleurs criardes censée égayer ....
La liste pourrait continuer sur plusieurs pages ...

* Je rectifie par : les irresponsables, les inkompétents, les krapules, de "sin dni" et d'ailleurs.

3.Posté par rep a Ah quelle bande de kons le 16/04/2012 17:20

quant ou sorte de l'hotel à maurice ou croi que l'est plus propre . moin néna l'impression quand ou çava maurice ou reste dans out lhotel 4 ,5 etoiles et ou bouge rien que pour allez au bar. la seul chose que l'est mieux à maurice c'est peut etre le service et le prix et des que ou çava dans les villes
c'est la catastrophe.

4.Posté par Ah quelle bande de kons !!! le 16/04/2012 18:48


Réponse à : 3.Posté par rep a Ah quelle bande de kons le 16/04/2012 17:20

Maurice n'a rien de parfait mais se rapproche beaucoup plus de la perfection que nous ...
Les Mauriciens ont su gérer le tourisme, pas nous. Au lieu de dire que c'est pas mieux chez eux, on ferait bien d'essayer d'améliorer ce qui peut être amélioré à La Réunion.
Maurice a des atouts naturels que nous n'avons pas, et peut se permettre des écarts. Pas nous. C'est bien nous qui devrions faire le plus d'efforts parce que quoi qu'on dise, le touriste sera davantage attiré par les images de lagons turquoises que par les paysages verts.
- Nos paysages verts qui sont déjà moins prisés sont constellés de maisons minables qui s'agglutinent au bord des routes et chemins. Les mettre en retrait et les masquer avec une bande verte était trop compliqué pour nos décideurs ...
- Nos rares paysages bleus ont été gâchés et privatisés. Exemples :
1/ Ce restaurant de Roche Noires qui laissait à peu près 3 m jusqu'à la mer est le plus bel exemple de magouille, d’incompétence, et d'incurie (comment ce permis de construire a t-il pu être délivré ??? et comment se fait-il que ce maire n'a pas été jeté en prison ? et comment se fait-il que tous les bâtiments de cette zone n'ont pas été détruits ?). Est-ce que vous vous rendez compte ? A la Réunion, il y a deux plages de sable blanc dignes de ce nom où on peut de baigner dans plus de 1 mètre d'eau : Boucan : 150 m de plage baignable, et Roche Noires : 200 m (mesures par Google Earth à l'instant). Que fait-on : on "bouche" Roches Noires ...
2/ Un jour, partez du port de Roches Noires et partez vers l'Ermitage en passant par la plage. Observez à partir de quelle distance à partir des "Brisants" vous trouverez le premier accès public de la route vers la mer.
A Maurice, on a privatisé certaines plages au profit des hôtels de façon à rapporter de l'argent à l'Etat. A la Réunion on a privatisé la majorité des plages au profit des propriétaires de villas, au détriment évidemment des touristes qui auraient dû être notre seul véritable atout économique.

Quelle est la politique globale d'urbanisme au niveau départemental ou régional ? Il y en a pas, c'est du ressort des communes. On peut donc construire n'importe où si le maire le décide. Pourquoi n'y a t-il pas de contraintes envers les maires ? On sait bien que les maires sont les plus grands démagogues, ce sont qui sont au plus près de la population, ils ne pensent qu'à leur prochaine réélection. Ce n'est certainement pas eux qui devraient accorder les permis de construire, mais à un fonctionnaire totalement injoignable.

Quel est le résultat ?
Réponse : 83 000 touristes en un mois à Maurice, et probablement la même quantité pour la Réunion, mais pour une année ... (je parle de 'vrais touristes' pas des faux touristes affinitaires).


5.Posté par Ah quelle bande de kons !!! le 16/04/2012 18:50

@ 1.Posté par eric le 16/04/2012 08:52
+0,6% cela veut juste dire qu'ils sont en stagnation...


Ca veut dire aussi qu'ils en ont beaucoup plus que nous (parce que nous sommes trop kons ...).

6.Posté par Ah quelle bande de kons !!! le 16/04/2012 18:55

Remarquez bien le début de la première phrase de cet article et méditez :
L'industrie touristique

L'industrie ...
Le problème de nos kons de décideurs, c'est qu'ils n'ont pas compris qu'il faut même en place les conditions de développement de cette in-dus-trie ...
Ils n'ont pas compris que c'est notre seul et unique atout, et encore cet atout est bien faible ... (raison de plus pour le préserver au lieu de le détruire).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >