MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Mars 2010 stop aux Vergès ?


Par stopverges@gmail.com - Publié le Mercredi 10 Février 2010 à 15:02 | Lu 1642 fois

Pourquoi ce mot d'ordre à la Réunion, "stop aux Vergès" ? Comme dans toute société insulaire, l’île française de la Réunion a vécu dans son histoire le rôle des forces politique et sociale, dont celles du communisme français, devenu, en 1959, le P.C.R.. La place des hommes à leur tête est importante, dont celle marquante du docteur Raymond Vergès, qui a ouvert la voie, depuis 1946, à son fils, Paul, dont chacun connaît "les motifs très controversés de son lancement en politique".

Doté d’une extraordinaire intelligence et d'un immense opportunisme, engagé parachutiste dès son plus jeune âge, à son retour de la guerre 39-45, sur la Réunion, Paul Vergès se plonge dans le combat politique au cœur de la société réunionnaise. Fils d'un "grand bourgeois" réunionnais qualifié de "progressiste" rallié à une idéologie marquant une immense partie de la planète, le communisme, toute la vie politique de Paul, dont c’est devenu le métier, atteste que sa priorité a été d'abord, le pouvoir, et ce jusqu’à présent. Pouvoir non pas pour le peuple, non pas pour les déshérités, mais pour son clan, pour lui et pour sa dynastie. Là est l'imposture d'une vie et d'une fin de règne.

De son rêve personnel, être le Lénine, le Ho Chi Minh, le Castro ou le Mao de la Réunion dont il aurait été le libérateur révolutionnaire ( mais dans une île sans ressource ni richesse, pas ou peu de tourisme, pas de pétrole, pas de nickel, etc ....), il a su habilement passer au choix d'une emprise sur l'île de la Réunion par le jeu de la démocratie républicaine et des mandats électifs, tirant partie et profits des colossaux soutiens financiers de la France et de l'Europe qu'il a parfaitement su mettre en œuvre ces dernières décennies, pour le plus grand profit de la Réunion certes… mais aussi et surtout de son image d’Epinal personnelle.

Aujourd’hui, s’il est indéniable que la Réunion, grâce à la France et à l’Europe, s’est largement démarquée à la triste situation des pays et îles environnantes, il faut constater que la progression des niveaux de vie est plus que largement inégalitaire et injuste. Les milliards de francs, puis d’euros injectés dans notre île, l’ont surtout été pour la Réunion des possédants, des détenteurs des rentes de situation, héritiers d’une société coloniale et d’une économie de comptoir, dont habilement Paul Vergès et son parti ont toujours su protéger les intérêts tout en garantissant le maintien d’une large partie de la population dans leur dépendance économique et sociale, donc politique.

Les grands combats du P.C.R. dans le cadre de la République Française, sous la conduite de Paul Vergès, le "leader maximo local", ont été, le combat pour l’égalité politique permettant son existence et son ancrage dans la société réunionnaise, puis le combat pour l’égalité sociale qui lui a permis d’asseoir son électorat populaire. Grâce aux fonds publics de l’Etat, puis de l’Europe, dont il gère la manne par le biais des communes, puis plus récemment de la région et aujourd’hui indirectement du conseil général, il a établi son système de gouvernance népotique et clientéliste.

Par contre n’a jamais été conduit le combat pour l’égalité économique et l’égalité de citoyenneté française et européenne pour tous les Réunionnais. Ce combat, il ne le mènera jamais, car il lui faudrait alors remettre en cause l’exploitation scandaleuse et les énormes profits des tenants de l’économie réunionnaise que chacun connaît fort bien, ses alliés et ses soutiens objectifs auxquels il garant la "paix sociale" : concessionnaires automobiles, grands travaux du BTP, grande distribution, pétroliers, banques, assurances, compagnies aériennes, etc ….

Grâce à cette collusion politico-économique, l’intérêt général des Réunionnais est conditionné, non pas par les besoins du plus grand nombre, mais par les besoins d’une minorité pour qui, justement, le plus grand nombre, grâce aux milliards de la France et de l’Europe, constitue une manne dont il faut tirer au maximum profit. Ainsi, des fortunes qui, en France, se sont bâties au cours des siècles, se sont édifiées ici, à la Réunion, en quelques décennies.

C’est contre ce développement injuste et très inégalitaire de la société réunionnaise qu’entend œuvrer le groupe "mars 2010 stop aux Vergès", refusant le népotisme, l’emprise partisane et le rêve dynastique, perversions d’une famille et d’un clan qui malheureusement a fait trop d’émules dans l’île.

Facebook "mars 2010 stop aux Vergès"




1.Posté par Babouk le 10/02/2010 15:46

Stop ou encore?

Si, à l'inverse de notre ami, le programme de ceux qui briguent la présidence de la région se résume à "stop à" ou "non à", ou encore à promettre...de défaire l'IRT, la SR 21, le Tram train, la MCUR etc....on est mal barré!

La critique de l'adversaire fait partie des règles du jeu électoral. Mais elle ne saurait constituer un programme et des projets.

Quand au népotisme, celui que l'on présente comme le principal challenger du président sortant, le ci-devant député-maire du Tampon, est également trés doué en la matière. Népotisme, vous avez dit népotisme? Ajoutons-y une touche de favoritisme et l'on aura les ingrédients reprochés au "vieux" Vergès, mais qui collent également à la peau du "jeune" Robert.

Prenons par exemple le cas d'un coursier...peut-il bénéficier d'un logement de fonction? Légalement non. Mais au Tampon oui, avec factures d'eau et d'électricité réglées par la commune.. Ne parlons pas des voitures de service devenues voitures de fonction...

Des agents de catégorie C bombardés directeur de service...Ca existe au Tampon.

Des salaires de 7 ou 8 000 euros et plus versès à certains "cadres" assis à la droite du père...Du côté de la régie touristique, par exemple. Facile de critiquer l'IRT, mais quid des petites virées à Deauville en 2007 et en Afrique du Sud en 2008? Quelles en ont été le retombées pour le tourisme tamponnais?

Dommage...Vraiment dommage d'avoir un "jeune" élu comme Didier Robert se comporter comme...un "vieux de la vieille". mais il est vrai que Didier a été à la bonne école avec TAK, son père spirituel, dont il fut directeur de cabinet, directeur de campagne, et adjoint...

Au "rêve dynastique" de l'un, on peut opposer la boulimie de l'autre. Et croyez-moi: entre l'hôpital de Saint-Pierre, la mairie du Tampon et la CC Sud, ce ne sont pas les copains, et épouse de copains (l'épouse d'un ex-directeur de la CISE, par exemple) qui diront le contraire, à propos de népotisme et de favoritisme...

2.Posté par Jeff le 10/02/2010 16:05

Ayant été l'un des destinataires par mail de ce courrier, j'émets des réserves quand à son contenu.

Le choix des futurs élus doit se faire dans les urnes, à chaque candidat de faire valoir ses arguments et de présenter ses projets pour la socièté réunionnaise. Les élus sortant doivent pouvoir présenter un bilan de leurs actions.

Si les projets non encore aboutis sont discutables comme la MCUR, le Tram/Train, la route littorale, le développement du tourisme, etc, à chaque citoyen d'exprimer son accord ou son désaccord par son vote en choisissant celle ou celui qui correspond à sa sensibilté. et à ses aspirations sans se préoccuper des appareils.

Ne soyons pas victime des "partis".

Tous aux urnes.

3.Posté par ZORROOOOOO!!!!!!!!!!!!!!!!!!! le 10/02/2010 17:01

Je connais un paquet internaute qui vont soutenir votre courrier des lecteurs et vous applaudir des 2 pieds (cela ne vaut pas plus). Vous connaissez bien l'histoire de la famille VERGES mais vous n'avez jamais fréquenté celle ci. Vous n'avez peut être jamais été non plus à des réunion du PCR et encor moins milité pour eux.
Le meilleur moyen de battre l'alliance est de se présenter contre eux et de gagner.
J'ai déjà des colistiers pour votre liste FRANCO, PIMENZOIZO, KERSAUSON.P etc ;;; (d'ailleur si vous le rencontrez dite lui qu'un gros bras touche le SMIC et pas plus et que lui par contre ce n'est pas son cas).

4.Posté par Robert lé molle même le 10/02/2010 17:51

Encore un courrier de bas niveau. Si seulement son auteur arrivait au niveau de la cheville de Vergès. Ce qui nous fait dire que Robert lé molle même, et même les gens de droite le pensent.

5.Posté par PTITCRICK le 10/02/2010 18:18

POST 4 VOILA COMMENT LE VICE NOURRIT LA VERTUS SON SOIS DISANT ALLIANCE
NON MESSIEURS SON RÔLE C EST DIVISER POUR TOUS RASSEMBLER AUTOUR DE LUI POURQUOI IL A VIRE DELORME ET LEMANYEN QUELLE ÉLECTORAT ILS ONT
ZÉRO LE BUT DU PCR C EST MANIPULER ET HUMILIER COMBIEN SON AU BON SOIN DE LA RÉGION DEPUIS DES ANNÉES JE CONNAIT DANS UNE COMMUNE DES OUVRIERS QUI TRAVAILLENT SANS RESPECTER LES HORAIRES MÊME TRAVAILLER
QUE 4 JOURS PAR MOIS ET TOUCHANT UN SALAIRE PLUS UN FONCTIONNAIRE
ET DANS VOTRE PARTIE IL Y A UN QUI EST PRÉSIDENT PLUSIEURS FOIS
continuer a militer pour lui il grandira plus pas vous

6.Posté par Bien dit post 4 le 10/02/2010 19:08

La vérité y blesse ? D'accord avec le post 4 !

Petit crik petit c'est bien trouvé ! ahahahah

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 10/02/2010 21:10

"Ce combat, il ne le mènera jamais, car il lui faudrait alors remettre en cause l’exploitation scandaleuse et les énormes profits des tenants de l’économie réunionnaise que chacun connaît fort bien"

des chiffres, sinon on croira encore à une légende de plus, dont on abreuve les réunionnais..

8.Posté par fiuman le 10/02/2010 21:42

Stop aux Verges père, fils, fille, amis etc>......................

9.Posté par Jesus was a rolling stoned le 10/02/2010 21:44

Après les MST, voici venue le temps des MPT...les maladies politiquement transmissibles........
Népotisme, clientélisme, médiaticomaniérisme... mégalomaniksme...que des ismes....
Horrible et incurable!!!!!!

10.Posté par librepenseur le 10/02/2010 22:26

Paul VERGES est grand homme de la Réunion qu'on le veuille ou pas : l histoire lui donnera toute sa place, les membres du PCR ne me diront pas le contraire. Il ne faut cependant pas perdre de vue que VERGES a eu des périodes de sa vie qu'on ne doit pas citer en exemple.
Mais la Réunion toute entière lui rendra hommage devant la route des Tamarins, le Tram-Train qui se réalisera ( sarko et de Villepin ont déjà signé les documents utiles à sa réalisation ne l'oublions pas : la France tiendra sa promesse pour son département de la Réunion ) mais à 85 ans il aurait été temps de partir avec les honneurs et de laisser la place aux autres de gauche ou de droite choisis par les urnes mais le politique ne s'est pas passé la main Vergès ou un autre d'ailleurs ( si le grand Charles De Gaulle a su partir ...).
Par contre il est temps de comprendre que le charisme et la compétence du père Verges ne peuvent être transmis à son fils ou sa fille voire à ses petits enfants.
Le projet MCUR ( pas vraiment utile) ne peut être réalisé que pour sa fille Françoise même très diplômée et l IRT ou autre organisme ( SPLA, Région) n'appartiennent pas à Pierre non plus : une seule famille ne peut continuer à détenir une telle puissance à la Réunion.
Dans l'urne bientôt les gens du 974 devront choisir et bien choisir peut être pas forcément le jeune loup trop vorace du Tampon ( peut être très compétent d'ailleurs mais déjà bardés des mêmes défauts que ses autres pairs de droite comme de gauche) cité dans le post de Babouk.
Il faudra bien choisir et faire le moins mauvais choix, pas facile !


11.Posté par kaloupillé le 11/02/2010 00:07

ne laissez jamais passer votre chance mes chers réunionnais , l' heure est venue ,de dire la véritée aux peuples sans défense gourverné par un dictateur ( vergés ) ce libre arbitre vous appartient c'est à vous qui reviennent cette libertée , cette chance de vous libérez de vos chaines LA CORRUPTION a assez durer dans cette ile qui est si magnifique avec ses souffrances de nos vieux gramounes qui ont subis l'atroce misére pour etre les bouffons de vergés depuis plus de 60 ans l'avenir appartient à nos jeunes qui veulent aller plus loin et de donner un avenir à leurs enfants et petits enfants et rester LIBRE alors pour qui vous voulez mais jamais pour un communiste rouge qui a l'esprit de M.A.O. car se sera pour vous à l'avenir LE SOLEIL NOIR DE LA PUISSANCE à méditer !!!!!!!!

12.Posté par darkalliance le 11/02/2010 07:40

Entre la peste et le choléra, pourquoi ne pas voter pour les 'verts', histoire de donner une bonne leçon à la vermine actuellement en place !

13.Posté par Caton2 le 11/02/2010 13:11

L'analyse est juste. Sauf en ce qui concerne le "délabrement des îles voisines" à moins qu'il ne s'agisse que de Madagascar. Mais c'est simplement une analyse de plus. Je crains que le système ne perdure, que les Vergès gagnent où perdent.

14.Posté par Vert ou jaune le 11/02/2010 13:34

Encore un courrier a mettre dans le bac vert ou jaune. En plus son auteur n'est pas courageux, comme d'hab il manque de Cou**** !

15.Posté par fiuman le 13/02/2010 09:14

pour darkalliance pourquoi voter pour les verts, ils sont déjà dans l'alliance par Rahina Dubois (...)

16.Posté par La Fouine le 15/02/2010 18:29

L'alliance ne voit que le tram-train pour le déplacement des réunionnais. Soyons sérieux beaucoup de choses sont cachées à la population. Avec sa quarantaine d'arrêts entre Ste Marie et St Paul le tram mettra plus de temps qu'une voiture ou un bus en TCSP. Personne nous parle du nombre de passages et du délai entre chaque tram. Monsieur Vergès soyez clair, la Réunion n'est pas la région parisienne où le métro ou le RER passe toutes les 3 mn. Ce projet fait une belle jambe aux habitants du sud ou de l'est qui vont voir leurs impôts augmenter.
Réunionnais le 14/03 ne vous faites pas avoir avec ces promesses.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes