MENU ZINFOS
National

Marion Maréchal-Le Pen placée en tête du comité central du FN par les militants


- Publié le Samedi 29 Novembre 2014 à 14:37 | Lu 1784 fois

La députée du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen a été la mieux élue par les militants à l'élection du comité central du FN, selon des sources internes à l’AFP qui affirment que la nièce de Marine Le Pen a recueilli 80% des votes internes. Elle devance ainsi Louis Aliot (76%), Steeve Briois (70%) et Florian Philippot qui arrive en quatrième position avec 69%. Le vice-président du FN, "bras droit" de Marine Le Pen se retrouve ainsi derrière la nièce de Marine Le Pen, tout comme le compagnon de la présidente du FN, Louis Aliot.

L'élection au comité central du FN se fait par vote direct des adhérents par correspondance. Les militants doivent élire les membres de ce "parlement du parti" parmi 400 candidats. Les résultats du vote révèlent Marion Maréchal-Maréchal Le Pen comme candidate la plus populaire auprès des militants FN. Les résultats seront proclamés officiellement dès demain matin.




1.Posté par noe le 29/11/2014 14:58

Félicitation pour cette jeune blonde !
Elle mérite d'etre reconnue ....

2.Posté par Francette le 29/11/2014 16:01

Le Pen succède à Le Pen qui fera la place à une Le Pen.......
Démocratie familiale.

3.Posté par KLD le 29/11/2014 16:42

la jeunesse em.. le front national !!!!!! de vieux souvenirs de manifs contre les fafs!!!!

4.Posté par A mon avis le 29/11/2014 16:45

@ 2 : "Démocratie familiale."
Pas sûr que le terme "démocratie" soit bien adapté !


5.Posté par Tanbi le 29/11/2014 16:49

Quand je pense qu'il y a des gogos qui pensaient que ce parti avait une fibre républicaine. Marion c'est l'aile droite du FN, l'aile identitaire qui ne tardera pas à afficher son racisme ou plutôt son opposition à l'anti racisme, c'est plus subtil.

Quand les autres font dans le népotisme, le cumul des mandats etc.. c'est pas bien. Quand c'est au sein même du FN c'est normal.

6.Posté par Pascal Maillot de la Réunion Bleu Marine le 29/11/2014 16:49

Sublime femme sur tous les plans!!!! Présidente tôt ou tard, une vraie patronne! Aprés Marine, ce sera son tour!!!!

7.Posté par Bourbon KID le 29/11/2014 16:49

J'ai du mal à me retrouver dans leur pourcentage, cela dit, je m'en fiche un peu...
Au pays des Le Pen, le vainqueur c'est Le Pen. Logique.
On fait mieux comme suspens.....

8.Posté par david Vincent le 29/11/2014 17:10

Francette , l'UMPS ( et assimilé ) a commis un attentat contre la Démocratie en 2005 ,et elle continue à vociférer comme parti démocrate , pire seule à l'être ... couillonnade que seul un mouton peut y croire . Notre sublime Marion a recueilli 80 % des voix , tel est le choix des électeurs ... respectons la Démocratie , pour une fois qu'elle s'exerce !

9.Posté par SEVERIN le 29/11/2014 18:13

@2 les dynasties politiques excellent sur le plan mondial en démocratie comme en dictatoriale.
Exp/ USA famille KENEDY/BUSH/CLINTON/OBAMA,France le clan Mittérand/Chirac/Giscard/Hollandouille/le Pen.Pays dictateur/Irak Sadam Husein/Libye Kadafi/Syrie Bachar el assad et autre
Sauf qu'en démocratie,on étale,on lave notre linge sale en public ce qui rend plus croustillant les sales affaires quand on les prend la main dans le sac.Dans les pays dictateur citer ci-dessus,on coupe les têtes gênantes.Après tout on doit pas être si mal lotis que ça,malgré ses familles aristo-crades qui nous les bouffent furieusement.In yab des Yvelines

10.Posté par la lutte finale le 29/11/2014 18:38

va falloir qu'elle apprenne le métier, la petite fille au borgne..

11.Posté par 1870 le 29/11/2014 19:55

Ça renforce la ligne identitaire, un bon point selon moi, Marine et Florian s’égaraient un peu sur ces sujets ces derniers temps et se coupaient de la base. Marion Maréchal est excellente, et promise à un grand avenir. Elle incarne à merveille avec Julien Rochedy ces militants jeunes, cultivés, démocrates, le FN est le premier parti de la jeunesse française et en plus c'est de la qualité, les vieux babas à l'esprit enfumé et autres puks à chien ignares qui sont restés bloqués aux Bérus on laisse ça volontiers au PS et au FDG.

12.Posté par Zozossi le 29/11/2014 20:36

On repense avec amusement aux campagnes pour moutons boutonneux des friqués de la pub qui espéraient nous faire gober que "la jeunesse rejetait le Front": ils doivent être tellement déçus en voyant Marion, plus jeune députée de France, arriver en tête…

Voilà ce qui arrive quand on ne joue pas franc jeu: tout vous pète entre les doigts, et les manœuvres d'enfumage se brisent contre le réel:

-"les jeunes" contre le Front? Le FN a les plus jeunes député et sénateur de France et arrive premier chez les jeunes;

-"les immigrés" contre le Front? L'électorat immigré intégré vote de plus en plus FN; les journaleux qui y croyaient n'y comprennent plus rien;

-"les instruits" contre le Front? La percée du FN dans les professions à haut niveau d'études terrifie les "politologues" qui en mangent leur chapeau, etc.

Et la liste s'allonge tous les jours.
Tic…tac…tic…tac…

Décidément, on vit une époque épatante!

13.Posté par Francette le 29/11/2014 21:36

Vous avez appris la messe par coeur.
Vous serez le zozo du FN.

14.Posté par KLD le 29/11/2014 21:52

les idéologies nationalistes de tout temps n'ont apportées que violence et haine , c'est l'histoire qui nous l'apprend et l'histoire est implacable n'en déplaise au blablateurs qui n'ont pas leur place sur une ile , notre ile , multiculturelle..

15.Posté par KLD le 29/11/2014 22:16

c'était chouette les bérus effectivement ;;;;; toujours d'actualités , pour ceux qui connaissent pas : "les Béruriers noirs " groupe engagés contre les fafs qui étaient très violents ds les années 90, j'ai eu affaire à eux et les aient vu avec des comportements ouvertement racistes et pro nazies .

16.Posté par KLD le 29/11/2014 22:53

c'est marrant effectivement, l'addition des % dépassent honteusement les 100% , normal , l'histoire et les maths au fn , c'est niet .

17.Posté par EKOLO le 30/11/2014 04:00

@ Post 6 : "Sublime femme sur tous les plans!!!!"

Ah bon, vous l'avez testée ? (dites moi où c'est qu'on postule pour le test, j'ai un tas de camarades intéressés)

Vous seriez pas un peu hippies au FN, en fin de compte ?

18.Posté par 1870 le 30/11/2014 06:17

16...normal, le choix portait sur deux candidats ! L'esprit critique et chercher à comprendre avant d'asséner un jugement aussi définitif chez les gauchos, c'est yes you can not !

Alors pour qui les vilains fachos du FN ont ils voté pour diriger leur parti ?


Une femme, une représentante de la jeunesse, un juif, un natif d’Algérie, deux homosexuels, une personne issue des classes laborieuses.....mdddrrr !!!

La gauche qui au travers d'associations douteuses, genre féministes, assos de jeunes, LICRA, LGBT....voit non seulement ces personnes se détourner d'elles, mais pire les plus éclairées d'entre elles rejoignent le FN et stupeur.....sont élus largement par la base !!

Serait temps pour eux de remettre à jour leur logiciel, mais en l'absence d'arguments à opposer et vu leur fiasco à tous niveaux, je crains que la gauche choisisse d'aller au bout du bout de son délire et continue à pourrir le débat politique à grand coup de "fachos" et d'insultes olfactives adressés au camp du renouveau et des patriotes.

19.Posté par vanille le 30/11/2014 06:47

KLD la Réunion est un département français qui est multiculturel comme tous les départements français. La seule différence c'est qu'à la Réunion on essaie de faire avaler le boa du "vivre ensemble" alors que la haine de l'autre, mahorais pourtant français, comoriens, mauriciens et zoreys, est visible comme le nez au milieu de la figure.
Et comme je déteste l'hypocrisie, c'est possible de faire référence à un groupe punk totalement méconnu de 99,99 % des français mais à contrario parlons des NTM et autres groupes de rappeurs célèbres pour leurs insultes anti blancs qui scandalisent 99,99% des français.

Zozossi, encore une fois je suis tout à fait d'accord avec toi.

20.Posté par Zbob le 30/11/2014 08:47

Preuve qu'on peut être fa hôte à tous les âges...
Qu'est- ce qu'on dit?
" merci papy"
Effectivement Vanille, la Réunion n'est pas le soit disant sanctuaire que les politiques et autre idéologues voudraient nous vendre.
Le racisme est partout, dans tous les pays. Et donc chez nous aussi.
Écoutez donc un réunionnais " de souche" quelque soit son origine parler des " exogènes" comme on dit maintenant quand on ne veut pas être taxé de racisme et vous serez édifiés ...le PCR ayant abandonné ce thème ,L es tags " zoreil dehors " se font rares mais les "Comors dehors" fleurissent dans certains quartiers ...les jugements du style "Comors ou Sinoi voleurs " par exemple ou "zoreils y pren travail Kreol" sont monnaie courante Et il n'est pas rare d'entre un black ( pour faire branché) dire pis que pendre d'un Mahorais , ou un métis nettement basané énoncer les mêmes thèses de supériorité raciale des plus far ouches fachos de métropole

21.Posté par 1870 le 30/11/2014 09:03

les idéologies nationalistes de tout temps n'ont apportées que violence et haine

C'est vrai ça, alors que le socialisme dans sa forme nationaliste ou internationaliste c'est un immense message de paix et d'amour si on oublie cent millions de victimes en un siècle, chiffre sur lequel les historiens sont d'accord.
J'en déduis donc que vous êtes profondément hostile à toute la mouvance dite "anticolonialiste", et condamnez fermement tous les mouvement nationalistes porteurs de haine et de violence ayant eu lieu dans ces pays, et que vous militez activement contre le nationalisme palestinien de nos jours ?

22.Posté par mi marsh ek marinelenchon le 30/11/2014 11:54

Elle va y arriver, pronostique Jean-Luc Mélenchon,
les socialos ont défié le peuple en début de mandat en voulant le faire taire avec l'envoi des CRS contre plus d'un million de manifestants et ensuite en voulant museler certains artistes etc ... A présent il est trop tard ils vont le payer lourdement et ils le savent !
Manuel Valls s’est cassé les dents à vouloir arrêter la progression du Front national pendant les campagnes des municipales et des européennes . Son tour de France anti-FN s’est soldé par la victoire de 14 candidats frontistes.
Marine Le Pen a siphonné l’extrême gauche et est en passe de faire main basse sur les syndicats.
En pleine séance du bureau confédéral de la CGT, Thierry Lepaon, le secrétaire général, prend la parole et lit un tract à haute voix. Il se garde bien de dire qu’il s’agit d’un texte du FN qu’il a ramassé par hasard quelques jours plus tôt. À la fin de la lecture, tous les membres présents valident immédiatement les éléments de langage. « Il y a juste un problème, leur dit en substance Thierry Lepaon. Ces éléments de langage ne sont pas de moi, mais du FN. On fait quoi, maintenant ? »
On fait comme chikun, qui a annoncé depuis longtemps la fin de la gauche vérolée.

23.Posté par Francette le 30/11/2014 13:05

Post 21,
Ne pensez-vous pas que la politique menée depuis une vingtaine d'années sans alternative fait monter le front national?
Moi oui.
Si demain, quel que soit les hommes en place on revient à une société plus solidaire, plus redistributive, le FN va s'effondrer.

24.Posté par 1870 le 30/11/2014 13:53

Vanille, tu connais pas les Bérus ? Je te mets une vidéo d'une parodie, tu pourras apprécier le genre.

Médiocre groupe de rock alternatif, qui décolla enfin commercialement quand Nrj décida de miser sur eux comme TF1 le fit pour la lambada. Passés à la postérité grâce à leur tube ' la jeunesse emmerde le FN', oeuvre de commande venue de SOS Racisme.

Le leader de ce boys band a désormais un poste au CNRS (lui qui crachait sur l' Etat et les petits bourgeois mdrrr), un joli fromage qui vient en récompense de son travail de propagande au service de la Mitterandie.

25.Posté par 1870 le 30/11/2014 13:53

https://www.youtube.com/watch?v=1C3Mc53fm7Y

26.Posté par KLD le 30/11/2014 14:03

"KLD la Réunion est un département français qui est multiculturel comme tous les départements français" :hahahahahahahaha!!!!!!!!!!!!!!

27.Posté par KLD le 30/11/2014 14:07

laissons les causer........... no time ................... Au fait vive l'état palestinien !!!!!!!!!!!!

28.Posté par Zozossi le 30/11/2014 14:28

Ecartons les insultes gratuites des encéphalogrammes-plats et répondons aux erreurs et errements des cerveaux-lents.

-Le Pen (et d'autres) succède(nt) à Le Pen parce que les militants votent incontestablement en ce sens.

-L'"anti-racisme" idéologique est une imposture, une arme politique théorisée dès les années 20 par les bolcho-trotz pour discréditer leurs adversaires (eh! oui, vanille (post 19): Kapo La Dit voit "son" île comme il voudrait qu'elle soit dans ses rêves de vieux gamin…).
L'imposture démasquée, le système tente d'y substituer d'autres impostures comme le "sexisme" et autres "homophobie" ou atteintes aux "droits de l'enfant", construites sur le même modèle simpliste: la caste se charge de défendre (à coups de condamnations distribuées par les "Cons du mur") une prétendue "minorité opprimée" par ses adversaires.
Ces manœuvres foireuses (menées à l'échelle mondiale) ne fonctionnent déjà plus.

-La dernière trouvaille du gros média -les "divisions au sein du FN"- est à peu près aussi sérieuse que le "réchauffement climatique anthropique", les "attaques chimiques de Bachar el Assad" ou l'"agression russe en Ukraine": de beaux sujets de rigolade.

-Sur "les idéologies nationalistes de tout temps qui n'ont apportées (ou plutôt "apporté", dirait "L'orthographe pour les nuls") que violence et haine": 1870 (post 21) a déjà fait le boulot de rectification.

-Les moralistes ripoublicains semblent aussi nuls en maths qu'en orthographe et en Histoire: le pourcentage obtenu par chaque candidat correspond au nombre de fois où il a été coché sur un bulletin; l'addition des pourcentages ne donnent donc pas un résultat sur cent.

Ah! Que le monde il est compliqué quand on le regarde sans préjugés ni œillères…

29.Posté par EXCLAVE le 30/11/2014 15:40

LE FN NAPA SA PLACE DAN LA REPUBLIQUE FRANÇAISE , VOUS REPRESENTEZ LES 3K EN VERSION FRANÇAISE . VOUS ÊTES PAS LA SOLUTION À NOS PROBLÉM . DONC , ZOT NA 1
PANO SENS INTERDIT DOVAN ZOT EN 2017 DANS L 'URNE . SIGNÉ ,

ZINFOS974ZISTOIRÉUNIONFRANÇEINTER

30.Posté par 1870 le 30/11/2014 15:46

27...le kld il sait plus quoi répondre, d'un coup il a plus le temps...mdrrrr.

Pitoyable pirouette quand on te met le nez entre ta haine de l'état nation et ton soutien indéfectible à tous les états nations une fois qu'ils sont aux mains de dictateurs africains ou arabes !

En plus comment peux tu dire "vive" pour un truc qui n'a jamais existé et n'est pas prêt d'exister ? Souhaites lui de naître si ça t'amuse...ça sera plus cohérent !
Franchement, c'est naturel ton état ou tu prends des cours de rattrapage pour troll gauchiste...quel est ton secret pour être aussi médiocre ?

31.Posté par vanille le 30/11/2014 17:32

1870
merci pour le lien mais rien que de savoir que KLD est partisan, je me dis que je ne perds rien de ne pas connaître.

32.Posté par KLD le 30/11/2014 17:41

bravo le fra 29 !

33.Posté par KLD le 30/11/2014 18:40

mon secret : la hargne face à l'idéologie mortifère de la famille fn , les bannis de l'histoire qui essaie de revenir par des discours un peu plus mielleux que l'ancien vendeur de disques nazis !! allez , "push them inna de pitt now!

34.Posté par Electeur le 30/11/2014 19:25

Idées F.N, sans souci mais là cela commence à trop faire; on sait ce que c'est cet envahissement familial en politique , au moins: les vergès, c'est pas nécessaire que les Lepen se mettent à copier; Lepen 1er, Lepen 2èmè etc...c'est fini la royauté

35.Posté par EKOLO le 01/12/2014 21:54

@ post 28 :

- "L'"anti-racisme" idéologique est une imposture" ; "L'imposture démasquée, le système tente d'y substituer d'autres impostures comme le "sexisme" et autres "homophobie" ou atteintes aux "droits de l'enfant" "
Merci. Vous dites tout haut ce que beaucoup pensent tout bas dans votre parti. Vous devriez terminer tous vos messages par "Vive le FN, vive la France, vive les patriotes, vive le racisme, vive le sexisme, vive l'homophobie, vive les atteintes aux droits de l'enfants" ; vos dirigeants seraient ravis.

- "l'"agression russe en Ukraine": de beaux sujets de rigolade"
Ouais. Comme l'annexion de l'Autriche puis de la Tchécoslovaquie en 1938-39 ; on rigolait bien à cette époque-là aussi, hein ?

- "Sur "les idéologies nationalistes de tout temps qui n'ont apportées (ou plutôt "apporté", dirait "L'orthographe pour les nuls") que violence et haine": 1870 (post 21) a déjà fait le boulot de rectification"
Désolé il n'a rien rectifié. Il n'a fait que dire, en gros : "Staline l'a fait, donc ya pas de problème". Argument qu'on retrouve systématiquement chez vous. Mais vous vous trompez d'endroit. A la Réunion, on n'associe pas "Communisme" avec "Staline", mais plutôt avec "PCR, Raymond Vergès et Léon de Lepervanche". Si on a daigné nous accorder le statut de département, si la Réunion est sortie lentement du fénoir, c'est grâce au PCR. Un peu d'Histoire de la Réunion ne vous ferait pas de mal :
http://www.universalis.fr/encyclopedie/ile-de-la-reunion/3-les-mutations-de-la-departementalisation/://

Aux dernières élections européennes, le FN a fait 25% des votes sur l'ensemble de la RF ; taux d'abstention : 58%. Donc elle n'a récolté que [ (25 x 42) / 100 ], soit 10,5% des électeurs. Sa conclusion : "Nous sommes le premier parti de France".
http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Europeennes/elecresult__ER2014/%28path%29/ER2014/FE.html://

Les mêmes élections européennes, à la Réunion : FN 13% des votes ; taux d'abstention : 80%. Le FN n'a donc récolté ici que [ (13 x 20) / 100], soit 2,6% des électeurs. Réaction : "On fera 20% aux prochaines élections".
http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Europeennes/elecresult__ER2014/%28path%29/ER2014/08/004/974/index.html://

Moi je pense que l'optimisme c'est bien, mais le réalisme c'est mieux : vous ne représentez pas grand-chose en France, et encore moins à la Réunion. Et quand certains se décideront à aller voter au lieu d'aller à la pêche ou de vendre des choses et d'autres, vous verrez mieux où vous en êtes vraiment.

36.Posté par Zozossi le 06/12/2014 10:55

@35.Posté par EKOLO

Je présume que votre contribution datait d'avant votre conversion à la courtoisie, d'où des sarcasmes qui manquent de tenue et de consistance.

Je tiens en effet que les accusations instrumentalisées de "racisme", "sexisme", "homophobie" et autres "atteintes aux droits de l'enfant" sont des impostures malfaisantes, des armes de guerre idéologiques forgées par des officines subversives (cercles trotskystes hier, Ecole de Francfort plus tard, cercles néo-con aujourd'hui…) au service d'internationales diverses selon les époques: communiste hier, libéral-mondialiste aujourd'hui.
Vos railleries tombent à plat: allez donc vérifier à la source.

Si agression il y a en Ukraine, elle est le fait des Etats-Unis et de leur meute de roquets euro-atlantistes. La nomination hier d'une Américaine au poste de ministre des Finances "ukrainien" arrive à point nommé pour confirmer mon propos.
Le gouvernement putschiste "ukrainien" fantoche où cohabitent atlantistes, néo-nazis et sionistes n'est en place que pour provoquer à la faute une Russie qui heureusement garde ses nerfs.
Vos railleries tombent à plat: allez vérifier à la source.

1870 a parfaitement rectifié, loin de votre grossière caricature: il a établi par preuve indirecte que des idéologies étrangères au nationalisme et qui s'opposent à lui (socialisme, -j'ajouterais libéral-mondialisme contemporain) ont provoqué guerres et massacres de (première) classe.

Enfin, pour l'histoire de la Réunion: merci, je connais.
Le PC"R" n'est né que de la volonté du PC"F" qui entendait accorder à ses satellites ultra-marins une fiction d'autonomie, et cela en 1959, soit 5 ans après la mort de Staline dont les communistes français (donc réunionnais inclus) ont chanté le los sur tous les tons.
Rappel qui ne fait donc de mal à personne.

Enfin, votre argument consistant à minimiser les résultats du Front en insistant sur le taux d'abstention -argument que vous ont soufflé les média- ne tient pas debout: ou on l'applique à tous les partis, ou à aucun, mais pas à un seul.

Donc, laissez les pêcheurs pêcher et les vendeurs vendre, et comptez bien les votes à venir.
Tout le reste est littérature.

37.Posté par Zozossi le 06/12/2014 16:52

@35.Posté par EKOLO
[suite et fin]

Enfin, vous trouvez mes références d'économistes trop peu accessibles.
Je vous signale que c'est vous qui êtes allé sur ce terrain del'économie où je n'ai fait que vous suivre.
Mes arguments accessibles "par exemple aux agriculteurs, aux salariés, aux grands patrons" pour convaincre, demandez-vous?
Trop vaste pour ce cadre. Les propositions catégorielles sont dans le programme du FN: lisez-les.

Mais loin de cette fragmentation catégorielle, tout tient en une notion rassembleuse qu'on peut décliner à l'infini dans chaque domaine: retour au réel, bon sens, réappropriation et cohésion nationale.

38.Posté par EKOLO @ Zozossi le 09/12/2014 16:27

Je présume que votre contribution datait d'avant votre conversion à la courtoisie, d'où des sarcasmes qui manquent de tenue et de consistance.
Exact

Je tiens en effet que les accusations instrumentalisées de "racisme", "sexisme", "homophobie" et autres "atteintes aux droits de l'enfant" sont des impostures malfaisantes, des armes de guerre idéologiques forgées par des officines subversives (cercles trotskystes hier, Ecole de Francfort plus tard, cercles néo-con aujourd'hui…) au service d'internationales diverses selon les époques: communiste hier, libéral-mondialiste aujourd'hui.
Vos railleries tombent à plat: allez donc vérifier à la source.
Ah vous parliez des ACCUSATIONS de racisme, sexisme, etc ... ? D'accord.
Donc on en revient à ce que vous disiez dans l'autre article : les gens ne pensent pas par eux-mêmes, ils ne voient rien, n'entendent rien, bref ils dépendent entièrement de ce que les dirigeants du pays leur disent.
Personnellement, j'ai vécu un certain temps en métropole, et des sympathisants FN j'en ai connu. Je me base donc sur ma propre expérience, je n'ai pas besoin de l'avis des dirigeants (de parti ou du pays). Vos sympathisants sont LARGEMENT plus responsables des étiquettes qu'on vous colle, que les dirigeants des autres partis (et j'ai bien précisé "sympathisants", pas "militants").
Ceci dit, on doit trouver des racistes, sexistes, homophobes dans tous les partis. C'est plutôt ça que vous devriez dire, ça serait nettement plus réaliste.


Si agression il y a en Ukraine, elle est le fait des Etats-Unis et de leur meute de roquets euro-atlantistes. La nomination hier d'une Américaine au poste de ministre des Finances "ukrainien" arrive à point nommé pour confirmer mon propos.
Le gouvernement putschiste "ukrainien" fantoche où cohabitent atlantistes, néo-nazis et sionistes n'est en place que pour provoquer à la faute une Russie qui heureusement garde ses nerfs.
Vos railleries tombent à plat: allez vérifier à la source.
Eh bien vivement le prochain article de Zinfos sur l'Ukraine, comme ça vous nous donnerez des liens intéressants sur le sujet.
En attendant, mes railleries ne tombent pas à plat : l'annexion de la Tchécoslovaquie par Hitler au prétexte qu'une région de ce pays était germanophone et culturellement allemande, ça ressemble très fortement aux arguments de Poutine au sujet de l'Ukraine orientale.
Et je constate que vous avez la critique facile pour le gouvernement ukrainien, mais rien au sujet de Poutine. De toute façon je me fous du gouvernement ukrainien, moi ce qui m'intéresse c'est le peuple ukrainien qui n'a pas envie de vivre ce qu'ont vécu les tchécoslovaques en 1939.
A noter au passage que pendant la seconde guerre mondiale, les Ukrainiens marchaient avec l'armée allemande, probablement pour échapper au joug des Russes.


1870 a parfaitement rectifié, loin de votre grossière caricature: il a établi par preuve indirecte que des idéologies étrangères au nationalisme et qui s'opposent à lui (socialisme, -j'ajouterais libéral-mondialisme contemporain) ont provoqué guerres et massacres de (première) classe.
C'est exactement ce que j'ai résumé dans ma grossière caricature. J'appelle toujours pas ça rectifier.
Alors d'après ce que vous dites, on ne peut être à la fois socialiste et nationaliste ? Le socialisme, c'est un type d'économie, le nationalisme est un fait de société. Je ne vois pas en quoi les deux seraient incompatibles. Le parti d'Hitler était d'ailleurs le NSDAP : Nazional Sozialist Deutschland Arbeit Partei (parti travailliste allemand national-socialiste).
Le nationalisme en soi n'est pas une mauvaise chose, puisqu'il favorise l'idée de nation (des citoyens qui veulent vraiment vivre ensemble, au contraire des pays fragmentés en peuples qui n'aspirent qu'à leur indépendance).
L'excès de nationalisme (ce dont parlait KLD) amène le peuple majoritaire à opprimer les peuples minoritaires, ou carrément les chasser ou les éradiquer. C'est ça qui est dangereux dans le nationalisme.
Des massacres, il y en a à peu près à chaque fois qu'il y a une révolution dans un pays. C'était le cas pour la Russie en 1917, mais c'était également le cas en France en 1792 ("la terreur"). Des dictateurs, il y en a eu à toutes les époques, bien avant la naissance du socialisme. Vous jugez des idées économiques et politiques d'après le comportement de dictateurs. Et de dictateurs étrangers en plus, parce qu'en France on n'a jamais eu de dictateur dans un régime de gauche. Vous avez une aversion totale pour le socialisme/communisme, et vous trouvez des excuses diverses pour la justifier. Moi je crois surtout que c'est vous qui êtes lobotomisé, comme beaucoup d'autres de vos camarades sympathisants, qui ne font que répéter ce qui vient d'en haut sans chercher à réfléchir.
Même avec la courtoisie, il fallait que je vous le dise.


Enfin, pour l'histoire de la Réunion: merci, je connais.
Le PC"R" n'est né que de la volonté du PC"F" qui entendait accorder à ses satellites ultra-marins une fiction d'autonomie, et cela en 1959, soit 5 ans après la mort de Staline dont les communistes français (donc réunionnais inclus) ont chanté le los sur tous les tons.
Nous ici on s'en fout de ces détails. Tout ce qu'on sait c'est que si on a eu la départementalisation, c'est grâce aux communistes. Tout comme en France on devrait se souvenir que si on a eu des congés payés (entre autres avancées sociales), c'est à la gauche qu'on le doit.
Par contre, si Mayotte a gagné le statut de département, c'est bien malgré votre parti. Et les Mahorais aussi ont une mémoire, croyez-moi.

Rappel qui ne fait donc de mal à personne.
Comme vous dites.

Enfin, votre argument consistant à minimiser les résultats du Front en insistant sur le taux d'abstention -argument que vous ont soufflé les média- ne tient pas debout: ou on l'applique à tous les partis, ou à aucun, mais pas à un seul.
Il tient parfaitement debout, et on l'applique à tous les partis. L'UMP et le PS ont déjà gouverné la France à maintes reprises. Eux peuvent parler de "représenter" quelque chose. Ce n'est pas le cas pour le centre, l'extrême-droite et l'extrême gauche. Il fallait donc vous remettre les pieds sur terre, preuves à l'appui.
L'extrême-gauche fait encore moins que vous. Et si certains parmi eux venaient dans ce forum pour se pavaner, je leur rappellerais la réalité comme je l'ai fait pour vous. Même s'ils ont ma sympathie (sur le plan politique, citoyen).


Donc, laissez les pêcheurs pêcher et les vendeurs vendre, et comptez bien les votes à venir.
Normal que vous dites ça : l'abstention grossit vos chiffres. Pour ma part, j'incite les abstentionnistes à voter, même en votre faveur. Au moins comme ça on verrait la réalité des choses.
En attendant, je considère que ceux qui ne votent pas, c'est que la situation actuelle leur convient. Ce qui n'est pas en faveur du changement, chose que je souhaite autant que vous. Un parti qui gagne des élections lorsqu'il y a une écrasante majorité d'abstentions, il a des soucis à se faire pour appliquer son programme. Vous devriez y songer, au lieu de vous contenter de vos chiffres artificiels.

Tout le reste est littérature.

SUITE :

Enfin, vous trouvez mes références d'économistes trop peu accessibles.
Je vous signale que c'est vous qui êtes allé sur ce terrain del'économie où je n'ai fait que vous suivre.
Pourquoi, il n'y a pas de juste milieu chez vous ? C'est tout ou rien ?

Mes arguments accessibles "par exemple aux agriculteurs, aux salariés, aux grands patrons" pour convaincre, demandez-vous?
Trop vaste pour ce cadre. Les propositions catégorielles sont dans le programme du FN: lisez-les.
C'est vrai qu'on ne va pas tout mettre dans cet article que pratiquement plus personne ne doit lire à l'heure actuelle.
Par contre, pardonnez mon insistance, mais je pense qu'à l'occasion, dans un article approprié, vous pourriez en profiter pour y glisser la position de votre parti sur le sujet donné.
Tout ça pour rendre vos interventions plus intéressantes, pertinentes. Ca nous changerait des habituelles critiques de bas niveau style "bébète show". Critiquer c'est facile, proposer c'est mieux.

Mais loin de cette fragmentation catégorielle, tout tient en une notion rassembleuse qu'on peut décliner à l'infini dans chaque domaine: retour au réel, bon sens, réappropriation et cohésion nationale.
Ca ne veut rien dire. Tous les partis disent déjà ça depuis bien des années, et les gens n'y font même plus attention (à part à la limite les jeunes, quand ils daignent voter, c'est à dire juste quand ils gagnent leur majorité). L'abstention grandissante devrait vous en convaincre.
Soit vous êtes naïf, soit c'est que vous prenez les gens pour des niais sans cerveau.

39.Posté par Zozossi le 13/12/2014 20:59

@38.Posté par EKOLO

Pour faire aussi court que tard:

-je voulais dire que le "racisme" tel qu'instrumentalisé depuis des décennies est une imposture, de même que l'"homophobie", mot créé tout récemmnt par des militants révolutionnaires et scandaleusement imposé dans le droit à la faveur d'instrumentalisations médiatiques .
But de ces deux accusations-tarte-à-la-crème: fuir le débat et criminaliser l'adversaire.
J'espère que vous l'admettez.

-Poutine = Hitler, Ukraine orientale = pays des Sudètes: n'en avez-vous pas assez de ces rabachages nazistoïdes?
C'est vraiment l'argument du pauvre.
L'Histoire n'est pas un catalogue de slogans simplistes: les Sudètes étaient réellement des Allemands.
Et d'ailleurs, l'Ukraine contribua en 1939 à dépecer la prétendue "Tchécoslovaquie" qui est retournée à son néant en 1992, preuve que ce "pays" n'en a jamais été un.

-Sur le nationalisme, d'accord: c'est l'excès qui est dangereux (comme en tout).
Donc on ne peut incriminer "le nationalisme" en tant que tel.
On pourrait tout autant incriminer l'"internationalisme" comme ferment de certains conflits.

-Sur les communistes artisans de la départementalisation: à la Réunion, oui. A Mayotte: sûrement pas.
Quant à leur rôle dans les "avancées sociales": vous caricaturez.
Ce sont les députés royalistes qui font voter après 1830 les premières lois sociales (travail des enfants, salubrité, caisses de retraite, repos dominical, etc.).
Le Front populaire n'a été qu'une étape parmi d'autres.
Vichy a fait beaucoup aussi pour la justice sociale, mais il ne faut pas le dire car c'est politiquement incorrect (action médico-légale, mutualité agricole, 1er mai férié, etc.).

J'ai dit que je faisais court: j'arrête.

Accordons-nous donc pour dire que nous pouvons nous retrouver sur certains points entre honnêtes gens (ce qui exclut évidemment les kld et Cie) à condition de ne jamais perdre de vue la réalité, celle que détestent les idéologues, les sectaires et ... les ignorants.

40.Posté par EKOLO le 15/12/2014 20:47

-je voulais dire que le "racisme" tel qu'instrumentalisé depuis des décennies est une imposture, de même que l'"homophobie", mot créé tout récemmnt par des militants révolutionnaires et scandaleusement imposé dans le droit à la faveur d'instrumentalisations médiatiques .
Bah il fallait bien trouver un mot pour définir une attitude qui existe de toute façon depuis des siècles
But de ces deux accusations-tarte-à-la-crème: fuir le débat et criminaliser l'adversaire.
J'espère que vous l'admettez.
J'admets que beaucoup fuient le débat de fond (l'économie) en fixant dès le départ des barrières qu'ils vous estiment indignes de franchir. En gros, ils vous refusent l'accès à la cour des grands.
Erreur de leur part : à museler les gens, on les radicalise encore plus. C'est pour ça que personnellement je vous invite (ainsi que tous ceux de votre parti qui interviennent régulièrement sur Zinfos) à parler justement du fond : L'économie.
Je me suis rendu compte avec le temps que beaucoup de gens votent FN uniquement sur les sujets de l'immigration et de la délinquance. Je pense qu'un parti ne doit pas avoir que des solutions sur ces seuls sujets, c'est pour ça j'aimerais que vous nous présentiez les autres caractéristiques de votre parti.
Pour vous dire, l'écologie m'intéresse, et pourtant j'estime que les partis écologistes ne devraient pas exister (du moins à l'heure actuelle). Parce que l'écologie est l'affaire de tous, et qu'elle doit donc faire partie des programmes de tous les partis. A l'heure actuelle, les partis écologistes sont de gauche, et la gauche n'a vraiment pas besoin d'être divisée (pareil pour les petits partis d'extrême-gauche dont je suis sympathisant : se diviser est un luxe qu'on ne peut se permettre à l'heure actuelle).

-Poutine = Hitler, Ukraine orientale = pays des Sudètes: n'en avez-vous pas assez de ces rabachages nazistoïdes?
C'est vraiment l'argument du pauvre.
C'est surtout qu'il faut garder un oeil vigilant sur ce qu'il se passe. On dit que l'Histoire est un éternel recommencement, et des fois c'est vrai. Après, Dieu merci, Putine n'est pas encore comparable à Hitler. Hitler a surtout laissé le souvenir d'un vrai raciste dans le sens initial du terme, et il est passé à l'acte.
L'Histoire n'est pas un catalogue de slogans simplistes: les Sudètes étaient réellement des Allemands.
Oui, d'accord, dans ce cas il n'avait qu'à les inviter en Allemagne. Ils étaient surtout un prétexte pour annexer des terres riches en minerais (Silésie, je crois).
Et d'ailleurs, l'Ukraine contribua en 1939 à dépecer la prétendue "Tchécoslovaquie" qui est retournée à son néant en 1992, preuve que ce "pays" n'en a jamais été un.
Les frontières se font et se défont tout au long de l'Histoire. Mais si on revient au tout début, à quel peuple appartient telle ou telle terre ? Les Germaniques viennent de Scandinavie, les Celtes de l'actuelle Ukraine, alors à qui "appartenait" l'Europe Centrale ?
Moi je pense que la Terre appartient à tout le monde, et que dans une nation ce qui soude le peuple c'est moins une question de race qu'une question de culture (et encore, on peut avoir plusieurs cultures dans le même pays, la France en est un parfait exemple : Bretagne, Pays Basque, Catalogne et Languedoc, Provence, etc ... ).
Au final, si des Ukrainiens veulent être Russes, pourquoi ils ne vont pas demander la nationalité russe et habiter en Russie ? Je pense surtout qu'il y a de l'hypocrisie dans cette histoire. C'est plus une question économique et géostratégique qu'une question nationaliste.
Mais vous connaissez le sujet mieux que moi, donc si vous êtes objectif vous devez être en mesure plus que moi de déceler la réalité dans cette histoire.
Peut-être que Poutine a raison, mais alors expliquez-nous en gros pourquoi (avec liens à l'appui si vous voulez, tant que ça donne pas la migraine).

-Sur le nationalisme, d'accord: c'est l'excès qui est dangereux (comme en tout).
Donc on ne peut incriminer "le nationalisme" en tant que tel.
Bien sûr, comme je l'ai dit : aimer son pays est une bonne chose, c'est d'ailleurs pour ça que je suis communiste.
On pourrait tout autant incriminer l'"internationalisme" comme ferment de certains conflits.
Vous le définissez comment, ce mot (dans votre sens à vous) ?

-Sur les communistes artisans de la départementalisation: à la Réunion, oui. A Mayotte: sûrement pas.
Non à Mayotte je n'ai rien dit sur le PC.
Quant à leur rôle dans les "avancées sociales": vous caricaturez.
Ce sont les députés royalistes qui font voter après 1830 les premières lois sociales (travail des enfants, salubrité, caisses de retraite, repos dominical, etc.).
C'est tout à leur honneur, je suis bien content de l'apprendre.
Le Front populaire n'a été qu'une étape parmi d'autres.
Vichy a fait beaucoup aussi pour la justice sociale, mais il ne faut pas le dire car c'est politiquement incorrect (action médico-légale, mutualité agricole, 1er mai férié, etc.).
La fête des mères aussi, je crois, ça date de Vichy. Quand c'est vrai il n'y a pas de mal à le dire. C'est comme Hitler : il a quand-même fait des bonnes choses pour sortir son peuple de la crise (en nationalisant notamment). Après il faut voir le contexte dans lequel on le dit : quand c'est isolé, comme on le fait actuellement, ça passe. Quand c'est dans un livre visant à réhabiliter le régime de Vichy, ça passe moins bien.

J'ai dit que je faisais court: j'arrête.

Accordons-nous donc pour dire que nous pouvons nous retrouver sur certains points entre honnêtes gens (ce qui exclut évidemment les kld et Cie) à condition de ne jamais perdre de vue la réalité, celle que détestent les idéologues, les sectaires et ... les ignorants.
Bien sûr on peut se retrouver sur de nombreux points, et d'ailleurs il vaut mieux. Parce qu'au final, quel que soit le gouvernement qu'on gagne, on est quand même tous dans la même galère.
Pour ce qui est des autres intervenants, d'un côté comme de l'autre, tout le monde peut changer. Surtout sur internet, parce qu'on peut prendre le recul nécessaire.
Dans chaque parti, il y a des gens ouverts et courtois, et des gens tête-dure et injurieux. On entend plus souvent la deuxième catégorie (et j'en fais malheureusement partie des fois encore), et ça n'amène pas loin.
Là on vient de prouver qu'un sympathisant communiste et un sympathisant frontiste peuvent dialoguer avec un minimum de courtoisie (on fera mieux la prochaine fois). Nos dirigeants (surtout ceux de mon camp, je l'admets) devraient s'en inspirer.

41.Posté par Zozossi le 17/12/2014 15:55

@40.Posté par EKOLO

-Avez-vous des exemples de mots (présentables) "trouvés pour définir une attitude qui existe de toute façon depuis des siècles"?
Je n'en vois pas: "Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement", et si le mot n'existe pas, c'est que la chose n'existe pas.
"Homophobie" est un monstre de laboratoire du même tonneau que "négationnisme", créés par des propagandistes pour discréditer et faire condamner des opposants ainsi commodément privés du droit à s'exprimer et à argumenter sur des sujets décrétés tabou.

-Vous "m'invitez à parler du fond: l'économie".
Je ne considère nullement que l'économie (sujet certes important) soit le "fond".
Je suis d'accord avec le slogan "politique d'abord": c'est elle qui détermine les choix économiques, pas l'inverse.
Qu'auriez-vous dit (pour rester dans un passé qui ne passe pas) d'un résistant de 1942 qui se serait demandé s'il était économiquement possible et avantageux de sortir de l'Europe conquise plutôt que de lutter instinctivement pour se libérer?
Je considère que nous sommes dépossédés de notre liberté et que nous devons la recouvrer en tout, économie incluse.
Les constats de base des économistes du Front me paraissent justes: l'euro et la prétendue "Union européenne" sont une erreur manifeste en théorie comme en pratique, l'éloignement et l'opacité du centre des décisions un mal; et tant d'autres pistes.
Lisez leurs travaux: la place manque.

-Je souscris tout à fait à ce que vous écrivez sur l'écologie, confisquée par des partis (de gauche) alors qu'elle est l'affaire de tous.
Je vous invite à écouter Philippe Murer (proche de Sapir, venu du PS) passé au Front, qui a prononcé hier une allocution lors du lancement de "Nouvelle écologie", rattachée au Rassemblement Bleu marine (on me refuse le lien: mais facile à trouver par vous-même).

-Je ne sais pas si vous réalisez ce que vous dites en écrivant qu'"Hitler n'avait qu'à inviter en Allemagne" les Allemands des Sudètes (pays qui, au passage, n'a rien à voir avec la Silésie actuellement polonaise).
Ces Allemands étaient chez eux dans cette région qui n'avait été rattachée à la "Tchécoslovaquie" mort-née que par le fanatisme anti-allemand des vainqueurs de 1918, dépeceurs de l'empire austro-hongrois où les peuples vivaient globalement en bonne intelligence.
Il est évident que l'Allemagne politique actuelle, complètement vassalisée par les Etats-Unis, n'est territorialement qu'une partie très réduite de ce qu'elle est réellement.
Et cela sans vouloir vous suivre dans un (trop) vaste débat sur le caractère éphémère des frontières.

-Sur l'Ukraine: l'histoire et les frontières de ce pays sont un imbroglio dans lequel la Russie joue un rôle prépondérant dès l'origine.
L'immixtion de la prétendue "Union européenne" et de ses maîtres états-uniens dans cette histoire de famille est en tout cas une folie belliqueuse dans laquelle tous ont à perdre.

Voilà pour se limiter à l'essentiel, -en tout cas aux faits, dont je ne me lasserai pas de dire qu'ils sont trop oubliés dans des débats qui, faute d'être étayés par le recours aux réalités, tournent trop souvent au stérile et pénible échange de noms d'oiseaux.
Travers dans lequel -effectivement- notre échange a le mérite de ne pas tomber.

42.Posté par EKOLO le 18/12/2014 02:32

Bonjour

-Avez-vous des exemples de mots (présentables) "trouvés pour définir une attitude qui existe de toute façon depuis des siècles"?
Je n'en vois pas: "Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement", et si le mot n'existe pas, c'est que la chose n'existe pas.
"Homophobie" est un monstre de laboratoire du même tonneau que "négationnisme", créés par des propagandistes pour discréditer et faire condamner des opposants ainsi commodément privés du droit à s'exprimer et à argumenter sur des sujets décrétés tabou.
Je pense que vous accordez trop d'importance aux mots. A partir du moment où on définit quelque chose, on est plus ou moins obligé de lui donner un nom. Par exemple, au lieu de dire à chaque fois "ceux qui trouvent répugnant/immoral/etc ... l'homosexualité" (ce qui serait un peu lourd dans une discussion), on dit "homophobes". Par contre je reconnais que des fois dans le mot, on peut déceler une tendance péjorative. Mais le "phobe" de "homophobe" ne me paraît pas péjoratif. Par exemple on dit bien "arachnophobe", "claustrophobe", et ces mots n'ont rien de péjoratif, on ne décèle pas de jugement.
Pour ce qui est de "négationniste", pareil. On dit bien "communiste", "capitaliste", "dentiste", ... C'est neutre, pas péjoratif.
Après, la façon dont on s'en sert pour mettre des étiquettes sur les gens et les discréditer dès le départ, qu'est-ce que vous voulez, c'est l'homme. Aujourd'hui on se bat pour des idées, mais demain si on se retrouve dans la même chambre d'hôpital pour lutter contre un cancer, on ne se battra plus, on s'aidera mutuellement parce qu'on aura une cause commune. C'est l'homme, il ne faut pas trop en attendre. Il faut faire abstraction de tout ça, faire bonne mine contre mauvaise fortune, et prouver par le comportement que les autres se sont trompés. C'est valable quel que soit notre camp (même si je l'ai pas toujours appliqué, mais bon c'est déjà un bon départ d'en être conscient).


-Vous "m'invitez à parler du fond: l'économie".
Je ne considère nullement que l'économie (sujet certes important) soit le "fond".
Je suis d'accord avec le slogan "politique d'abord": c'est elle qui détermine les choix économiques, pas l'inverse.
Oui bien sûr, la politique inclut l'économie.
Mais dans la situation actuelle de la France, je considère que le problème le plus urgent est d'ordre économique. Pour résumer ma pensée je dirai : quand tout le monde aura du travail, suffisamment rémunéré pour lui permettre d'avoir des loisirs, et pas au point de l'empêcher d'avoir une vie privée à côté, beaucoup de problèmes sociaux auront soit disparu, soit auront diminué à un point tel qu'il sera largement plus facile de les régler.
Regardez par exemple les lions (ou les chats, ce qui est moins dangereux) : quand ils ont faim, ils sont d'humeur terrible, ils se battent pour un rien. Donnez-leur à manger, et vous les verrez se faire la toilette l'un à l'autre, dormir côte à côte en toute sérénité.
Ce n'est bien sûr que ma vision personnelle des choses. C'était seulement pour vous expliquer pourquoi je privilégie l'économie sur le social.

Qu'auriez-vous dit (pour rester dans un passé qui ne passe pas) d'un résistant de 1942 qui se serait demandé s'il était économiquement possible et avantageux de sortir de l'Europe conquise plutôt que de lutter instinctivement pour se libérer?
Si j'ai bien compris ce que voulez dire, c'est un peu comme l'exemple du prisonnier et du gars qui lui propose de sortir de la geôle. Je demeure perplexe.
Je considère que nous sommes dépossédés de notre liberté et que nous devons la recouvrer en tout, économie incluse.
Les constats de base des économistes du Front me paraissent justes: l'euro et la prétendue "Union européenne" sont une erreur manifeste en théorie comme en pratique, l'éloignement et l'opacité du centre des décisions un mal; et tant d'autres pistes.
Je pense également que l'UE est une mauvaise chose dès le départ, mais peut-être pour une autre raison que vous.
Je pense que l'UE a été créée par des pays sur une base soit-disant communautaire, mais que chaque pays n'avait d'autre intention que de tirer son épingle du jeu, d'y tirer des avantages. Or mon expérience personnelle m'a souvent prouvé que dans ces cas-là, s'il y a des gagnants, il y a aussi des perdants. Donc l'UE était vouée à l'échec, et on commence à s'en rendre compte.
Mais je préfèrerais que l'UE meure par elle-même et qu'on en sorte de fait, plutôt que de la quitter en cours de route. Cet avis n'est pas définitif, mais en attendant je reste sur cette position, en espérant que l'UE s'éteindra bientôt.
La lutte n'en sera pas terminée pour autant, puisqu'il reste encore la mondialisation de l'économie. Tant qu'on continuera à trouver des produits made in Etranger alors qu'on est parfaitement capables de les produire en France, je ne serai pas satisfait.

Lisez leurs travaux: la place manque.
Non ; parce que si je les lit, par souci d'objectivité je serai obligé de me taper les ouvrages des économistes du camp opposé, et franchement je n'ai pas le temps, ni certainement les capacités.
On doit pouvoir expliquer simplement, quitte à utiliser des images ; sinon autant limiter le droit de vote aux économistes.


-Je souscris tout à fait à ce que vous écrivez sur l'écologie, confisquée par des partis (de gauche) alors qu'elle est l'affaire de tous.
"Confisquée" me paraît être un peu excessif. Personne n'est empêché de créer un parti en utilisant le mot "écologiste" (quelqu'un de votre camp aurait pu par exemple l'appeler "Front écologiste" ou "Ecologie nationale", qui aurait pu l'en empêcher ? Nul n'a déposé de copyright sur le mot "écologiste", non ?)
Je vous invite à écouter Philippe Murer (proche de Sapir, venu du PS) passé au Front, qui a prononcé hier une allocution lors du lancement de "Nouvelle écologie", rattachée au Rassemblement Bleu marine (on me refuse le lien: mais facile à trouver par vous-même).
Ce qui confirme ce que je viens de dire juste avant.

-Je ne sais pas si vous réalisez ce que vous dites en écrivant qu'"Hitler n'avait qu'à inviter en Allemagne" les Allemands des Sudètes (pays qui, au passage, n'a rien à voir avec la Silésie actuellement polonaise).
Une partie de la Silésie faisait bien partie des Sudètes (à l'Est), mais pour être honnête c'est pas à cette partie que je pensais. C'était les montagnes des Sudètes, tout simplement.
Ces Allemands étaient chez eux dans cette région qui n'avait été rattachée à la "Tchécoslovaquie" mort-née que par le fanatisme anti-allemand des vainqueurs de 1918, dépeceurs de l'empire austro-hongrois où les peuples vivaient globalement en bonne intelligence.
Ce que j'ai lu : les Allemands des Sudètes avaient été invités dans le royaume slave de Bohème pour des raisons économiques. Quand Ferdinand 1er, frère de Charles Quint, a envahi la Bohème, il a asservi les Bohémiens et installé des nobles allemands. Enfin, en 1918, la Bohème, avec la Moravie a formé la Tchéquie, et la Tchécoslovaquie avec les Slovaques en 1919.
Les peuples vivaient en bonne intelligence en Autriche-Hongrie ? Peut-être. N'empêche que ça a donné l'assassinat de Sarajevo et la 1ère guerre mondiale.
Ce que je voulais dire en parlant du lien entre la Tchécoslovaquie et l'Ukraine, c'est moins l'annexion des Sudètes en 1938 que la fin de l'indépendance de la Tchéquie par la menace (mars 1939). Promesse d'Hitler après l'annexion des Sudètes : "C'est bon maintenant j'arrête". On a vu ce que ça a donné.
A notre époque, Putine enlève la Crimée, et après il commence à lorgner sur l'Ukraine orientale. Voilà la raison de ma comparaison. Mais on est bien d'accord que les détails ne sont pas les mêmes, et que Poutine n'est pas Hitler.
Une différence de taille entre les deux époques : depuis la création des Nations-Unies, on ne peut plus se permettre d'envahir un pays comme on veut. Si Poutine a des raisons bien fondées pour reprendre l'Ukraine, ça se règle juridiquement.

Il est évident que l'Allemagne politique actuelle, complètement vassalisée par les Etats-Unis, n'est territorialement qu'une partie très réduite de ce qu'elle est réellement.
Très réduite ? Réduite c'est sûr, mais très réduite ? Si vous voulez préciser, je suis intéressé. Si vous entendez le sens "ethnique", je suis d'accord. Les Scandinaves sont germaniques, les Anglo-Saxons également, et les Francs, Lombards, Burgondes aussi (donc la France du nord de la Loire et du Dauphiné/Savoie, et l'Italie du Nord). Sans oublier la Suisse et l'Autriche, la Belgique-Luxembourg-Pays Bas. Mais les Germains ont toujours été très indépendants, la preuve c'est qu'on ne les a unifiés que par la force (sous Bismarck, en excluant volontairement l'Autriche).
Et cela sans vouloir vous suivre dans un (trop) vaste débat sur le caractère éphémère des frontières.
Ephémère jusqu'à la création des Nations-Unies. Maintenant on ne rigole plus, d'ailleurs la tendance est plus à la scission qu'à l'unification.
-Sur l'Ukraine: l'histoire et les frontières de ce pays sont un imbroglio dans lequel la Russie joue un rôle prépondérant dès l'origine.
Tout ce que je sais en ce moment, c'est que les Rus, tribu scandinave, ont remonté des fleuves depuis la mer baltique et ont fondé Kiev et un royaume. Plus tard les Slaves sont arrivés et, plus nombreux, se sont mêlés aux Russes. Donc je suis bien conscient qu'il s'agit d'un même peuple. Mais ce qui prime c'est la volonté du peuple Ukrainien. J'ai connu un Ukrainien quand j'étais en métropole (dans l'armée), et même avant la chute de l'URSS, il s'énervait si on le qualifiait de "Russe". Il disait "Je suis Ukrainien !" et nous on disait "Oui, OK, d'accord, bien reçu" si on ne voulait pas finir en pâtée pour chien. Ca m'a marqué.
L'immixtion de la prétendue "Union européenne" et de ses maîtres états-uniens dans cette histoire de famille est en tout cas une folie belliqueuse dans laquelle tous ont à perdre.
Je pense que le plus raisonnable est de régler ça devant un tribunal de l'ONU, et que si quelqu'un doit intervenir, c'est à l'ONU de le faire, pas spécialement l'UE ou les USA.

Voilà pour se limiter à l'essentiel, -en tout cas aux faits, dont je ne me lasserai pas de dire qu'ils sont trop oubliés dans des débats qui, faute d'être étayés par le recours aux réalités, tournent trop souvent au stérile et pénible échange de noms d'oiseaux.
Travers dans lequel -effectivement- notre échange a le mérite de ne pas tomber.
Oui, je m'exprime, vous vous exprimez, et si on n'est pas d'accord, tant pis, on va pas s'entretuer pour des idées. L'important c'est un minimum de cohérence et d'honnêteté.

Juste un petit truc : dans votre dernier post, vous parliez d'internationalisme, et je vous avais demandé de préciser dans quel sens vous entendiez ce mot. Parce que j'ai réfléchi, mais je vois plusieurs interprétations possibles. Le sens initial de "international" c'est "entre nations", avec "-isme" on ajoute le sens "en faveur de ...". Peut-être pourrez-vous préciser le sens auquel vous pensiez. Il y a des choses à dire là-dessus ...

A la prochaine

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes