Société

Marine Nationale: Le Champlain prêt à rallier La Réunion

Mercredi 12 Avril 2017 - 17:35

© Marine nationale/Bruno Planchais.
© Marine nationale/Bruno Planchais.
Le bâtiment multi-missions (B2M) Champlain de la Marine Nationale est prêt à rallier La Réunion, son port d'attache. Le Champlain et son équipage ont terminé avec succès l’ensemble des épreuves prévues pour obtenir la qualification opérationnelle. 

Long de 65 m, large de 14 m et d’un tirant d'eau de 4,2 m, le Champlain a résisté à des conditions météorologiques difficiles.

Construit par les chantiers Piriou, il est positionné à Brest depuis décembre dernier où jusqu’en début mai il devra subir encore quelques essais avant de prendre la route vers La Réunion. Il y remplacera le bâtiment de transport léger La Grandière. Pour sa première mission de ravitaillement, le Champlain partira vers les îles Eparses.
Lu 8163 fois



1.Posté par Jeanyves le 13/04/2017 09:37 (depuis mobile)

Bonjour, vous nous parlez du nouveau bâtiment B2m Champlain de la Marine Nationale mais la photo de l''article est celle de l''ancien Batral actuellement désarmé à Brest.

2.Posté par paul le 13/04/2017 12:28

La photo ne me semble pas correspondre au Champlain?

3.Posté par Nemo le 13/04/2017 13:21

Ce bâtiment multi-missions -B2M- "Champlain" de la Marine Nationale, sensé remplacé le -Batral- "La Grandière", n'est absolument pas conçu pour opérer des débarquements sur plage avec la proue ouverte comme le faisait si bien celui parti se faire désarmer à Brest, alors que tous les travaux de maintenance étaient effectués à Maurice.

Peut-être reverra-t-on le "La grandière" dont la ville de Saint-Paul est marraine depuis 1990, l'année prochaine dans les fonds marins de la Réunion puisqu'une association de chez nous soutenue entres-autres, par des plongeurs et des scientifiques envisage, après sa dépollution, d'en faire un spot de plongée dans l'ouest ???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 12:05 L'épidémie de dengue circule encore à Saint-Paul