MENU ZINFOS
National

Marine Le Pen réélue présidente du Front national


Par SI - Publié le Lundi 1 Décembre 2014 à 10:51 | Lu 689 fois

C'est un score stalinien pour Marine Le Pen. La présidente du Front national a été réélue à la tête du parti frontiste avec 100% des suffrages exprimés. Les résultats ont été annoncés hier lors de la seconde journée du Congrès du parti à Lyon.

Marine Le Pen, qui a succédé à son père en 2011, était la seule candidate. Il y a eu 22.329 votants, dont 22.312 en faveur de Marine Le Pen selon les résultats officiels, et 17 bulletins nuls.

Dans son discours de clôture, elle s'en est pris directement à François Hollande et Nicolas Sarkozy, en affirmant qu'"ils se bagarrent aujourd'hui pour savoir qui montera sur la deuxième marche", derrière elle, lors de l'élection présidentielle de 2017. "MM. Sarkozy et Hollande, il vous a été confié un trésor, la France, un diamant, son peuple. Vous avez abîmé l'un et abandonné l'autre!", a-t-elle ajouté.

Élue pour un second mandat, Marine Le Pen en a profité pour imprimer sa mainmise sur le nouvel organigramme du Front national en nommant plusieurs de ses proches à des postes clés. Son compagnon, Louis Aliot, reste vice-président et hérite du dossier des élus ; Florian Philippot, malgré sa quatrième place au vote du comité central, conserve son portefeuille de la stratégie et de communication du parti, en plus de la vice-présidence ; Steeve Briois devient vice-président aux exécutifs locaux et à l'encadrement et Nicolas Bay devient secrétaire général du FN.




1.Posté par noe le 01/12/2014 11:02

Elle était la seule candidate ... et papa est venu la soutenir ...
Heureusement que Sarkozy est là !

2.Posté par EXCLAVE le 01/12/2014 11:41

PANO SENS INTERDIT , DIT A LA NATION QUE VOUS REPRÉSENTEZ LES 3K EN VERSION FRANÇAISE . LA NATION LAPA BOZOIN DE LA HAINE RACIAL DANS CE PAYS . SIGNÉ ,

ZINFOS974ZISTOIRÉUNIONFRANÇEINTER

3.Posté par 1870 le 01/12/2014 12:56

Sarkozy avait fait mieux, 100% lors de primaires de 2007 ! Serais curieux de savoir si Zinfos avait vu un rapport avec Staline à l'époque.

4.Posté par RASCISTES le 01/12/2014 13:22

C'est une honte pour la France qu'un tel parti puisse exister à le génocide de la guerre !

5.Posté par Tristan le 01/12/2014 13:46 (depuis mobile)

Score stalinien... M enfin vous craquez à zinfos ? Quand on est seul candidat c est difficile de faire moins bien bien avec un seul votant... Elle aurait pu s autoproclamer à la manière de Napoléon aussi ?

6.Posté par polo974 le 01/12/2014 16:34

17 bulletins nuls, c'est le début de la rébellion, c'est absolument insupportable ! ! !

7.Posté par Zozossi le 01/12/2014 17:09

Vu les succès accumulés par le Front national, les militants sont tous convaincus qu'ils en sont redevables à celle qui les conduit: Marine Le Pen.

Il semble avoir échappé à la presse du système qu'elle était, pour cette raison, la seule candidate, personne dans le mouvement ne contestant sa compétence.

Parler de "score stalinien" est donc une sottise malveillante.

En revanche, on peut s'interroger sur le caractère monolithique des commentaires médiatiques qui, pour le coup, relèvent d'un conformisme pas très éloigné d'une dictature des mots et des pensées.

8.Posté par KLD le 01/12/2014 18:07

ha , ha , hi, hi ...............!!!!

9.Posté par EKOLO le 01/12/2014 23:17

"Parler de "score stalinien" est donc une sottise malveillante"
"Sottise malveillante ..."
??

"sottise" = erreur INVOLONTAIRE due par exemple à une absence de réflexion préalable (ça vous connaissez bien)
"malveillante" : qui relève d'une VOLONTÉ de faire du mal
=> "sottise malveillante" = contradiction dans le sens.

Vous vous exprimez vraiment très bien, avec élégance même, félicitations. Mais méfiez-vous du style pompeux, vous voyez ici ce que ça peut engendrer (c'est valable pour moi aussi, hein, ne prenez pas ma remarque sur un plan personnel).

Volontaire ou pas, je remercie chaleureusement l'auteur de l'article. Comme ça vous voyez au moins une fois ce que ça fait d'être comparé à un tyran dont le peuple lui-même a détruit la statue peu après sa mort.

10.Posté par Pas de critiques: c'est autocratique! le 02/12/2014 06:53

Unique candidate? Voilà un parti bien démocratique....

Au fait, son programme économique pour "sauver" la France, c'est quoi?

11.Posté par JD974 le 02/12/2014 08:57

Elle a bien du courage la pauvre MARINE d'oser prendre une charge aussi lourde !

Courage pour affronter les violences de l'extrême gauche qui ne tarderont pas à se manifester avant même les législatives, courage devant la difficulté de réformer notre pays, courage devant la nécessité de diminuer les dépenses de l'ETAT uniquement sur le gras qui provient des gouvernements précédents.

Sans compter le séisme au niveau de l'UE dont le principal dirigeant est aussi le plus grand pays à accepter la fraude fiscale.

12.Posté par Zozossi le 02/12/2014 22:52

@9.Posté par EKOLO

Vous êtes bien brave de vous préoccuper de mon style et de me décerner bons et mauvais points, mais sans vouloir vous vexer, cela importe peu.

Depuis qu'un célèbre hebdomadaire s'est durablement targué d'associer bêtise et méchanceté, nul ne peut plus douter qu'une sottise puisse être malveillante.
Moralement, je ne vois d'ailleurs aucune raison de refuser aux sots le plaisir d'être aussi méchants. Et sur le plan de la logique, une réflexion plus approfondie vous aurait révélé qu'une erreur de jugement (sottise) peut évidemment se doubler d'une volonté de nuire (malveillance).
Que cette dernière ait ou non une chance d'aboutir est une autre question, tant il est vrai qu'elle ne peut que pâtir de son association avec la première.

Sur le fond, puisque vous n'apportez rien de sérieux, je ne vois rien à ajouter à ce que j'écrivais: l'usage du terme "stalinisme", repris ou suggéré en boucle par toute la presse du système, est d'une affligeante gratuité.
Mais peut-être est-ce ce qui vous a séduit au point d'en "remercier chaleureusement l'auteur" qui, faute d'éloges mieux fondés, saura peut-être s'en contenter.

13.Posté par EKOLO @ Zozossi le 03/12/2014 01:44

Franchement, le style vous importe peu, mais moi j'admire le vôtre (enfin, dans vos 2 posts dans cet article). Il y a de la noblesse dans votre style, et croyez moi ou non, mais ça a son importance.

A part ça, je continue de penser qu'une erreur est par définition involontaire. Mais il est vrai que la méchanceté peut contribuer au manque de réflexion, qui engendre l'erreur. Les méchants efficaces sont ceux qui arrivent encore à réfléchir tout en étant assoiffés de malveillance (comme dans les échecs, par exemple).

Pour ce qui est de la comparaison avec Staline, ce qui m'a séduit au point d'en remercier l'auteur, c'est pas pour faire comme la presse, c'est surtout pour que vous ressentiez ce que c'est d'être constamment associé à ça quand on est de gauche.
Vous le savez bien, nous de gauche c'est notre lot que de se faire régulièrement rappeler les exploits personnels de Staline (tout comme vous pour Hitler, sauf qu'Hitler lui au moins, il était aimé par son peuple).
En même temps, il y a eu cette stupide habitude, pendant trop longtemps, du parti communiste français de toujours s'aligner sur les positions de Staline (exemple : quand Staline était bien avec Hitler, jusqu'en 1941, les communistes français rechignaient à condamner Hitler). C'est de la connerie humaine, c'est regrettable, mais je pense qu'aujourd'hui au moins on n'a plus rien à voir avec ça.

Quand vous parlez des "violences de l'extrême gauche", je suppose que vous parlez des attaques incessantes, obsessionnelles, de la part de Mélenchon et du NPA à l'encontre de votre parti. Pour ma part, je trouve ça dommage de leur part. On ne fait pas une politique basée d'abord sur la critique de l'autre. On commence par élaborer un projet de gouvernance crédible, et ensuite on essaie de convaincre les électeurs. Ce qui est urgent, c'est de trouver des solutions aux problèmes du pays, pas de monter les uns contre les autres.
Personnellement, si vous me trouvez régulièrement à commenter vos commentaires ou d'autres, c'est parce qu'il y a des erreurs flagrantes (de raisonnement ou de jugement). Mais vous ne me verrez pas lancer des attaques gratuites et surtout hors-sujet. Comme vous pouvez le vérifier, je n'ai rien commenté sur le fait que votre dirigeante soit réélue. Comme vous l'avez dit, personne ne s'est présenté contre elle parce qu'elle fait l'unanimité dans votre parti. C'est une raison suffisante, et de toute façon que ça soit elle ou un autre, vu de l'extérieur ça ne change pas grand chose : le FN reste le FN.
Nous par contre, de gauche, on est constamment traités de "socialauds", "UMPS", etc ... Quel que soit le thème de l'article de Zinfos. Un animal est maltraité ? C'est la faute à Hollande, aux salopards de gauche ; un surfeur est attaqué ? C'est la faute aux écolo-socialauds ... (Pourtant Brigitte Bardot est tout sauf de gauche).

Si vous voulez vraiment faire une propagande utile et efficace sur internet, évitez d'être lourds. Parlez plutôt de votre programme, de vos idéaux. On sait déjà que vous allez lutter contre "l'islamisation de la France" (c'est vos termes, pas les miens) et contre l'immigration. Bon. Moi je rejoins le post 10 : Quel est votre programme économique ? Expliquez-nous pourquoi on ne doit pas avoir peur de sortir de l'UE.
Ce dernier point m'intéresse d'autant plus que : suite aux dernières présidentielles, à la radio, j'ai entendu un électeur ayant voté pour l'UMP dire "J'aurais volontiers voté FN, parce que je partage les idées de Mme Le Pen. Mais sortir de l'UE est une connerie monumentale, et rien que pour ça j'ai été contraint de voter UMP". Le gars était chef d'entreprise. C'est cette remarque qui m'a définitivement placé du côté de ceux qui ne préfèrent pas sortir de l'UE, bien qu'au fond de moi je pense qu'il serait mieux de ne plus en faire partie (parce que l'UE c'est la mondialisation, et la mondialisation est incompatible avec le communisme).
Allons donc dans le fond des choses, si c'est ce que vous voulez vraiment, et arrêtons de nous qualifier de petits noms gâtés.

14.Posté par JD974 le 03/12/2014 09:14

Bravo EKOLO ! Si tout le monde avait votre courtoisie, quel plaisir de vous lire.

15.Posté par EKOLO le 03/12/2014 16:45

Merci JD974.

Vous m'avez convaincu : je vais laisser les sarcasmes, et m'orienter vers plus de courtoisie.
Zozossi aussi a fait des progrès dans ce sens, peut-être qu'on arrivera à des débats plus intéressants.

Merci encore, salutations

16.Posté par Naty974 le 04/12/2014 10:10

Mon dieu!!!! Certains mélangent tout!!!!! Les anti fn...à cause de vous que la France ,donc notre ile est au plus mal!!!!!!!!! Elle n'a jamais parlé de couleur de peau!!!!!! Écoutez la sans préjuger!!!!!!!!!!!on n'est pas une terre d'asile ,c'est NOUS en priorité!!!!!!

17.Posté par Zozossi le 04/12/2014 11:43

@13.Posté par EKOLO

Deux rectifications liminaires et dénuées de méchanceté:

-d'abord, ce qui m'importait peu n'était pas le style, mais le jugement qu'il vous inspirait;

-ensuite, la question portait sur le rapport de la malveillance avec la sottise, non avec l'erreur. Prendre la conséquence pour la cause est donc bien une de ces erreurs de jugement que vous dénoncez chez les autres.

Maintenant sur le fond.

Assimiler les accusations "gauche = Staline" et "FN = Hitler" relève de la symétrie des fausses fenêtres: la première est anecdotique (forums…), seule la seconde est systématique, martelée ad nauseam y compris au plus haut niveau des partis UMP (Guéant par exemple) et PS (là on a l'embarras du choix).
Je ne sais de quelle "gauche" vous vous revendiquez, mais l'obéissance du PC"F" au PC soviétique n'était pas une "stupide habitude": c'était une subordination officielle scellée par son appartenance à la 3e internationale.
Et si l'opprobre en a rejailli sur l'ensemble de la gauche, c'est que le PS (principalement) s'est associé sans vergogne au PC pour gouverner alors que cette dépendance était toujours d'actualité: arrivé à un certain degré de compromission, on ne peut plus refuser d'assumer.

En revanche, l'ineptie "FN nazi" a été promue en haut lieu et ressassée par des bataillons de lobotomisés, même si un Jospin ou un Cambadélis l'ont démentie discrètement.

Par ailleurs, je ne sais pourquoi vous considérez comme une insulte qu'on vous ("nous la gauche") "traite d'umps". Il ne s'agit là que d'un constat objectif largement répandu de l'adéquation entre les mesures prises (sinon les aspirations affichées) par les gouvernements UMP et PS, adéquation qui contribue largement à la montée du FN.

Sur l'essentiel -le programme économique du Front-, vous argumentez très court:

-UN avis d'UN chef d'entreprise (UMP) sur UNE radio vous aurait "définitivement" convaincu de la vacuité du programme du FN: permettez-moi d'en rire, tant on pourrait vous opposer d'avis contraires (rarement diffusés par les média, certes) d'entrepreneurs et d'économistes de renom -certains soutenant ouvertement le Front.

J'ai surtout l'impression que vous aggripez le premier prétexte venu pour ne pas examiner sérieusement la question et entendre ceux qui expliquent posément pourquoi la sortie de l'UE et de l'euro sont des mesures de bon sens indispensables au redressement français.

Vous me faites penser à un prisonnier à qui on propose de s'évader mais qui chipote sur les compétences en serrurrerie de celui qui agite sous son nez la clef de sa cellule.

La place m'étant mesurée, lisez donc les économistes Murer (venu du PS, membre du FN, proche de Sapir), Bruno Lemaire et Sulzer (conseillers de Marine), ou Rosa, Pissarides ou Allais entre autres, sur les travaux desquels se fonde le FN: ils sont plus qualifiés que moi certainement, que vous peut-être, voire que votre unique et obscur chef d'entreprise UMP…

18.Posté par JD974 le 04/12/2014 13:43

Bravo pour vos efforts à tous deux !

MLP a bien du souci à se faire.

Est-il certain que son programme pourra s'appliquer sans être perturbé par les extrémistes ?

A mon avis tout se jouera en cent jours et c'est là qu'elle doit appliquer un plan B : B-a réforme fiscale très profonde et adoption des options fiscales de MAURICE ALLAIS : l'impôt sur le capital fixe avec la suppression progressive de tous les impôts découlant des investissements du capital circulant ; B-b Réforme de l'Assurance Maladie sur le modèle de BISMARCK le meilleur de tous ceux des pays européens selon mon avis

19.Posté par EKOLO @ Zozossi le 04/12/2014 15:56

Deux rectifications liminaires et dénuées de méchanceté:

-d'abord, ce qui m'importait peu n'était pas le style, mais le jugement qu'il vous inspirait;
OK

-ensuite, la question portait sur le rapport de la malveillance avec la sottise, non avec l'erreur. Prendre la conséquence pour la cause est donc bien une de ces erreurs de jugement que vous dénoncez chez les autres.
J'ai dit que j'allais faire dans la courtoisie, donc je vous laisse le dernier mot sur ce point.

Maintenant sur le fond.

Assimiler les accusations "gauche = Staline" et "FN = Hitler" relève de la symétrie des fausses fenêtres: la première est anecdotique (forums…), seule la seconde est systématique, martelée ad nauseam y compris au plus haut niveau des partis UMP (Guéant par exemple) et PS (là on a l'embarras du choix).
Les déclarations sur les chambres à gaz, les militants qui se prennent en photo en faisant le salut nazi, (...), tout ça a du y contribuer au moins autant que les déclarations personnelles des politiciens.

Je ne sais de quelle "gauche" vous vous revendiquez,
Communiste. Pas façon URSS, pas au point d'éradiquer toute forme d'entreprise non étatique.
mais l'obéissance du PC"F" au PC soviétique n'était pas une "stupide habitude": c'était une subordination officielle scellée par son appartenance à la 3e internationale.
Oui en effet. "Stupide habitude", c'est mon jugement personnel avec le recul que j'ai la chance d'avoir.

Et si l'opprobre en a rejailli sur l'ensemble de la gauche, c'est que le PS (principalement) s'est associé sans vergogne au PC pour gouverner alors que cette dépendance était toujours d'actualité: arrivé à un certain degré de compromission, on ne peut plus refuser d'assumer.

En revanche, l'ineptie "FN nazi" a été promue en haut lieu et ressassée par des bataillons de lobotomisés, même si un Jospin ou un Cambadélis l'ont démentie discrètement.

Par ailleurs, je ne sais pourquoi vous considérez comme une insulte qu'on vous ("nous la gauche") "traite d'umps". Il ne s'agit là que d'un constat objectif largement répandu de l'adéquation entre les mesures prises (sinon les aspirations affichées) par les gouvernements UMP et PS, adéquation qui contribue largement à la montée du FN.
Je croyais en avoir déjà parlé avec vous, mais apparemment c'était avec un autre posteur. Le jeu de mots "UMPS" est né avant l'accession de Hollande au pouvoir. Pour retrouver un autre gouvernement PS, il faut remonter à Jospin, avant 2002. Si la politique de Hollande est effectivement décriée (les "frondeurs", pour parler des plus connus) au sein de son propre parti comme étant trop
à droite, ce n'était vraiment pas le cas sous Jospin. Je ne vais pas vous détailler l'ensemble, mais le seul exemple des 35 heures devrait suffire à vous convaincre qu'à cette époque on ne pouvait parler d'UMPS. Le terme étant apparu avant Hollande, je pense qu'il s'agit avant tout d'une banale stratégie politique : "EUX / nous".
Le parti appartient avant tout aux militants, comme le clame régulièrement et avec justesse votre dirigeante.
Or les militants de droite et de gauche ont des aspirations opposées, vu qu'ils ont des intérêts opposés (parce que le système favorise l'individualisme, qui est déjà instinctif chez l'homme). Les mettre dans le même panier n'est peut-être pas une insulte en soi, en tout cas c'est un fâcheux déni de réalité.


Sur l'essentiel -le programme économique du Front-, vous argumentez très court:

-UN avis d'UN chef d'entreprise (UMP) sur UNE radio vous aurait "définitivement" convaincu de la vacuité du programme du FN: permettez-moi d'en rire, tant on pourrait vous opposer d'avis contraires (rarement diffusés par les média, certes) d'entrepreneurs et d'économistes de renom -certains soutenant ouvertement le Front.
Effectivement, j'ai très vite regretté mon "définitivement", mais il était trop tard, le post était envoyé. Vous ne m'avez pas loupé au passage, et c'est de bonne guerre.
C'est d'ailleurs pour cette raison que je vous ai invité à nous présenter vos arguments en faveur d'un retrait de l'UE. Pas du tout dans un esprit de critique, mais sincèrement par intérêt pour la question. Pour vous dire à quel point je suis indécis sur ce sujet (bien que fondamentalement gêné par l'appartenance à l'UE), je n'ai pas voté aux dernières élections européennes.


J'ai surtout l'impression que vous aggripez le premier prétexte venu pour ne pas examiner sérieusement la question et entendre ceux qui expliquent posément pourquoi la sortie de l'UE et de l'euro sont des mesures de bon sens indispensables au redressement français.
Faut être honnête, vous avez vu juste.

Vous me faites penser à un prisonnier à qui on propose de s'évader mais qui chipote sur les compétences en serrurrerie de celui qui agite sous son nez la clef de sa cellule.
Jolie image, le Créole ne peut qu'apprécier. Ceci dit, la prudence n'est pas une mauvaise chose : si je me fais choper en flagrant délit d'évasion parce que le serrurier est foireux, je sais que je vais le payer cher.

La place m'étant mesurée, lisez donc les économistes Murer (venu du PS, membre du FN, proche de Sapir), Bruno Lemaire et Sulzer (conseillers de Marine), ou Rosa, Pissarides ou Allais entre autres, sur les travaux desquels se fonde le FN: ils sont plus qualifiés que moi certainement, que vous peut-être, voire que votre unique et obscur chef d'entreprise UMP…
Vous savez les économistes sont infiniment plus qualifiés que moi, c'est clair, j'ai seulement des notions de base en la matière (des notions "de survie", en fin de compte). Juste assez pour avoir quelques principes de base et voter en conséquence.
Mais j'imagine qu'à destination de vos propres camarades (excusez pour le terme, j'en ai pas d'autre à l'esprit au moment où j'écris) du parti ou tout simplement des électeurs potentiels, vous devez avoir des arguments plus à la portée du citoyen moyen.
Et votre programme économique ne se résume évidemment pas à la question de l'Europe. Que dites-vous par exemple aux agriculteurs, aux salariés, aux grands patrons, etc ... pour les convaincre ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes