MENU ZINFOS
Social

Marchés publics: Les transporteurs maintiendront la pression


Par LG - Publié le Mardi 5 Février 2013 à 06:59 | Lu 1234 fois

Marchés publics: Les transporteurs maintiendront la pression
Après une journée de siège au niveau des locaux de chantier de la SBTPC à deux pas de la rivière Saint-Etienne à Saint-Louis, la Fédération nationale des transporteurs ne relâche pas ses efforts.

Une rencontre est prévue dans les prochaines heures avec la Région. L'objectif affiché par le représentant des transporteurs, Jean-Bernard Caroupaye, est d'influer la ligne directrice des donneurs d'ordre en terme de ventilation des marchés de travaux publics.

Le chantier de reconstruction du radier de la rivière Saint-Etienne n'en est que la partie visible, selon lui. La FNTR réclame ainsi une plus juste répartition des lots lors des appels d'offres émis par les collectivités, et notamment en direction des petites sociétés de BTP. Didier Hoarau, également de la FNTR, affichait sa colère à l'issue du passage du cyclone Felleng quant à la mainmise de la SBTPC sur le chantier de la rivière Saint-Etienne.

Dominique Fournel, vice-président de Région leur a livré une réponse en droit : la SBTPC a été choisie parmi une dizaine de candidats en août 2010 et pour un marché portant sur trois ans. "A la SBTPC seule revient ensuite la capacité de contracter avec des sous-traitants", argumente Dominique Fournel.  

Alors que les professionnels de la FNTR émettaient l'idée de poursuivre les travaux de nuit pour accélérer la livraison du chantier, une entente a été trouvée pour que certains professionnels puissent être engagés sur le chantier. Un apport en engins type dumper est acté alors que le chantier doit être bouclé, "au plus tard lundi prochain", selon l'élu régional.

Cette nouvelle empoignade menée par la FNTR caractérise tout simplement un contexte très délicat pour les terrassiers et transporteurs, fait remarquer Jean-Bernard Caroupaye. Le message est double vis-à-vis de la Région : tous espèrent ne pas être oubliés lors des premiers allotissements du grand chantier que constituera la nouvelle route du littoral.




1.Posté par noe le 05/02/2013 06:07

Il faudra revoir ce marché du radier que la SBTPC a eu ...
Un contrôle serait plus approprié ...
Qu'on publie les appels d'offres sur zinfos ! et les délibérations !

Maintenez la pression , nous , emprunteurs du radier , sommes avec vous !

500 000 € auraient dû être partagés équitablement avec tous et non donnés seulement à la SBTPC qui a fait un travail "cochon" !...

2.Posté par mazenbron le 05/02/2013 07:26

Et voilà "Je mort" qui ressucite !

3.Posté par ZembroKaf le 05/02/2013 08:31

notre clown péi "tié à moin..." refait son cirque !!!

4.Posté par goodyear le 05/02/2013 16:04

arrêtez de vous plaindre ! les avis de marchés sont publiés dans les journaux d'annonces légales. Il revient aux entreprises de s'organiser pour y répondre ! il serait peut être temps que les fameuses PME se professionnalisent et arrêtent de pleurnicher dès qu'elles ne sont pas retenues. Benchmarking, optimisation, autocritique, formation, voilà des pistes à développer pour ces structures au lieu de quémander ou de crier à la corruption dès qu'elles ne sont pas retenues.

A noé, il y a des règles (code des marchés publics) avec le jeu de la concurrence. Interdiction de donner des marchés sous-couvert de localité ou de petites entreprises. On ne fait pas du social, on attribue à l'offre économiquement la plus avantageuse, en clair, au meilleur !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes