MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

"Manz biskwi bwar delo ziska la fin siklonn"


Si Berguitta fut l'objet de certaines approximations de la part de Météo France ou de la station Météo de Vacoas à l'ile Maurice sur le terme cyclone ou forte tempête tropicale. Il n'empêche qu'un autre cyclone s'est abattu sur la tête des mauriciens en la personne du ministre ministre de la Sécurité sociale, de la Solidarité nationale, de l’Environnement et du Développement durable et aussi responsable du National Disaster Risk Reduction Management Centre (NDRRMC), Etienne Sinatambou accessoirement porte parole du gouvernement.

Par La Mauricienne - Publié le Vendredi 9 Février 2018 à 08:33 | Lu 485 fois

"Manz biskwi bwar delo ziska la fin siklonn"
Les esprits s'échauffent. Après que certains media mauriciens ont relayé des informations apocalyptiques sur le passage du cyclone Berguitta, le message du ministre Sinatambou passe mal auprès des réfugiés des centres d'accueil lors de son point presse. 

Si le protocole établi dit respecter les normes internationales à la mauricienne, la manière de le dire n'y était pas. Il a tout simplement rappelé que chaque personne a droit à 2 litres d’eau par jour et 250 grammes de biscuits et aucun repas chaud prévu. 
Les autorités mettant à la disposition 2 matelas pour chacun des 175 centres de refuge. Matelas destinés aux bébés, aux personnes malades, handicapées et âgées. 

Son manque de tact et d'empathie ont déclenché une vague de protestations chez les mauriciens dont les nerfs sont à fleur de peau. Il faut dire que notre zouave colle à la ligne de conduite de ce gouvernement. Entre le ministre mentor Sir Aneerood Jugnauth ancien Premier ministre et papa du petit Pravind qui vulgairement crache son venin sur le petit peuple dès que l'occasion se présente. Les propos de Sinatambou ont tout de même surpris.  

Le ministre Sinatambou aux réfugiés : 
Un centre de refuge est un "abri" d’urgence, et non un "logement" où on viendrait "passer des vacances". 

"Manze biskwi bwar delo ziska la fin siklonn". "Sak personn pou gagne 2 litres delo, enn gramatin et enn tanto. Sak personn pou gagn 8 paké biskwi, 4 gramatin et 4 tanto". 

"Manz ou biskwi, laisse cyclone passé, lerla ou ava manz ou manzé abitiel".

Question solidarité et communication on n'a pas fait pire. Le PDG de la SNCF Guillaume Pepy qui s'est retrouvé coincé à bord du TGV Lille-Paris, aurait pu lui donner quelques conseils. Quand on a un déficit d'image et de popularité. Il faut savoir se montrer proche du peuple et avoir le sens de l'initiative ou du moins le bon réflexe. Pépy n'a pas hésité à jouer au chef de gare, contrôleur et agent SNCF et participer à la distribution des repas lors du retard de son train. 

Mais que peut-on attendre de ces ministres ou députés, qui à l'unanimité, dans un de leur seul grand élan de solidarité dans l'histoire de l'Assemblée ont signé une pétition pour faire revenir leur cantinière cinq étoiles Jacqueline Dalais  afin de satisfaire leurs si fins palais.  

Face au tollé provoqué par Etienne, son collègue n'a pas hésité à voler à sa rescousse  tout en se ridiculisant dans la foulée.  

Le ministre de la Technologie, Yogida Sawmynaden : "Zot pé pile lors Etienne Sinatambou parski li pé fer enn travay extraordinaire, il fait son maximum". 

Il affirme qu'Etienne est concerné par la sécurité alimentaire des sinistrés : "Ena gastro-entérite. Pa konné kot manzé sorti et pé donne dimounn. Bann dimounn riske malade". 

Les mauriciens dans un élan de solidarité sans commune mesure se sont relayés pour proposer, distribuer et offrir aux sinistrés et réfugiés plus qu'un paquet de biscuits du "protocole". Les volontaires et bénévoles sont à saluer. Les propos de Yogida sont une deuxième insulte, loin d'arranger la colère et l'indignation.  

Quand à l'opposition qui était très présente sur le terrain matin, midi et soir lors de la partielle n18 pour récolter des votes sont eux quasi aux abonnés absents. Le leader de l'opposition Xavier Luc Duval est aux Maldives, invité par Abdullah Jihad, Vice President et Ministre des Finances, pour des réunions de travail et quelques jours de vacances. Il a tout même dans une grande bienveillance souhaitait être proche du peuple en balançant sur les réseaux sociaux :  "Bon cyclone à tous". Un salut des plus fraternels. Son homologue l'éternel ronchon Paul Bérenger encore groggy par la défaite électorale du mois de décembre dernier ne se réveille que les samedis pour son point de presse dans un one-man show des plus lassants.  

Ciao ciao Berguitta. 


La Mauricienne



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes