MENU ZINFOS
La revue de presse National / International

Manuel Valls refuse de régulariser davantage de sans-papiers


Par - Publié le Jeudi 28 Juin 2012 à 08:04 | Lu 344 fois

Manuel Valls refuse de régulariser davantage de sans-papiers
«Fermeté et humanisme». C'est en ces termes que Manuel Valls compte bien mener sa politique migratoire. Dans un entretien au Monde, le ministre de l'Intérieur socialiste dévoile un florilège de nouvelles mesures, dont la création d'un permis de séjour d'une durée de trois ans. Mais sur l'épineuse question des régularisations, l'ancien maire d'Evry se montre moins exhaustif : «Etre de gauche, ce n'est pas régulariser tous les sans-papiers», répond-il au quotidien.

L'ancien gouvernement de droite avait permis en 2011 à 30 000 personnes étrangères d'obtenir des papiers en règle. Manuel Valls ne fera pas mieux... au grand dam de nombreuses associations de défenses des droits des étrangers. «Aujourd'hui, la situation économique et sociale ne permet pas d'accueillir et de régulariser autant que certains le voudraient. Je l'assume», se justifie le ministre, préférant mettre l'accent sur des régularisations au cas par cas. 

Pour la régularisation des sans-papiers.

Même s'il se refuse à augmenter le nombre de régularisations, Manuel Valls prévoit d'assouplir et de mieux préciser les critères jusqu'alors exigés par le précédent gouvernement. «Ils ont été interprétés de manière beaucoup trop restrictive », estime-t-il. Du coup, place Beauvau, on planche sur une nouvelle circulaire. Années de présence en France, situation par rapport au travail, attaches familiales, scolarisation des enfants... Pas de grandes nouveautés. Mais ces critères n'ont pas été appliqués de manière «uniforme sur le territoire», justifie le ministre.     

Les familles avec enfants n'iront plus en centre de rétention.

Cette circulaire, qui vise à mettre un terme à la rétention des familles, est déjà prête et devrait être publiée «dans les prochains jours», annonce Manuel Valls. Le texte prévoit d'arrêter immédiatement la mise en rétention de familles de sans-papiers, avec des enfants. A la place, les personnes concernées seront assignées à résidence en attendant d'être fixée sur leur sort.

La suite de l'article sur Le Parisien.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes