MENU ZINFOS
National

Manifestation du 19 janvier à Paris : Frappé par un policier puis amputé d'un testicule, un homme porte plainte


Amputé d’un testicule après avoir été frappé lors de la manifestation du 19 janvier par un policier, un homme consigne une plainte à la police pour « violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique entraînant une mutilation », accusant ainsi l’officier d’être à l’origine des faits.

Par P.J - Publié le Mercredi 25 Janvier 2023 à 07:00

Manifestation du 19 janvier à Paris : Frappé par un policier puis amputé d'un testicule, un homme porte plainte

Ivan S. a été amputé de son testicule droit après avoir manifesté contre la réforme des retraites à Paris le 19 janvier. Il a décidé de porter plainte pour « violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique entraînant une mutilation » et accuse un policier d'être à l'origine des faits, rapporte BFMTV.

Agé de 26 ans, Ivan S. accuse le  policier de lui avoir infligé sans raison un coup de matraque alors qu'il était au sol, son appareil photo dans une main.Son avocate Lucie Simon a confirmé à BFMTV le dépôt de plainte. 

Le 19 janvier lors de la manifestation contre la réforme des retraites à Paris, alors qu'une personne suspectée d'avoir lancé de gros bouts de bois sur les policiers est interpellée, les forces de l'ordre chargent les manifestants. À ce moment-là, Ivan S. court pour s'éloigner, et chute sur la chaussée, sur le dos. Un second agent arrive et, selon le récit du photographe fait à Libération, « prend de l'élan, saute avec tout son poids juste à côté de [lui] et, en même temps, [lui] donne un grand coup de matraque au niveau de l'entrejambe »

Une partie de la scène a été diffusée sur les réseaux sociaux. On voit effectivement le policier sauter et donner un coup de matraque dans les testicules du jeune homme, à terre et sur le dos. L'homme, en tenue, pourrait être membre des compagnies d'intervention de la Préfecture de police, selon le liseré bleu sur son casque. Après avoir reçu des soins sommaires de la part d'autres manifestants, Ivan S., qui n'habite pas dans la capitale, rentre dans le Nord de Paris où il loge. Avec son cousin et un proche, il se rend chez un médecin qui l'oriente vers l’hôpital Tenon, dans le 20e arrondissement. « Mon testicule faisait la taille d'une balle de tennis » déplorera le jeune homme. 

La préfecture de Paris, contactée par BFMTV, a indiqué que « dans un contexte d’extrême violence et dans le cadre d’une manœuvre de police pour interpeller des individus violents, le préfet de police a demandé au Directeur de l'ordre public et de la circulation à ce que les circonstances exactes de l’incident rapporté soient éclaircies ». Toutefois, le policier n'a, pour l'heure, pas été identifié et aucune enquête n'a encore été ouverte.





1.Posté par nene le 25/01/2023 07:38

c'est grave si les faits sont tels qu'il le décrive
mais lui est il blanc comme neige dans la provocation ?

2.Posté par Taloche le 25/01/2023 08:12

Quelqu'un qui court chute sur le dos, un peu bizarre. A moins qu'il courait en reculant.

3.Posté par Lulu le 25/01/2023 08:13

ouais bon ce genre de faits on en doute sérieusement, encore un qui veut se faire du fric sur un flic.....et entretenir la haine contre les forces de l'ordre qui au fil du temps perdent de leur pouvoir ce qui a terme aura des répercussions sur l'insécurité grandissante en France!

4.Posté par Boboland le 25/01/2023 08:31

le karma retrouvera ce policier violent...

5.Posté par eric le 25/01/2023 08:42

lorsque le dernier radar sera mis en place

le port du tel au volant
les distances de securite
le franchissement d'un feu rouge, voir orange, d'une ligne blanche

ca va sanctionner dur

6.Posté par Lalangnapwinlozo le 25/01/2023 08:53

Selon la police le photographe manifestant ,était agressif et le policier s est senti menacé car cet individu tenait dans sa main un objet ressemblant à un projectile....dans le feu de l action en manque de discernement...blabla bla la police déplore...

7.Posté par Rocky le 25/01/2023 09:08

Ok je comprends que ces pauvres policiers sont commendés de services. Mais est- ce qu'ils pensent à leur propre avenir? Et pourtant ils seront traités à la même enseigne malheureusement. Sans reconnaissance du devoir accompli.

8.Posté par Jp POPAUL54 le 25/01/2023 11:14

Tu cours mais tu n'as rien fait !!

Dans les manifs, ceux qui s'éloignent des excités qui ne veulent qu'en découdre avec les forces de l'ordre ou encore tout péter, ne prennent pas de coup et conservent leur intégrité physique.

Songe y à la prochaine manif !

9.Posté par possessione le 25/01/2023 11:55

Si il n était pas là avec des manifestants violents, il n aurait pas pris un coup de tonfa.

Mais peut être qu'il était violent aussi et puis il ne faut pas être dans de tels endroits à faire de la photo : il est ^plus prudent d'âtre chez soi au calme surtout pour une personne qui est ingénieur : cet citoyen a voulu vivre dangereusement .........................

10.Posté par jlr le 25/01/2023 12:43

La video est disponible un peu partout : on y voit un homme seul à terre , assez loin des échauffourées , et un CRS qui se détache en courant de son groupe , frapper violemment cet homme à terre , et revenir rapidement dans son groupe de CRS .

11.Posté par Jls le 25/01/2023 12:50

Peuple de tout bord,il faut éliminer ces barbouze!!

Il fo demonte a zot!!

12.Posté par Jean cachesex le 25/01/2023 13:18

Il lui en reste un ...lol

13.Posté par Fredo974 le 25/01/2023 15:00

Il aurait insulté le policier : " tu me casses les couilles ! "

14.Posté par Taloche le 25/01/2023 15:16

12 Jean Chesex.

Il faut qu'il soit prudent maintenant. Si il lui arrive de perdre l'autre, il est bon pour la casse.

15.Posté par Toto le 25/01/2023 15:44

I reste encore un le bon.

16.Posté par Espoir le 25/01/2023 18:48

La prochaine manif je pense que l'autre va gonfler également car c'est un gentil.

17.Posté par Averroès le 26/01/2023 13:11

Il a porté plainte avec une demi voix ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes