MENU ZINFOS
Social

Manifestation du 18 octobre : Un rassemblement clairsemé devant la préfecture


À l'appel de l'intersyndicale, un rassemblement s'est tenu sur le parvis de la préfecture. En pleine période de vacances scolaires et annoncé un peu à la hâte, l'évènement n'a pas fait le plein.

Par La rédaction / RL - Publié le Mardi 18 Octobre 2022 à 18:04

"Il est important d'être là même si on a eu les informations un peu tard, donc nous avons opté pour un rassemblement au lieu d'une manifestation", admet Jacques Bughon, secrétaire général de la CGTR. Mais l'important n'est pas là pour le syndicaliste, avec notamment l'Hexagone secoué par des mouvements sociaux à répétition. "Ce qu'il se passe au niveau national, notamment sur le droit de grève, est important. Et nous sommes là pour manifester sur la question du pouvoir d'achat et sur le droit de grève qui est inscrit dans la constitution. Les revendications, on les connaît, c'est la question des salaires. Ici, les salaires n'augmentent pas, même quand il y a des négociations dans les entreprises on a que des miettes. Alors qu'on a une inflation galopante avec 6% d'augmentation. Même si le SMIC a été augmenté deux fois, cela ne suffit pas. La CGTR revendique un SMIC à 2000€ net pour vivre décemment", souligne Jacques Bughon.
 
Un avis que partage Jean-Paul Paquiry, secrétaire adjoint de la fédération départementale de FO. "Notre présence s'inscrit dans le cadre de la mobilisation nationale. On voit bien qu'il y a un problème de salaire. Les grèves se développent à tous les niveaux, car les salariés n'en peuvent plus. Nous demandons une revalorisation au moins au niveau de l'inflation, soit 10%", martèle le représentant syndical.

 

Un rassemblement contre la politique de l'exécutif

La réquisition de salariés grévistes dans les raffineries de métropole a laissé des traces, jusqu'à La Réunion. Une inquiétude monte face à ce que certains qualifient d'atteinte au droit de grève. "Ces inquiétudes et ces revendications sont légitimes. On appelle à une convergence des luttes entre les organisations syndicales, associatives et politiques pour porter les demandes", explique Perceval Gaillard, député LFI/Nupes.

L'élu a fait le déplacement pour soutenir les manifestants, alors que pèse la menace du 49.3 dans l'hémicycle en cas de blocage sur le vote du budget. "Nous appelons à un 49.3 dans la rue. Ce qui est clair, c'est que le Président parle tout le temps de minoritaires pour parler des grévistes, mais lorsqu'il est minoritaire à l'Assemblée il vient détricoter tous les amendements passés par les députés", rappelle l'élu.
 
Au total, près de 200 personnes se sont rassemblées, avant de se disperser dans le calme. L'appel a été lancé pour une mobilisation unitaire interprofessionnellle avec la CGTR, FO, le FSU, Solidaires, la F!DL, le MNL, l'Unef et la VL (La voix lycéenne).




1.Posté par Nath le 18/10/2022 21:09

Faut augmentation aussi pr les maçons qui travaille dur au soleil, des agents de maintenances...

Ah leurs entreprises n ont pas autant de moyen que l État, c est pas grave!!

Franchement arrêtez de vs plaindre y en marre, y a des gens qui sont vraiment ds la misère et euh on le droit de se plaindre...

Changez de travail si vs n êtes pas faits pr enseigner, et arrêtez de faire des tonnes de crédits !!
Ral bol de ses fonctionnaires gâtés

2.Posté par Stop le 18/10/2022 21:41

Quand ils auront compris que ca sert à rien ils retourneront bosser et nous laisseront bosser nous aussi....

3.Posté par Batofou le 19/10/2022 09:25

Le camion de la #Nupes hué par des manifestants, Caron qui s'enfuit discrètement sous les cris de" Caron chez Ruquier !"
Qu'est-ce qu'il se passe chez les gauchos ? Regardez...

à Paris, les travailleurs ont bien coimpris le jeu de classe des syndicalistes subventionnés....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes