MENU ZINFOS
Social

Manifestation des grévistes : on s'attendait à mieux


Ils étaient 3 000 manifestants à Saint-Denis selon les organisateurs, 1 000 à 1 500 selon la presse ou la police. Mais, même dans l’hypothèse la plus haute, la mobilisation a été moyenne dans le Nord. Elle a été même décevante si l’on tient compte du contexte social et économique actuel.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Jeudi 29 Janvier 2009 à 16:02 | Lu 1318 fois

L’intersyndicale a aussi mobilisé à Saint-Pierre. Ils étaient 2 000 personnes - toujours dans l'hypothèse la plus haute - dans le cortège entre la mairie et la sous-préfecture. C'est un peu mieux que Saint-Denis. Et au total, ce ne sont que 5000 retraités, salariés, précaires et chômeurs qui ont manifesté leur mécontentement contre la politique du gouvernement et le contexte social et économique actuel.
C’est moyen. C’est même un peu décevant. Et ce n'est pas vraiment encourageant pour l’intersyndicale qui chaque jour sur le métier, remet son ouvrage. Il est difficile d’incomber ce résultat mitigé aux seuls syndicats. “Nous ne savons plus quoi faire pour mobiliser les travailleurs”, nous avait dit il y a quelque temps un secrétaire général.
Au cœur de la manifestation, les salariés présents avaient aussi leurs explications. “La principale raison, c’est le manque à gagner quand on fait grève. Cette journée est retenue sur notre salaire. Qu’on soit dans le public ou le privé, dans le contexte actuel, un euro c’est un euro”, explique un enseignant de lycée.
“Il y a aussi la garde des enfants qui ne sont pas à l’école à cause de la grève, il y a également ceux qui choisissent de profiter de leur journée…”
Cela explique peut-être la bonne représentation des retraités dans le cortège, ce matin. Eux aussi sont frappés de plein fouet par cette crise.
“L’avenir s’annonce difficile. Notre pouvoir d’achat ne cesse de chuter. Il est important que le privé et le public, ensemble se mobilisent plus souvent et ce pour faire avancer nos revendications”, ont-ils expliqué.
(Voir notre reportage vidéo réalisé par Mady et Of)


Manifestation des grévistes : on s'attendait à mieux




1.Posté par Albert Ebasque le 29/01/2009 16:47

Incroyable!!! Carlos était donc planqué à La Réunion....moi qui le croyait mort....!!!

2.Posté par jud le 29/01/2009 16:49

j'étais à la grève, au bout de 2heures, tout le monde est partie manger ! on s'est retrouvé à 100 à bloquer le front de mer... et puis franchement rester sous les arbres au lieu de faire un vrai défilé dans tout saint denis ... c'est sur que c'est pas très fédérateur, je suis très déçu par cette journée...
trouvez moi un leader !

3.Posté par Alain le 29/01/2009 17:29

u_u 500 manifestants à Saint-Pierre ? Vous rigolez j'espère...

Il manque peut-être un p'tit 0 à votre 500 hein, et chez nous il y a eu une grosse mobilisation, des gaz lacrymogènes ont été lâchés devant la sous-préfecture à plusieurs reprises, bref. Vous verrez bien aux informations (aux vraies infos).

4.Posté par Raoul de Cimètres le 29/01/2009 17:32

Carlos,le retour?

5.Posté par momon papa l�l� le 29/01/2009 17:57

la principale raison de ce manque de mobilisation et le fonctionnement fermé et par caste des syndicats et autres et la dépression populaire. Il faut s'ouvrir et aller les chercher !
aprés quant on voit les petits arrangements entre camarades qu'ils soient de droite de gauche du milieu etc... voir gironcel direct de cab.... il y avait déjà un pénitencier à la région en voilà un au CG...y'a pas de quoi être dégoûté et de se dire ça sert à rien, rien ne changera ? je crois que je vais finir par prendre une carte à l'ump pour faire avancer le chlimbick !. Aprés tout pourquoi pas, localement y'a pire !

DESESPERANT JE VOUS DIS DESESPERANT !

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/01/2009 18:05

comme je le dis depuis bien longtemps, des actions syndicales sont à programmer le dimanche.. et à renouveler tant qu'il le faut..

7.Posté par Basile le 29/01/2009 18:39



Faites l'humour...

Pas la grève !

8.Posté par lycéen le 29/01/2009 18:54

nan je crois que vous devez vérifier cher Jismy ^^
Dans le SUD on étai au moins 5000, assuré vous de vos source avant de publier des infos pareil, C'est dommage de décrédibilisé ce fabuleux site;
vérifier vos sources !
merci

9.Posté par le sud aussi!!!! le 29/01/2009 18:59

les quelques jeunes qui ont recu du gaz lacrymo en plein visage meritent qu'on signale que dans le Sud les manifestants étaient plus nombreux que dans le Nord...
Alors PIERROT, à quand une agence dans le sud, un relais...pour une information équitable!

Pour avoir été dans la manif, j'ai trouvé que c'était mieux qu'à St DEnis selon mes sources...
Un jour on aura marre de déposer des motions et ca débordera si les autorités dégainent aussi vite leur pistolet à gaz lacrymo...


10.Posté par anonyme le 29/01/2009 19:29

Il n'y a que ceux qui n'ont pas de problème de pouvoir d'achat qui grèvent.
Ben oui!!!!! moi si je ne travaillais pas aujourd'hui je n'étais pas payé. si on regarde le nombre de grèves ses derniers temps, certains doivent avoir un gros trou dans leur budget......

11.Posté par David le 29/01/2009 20:00

“La principale raison, c’est le manque à gagner quand on fait grève. Cette journée est retenue sur notre salaire. Qu’on soit dans le public ou le privé, dans le contexte actuel, un euro c’est un euro”

Je pense plutôt que les gens se laissent de moins en moins manipuler par des syndicats avides de cotisations. Les syndicalistes american express - Stylo Montblanc auront de plus en plus de mal à mobiliser et c'est tant mieux.

12.Posté par Choupette le 29/01/2009 20:22

Quelqu'un quelque part a dû jouer de la poupée vaudoue que ça ne m'étonnerait pas.

13.Posté par El bourracho le 29/01/2009 21:07

Manque pas de souffle l'enseignant qui dit que sa journée de grève ne sera pas payée. Je me souviens, il n'y a pas si longtemps, quand ils ont fait grève trois semaines, leur salaire ils l'ont eu en entier. Et puis combien même, la journée serait pas payée, on va pas pleurer sur eux, c'est bien les seuls qui soient encore bien nantis et à qui on ne demande pas de résultat de leur travail. Elèves illettrés en sixième, ça il faut le faire.
Dans les années soixante, avec un simple certificat d'étude, les écoliers avaient une meilleure culture générale. Faut dire que les parents ne venaient pas chatouiller les enseignants qui avaient flanqués une baffe au rejeton parce que il s'en serait reçu une autre par les parents.
Ca serait plutôt aux parents de manifester leur mécontentement envers l'éducation nationale. Tu parles éducation nationale, faudrait changer le nom.

14.Posté par Pierrot Dupuy le 29/01/2009 23:27

le sud aussi !!!
Notre journaliste pour le Sud est déjà embauché. Ludovic Robert est prêt, après s'être formé un mois à la façon de travailler de Zinfos à Saint-Denis au siège, il est dans les starting-blocs. Il n'attend plus qu'une chose : trouver un petit appart sympa entre l'Etang-Salé et Saint-Pierre, pas trop cher...
Si vous lui trouvez ça, dès demain il est chez vous...

15.Posté par Pierrot Dupuy le 29/01/2009 23:28

le lycéen,
Je pense que tu as raison. Après vérification, il semblerait bien qu'il y avait un peu plus de manifestants que le chiffre avancé par Jismy. Je n'irai pas jusqu'à 5.000 comme toi, mais de plusieurs sources, on me dit que vous deviez bien être 2.000.
Voilà qui est rectifié...

16.Posté par Albert Ebasque le 30/01/2009 07:08

Ce serait intéressant de savoir où étaient donc les autres... au boulot, ou à la plage, comme d'habitude????? Des chiffres de la présence au travail sont disponibles? merci....
C'est effectivement la lutte finale...après cette épreuve de......force, (hum hum)... il n'y en aura plus.....tout le monde s'en fout, à commencer par les sois disants grévistes....
Une vraie mobilisation, ce serait pendant les vacances...pour prouver aux yeux de tous qu' à part faire mumuse.....

17.Posté par Un st Paulois.. le 30/01/2009 07:15

Mme BELLO une voiture a plus de 80 000 euros ou la accheté et un sandwich pour nosmarmailles ou la pas prévu.Ou nana vraiment rien à foutre des st paulois. Ou lé à PARIS , plus souvent qua ou lé à la réunion, si ou nana un zaffair conte le gouvernement , nana le parlement po ou exprime à ou .Arréte (...) st paul avec out l'équipe la moque. Zot la moukate st paul lé sale avant , regarde un peu zordi. Assez souplait. Aux syndicats. Nana encore domoun vilain , mais couillon na pu. A méditer.

18.Posté par Albert Ebasque le 30/01/2009 07:32

D'accord avec el bourracho....on sent bien l'immunité dans l'attitude arrogante de ces glandeurs professionnels que sont certains profs...ceux qui abusent....pas les autres (il y en a qui aiment leur métier...2,4% chiffre publié par L'A.E.I.S.F.P*)
Si cela vous déplaît tant, de rendre service à la nation en éduquant nos enfants, démissionnez, et passez dans le privé, là ou les vrais travailleurs sont confrontés à la réalité..........
Je ne comprends pas que l'état français se laisse malmener par une bande de champion de concours à jambon.....
* Albert Ebasque Sondage Institute of ze Foutage degeule Public)

19.Posté par Ulysse le 30/01/2009 11:10

Réponse à 13 : il faudrait plutôt jeter la pierre aux réformes successives et débiles de l'éducation nationale depuis au moins 20 ans que sur les enseignants dont la pluspart subissent (je précise je n'en suis pas un).
D'aoord sur le constat du 2ème paragraphe, à croire que la "culture générale" a complètement disparu et que l'école produit de plus en plus de cancres là !

20.Posté par Bato fou le 30/01/2009 11:14

“La principale raison, c’est le manque à gagner quand on fait grève. Cette journée est retenue sur notre salaire. Qu’on soit dans le public ou le privé, dans le contexte actuel, un euro c’est un euro”. C'est peut-être pour cela que certains professeurs poussent leurs élèves à "faire la grève" ou manifester. Les élèves étant absents, ils peuvent alors vaquer à leurs chères occupations sans être pénalisés financièrement. Où est, pour ceux-là, la déontologie (théorie des obligations morales qui régissent une profession) ?

21.Posté par boyer le 30/01/2009 13:37

Ne pas oublier que dans le primaire, pour faire greve, il fallait avoir pensé a faire sa déclaration d'intention de grève le jour de la rentrée.

22.Posté par boyer le 30/01/2009 13:53

RFO na pas fait de JT a cause de la greve. IDEM dans le privé puisque
- Libération,
- La Croix,
- L'Humanité,
- Le Monde,
- Les Echos,
- La Tribune,
- L'Equipe,
- Le Parisien,
- Le FIGARO

n'ont pas paru aujourd'hui. Qui est assez naïf pour croire que cette grève public/privé n'etait pas MASSIVE?

23.Posté par Choupette le 30/01/2009 14:48

A 17. Posté par Un st Paulois.. le 30/01/2009 07:15

La grève avait beau être annoncée depuis assez longtemps à l'avance, ce matin-là vous vous êtes dit "Cass' pas la tête, la mairie va nouri mon marmaille !". Vous parent, vous ne pouvez pas prévoir un morceau de pain avec qq tranches de saucisson dedans pour votre gosse ? Il faudrait aussi que la mairie vienne vous apporter votre café au lit et vous mettre vos chaussures ? Vous êtes handicapé ?

Pfff...

24.Posté par Le Pacifique le 30/01/2009 17:09

Ô Education......Nationale, autrefois on l'appelait l'Instruction Publique,qui a fait pourtant ses preuves avec des classes aussi surchargées qu'aujourd'hui et avec en plus des résultats positifs. En effet, l'élève qui entrait en 6ème savait lire, écrire, compter, faire une rédaction sans faire de fautes en dictée alors qu'aujourd'hui c'est tout le contraire. Comment en est-on arrivé là ???--L'erreur, MONUMENTALE c'est d'avoir supprimé le Certificat d'Etudes qui a démotivé Elèves et Professeurs. - Le Certificat d'Etudes était en quelque sorte la notation des Professeurs, --oh, j'entends déja les commentaires "on n'est plus à cette époque révolue ". -- Alors pourquoi ne pas supprimer aussi tous les Diplômes, y compris le Bac qui n'ont plus aujourd'hui aucune valeur.

25.Posté par denis le 30/01/2009 18:16

Post 23 : Sauf le respect que je te dois, Choupette, si tu es créole, le probleme que tu souleves est un des problemes majeurs du créole de base : "l'état y donn ! la mairie y donn !"

Le Pacifique, je reconnais bien là "un vieux de la vieille" ! lol

Il est bon de savoir que les salariés comptent de moins en moins sur la greve...La greve n'est pas une solution !

26.Posté par El bourracho le 30/01/2009 19:20

Je me souviens quand j'ai passé mon certif, j'avais 12 ans et quand je suis entré en 6ième, j'ai passé un examen et pour passer en seconde il fallait le brevet, sans brevet pas de seconde et ainsi de suite.
La sélection était bien là, est personne ne s'en plaignait, c'était tellement normal qu'on demande des efforts.
Pendant le primaire, c'était, lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi (toute la journée) de 9 h00 - 12 h00 et 14 h00- 17 h00 et ensuite une heure d'étude obligatoire.
Et pas de rouspétance SVP.
Tablier de rigueur pour le primaire, peu importait la couleur et au collège, blouses vertes, bleues, roses.
Je râlais, mais finalement avec le recul c'était bien la seule manière de nous éduquer.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes