Politique

Manifestation contre les restaurants de plage : Joseph Sinimalé regrette et condamne les violences

Dimanche 8 Avril 2018 - 21:41

Joseph Sinimalé, maire de Saint-Paul, a tenu lui aussi à réagir à la suite des incidents survenus lors de la manifestation contre les restaurants de l'Hermitage. Il pointe du doigt la responsabilité du Préfet.
Son communiqué ci-dessous :


Joseph Sinimalé, le maire de Saint-Paul regrette et condamne les débordements qui ont émaillé la manifestation organisée ce dimanche sur la plage de l’Hermitage et rappelle que rien ne se règle dans la violence.
 
Bien avant la décision du juge administratif de suspendre les AOT (autorisation d’occupation temporaire) délivrées aux restaurants installés sur la plage de l’Hermitage, le maire de Saint-Paul avait annoncé sa décision de ne plus renouveler ces autorisations à échéance. En effet, le schéma de délocalisation mis en place avec la collaboration des services de l’Etat depuis plusieurs années n’étant manifestement plus applicable, les exploitants des restaurants devaient libérer le site.
 
Par sa décision, le juge administratif a anticipé cette échéance. Malgré tout, les restaurants ont maintenu leurs activités. Il appartient désormais au représentant de l’Etat de tirer toutes les conséquences du jugement et de faire constater à travers une contravention de grande voirie  l’occupation devenue illicite. La mairie n‘a pas compétence pour le faire au regard de la loi et compte tenu aussi des termes de la convention qui la lie avec l’Etat.
 
Quoiqu’il en soit, le maire de Saint-Paul invite la population au calme et lui demande de laisser la procédure suivre son cours.
 
Pierrot Dupuy
Lu 6886 fois



1.Posté par kraz le 08/04/2018 22:29

le fameux maire i fé le guignol pou moucate son ban habitants mèm ? voir tous les réunionnais. Di a li alé tir un feuille, espèce illettré.

2.Posté par JORI le 08/04/2018 22:43

"laisser la procédure suivre son cours", à ce rythme, tout sera encore debout dans 10 ans!!.

3.Posté par un blanc le 08/04/2018 22:54

Le maire a dû oublier que c'est à la mairie d'assurer la sécurité de ses administrés. Et jusqu'à preuve du contraire, s'il arrive quelque chose aux employés ou aux clients des restaurants, et qu'il ne fait rien, c'est de sa responsabilité.

4.Posté par tikaf le 08/04/2018 22:59 (depuis mobile)

Heu tant qu''à li !!!?Vaut mieux li ferme son bouché comme li la fai dans "son conseil municipale"

5.Posté par Doudou le 08/04/2018 23:50 (depuis mobile)

Siné fallait roule a terre ...

6.Posté par ZOT Lé CON le 09/04/2018 07:10

Je ne comprends pas certaines réactions à l'encontre du maire là... Vous voulez quoi ? Qu'il demande la violence ? C'est de son devoir de faire régner l'ordre.

Par ailleurs, il faut bien évidemment que ces "restaurants" disparaissent car illégaux et s'ils ne comprennent pas, ils vont essuyer des pertes en tout genre. C'est tout.

7.Posté par Beber974 le 09/04/2018 07:50 (depuis mobile)

Y fait pitié...quant à vous touristes, campeurs du dimanche, pensez à amener votre repas et à boire! Plus de "restos" sur les bords de plage! Et aux nouveaux chômeurs, pensez à pointer au pôle emploi. Le Dr Macron y veille....

8.Posté par noe le 09/04/2018 08:29

On voit que les casseurs ne sont que des "gratteurs de cul" vivant des aides ! et qui n'ont rien à faire de leurs 2 mains , à part , casser le travail des autres ! Les employés du coin aurait dû défendre leurs bien avec forces et armes surtout que nos gendarmes n'y peuvent rien !
J'étais là en train de savourer une bonne pression , vue la chaleur , lorsque ces énergumènes enfarinés et hurlant des propos racistes se sont mis à détruire ... Lamentable !

9.Posté par tof le 09/04/2018 08:43

ce n est plus le dpm qui est concerné mais bien du racisme anti zoreil
il est beau le vivre ensemble!!mdr
ces personnes qui cassent le zoreil , il ne faut qu il oubli que la caf que lui et sa famille touche vient de la france !
qd ce n est pas le zoreil qui est attaqué , c est le mahorais ou le comorien
trop de racistes sur cette île !!
VOUS ME FAITES BIEN RIRE!
et tous les creoles en metropole , on en fait quoi si on vous ecoute :ABRUTIS

10.Posté par JMR974 le 09/04/2018 09:24

Cette histoire est ambiguë. D'un côté ces restaurants de plage n'ont rien à faire là où ils ont été implantés et il y a longtemps que les "autorités" (laissez-moi rire, même si le cœur n'y est pas) auraient dû les déloger. D'un autre côté ce fameux collectif qui s'agite dans tous les sens semble n'être qu'un groupe de cryptocommunistes, d'anciens adorateurs de Paul Vergès, peut-être d'indépendantistes refoulés (Waro) et d'anti-zoreils pathologiques. Attention mesdames et messieurs, nous sommes ici en France, sur un sol français, qui l'a toujours été, que personne au monde ne peut revendiquer et l'argent qui circule dans cette île vient de France et seulement de France. Si vous ne vous sentez pas français, allez donc à Madagascar, au Mozambique ou chez Mugabé (ou encore chez Poutine).

11.Posté par Hoarau le 09/04/2018 09:47 (depuis mobile)

Sinéma???????

12.Posté par dany le 09/04/2018 10:19

créole y commence rouv le yeux et c'est une bonne chose construit une maison sur un terrain agricole et vous allez voir les bulldozer arrivé en deux temps trois mouvement pour ordonnance des services compétents la vous avez des gens bien placé qui veulent tourner les créoles en bourrique en jouant la montre la loi c'est pour tous le monde pareil quand faut respecter tous le mond doit respecter tous les autres motifs ne sont que blabla.

13.Posté par SYLVAINE le 09/04/2018 12:26

Je suis comme on dit si bien à l"île dela Réunion, une "zorey" et j'en accepte bien ce qualificatif, tout comme le réunionnais accepterait que je le qualifie de réunionnais, de Yabe, de Cafres, de Malabar, d "Arabe" de Chinois" de Malgache ou bien autres composantes de cette belle île. Ce qui arrive aujourd'hui est un acte qui doit être déconnecté des préjugés raciaux. Il est inconcevable que le maire de Saint Paul et le Préfet puissent laisser la situation perdurer. j'entends bien dans ce cas mettre fin comme ils ont mis à de nombreuses constructions illégales, puisqu'au regard des articles précédents, quand il a s'agit d'une maison d'habitation, il n y a pas l'ombre d'une hésitation pour la démolition. Alors ici quand on s'attaque à une structure économique "hors la loi" il y a de la retenu.
Ne mélangeons pas les choses, cela n'a rien à voir avec les touristes et eux ils le savent.
par contre il est triste à dire réunionnais, mais peut être que moi "zorey" si je dis on m'entendra, vous n'avez aucun média avec vous et de ce fait la désinformation va à bon train.
Je suis solidaire de votre mouvement et je serais avec vous en temps et en heure! Permettez moi enfin de vous dire que le loup est dans votre bergerie!!

14.Posté par Romain le 09/04/2018 12:28

ça se revendique reunionnais, veulent recuperer leur plage et prennent comme arguments les lois de la republique française....

MDR

15.Posté par Xavier gonthier le 09/04/2018 12:47

Une construction illegale, c'est bien de cela qu'il s'agit actuellement. On veut transposer cela dans un versant lié au racisme. On veut manipuler sur cette angle. Libre à chacun d'en faire son interprétation. Simplement une chose est vérifiable et je l'ai vérifié en étant sur place. Il n y a pas de racisme, il y a une injustice, simplement dès lors qu'il y a un mot qui est exprimé qualifiant un groupe de personne il y a tout de suite le mot "racisme" qui est utilisé en grande pompe. Racisme: des réunionnais qui sont sur le grand territoire français savent ce que ce mot veut dire car ils en subissent ce racisme en longueur de journée et quelques fois la persécution s'étale dans les faits divers. Mais à la Réunion peut on vraiment parler de racisme? a t on vu des villes et villages incendié sous pretexte d'un racisme? A ton vu St Gilles par exemple flambé sous pretexte d'un racisme. Non je ne crois pas. Il y a par contre une volonté de défendre ses espaces publics qui sont en phase de privatisation. Il y a une volonté de défendre un aménagement du territoire qui ne soit pas aux conformités de ceux qui y habitent sur cette île. Il y a nos grands architectes qui veulent absolument que notre île ressemble à Canne, Nice, Ibiza, Saint Tropez, Maldives...à ceux qui veulent que nous ayons les grandes enseignes et ou des grande Zone économiques comme dans les grande métropoles, à ceux là je leurs dirais prenez un billet et fouttez nous la paix. POurquoi nous calquer sur ses dessein immondes, pourquoi nous enlevez toute authenticité, pourquoi ne pas développer une vraie cohésion identitaire et culturelle qui n'affectent en rien la démarche économique et culturelle de notre île! Pour quoi nos mobiliers urbains doivent ils ressembler aux mobilier de France et de Navarre? Il nous manquerait plus qu'une Tour eiffel et un arc de triomphe!

16.Posté par jerome le 09/04/2018 13:01

bonjour,

déja peu de structures de ce type à la reunion pour recevoir les touristes ou tout simplement nous, les locaux.
il va falloir apporter sa glacière et ses sandwichs dans le papier d alu si on ne veut pas manger encore et encore un cari truc much.....au bord de plage.
Félicitation aux personnes qui nous font encore passer pour des primates sur cette planète. Pensaient à consulté.....

17.Posté par JORI le 09/04/2018 13:48

14.Posté par Romain le 09/04/2018 12:28
Parce que les lois "réunionnaises" seraient différentes de celles de la "France"???. Savez vous seulement où se trouve la Réunion??.

18.Posté par lila le 09/04/2018 13:54

Il n'y a qu à construire davantage de rondavelles à l'arrière plage. Tout le monde y gagnerait que ce soit les locaux, les vacanciers et surtout l'environnement . Quand on voit que les dimanches et jours fériés il faut compter + d 1 heure d'attente aux rondavelles en place. Mais surement les patrons de Coco Beach, Toboggan n y trouveraient pas leur compte au niveau bénéfice.

19.Posté par olive le 09/04/2018 14:01

Que le boug avec son T-shirt bleu se prépare à être bientôt réveillé à 6h00 du matin par des hommes aussi habillés en bleu... on verra s'il est si fort en gueule. Qu'il n'oublie pas sa brosse à dents

20.Posté par Paul Hoarau le 09/04/2018 14:25

J'ai tellement entendu dire que les Mahorais, non pas le droit d'être Français, n'ayant notre culture ; je serais curieux de savoir ce que pensent quelques-uns d'entre eux sur la nôtre ! Vu la manière que l'on rend justice sur ce département vieux de 72 ans, bel exemple pour un petit jeune de sept ans !
Beau pays du droit que nous sommes, voir des "gens -d'arme" faire arrière face à des hors-la-loi rendant justice !

21.Posté par luque le 09/04/2018 15:41

Nous étions à la plage en ce dimanche et peu de gens ont parlé d'écologie, de site propre...au lieu de cela des propos racistes et jaloux ont fusé!!! je crois bien que la loi littorale date de 1982! mais depuis tellement de gens ont pu passer de bons moments en famille en dégustant un verre ...il ne s'agit pas de bâtiments en dur ou moches et sous prétexte de domaine public on devrait les mettre au chômage et les détruire...alors que dire aux vendeurs de bords de route sur le domaine public(pour rappel c'est interdit) mais qui font tout le charme de la Réunion...ah oui c'est vrai certains de ces casseurs diront qu'ils ne sont pas zoreils et qu on ne doit pas les chasser

22.Posté par Xavier gonthier le 09/04/2018 17:26

A moins que vous ayez fait la sourde oreille, ou bien comme le décrit certains posts, les médias mettent se qu'ils veulent afin de vous vendre la chose la plus dévalorisante que possible. Il a beaucoup été question d'environnement, mais vous savez que l homme retient uniquement ce qu'il lui parait essentiel. Il y eu donc beaucoup qui ont prit la parole pour l'environnement. Mais souvent le mot " écologie "est connecté à un autre sujet. Il faut aussi faire preuve d'analyse! L'idée de cette manifestation était a caractère préventif pour justement planter des arbres. Comment appelez vous cette notion? N''est elle pas environnementale? Vous décodez ce que vous avez envie de décoder!!!
Dans cette situation qui est plus hors la loi Mr @Paul HOARAU?
@Jérôme un cari truc much? c'est comme cela vous qualifiez notre cuisine? Et la viande avariée que servait ce restaurant, on en parle ou on camoufle? Passer pour des primates? ne voyez vous pas une justice a deux vitesses? Avez vosu déjà participer à une démolition d'habitation dans laquelle vivait toute une famille? Avez vous vu les représentant sans aucun regret faire le sale travail? Vous vous placez du côté de celui qui est hors la loi, c'est triste quand même! Mieux vaut un pic nic truc much qu'un plat avarié non?

23.Posté par loulou le 14/04/2018 14:22

ces paillottes sont moches le respect du littoral ils s'en fichent c'est vrai l'argent n' a pas d'odeur, se faire appeler zoreil ce n'est pas du racisme, mais se faire traiter de bougnoule en métropole combien de réunionnais se font refouler lors d'une demande de loyer, moi dans les années 70 jeune poli droit avec mes cheveux frisés et ma couleur de peau je me suis fait jeté, combien de fois j'ai galéré mais avec ' courage j'ai pu m'en sortir c'est une vérité nous sommes que les élèves de ces chers colons, le vivre ensemble c'est du passé faisons nous respecter , nos parents ont courbés l'échine doit on reproduire la même chose et de laisser à nos enfants une côte polluée et défigurée nous n'avons plus de plages, les filaos sont morts , st gilles est moche pour une île cette carte postale est fausse , réunion terre de tolérance et du savoir vivre il faut vite l'oublier, moi je n'y crois pas, j'ai 63 ans et je vois trop de combines de passe droit.Nos politiciens sont les corbeaux de cette affaire par manque de courage ,à eux de faire le travail maintenant, je suis un terrien mais mon île ne sera jamais la prostituée des guignols déguisés en restaurateur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >