Education

Manifestation contre la réforme des rythmes scolaires devant la préfecture

Jeudi 19 Juin 2014 - 11:02

Manifestation contre la réforme des rythmes scolaires devant la préfecture
Depuis 10h, ce matin, une cinquantaine de personnes de l'intersyndicale FO-SNUDI-SAIPER-CGTR-CFTC manifeste devant la préfecture, à Saint-Denis, contre la réforme des rythmes scolaires. Les syndicats souhaitent être reçus par le préfet afin de déposer une motion.

Ils demandent la suspension du décret d'application de la réforme. Pour eux, les écoles manquent de moyens pour l'appliquer et se tournent vers le péri-scolaire, assimilé à du centre de loisir, au détriment de l'enseignement.

Si la réforme n'est pas suspendue, les syndicats menacent clairement d'une "pagaille" à la prochaine rentrée scolaire.

 

Lu 993 fois



1.Posté par noe le 19/06/2014 12:18

Naguère l'UMP a dit : "il faut augmenter la présence des enseignants dans les établissements".
L'UMP propose donc "de réfléchir à un nouveau statut des enseignants qui permette d'intégrer dans leur mission non seulement les cours, mais aussi le tutorat, l'orientation ou la concertation".

Ces histoires de rythmes pour le Primaire ne sont que des propositions pour mieux faire réussir nos enfants ... Aujourd'hui , ils ont la journée d'école trop longue ... école le matin serait suffisante de 9h à 12h ... l'après -midi ce serait plus sportive , plus ludique !

Demain , nos enfants travailleront mieux les fondamentaux tous les matins !

Mais dans l’absolu, c’est une bonne idée, dans les faits, par expérience, je ne trouve pas que les résultats vaillent « le coût »… Un match sportif par an…. un mini journal de 2 feuilles de temps en temps, voilà ce que j’ai vu.
A quand des cours de couture où l’on apprenait à recoudre un bouton ou faire un ourlet ? Mais j’oubliais…. les professeurs des écoles ne sont pas formés pour apprendre ça, et pourtant… pas formés non plus pour apprendre à manger équilibré et apprendre à leurs élèves à regarder la composition des aliments et des additifs. Nous vivons dans un monde nouveau, agroalimentaire, technologique, de consommation… L’école doit s’adapter à la vie et aux nouvelles habitudes.
Quand un élève est au collège et qu’il ne comprend pas bien ce qu’il lit, c’est dans toutes les matières qu’il y a des difficultés…
Les nouvelles méthodes ne sont pas spectaculairement supérieures aux anciennes, bien au contraire.

Mais avant tout, avant de dépenser plein de sous…. il faudrait juste que l’école apprenne à nos enfants à savoir lire, écrire sans fautes, et compter sans erreurs pour l’entrée en 6ème. Et pour ça, je ne pense pas qu’il faille dépenser l’argent public inutilement, mais peut-être simplement, trop simplement d’ailleurs, revenir aux bonnes vieilles méthodes qui ont largement fait leurs preuves !
Reprendre le bon vieux Bled, les vraies dictées non préparées… et le calcul mental !

2.Posté par UN PARENT D ''ELEVE le 19/06/2014 13:27

JE SUIS PARENT D'ELEVE ET J'AI AUSSI DES PETITS ENFANTS SCOLARISES... JE PENSE QUE "NOE" NE DIT PAS QUE DES BÊTISES :CETTE FOIS-CI , JE SUIS D'ACCORD AVEC LUI !!! JE LUI FAIT REMARQUER ,CEPENDANT, QUE SARKOZY ( QU'IL ADMIRE TANT ! ) A SUPPRIMÉ PLUS D'UN CENTAINE DE MILLE POSTES D' ENSEIGNANTS (près de 165.000 ,je crois !) AU COURS DE SES CINQ ANS DE MANDATURE !!!

3.Posté par dada le 19/06/2014 14:38

Oté miranville qoué i fait pou la possession . Bouge à ou ? Marmaille comment zot i sa fait pou la cantine ?????????? bientôt parent , zot i sa gouter pou centre de loisir ? na beaucoup pou fé linterssan la vote Miranville (moin la cose avec certains et zot i dit zot i regrette déjç ; moin mi dit goute, goute encore la pas fini pou zot .

4.Posté par PolRun le 19/06/2014 21:44

Ben si 50 personnes manifestent devant la préfecture de La Réunion pour faire suspendre la loi sur les rythmes scolaires, le Ministre Benoît Hamon va être obligé de réagir... Imaginez qu'il ne fasse rien ! Ils seraient peut-être 60 dans la rue la prochaine fois : presque mai 68 ! Quasiment la Révolution...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter