National

Manif nationale : Quelques heurts, 700 interpellations, mais bien moins violent que samedi dernier

Samedi 8 Décembre 2018 - 16:20

Manif nationale : Quelques heurts, 700 interpellations, mais bien moins violent que samedi dernier
Alors que la préfecture de police annonce un nombre de manifestants (8.000) à peu près équivalent à celui de samedi dernier, la situation à 13h (heure de métropole) est radicalement différente de ce qu'elle avait été, une semaine plus tôt.

A Paris par exemple, la manifestation a longtemps été relativement calme, sans doute en raison de l'important déploiement de policiers et de gendarmes. Des filtres ont été mis en place où tous les manifestants qui souhaitaient rejoindre les Champs Elysées étaient fouillés, ce qui a permis l'arrestation de nombreux individus transportant des objets dangereux (boules de pétanque, pavés, barres de fer).

Malgré cette fouille très rigoureuse, plusieurs manifestants sont équipés de masques de protection contre les fumées lacrymogènes et de mortiers de feux d'artifices. Sans doute qu'ils avaient anticipé les fouilles et caché des sacs à des endroits stratégiques ces derniers jours, sacs qu'ils n'ont plus qu'à aller récupérer ce matin une fois les barrages passés.

Il n'empêche, le nombre de casseurs est beaucoup moins important aujourd'hui que la semaine dernière, signe de la réussite du dispositif policier.

En milieu de matinée, certains points de fixation se sont opérés dans le haut des Champs Elysées, rue de Rivoli ou encore boulevard Haussman, entrainant l'envoi de grenades lacrymogènes en réponse aux jets de pavés ou aux tirs de feux d'artifices.

Même constat dans le reste de la France : une situation relativement calme, avec quelques endroits où la situation est un peu plus vive.

Le ministère de l'Intérieur estime à 13h le nombre de manifestants dans la toute la France à 31.000, dont 8.000 à Paris. Et 700 arrestations, dont 575 à Paris, un chiffre déjà bien supérieur à celui de toute la journée de samedi dernier, signe évident du changement de stratégie des policiers face aux manifestants les plus radicaux.


Pierrot Dupuy
Lu 551 fois



1.Posté par tonton le 08/12/2018 18:45

des Sacs cahés aux Champs Elwséee ? Sera que Coco Chanel et Ronald McDonald sont complicies des casseurs ?N

2.Posté par Ti-Tangue le 08/12/2018 20:30

Je regarde en direct sur les chaînes métro : 17h30 , la nuit est tombée sur Paris , les casseurs sont à l'œuvre ( bien connus : antifas , blackblocs , no-borfers … ) , la violence est lancée pour la soirée et une partie de la nuit , des véhicules commencent à brûler .
Les forces de l'ordre conseillent aux gilets jaunes pacifiques de rentrer : ça va être chaud disent ils .
Les rats - les pillards - sortent des égouts , ça arrive en rangs serrés des banlieues par Châtelet ( témoignage )

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter