MENU ZINFOS
National

Manif des Gilets jaunes à Paris : un policier menace les manifestants avec son arme


Par - Publié le Dimanche 23 Décembre 2018 à 00:59 | Lu 8503 fois

Capture d'écran Twitter
Capture d'écran Twitter
Mobilisation en nette baisse ce samedi pour le 6ème samedi de manifestation : 38.600 Gilets jaunes seulement ont manifesté en France, selon le ministère de l’Intérieur, contre 66.000 à la même heure samedi dernier, une mobilisation déjà en nette baisse par rapport aux semaines précédentes. La préfecture de police de Paris a de son côté dénombré 2.000 manifestants dans la capitale.

Si la manifestation a été très calme tout au long de la journée, les choses ont dégénéré à la tombée de la nuit.

Une scène restera dans les mémoires. Elle est très courte, moins d'une minute, mais d'une extrême violence. Trois motards de la police qui se trouvaient sur les Champs Elysées ont été pris à partie par un nombre important de Gilets jaunes.

Un journaliste qui se trouvait sur place a pu filmer toute la scène et l'a partagée sur Twitter.

On y voit les trois motards commencer par recevoir des projectiles, qui font tomber l’un d’entre eux. Pendant qu'il tente de redresser sa moto, ses collègues viennent à son secours sous les projectiles jetés par des dizaines de manifestants.

Le motard tombé à terre essuie des coups et tente de se défendre. Il échappe de peu à une trottinette envoyée dans sa direction.

C'est alors que, pour éloigner les assaillants, il sort son arme de service et en menace les casseurs, ce qui a pour effet de les faire reculer.

Le troisième motard échappe lui aussi à un projectile, en baissant la tête au dernier moment, et en s’enfuyant sur sa moto.

Devant le danger grandissant, ses deux collègues restés seuls finissent par s'enfuir eux aussi sur la même moto avec une dizaine de manifestants à leur poursuite, abandonnant la dernière moto sur place.

Cette dernière sera récupérée quelques minutes plus tard après une charge de CRS.


 



Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

59.Posté par Dezinfos974 le 25/12/2018 13:36 (depuis mobile)

Deszinfos974 a choisi un camp celui de faire du journalisme orienté. Les titres racoleurs sont la et se mettent au niveau pour pouvoir se mettre dans la poche le lecteur.
En bref le policier sort son arme dans le cadre de la légitime défense !

58.Posté par ald'eau le 24/12/2018 13:50

précisions sur mon post 57:
24 heures plus tard, les lecteurs constatent qu'il y avait bien une version intégrale de cette vidéo...

57.Posté par ald'eau le 24/12/2018 11:59

A moins que les horloges ne soient pas synchronisées:

- Post 50 - le kiré totocheur:"Voilà pourquoi la version longue n’a été publiée qu’à 21h30" (samedi 22),

- Article de Zinfos974 publié le"Dimanche 23 Décembre 2018 - 00:59"

soit 24 heures plus tard.

56.Posté par Lucide le 24/12/2018 09:51

Un titre putaclic, vous essayer de rattraper les sous perdus en incitant les gens à cliquer ??

55.Posté par noé le 24/12/2018 08:49

Il aurait dû tirer dans le tas de ces débiles … son glock contient au moins 15 balles …. 15 aides en moins à donner sur mes impôts !

54.Posté par Basstoss le 24/12/2018 08:22 (depuis mobile)

Excusez moi mais vous avez pas la vrai vidéo du commencement ou tôt le monde marché tranquille et les policiers qui on envoyer des grenades de dispersion en première les manifestants on juste riposter.il faut arrêter de données de fausses infos

53.Posté par ald'eau le 24/12/2018 07:56

Ce n'est pas par hasard que j'ai placé le site de francetvinfo dans mes favoris (l'appli mobile existe). Lors des émeutes sur l'ile de Saint Martin, ils étaient les premiers sur place, alors que les autres presses s'interrogeaient encore face au danger.

Un article récent sur le site explique pourquoi le mouvement des GJ s'étend aux autres pays.

Sur ce lien https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-questions-sur-une-agression_3114065.html , le journaliste auteur de la vidéo propose ses commentaires.

Mais autre chose m'interpelle: Ces agents sont-ils préparés à ce qui les attend ? Où sont les binômes chargés de veiller sur ceux qui sont en première ligne ? Bloque-t-on un mouvement de foule avec trois motocyclettes ? Qui a veillé sur l'autre alors qu'ils étaient assaillis chacun de leur côté ? Que dit la procédure ? A partir de quel moment devait avoir lieu le repli ?
Un individu d'ordinaire inoffensif peut, par effet de meute, devenir très dangereux dans un groupe: ces agents étaient-ils équipés pour y faire face ?

52.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 24/12/2018 01:16

Pour mieux vous éclairer, le passager arrière du motard voltigeur, est souvent déposé pas très loin de la moto, pour isoler, courser un manifestant etc.. Ces voltigeurs agissent toujours par groupe de moto.

51.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 24/12/2018 01:13

39.Posté par jean jouhis le 23/12/2018 18:51

11.Posté par Veridik le 23/12/2018 10:35
vs etes le VRAI DICK ? Rivers ..
un motard ne peut conduire et lancer des grenades ..
mais votre QI de zourite vous empeche de le savoir
........................................................
Vous avez pas grande connaissance des méthodes.

Il y a le dispositif voltigeurs qui a été réactivé sous MACRON (supprimé après l'affaire Malik OUSSEKINE tué par des voltigeurs de la Police). Ce dispositif est : une moto, un conducteur et un passager qui a une matraque, des grenades etc...A l'époque, ces voltigeurs étaient constitués par la crème des sportifs de la Police (judokas, karatékas, lutteurs, etc. dont beaucoup étaient médaillés olympiques).

50.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 24/12/2018 01:08


J'excuse pas, je donne les éléments pour comprendre les évènements:

Journal le Parisien

"Le journaliste qui a filmé l’intégralité de la scène nous raconte l’affrontement. Une enquête a été ouverte pour violences volontaires.

C’est la scène qui tourne en boucle sur les chaînes d’infos et les réseaux sociaux depuis samedi, en fin d’après-midi. Des policiers très violemment pris à partie par des Gilets jaunes, au point même que l’un d’entre eux a dû sortir son arme de poing. Echappant de peu au lynchage, les fonctionnaires ont porté plainte, et une enquête a été ouverte, a confié au Parisien le parquet de Paris, confirmant une information de RTL.

Comment a été filmée et diffusée la scène en question ?

L’affrontement a eu lieu vers 17h20, à l’angle de l’avenue George V et des Champs-Elysées. Il a été filmé par plusieurs caméras et diffusée sur plusieurs canaux. Les premières séquences ont été diffusées rapidement sur Twitter, par Stéphanie Roy, collaboratrice de l’agence Line Press, et Clément Lanot, journaliste indépendant, puis, quelques minutes plus tard, sur BFMTV. Les séquences ne démarrent pas toutes à la même seconde.

C’est la vidéo de BFMTV qui démarre le plus tôt (à voir ici) : on voit d’abord un motard de la police nationale, frappé par un manifestant, tomber de sa moto. Ses collègues descendent de la leur et écartent les perturbateurs à coups de pied et de lacrymo. Des projectiles, dont des trottinettes, volent dans la direction des policiers.

C’est là que s’ouvrent, à quelques secondes d’écart, les séquences diffusées très rapidement par Stéphanie Roy (à voir ci-dessous) et Clément Lanot (à voir ici) : pendant que son collègue tente de relever sa moto, l’un des fonctionnaires sort brièvement son arme de poing pour le couvrir. Le troisième policier, qui venait d’enfourcher sa moto, est à ce moment-là jeté à terre lui aussi. Il finit par l’abandonner et monte sur celle de son collègue, les deux parvenant à quitter les lieux au moment où une pluie de projectiles s’abat sur eux.


Stéphanie Roy a diffusé dans la foulée la vidéo des policiers venant, quelques minutes plus tard, récupérer la moto abandonnée. La préfecture a depuis précisé que cette dernière était endommagée.



Que s’est-il passé juste avant cette scène ?

Il faudra attendre que Clément Lanot publie vers 21h30 une version longue de la scène, pour le savoir : quelques secondes avant d’être pris à partie, l’un des policiers lance une grenade, a priori assourdissante, contre le cortège qui défile devant lui sur les Champs-Elysées.


Ce dimanche, à 14 heures, Stéphanie Roy a elle aussi publié sur Twitter une version longue de son reportage, dans laquelle on voit les policiers, au nombre de quatre, jeter au moins trois grenades.

Ces tirs de grenade étaient-ils justifiés ?

La question se pose alors que sur les deux versions longues, la foule n’a pas l’air totalement hostile au moment où les policiers prennent cette décision. Interrogé par Le Parisien, Clément Lanot explique que la situation était pourtant déjà « très tendue » à cet endroit. « Il y avait eu des tirs des lacrymos juste avant, c’est pour ça que je me suis dirigé dans cette direction. J’ai alors vu ces motards prendre position au bout de l’avenue Georges V, comme pour bloquer d’éventuels manifestants qui désireraient sortir du cortège, c’était un peu ridicule vu leur nombre, j’ai senti que ça allait mal se passer », dit-il. « Ça ne se voit pas à l’image, mais il n’y avait pas que des Gilets jaunes, derrière moi, il y avait des individus cagoulés, vêtus de noir ». « Après, je suis bien incapable de dire si les tirs de grenade étaient justifiés », ajoute-t-il.

Pourquoi avoir attendu avant de publier la version complète ?

L’explication est simple, et tient tout simplement de la réalité du terrain. « Je filmais avec ma caméra, mais quand la situation a vraiment dégénéré, j’ai également sorti mon portable pour filmer l’affrontement dans le but de pouvoir la diffuser rapidement. Le réseau était pourri mais j’ai pu poster cette première version, qui démarre juste avant que l’un des policiers ne sorte son arme, moins de dix minutes après la scène. Ensuite, je suis resté encore un peu sur les Champs, puis je suis rentré chez moi pour dérusher mes images caméras, ce que je ne pouvais pas faire directement sur le terrain. »

Voilà pourquoi la version longue n’a été publiée qu’à 21h30, n’en déplaise à tous ceux qui crient depuis samedi soir au complot, affirmant que la séquence incomplète a été volontairement coupée au montage.

49.Posté par Réveillez vous le 23/12/2018 23:56

jean jouhis

oui mais elle veux changer de régime ....

48.Posté par Ikki le 23/12/2018 23:27 (depuis mobile)

Ces flics protègent le dictateur ils n'ont aucune dignité. Demos (le peuple) a le cratos (pouvoir), c'est dans le dico à la définition démocratie. Ça va péter tôt ou tard, le réchauffement climatique se fou des armes et des monarques.

47.Posté par matthieu le 23/12/2018 22:58

Post 36
merci
Macron malheureusement est indéfendable.

46.Posté par Trop fort le 23/12/2018 22:53 (depuis mobile)

Très beau travail. A la limite de la perfection ;-)

45.Posté par MARTIN LANE le 23/12/2018 22:09

Vidéo tronquée, comme d'habitude : regardez l'intégralité de la vidéo avant de juger.
Clément Lanot montre dans la vidéo une file de gilets jaunes qui avance pacifiquement.
Des policiers lancent de lacrymos et des grenades assourdissantes, alors qu'ils sont à plus de 50 mètres : pourquoi ? Et quand on vous attaque, que faites-vous ? Vous tendez la joue gauche ? De quelle logique un policier attaque des manifestants et espère qu'il n'en subira pas les conséquences ?
Le port de l'uniforme ne légitime pas tout les comportements .

44.Posté par PATRICK CEVENNES le 23/12/2018 21:54

fukcd473
Seulement 36000 gilets jaunes pour l'acte VI ?

Le rédacteur de cet article n'a pas vérifié si les infos diffusées en masse par la presse gouvernementale étaient avérées ou non.

Et pour les bisousnours qui trouvent les images choquantes parce qu'un motard dans l'exercice des ses fonctions a sorti son arme a des fins de dissuasion, je vous conseille de sortir les freins et les aérofreins et d'atterrir enfin.

Et pour pouvoir juger, il faudrait la totalité de la séquence et bien avant que les motards ne balancent leurs grenades.
Et quand bien même, cela ne mérite pas ce déchainement de violence à l'égard des motards.
J'espère que les "RG" vont retrouver "l'enculé" avec son porte-voix.

Il y a des dérapages des 2 côtés. Dans d'autres démocraties le sang aurait coulé depuis belle lurette.

Au fait, mouvement gilets jaunes péi, ils sont où ? Aux sports d'hiver, à Maurice, à Mada ? Pdr !

43.Posté par Nsnf le 23/12/2018 21:45 (depuis mobile)

Ah Matthieu si votre référence c''est spootnik, tout est dit, vous devriez allez vitre dans le pays de ce media je vous donne pas 1h comme GJ contestataires sur le pays avant de finir en prison voir pire..

42.Posté par l’aviateur le 23/12/2018 16:14

Légitime défense? Contre une trottinette, même lancée avec violence, un 9 mm ... chercher l’erreur! Ils savent faire parler la poudre face aux gilets jaunes mais dans certains quartiers de la banlieue parisienne la seule poudre qu’ils savent faire parler c’est la poudre d’escampette! C’est comme cela que l’on obtient une augmentation de salaire de 150 euros par mois ... il fallait y penser.

41.Posté par jean jouhis le 23/12/2018 18:53

29.Posté par Dagober le 23/12/2018 13:14 (depuis mobile)
si la france a faim....
elle n a qu a manger !!

40.Posté par Logique le 23/12/2018 18:52 (depuis mobile)

20. matthieu le 23/12/2018 11:47

Sputnik est assurément un site d’information objectif qui ne reçoit ses ordres de personne.

39.Posté par jean jouhis le 23/12/2018 18:51

11.Posté par Veridik le 23/12/2018 10:35
vs etes le VRAI DICK ? Rivers ..
un motard ne peut conduire et lancer des grenades ..
mais votre QI de zourite vous empeche de le savoir

38.Posté par kersauson de (p.) le 23/12/2018 18:48

le titre devrait etre
"un policier MENACé de lynchage se defend en sortant son arme.."
ces gilets slips jaunes commencent a depasser les bornes.
et DROUET DOIT etre incarcéré

37.Posté par ald'eau le 23/12/2018 17:53

@ 32.Posté par matthieu le 23/12/2018 15:19:

J'ai omis de vous indiquer quelques sites:

- https://www.francetvinfo.fr/ (l'article sur "les 10 choses que vous ignorez sur Noël" parle brièvement de notre ile). Ils connaissent la Réunion.

- https://www.agoravox.fr/

- RT France ou encore Médiapart, etc.

Mais souvenez-vous, peu importe le site consulté, de vous poser la question suivante: "est-ce-que c'est vrai", puis d'aller vérifier ailleurs.

Et si les manipulations que évoquez existaient vraiment, rappelez-vous que chaque année des dizaines de journalistes sont assassinés pour avoir voulu vous les révéler, pour faire triompher la vérité et combattre l'iniquité. Renseignez-vous et voyez pour quels sites ils travaillent...

Dernière alternative possible: vous pouvez aussi m'envoyer paître...

36.Posté par ald'eau le 23/12/2018 17:21

@ Matthieu,

Depuis un moment je lis attentivement vos commentaires sur différents sujets et je viens ici vous livrer mon ressenti. Loin de moi l’idée de vous juger ou de vous critiquer, car à chaque fois que j’ai réagi à l’un de vos posts, je me suis attaché à analyser le contenu et non votre personne...Et vous m'avez donné matière à répondre, signe que cela m’intéressait.

Notre monde est rempli de situations ambiguës, souvent causées par des individus qui disent une chose mais qui font le contraire. Il devient alors dangereux de s’attacher à ce qu’ils enseignent, car vous risquez ainsi d’être manipulé, de perdre votre esprit critique. Ces personnes travestissent volontairement les faits, déforment la réalité afin de vous utiliser (au sujet de certains sites douteux).

Concernant ces manifestations qui dérapent en violence, il existe effectivement quelques graves problèmes tels que l’utilisation controversée d’un type de grenades ou encore du flashball : le Défenseur des droits s’est saisi de ces affaires en se prononçant contre l’emploi de ces armes susceptibles de causer de graves séquelles, voire la mort.

Pour ce qui est de « qui avait raison d’attaquer ou de se défendre », je n’ai pas suffisamment d’éléments pour répondre et c'est pourquoi je n'ai pas commenté.
Ici, le récit des événements est incomplet. Il est important, avant de se prononcer sur une affaire, d’entendre toutes les parties concernées. Il est important d’aller vérifier ce que vos lisez, d’augmenter vos données pertinentes et de jeter le reste aux ordures. Vous deviendrez alors progressivement capable de dire :
-« j’en sais plus que ce journaliste car j’ai d’autres informations, obtenues de plusieurs sources différentes et fiables » ; (si un site ne cite pas sa source dans un article, c'est qu'il est censé en être l'auteur...Est-ce toujours vrai ?)
-« L’avis que je veux écrire sur ce sujet, dépend-il de ce que je pense vraiment, ou suis-je en train de répéter les idées des autres ? » ;

Il est plus que jamais important (sinon vital) dans ce monde agité et troublé, de savoir prendre de la distance avec les réponses instinctives (immédiates) qui nous viennent à l’esprit.

Je lis bien que vous souhaitez partager, être reconnu par une communauté. Au lieu d'affirmer, la prochaine fois posez clairement la question: "tel site affirme ceci ou cela...qu'en pensez-vous ?".

J’ai été touché par votre grand intérêt pour la défense de ceux qui souffrent, ce qui révèle votre grande sensibilité et votre empathie. Vous savez ouvrir votre cœur, bien mieux que certaines personnes qui occupent de grandes responsabilités dans ce monde.

- Et si vous faisiez partie d’un groupe de parole afin d’y proposer vos bonnes idées ? Il doit en exister dans votre quartier, sinon posez la question ici-même et les personnes concernées se manifesteront peut-être (restez discret quand même sur vous, par sécurité).
- Préférez la qualité de l’information, à la quantité et essayez de consulter différents sites de presse officiels qui traitent du même sujet. Même les sites officiels les plus importants se sont déjà trompés, car c'est humain... Mais laissez tomber les sites qui prétendent offrir une information alternative exceptionnelle que les autres n'ont pas, alors qu’en fait ils vous manipulent avec de fausses informations.

Comment faire la différence ? Comme je viens de l’écrire, en préférant la qualité à la quantité. Ceci dit, il existe quelques sites honnêtes (et alternatifs) qui tiennent à rester crédibles et qui ne relayent ou ne créent une information qu’après l’avoir vérifiée 10.000 fois au moins…

Je pense que vous êtes une belle personne au fond de vous, car vous êtes encore capable d’aimer votre prochain et que, même en vous trompant, vous restez sincère: c'est votre force de caractère.
Il vous faut juste apprendre à diriger toute cette bonne énergie d’amour, à la canaliser dans un travail au service de la communauté. Et je n’ai donc pas dit qu’il fallait le faire gratuitement…

35.Posté par Veridik le 23/12/2018 16:57 (depuis mobile)

@25
Les bavures sont minimes ?
J''ai bien rigolé

34.Posté par Justice pour Adama le 23/12/2018 16:26

Tiens, voila une classe qui n'est pas sage du tout.....faudra montrer ça aux profs des écoles de keufs...

33.Posté par Modeste le 23/12/2018 16:08

à Dagober vous êtes grave là de dire que la France à faim.....! pour voir la vrai misère faut pas aller très loin.....mais bon difficile de discuter avec des personnes qui ne regardent que leur nombril!

32.Posté par matthieu le 23/12/2018 15:19

Je crois qu'il faut avoir le courage de dire que la première cause de l'insurrection des gilets jaunes, c'est la censure pratiquée par les médias, la censure et non pas la modération.
A force de cacher la vérité sur l'état de la France, cette vérité surgit et s'impose dans un mouvement encore une fois insurrectionnel et au cours du déroulement de ce mouvement insurrectionnel, la vérité continue à être occultée.
Le cinquième pouvoir,la presse, n'a pas joué son rôle,il a constamment soutenu le gouvernement dans tous les domaines et dans l'établissement de cette dictature insidieuse mondialiste dont les Français ne veulent pas ,les sondages en font foi.
Il l'a fait parce qu'il vit largement de subventions et qu'en fait il a perdu sa libre parole,c'est grave.
La vérité n'est connue désormais que par les médias étrangers ou alternatifs et cela contribue encore plus à la montée de l'exaspération.
Et ici à la Réunion que penser du rôle de certaines radios périphériques qui sont les porte- voix du gouvernement.
Nous verrons bien la suite des événements mais rien ne sera plus jamais comme avant,les Réunionnais ,les Français n'accepteront plus d'être à genoux devant les puissances d'argent,ça, c'est sûr!
L'ancien régime était doux à côté de la dictature qu'on essaye de nous imposer,mon avis mais je peux me tromper, c'est qu'elle va s'effondrer.
Je prophétise le départ d'Emmanuel Macron,on ne se maintient pas au pouvoir avec la police mais uniquement porté par l'amour de son peuple,ce n'est pas le cas,on le hait.

31.Posté par Zorro le 23/12/2018 13:53 (depuis mobile)

Post 2: Matthieu est un c...

30.Posté par justedubonsens le 23/12/2018 13:34

Tout à fait d'accord avec @cimandef. le policier défend sa vie et celles de ses collègues. D'ailleurs la sortie de son arme n'est dissuasive qu'un moment mais suffisamment toutefois pour faire reculer les lyncheurs et il remet l'arme à l'étui aussitôt ! Ces policiers ont agi avec discernement car à 3 contre plusieurs dizaines d'individus violents et cherchant tout de même à sauver leurs motos, il fallait une grande présence d'esprit pour faire face.
Alors post2, un peu de reflexion avant d'écrire des conneries !!!

29.Posté par Dagober le 23/12/2018 13:14 (depuis mobile)

Quand est-ce qu ils prendront conscience qu'ont ne veux plus de ce gouvernement de riche, la France a faim !

28.Posté par Réveillez vous le 23/12/2018 12:58

"une mobilisation déjà en nette baisse par rapport aux semaines précédentes"

qui donne ses chiffres et les conclusions ? toujours les mêmes ...

Après de toute façon sur les violences comme disait certain il faut y être pour comprendre. Quand on fait exprès de parquets des Gilet jaune a un endroit , on les encercle et on les gaz comme des renards ....vous croyez qu'il vont lancer des fleurs en retour ?

Forcement c'est le meilleur moyen attiser la haine ....et le non respect des forces de l ordres !!
Certain sur des rond point ce sont fait gazer alors qu'il était entrain de distribuer le repas .....sérieux !!!

Bien sur comme sur cette vidéo y a toujours des casseurs qui profite de la situation...mais combien de vidéo circule sur internet ou des gilets jaunes même au sol recroqueviller se font frapper...

Maintenant certain CRS qui continu de protéger le gouvernement on une étiquette sur leur front...

LA violence entrain toujours la violence...

ce qui est curieux c est que ses moments extrême et inadmissible qui dure que quelques secondes prennent un effet médiatique incroyable alors même que dans toute la journée ( du matin au soir) quasiment aucun incident a déplorer ... et combien avons nous vu dans les média quand se sont les CRS qui gaze sans raison ?

pour rappel :
Amnesty International dénonce l'«usage excessif de la force» par la police
Selon les chiffres officiels cités par Amnesty, 1 407 manifestants ont été blessés, dont 46 grièvement, depuis le début de la mobilisation, le 17 novembre. L'organisation relève en outre que 717 policiers, gendarmes et pompiers ont souffert de violences.

de même :
"Depuis le début de la mobilisation des Gilets jaunes, des journalistes ont déclaré avoir été victimes de certaines actions des forces de l'ordre, témoignant notamment de la saisie de leur matériel professionnel."

ou encore dans le rapport:

b[Des récits de victimes et de témoins, ainsi que des vidéos que nous avons examinées montrent que la police a fait un usage inapproprié des flashball, en tirant sur la foule. Elle a aussi lancé des grenades de désencerclement, qui ne devraient jamais être utilisées dans des opérations de maintien de l’ordre. […] Outre des manifestants, de nombreux journalistes ont été blessés, et certains ont affirmé avoir été délibérément visés. Une vidéo montre un journaliste portant un casque de presse touché dans le dos par une grenade de désencerclement alors qu’il s’éloignait du cordon de policiers.»]b

cela donne a réfléchir

27.Posté par Coco le 23/12/2018 12:50 (depuis mobile)

Quel article orienté!!! Qd on voit la vidéo, c’est le policier qui se fait prendre à partie par des mecs haineux.... pauvres m....... à part tout péter ils savent plus quoi faire.... franchement les GJ, STOP !! Je Défends mes forces de l ordre!!!!!

26.Posté par austrodoudou le 23/12/2018 12:47

post 2 : que dire devant autant de "crétinité" sinon que certains feraient mieux de méditer ce dicton " Il vaut mieux fermer sa gueule et avoir l'air d'un con plutôt que de l'ouvrir et de montrer qu'on l'est (con)" n'est ce pas mathieu !!!!

25.Posté par Nsnf le 23/12/2018 12:44 (depuis mobile)

Post2 vous été pitoyable comme tous ceux qui cautionnent le comportement de ces GJ contre ces policiers
Post3 les bavures sont minimes en comparaison aux comportements des pseudo défenseurs de nos droits que serait les GJ

24.Posté par Proximaducentaure le 23/12/2018 12:37 (depuis mobile)

Toutes les violences doivent être dénoncées et très sévèrement punies. Hier après le JT de l''A2, il y avairt un reportage sur les violences policières, sur un jeune couple, un homme et... un policier qui a reçu un tir de flash Ball dans la cuisse.

23.Posté par Savate le 23/12/2018 12:13

A lire certains commentaires ( dans les tout premiers) on se doute bien que ces personnes se seraient bien vu casser du flic aussi. 20 imbéciles jaune contre 4 policiers quel courage!! La bêtise de certains commentaires est sans limite.

22.Posté par Modeste le 23/12/2018 11:56

pourquoi crier au scandale, ce policier a eu tout à fait raison, faut arrêter là car en face ces des pseudos gilets jaunes sont des voyous c'est tout, et au vu des circonstances il avait tout à fait raison de sortir son arme! messieurs les journalistes mettez là un peu en veilleuse et arrêter de créer des polémiques alors que les forces de l'ordre étaient dans leurs droits, vous avez l'art de mettre l'huile sur le feu ......et dites merci surtout que cela se passe en France, car ailleurs les policiers n'auraient pas trainé pour leur tirer dessus! et pour finir BRAVO AUX FORCES DE L'ORDRE!

21.Posté par Logique le 23/12/2018 11:52

2.Posté par matthieu le 23/12/2018 08:58

La stupidité humaine se porte bien, rien de nouveau sous le soleil.

A chaque fois que des individus se prennent pour "le peuple", ça part mal.
Maintenant qu'il suffit de s'affubler d'un gilet jaune pour devenir "le peuple", même quand on casse des vitrines pour voler tout ce qui passe, on a touché le fond.

20.Posté par matthieu le 23/12/2018 11:47

Emmanuel Macron d'après le site russe spoutnik est dans un état de santé déplorable.
Ce n'est pas étonnant lorsqu'on est contre son peuple.
Et cela va continuer semaine après semaine car ce n'est pas son mouvement qui est en marche mais le peuple de France écrasé d'amendes, d'impôts, de vexations avec des libertés qui disparaissent les unes après les autres qui cette fois est en insurrection, en 89,il s'agissait d'une révolution contre les excès de la monarchie,aujourd'hui il s'agit d'une contre révolution contre les nantis du système.
Cela va faire très mal après les fêtes.

19.Posté par Claire le 23/12/2018 11:44

A lire certains, on comprend pourquoi notre démocratie fonctionne si mal (pagaille dans leur cerveau, frustrations,...), le citoyen dénonce légitimement les violences policières mais ils dénoncent tout autant la violence à l'égard des policiers dont la mission est souvent difficile.Oui il était bien en état de légitime défense avec les conséquences que cela suppose... A MAthieu comme c'est le peuple, il faut le laisser faire n'importe quoi , je suis le peuple aussi, je pourrais donc vous cambrioler pour exprimer ma colère, si je suis votre logique! Le citoyen exprime sa colère mais ne détruit pas son pays, ne prive pas les autres de leur liberté,ne se défoule pas sur un autre citoyen sinon il ne vaut pas mieux que celui qu'il dénonce, mais c'est vrai qu'il y a plus de consommateurs que de citoyens. L'école enseigne l'EMC mais en écoutant certains adultes on comprend pourquoi c'est peine perdue chez certains enfants.

18.Posté par Dave le 23/12/2018 08:41

ces policiers ont le droit de se defendre et apres pendant que eux prend des risques mr les politiciens se remplisse les poches...

17.Posté par Portoise le 23/12/2018 11:27 (depuis mobile)

Ce policier faisait son travail. C t legitime. Si ce n était pas lui qui se défendait les personnes a moto l auraient tabassé. Bravo a lui

16.Posté par neandertal le 23/12/2018 11:16

Quel titre honteux, il n'a sorti son arme que parce qu'ils étaient trois policiers assaillis par des tueurs il a été dissuasif car il y avait des dizaines de tueurs qui lançaient un assaut. Il a immédiatement rangé son arme dès qu'ils ont reculé. Alors pitié faites du journalisme objectif. Là vous incitez à un lecture différente des évènements. Minable!!!

15.Posté par Laurent le 23/12/2018 11:05 (depuis mobile)

Posts 2 et 3 vous êtes de la racaille . Honte à vous. La police protège de gens comme vous

14.Posté par jean rené le 23/12/2018 10:40

ils peuvent s'estimer heureux qu'il n'ait pas tiré car les soi-disant manifestants étaient plus que menaçants
moi j'aurais certainement tiré dans les jambes ... de toutes les façons avec certains énergumènes dans la cervelle la balle serait gaspillée dans quel monde vit-on...

13.Posté par La gitane le 23/12/2018 10:35 (depuis mobile)

Le tazer c'est plus efficace.

12.Posté par Ken le 23/12/2018 10:35

Accepter de vivre en démocratie, c’est accepter de céder le monopole de la violence à l’Etat. La fin de la démocratie, c’est lorsque le peuple n’accepte plus ce monopole tant il ne sert que les intérêts d’une minorité et plus l’interet Général.

11.Posté par Veridik le 23/12/2018 10:35 (depuis mobile)

L'article ne dit pas que c'est les flics qui lancent une grenade avant ...
Et ça assume pas après
Toujours de la désinformation...
https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=514871249006899&id=100014520841104

10.Posté par Cimendef le 23/12/2018 10:27 (depuis mobile)

Votre titre putaclic est trompeur car le policier ne menace personne, il se défend face à la racaille.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes