MENU ZINFOS
Société

"Manapany a une âme, on se bat pour qu'elle soit préservée"


L’Association des propriétaires, habitants et riverains de Manapany (ADPRH) sort de son silence pour défendre "l’âme" du ti coin charmant. Depuis plus d’un mois, elle se mobilise elle aussi, en quête de réponse sur l’avenir de la baie mais aussi pour préserver la faune et la flore de ce site exceptionnel.

Par - Publié le Samedi 28 Novembre 2020 à 17:24

Attachées à Manapany pour y vivre, Isabelle Joly (au premier plan), Françoise Linckeler (à droite) et Marie Faham (à gauche) ont à coeur de préserver leur écrin de verdure
Attachées à Manapany pour y vivre, Isabelle Joly (au premier plan), Françoise Linckeler (à droite) et Marie Faham (à gauche) ont à coeur de préserver leur écrin de verdure
"Jusqu’à présent on vivait dans un petit village ouvert aux autres", regrette Isabelle Joly de l’association. La fermeture du jardin de Manapany et les manifestations qui ont suivi ont bouleversé l’ambiance de ce quartier tranquille de Saint-Joseph. 

L’ADPRH Manapany a été créée en 2006 pour assurer les intérêts des propriétaires fonciers notamment. Aujourd’hui, c’est un cadre de vie et une ouverture qu’elle défend. "Nous voulons préserver ce qui existe et la liberté pour les autres d’accéder à ce sanctuaire", explique Isabelle Joly, ancienne présidente de l’association mais aussi auteure.
 

Un protocole élagage sera renouvelé lors du conseil municipal de décembre prochain
Un protocole élagage sera renouvelé lors du conseil municipal de décembre prochain
Car outre l’accès désormais interdit au jardin, un domaine privé de la commune, la taille des banians a à nouveau suscité l’indignation. Associée au collectif 5000 Pié D’Bwa, l’association s’inquiète des projets de travaux qui pourraient impacter les arbres alors que "toute la baie est habitée par le gecko placé en risque grave d’extinction".

En effet, le gecko vert de Manapany, un des derniers reptiles endémiques de l’île, fait l’objet d’un Plan national d’action. Si un "élagage conscient" a finalement été décidé par la municipalité accompagnée par l’association Nature Océan Indien, "ramener ces arbres à 5 mètres aurait été un véritable écocide", affirme Marie Faham, conteuse et membre du collectif 5000 Pié D’Bwa. 

L'aménagement routier du site pose également questions aux riverains
L'aménagement routier du site pose également questions aux riverains
Finalement, "ces mobilisations ont permis de découvrir l’arbre qui cachait la forêt ", analyse Isabelle Joly car les informations sur le devenir de Manapany manquent cruellement. "Nous craignons la transformation de la baie en station balnéaire" .

Le bassin va-t-il être agrandi touchant ainsi la barrière de corail ? Le parking devenir payant ? Que va devenir le jardin et le bâtiment qui s’y trouvent ? Des questions que l’association a posées via des courriers à la mairie mais restées jusqu’à l’heure sans réponse. "Il n’y a pas eu concertation de la population. Nous demandons l’ouverture d’un dialogue apaisé avec la collectivité sous la forme d’une réunion publique", exprime-t-elle. 

Le terrain, sous bail à construction,  a été loué à la Société d’Exploitation Hôtelière du Casino du Sud
Le terrain, sous bail à construction, a été loué à la Société d’Exploitation Hôtelière du Casino du Sud
La construction d’un hôtel 4 étoiles de 30 chambres sur un terrain de 32000m2 au-dessus du village soulève également des inquiétudes. "Nous ne sommes pas contre cet hôtel, pourvu qu’il s’intègre au quartier", précise Françoise Linckeler, la présidente d’ADPRH Manapany. "Il apportera toutefois de nombreux changements".

L’association s’est procurée des documents prévoyant de modifier l’accès au site." Si l’allée des Pipengayes longeant l’école maternelle et la rue Martin Luther King devaient être élargies, 13 arbres endémiques en alignement plantés avec le conservatoire botanique il y a 20 ans seront amenés à disparaître".  Il devrait être également prévu l’installation de trois ronds-points dont l’un mène au four à chaux, coupant encore une fois des arbres. 

Déterminée à défendre un "Manapany préservé pour tout le monde", l’association va une nouvelle fois se mobiliser ce dimanche aux cotés des différents collectifs et autres associations de défense de l’environnement et des conditions de vie, contre "la bétonisation et l’embourgeoisement du ti coin charmant".

Outre un parcours en plein air, une exposition de photos anciennes du quartier et des moments d’échanges sur les enjeux de protection seront proposés. 


En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ti louis le 28/11/2020 18:40

Rien k bourge vive les forces progressistes

2.Posté par GIRONDIN le 28/11/2020 19:20

Le roi le breton en pense quoi.
Mesdames si vous le croisez, faites gaffe !

3.Posté par Devieuxsouvenirs le 28/11/2020 19:26

Merveilleux endroit à préserver à tout prix

4.Posté par ZIndien de `ZAmazonie le 28/11/2020 19:38

Nous aussi nous étions préservés et bien heureux
Malheuresement un jour des bonhommes ont débarqués
parmis eux ils y avait un maire , des bureaucrates , des politiciens
des entrepreneurs qui voulaient nos terres pour leur projets
et le pire ils avaient meme de gros toutous armés
qu ils payaient chaque mois pour faire etablir leur loi et etre sure que leur projet aboutisse .

5.Posté par Anne le 28/11/2020 19:56

Vous avez raison il faut préserver ces arbres remarquables et ce site exceptionnel tant apprécié des réunionnais !!! Non aux grands hôtels ils se trompent d’époque !!! Non au béton !!!!
Il faut penser aux générations futures et faire de ce lieu un sanctuaire végétal !!!!

6.Posté par DOGOUNET le 28/11/2020 20:08


Posez nues les filles et votre âme n'en sera que ra-gaillard-ies ! COURAZ ZOT 3 !

7.Posté par Mwin la pa di le 28/11/2020 20:13

Pour préserver son bénéfice de vivre dans ce coin charmant on est capable de sortir tous les argument pour être tranquille au nom d'une "écologie"....

8.Posté par SITARANE le 28/11/2020 20:34

Comme dans beaucoup d'endroits de l'île, la gentrification est en marche : LES AVIRONS; MANIRON, L'ENTRE DEUX,GRAND BOIS, DOS D'ANE, PETITE ILE, BOIS BLANC, le grand replacement est aussi en action, les petits créoles sont condamnés à aller vivre dans les cités SIDR, HLM des villes déjà saturées : SAINT PIERRE, SAINT LOUIS, LE PORT, SAINT JOSEPH.....................La cupidité, la spéculation immobilière, le repli sur soi sont la nouvelle norme pour les décideurs locaux au charisme atone.............

9.Posté par Alf le 28/11/2020 21:49

Il n'y a pas de barrière de corail à Manapany

10.Posté par Dannye le 28/11/2020 21:52

Pourquoi a-t-on « privatisé » le chemin communal qui mène à la petite forêt de vacoas? On a créé des chicanes pour dissuader les promeneurs pour que les riverains bourgeois vivent entre eux. Il faudra détaker cette voie qui appartient à tout le monde. Les propriétaires vous regardent d’un oeil réprobateur, on ne vous répond pas quand on dit bonjour. Les voies publiques de Manapany sont à tout le monde et pas seulement à quelques privilégiés qui sous prétexte de préserver le gecko et deux pieds de caoutchouc qu’on trouve partout et qui poussent vite, en réalité veulent que ce quartier devienne une enclave pour nantis. Geckomme l’impression que ces écolonialistes mènent un combat douteux.

11.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 29/11/2020 06:07

Isabelle Joly (au premier plan), Françoise Linckeler (à droite) et Marie Faham (à gauche) ???

Premier plan est la personne la plus proche de l'objectif!
La droite c'est à droite, et la gauche est a gauche....
En fait on sans fout de qui est qui, les trois défendent une bonne action!

12.Posté par Olala le 29/11/2020 10:39

@dannye ne pensez vous pas que quand on est la cinquième ville la plus pauvre de France il est important de ne pas dilapider l’argent du contribuable en construisant des voies pour un hôtel ou en détruisant le bord de mer pour calmer votre jalousie ? N’y a t’il pas de projet plus utile et plus urgent pour la population que de défigurer manapany ?

13.Posté par ICARE.. le 29/11/2020 11:28

Le permis de construire date déjà du 20 mai..2020....! Creole reveillez vous...déjà trop tard pour un recours....

14.Posté par Dannye le 29/11/2020 11:35

@12
Jalousie? Argument ad hominem.

15.Posté par Navrant le 29/11/2020 12:35

T ben beaucoup d’ecolo , mais vous pouvez demander à ces gens si il pensent vraiment à leur idées de déménager, car ds ce cas si tous ce qu’elles disent elles le respect , déménager au lieu d’habiter sur la bande littoral protéger, tous ces gens qui habites le long du boulevard de l’océan , aller au bout de vos dire et déménager au lieu de sanctuariser Manapany pour vous , vous voyer pas que ce sont des petits bourgeois aristocrate qui privatise Manapany pour eux , c surtout cela !! Et puis faut arrêter d’être hypocrite, le développement a détruit la réunion , n’a pu rien pour sauver ici ,, la Réunion n’a lgtps la perdu son charme , mais surtout faut pas déranger le petit royaume de manapany et ces richards qui se sont accaparés le boulevard de l’océan , et qui vivent au bord de l’eau , quel honte de passer ds la presse , surtout pour leur tranquillité

16.Posté par vanessa groton le 29/11/2020 13:51

ils ont de la chance les habitants de manapany car nous a la possession il n y a pas ame qui vive il n y a que des élus alimentaires qui tentent de preserver leurs indemnités en etant invisibles

17.Posté par kalougecko le 29/11/2020 14:01

Bonjour,
Sauf erreur de ma part Il n'y jamais eu de banian à Manapany.
Les arbres du parking sont des ficus elastica, ou arbres à caoutchouc (pied'lastic en créole)
Les banians sont des ficus benghalensis. Ce sont des végétaux du même genre mais pas du tout de la même espèce. Donc rien à voir avec les pieds de caoutchouc de manapany.
A bon entendeur
Paix sur vous

18.Posté par Stp le 29/11/2020 14:15

Il comprend rien ce roi de st Joseph... dictateur

19.Posté par Bokapola le 29/11/2020 14:35

@post 10 Dannye
Bien, très bien. Voilà enfin quelqu’un qui ose poser les bonnes questions. De quel droit ont-ils privatisé le chemin des pêcheurs sous prétexte qu’il passe trop près de leur mur (trop haut et qui dénature le paysage). Voilà encore une bande de nantis qui veulent tout s’accaparer au détriment de la nature et de la population moins fortunée. Exactement comme à Saint-Gilles.
@post 12 Olala
En effet il n’est nullement utile de défigurer encore plus le littoral, surtout que les nantis égoïstes (vous en faites peut-être partie) s’y ont déjà mis avec leur mur qui ne respecte pas la loi des ‘cent pas du Roi’. A moins que vous êtes de mèche avec une certaine mafia immobilière et politique et que vous jouissiez d’un quelconque passe droit au détriment de la population. Abus de pouvoir et de privilèges, quand tu nous tiens!
Y fo Réyoné y mèt ans and po degrinn’ lo mir si santié pésèr la!

20.Posté par Bokapola le 29/11/2020 16:20

Linckeler, ça c’est vraiment un nom réunionnais (de Lorraine), n’est-ce pas?
Heureusement que vous êtes ici pour ‘protéger’ la nature réunionnaise car sans votre science, nous les sauvages, ne saurions qu’en faire! Voilà comment on utilise une bonne cause pour se donner une bonne image et garder ses privilèges (indus, bien sûr) sans être nullement inquiété.
Pour ce qui est de la Miss Faham ( très joli patronyme, soi dit en passant), n’avez vous pas l’impression d’être une ‘Token’ qui s’est faite embrigader dans un faux combat qui n’a pour but que d’assurer une meilleure image aux deux autres qui ne cherchent qu’à garder leur privilèges et s’en foutent éperdument de la nature réunionnaise?
Non au bétonnage du littoral, non à un projet d’hôtel qui ne sera qu’un gouffre à subvention où les seuls emplois accordés aux réunionnais ne seront que des postes de larbins et SURTOUT NON aux maisons illégales de nantis sur le littoral de Manapany.
Kréol rouv lo zié si bann’ bézèr d’paké la po tourn’a nou an bourik é la po fé la varang’ goony ek nout’ ti péi!!!

21.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 29/11/2020 16:35

@17.Posté par kalougecko le 29/11/2020 14:01


Vous êtes bien le seul à parler de banian!!!

22.Posté par Eco-logique le 29/11/2020 17:10

Tout mon soutien à ces citoyen(ne)s pour leur combat qui souhaitent juste préserver les arbres et les geckos !

Et si chacun, on faisait notre part...

Courage, tien bo, largu' pa !

"Quand le dernier arbre aura été coupé, quand le dernier poisson aura été pêché alors, on se rendra compte que l'argent ne se mange pas ".
Proverbe indien.

23.Posté par Olala le 29/11/2020 17:42

@navrant : les habitants de manapany vivent en paix, respectent leur cadre de vie, la végétation et les espèces qui y vivent : je ne vois pas en quoi cela vous dérange. Venez vous promener dans la baie, garez vous plus haut et descendez à pieds, marchez 100 mètres et appréciez. Je ne vois pas d’aristocrates comme vous dites mais des retraités, des enfants qui jouent, des sportifs qui courent, des pêcheurs, des sièges pliants sous les vacoas. Mettez en double voie, coupez les lataniers, demain ça sera les voitures avec sono et les déversements de barquettes, canettes, papiers souillés.

24.Posté par Bokapola le 29/11/2020 17:52

Anou Kréol a tèr
Nar po krèv kabo rèd dann’ LTS
Zordi bann’ lé an lèr
Y vé po zot nou fé in zèss.

Anon bè koud’ bourant’ dann’ ta la tay’ la, don
Mon Nasyion

25.Posté par Bokapola le 29/11/2020 22:04

@ post 23 Olala
Voilà, on y vient. En fait ce n’est pas du tout pour protéger la nature que vous insurgez mais plutôt pour la sauvegarde de vos privilèges de nantis qui profitent de biens mals acquis. Vos maisons sont trop près du littoral et les murs que vous avez dressés sur le sentier des pêcheurs sont illégaux!
Votre dernière phrase montre vraiment combien vous dénigrez ceux qui n’ont pas de maison comme vous à Manapany et qui voudraient quand même profiter librement d’un espace public.
Pour vous ils sont automatiquement des ‘sauvages’ qui viennent gâcher votre vue imprenable et rien que par leur présence feraient perdre de la valeur à votre bien immobilier construit gràce à quelques passe-droits et autres accoquinement avec des politiciens et promoteurs immobiliers véreux du coin.
Vous parlez de protection de la nature mais pensez: protection de mes privilèges!
Allez, vous n’êtes sûrement pas seul à agir ainsi, mais là on vous a débusqué!

26.Posté par Ma sonnerie le 30/11/2020 05:14

Prix du m2 à manapany svp...

27.Posté par Olala le 30/11/2020 06:56

@bokapola : vous mélangez tout, personne ne parle des chemins pêcheurs, ceci dit j’ai vu ces murs se construire et je trouve ça intolérable, mais puisque c’est illégal que fait l’autorité ? D’autre part c’est la sur fréquentation des sites du fait de l’accessibilité aux voitures qui crée les dégâts sur l’environnement, il n’y a qu’à voir les bords de la rivière langevin, c’est un cauchemar, et pour les riverains surtout. S’il y a une volonté pour l’instant cachée d’aménager la baie pour les pique niqueurs pourquoi ne pas le faire plutôt dans les jardins, il y a de la place, les gens seraient plus prêts du bassin et ils servaient déjà à cela ... hein, pourquoi ?

28.Posté par Navrant le 30/11/2020 10:00

Oulala , en faite je me demande si vous faites exprès de pas comprendre ou sinon vous ne comprenez rien , justement pour moi manapany s’arrête au parking car si vous descendez le long du boulevard , c’est une monarchie, un royaume ou qud vous descender si vous allez surfer ils appellent la gendarmerie , si vous marcher ou allez pêcher la nuit ils appellent la gendarmerie , et connaissant manapany depuis le début des années 80 , ce que vous dites là ou st totalement faux , A cause de ces gens on ne peut même plus aller au bout du boulevard et cela certe grâce à la Mairie et mr le maire qui a soutenue et mis au norme pour les égouts pour vous et j’en passe , mais mntnt vous retournez vos vestes , et puis c’est vous qui êtes en illégalité, aller au bout rendez le front de mer vierge , quitter vos maison pour permettre une totale préservation aux gecko , en voulant jouer les sauveurs de la planète , je crois que ces meneurs vont perdre tout , si le maire applique la loi du littoral , surtout avec ces houles de plus en plus puissantes qui ce fracassent sur vos clôture , ben désolé de vous dire c bye bye , comme quoi un faux combats pour la cour du Titanic alors que c priver va vous entraîner ds un gouffre et alors que vous jouissez de votre tranquillité, vous aller vous détruire ds un combat perdu d’avance , bonne chance psychologiquement

29.Posté par karambol le 30/11/2020 14:16

@Pipo post 21
L'article parle bien de banians. C'est écrit en rouge dans le troisième §."La taille des banians a à nouveau suscité l'indignation"

30.Posté par Mister Magoo le 13/12/2020 08:10

si pour se baigner dans un endroit, il faut faire de la politique où on vous parle de l'homme réunionnais, de son l'identité, de sa créolité, de son racine, de son kiltir, de la nature et patati et patata, sans moi : les perturbés du système nerveux m'intéressent peu

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes