[Alt-Text] [Alt-Text]
LOCAL
Alertes infos :

Maltraitance sur des chiens à La Possession : La Fondation Bardot se porte partie civile



Photo prise le 28 février, rue Henri Lapierre
Photo prise le 28 février, rue Henri Lapierre
La Fondation Brigitte Bardot se portera partie civile dans le cas de maltraitance extrême subie par un Royal bourbon non loin du centre-ville de La Possession. "Un représentant de la Fondation nous a réclamé les photos du chien. Ils se constitueront partie civile, aux côtés de la SPA", déclare Jacqueline Bousseau de la SPA Réunion.

Ce jeudi 28 février, dans la rue Henri Lapierre à La Possession, le footing de cette bénévole ne s'était pas déroulé comme prévu. Elle aprçoit deux chiens, l'un dans un état beaucoup plus lamentable que l'autre. Après une brève enquête de voisinage, les propriétaires sont ciblés. La conversation, certes difficile avec une fille de la propriétaire, établira l'évidence : le chien squelettique situé devant la clôture est bien le leur. Les habitants concernés ne nient pas et tentent d'expliquer l'inexplicable. C'est visiblement par économie, "pour un chien jugé trop vieux", que la famille a laissé ce Royal bourbon mourir lentement devant leur "barreau", devant les multiples passages de riverains.

Le second chien sauvé de l'euthanasie

Après la découverte, le chien est consulté par la clinique vétérinaire du front de mer de Saint-Paul qui se résoudra à l'euthanasier car atteint de cachexie, conséquence d'une dénutrition maximale. La SPA portera plainte moins d'une semaine après.

Le seul rayon d'espoir de cette sombre histoire de maltraitance viendra dans l'adoption du second chien. "Il a été sorti de la fourrière de Cambaie par une famille d'accueil du Tampon" quelques heures avant son euthanasie programmée annonce, soulagée, au moins pour ce cas précis, Denise Sula, présidente de la SPA de la Réunion.

De nouveaux éléments devraient être communiqués par la gendarmerie de la Possession ce vendredi concernant les suites à donner vis-à-vis des propriétaires qui possèdent encore quatre ou cinq autres chiens dont l'un a été aperçu le museau ficelé d'une cordelette pour l'empêcher d'aboyer. La SPA est résolue à en faire un cas exemplaire, photos et rapport du vétérinaire en main, à condition que la justice suive. "Avec la Fondation Bardot, c'est un moyen de pression supplémentaire" concède Jacqueline Bousseau.

--------
Dans le même registre, la SPA du Tampon, quartier Bérive, organise deux journées portes ouvertes ce samedi 23 et dimanche 24 mars de 10h à 18h. Des journées tant pour l'adoption que pour les personnes voyageant vers Paris et souhaitant se renseigner pour l'accompagnement des chiens adoptés en métropole. Pour accéder au refuge : prenez la direction Berive Terrain-Fleuri, chemin de la Bergerie. 0262 43 45 21

Mercredi 20 Mars 2013
ludovic.grondin@zinfos974.com