MENU ZINFOS
National

Maltraitance animale : adoption d'un texte "historique"


Les députés et sénateurs ont trouvé un accord lors de la Commission paritaire mixte. La proposition de loi pour les animaux a été adoptée ce jeudi 21 octobre.

Par Sophie Fontaine - Publié le Vendredi 22 Octobre 2021 à 09:46

Le texte prévoit que la reproduction, les spectacles et le maintien de cétacés en bassin seront interdits d’ici cinq ans en France.

Liberté pour les dauphins

Les delphinariums ne pourront plus détenir de cétacés dans un délai de cinq ans à compter de la promulgation de la loi, et ce pour mettre fin à des pratiques qui contribuent à la maltraitance animale en France.

Certains parcs avaient d’ailleurs pris les devants, à l’image du Parc Astérix qui avait annoncé la fermeture de son delphinarium en début d’année.

"Un grand jour pour le bien-être animal"

L’annonce a été saluée par la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, qui s'était engagée en 2020 à mettre en œuvre "la fin progressive de la faune sauvage dans les cirques itinérants" et "la fin de la présence d’orques et dauphins dans des delphinariums inadaptés".



Les associations de défense des animaux se félicitent également de l’adoption de ce texte, qualifié de décision historique. À La Réunion, l’association Globice se réjouit de cette mesure et “remercie tous ceux qui ont œuvré sans relâche pour cette issue”.
 


Cet accord entre les parlementaires marque aussi la  fin de l'exploitation commerciale d'espèces sauvages, en interdisant leur acquisition et leur reproduction dans un délai de deux ans. Leur présence dans les cirques itinérants sera interdite dans un délai de sept ans. Les élevages de visons (destinés à l’industrie de la fourrure) vont être fermés, avec effet immédiat dès promulgation de la loi.




1.Posté par Nono le 22/10/2021 12:14

A noter également que la vente de chatons et chiots en animalerie sera interdite. Pourquoi pas les hamsters, serpents et oiseaux, encore un mystère.

2.Posté par Anne Mangue le 22/10/2021 13:06

L'effet n'est pas immédiat malheureusement. Il y a encore beaucoup à faire mais on ne peut que se réjouir de ces avancées qui améliorent la vie animale. Merci a toutes les associations et personnes qui se battent au quotidien pour le bien être animal et améliorer leurs conditions de vie. D'autre part, à quand l'abolition de la chasse, de la corrida, de l'élevage intensif, de l'expérimentation animale y compris sur des pauvres chiens sans défense, etc....
Il faut faire fermer l'élevage des chiens de laboratoire, à Mézilles, dans l’Yonne. Cela fait des années que les défenseurs de la cause animale se battent pour obtenir la fermeture du CEDS (Centre d’Elevage Des Souches) installé à l’écart du village de Mézilles, dans l’Yonne. Ces pauvres chiens (des Beagles surtout, mais aussi Golden Retrievers) sont destinés à des centres d’expérimentation animale. Profession : Animal de laboratoire d'Audrey Jougla Edition Autrement est sans doute le livre le plus difficile qu'il ne m'ait jamais été donné de lire! Tant de gens ignorent l'enfer des laboratoires, dans lequel ces animaux sont entraînés! Je n'oublierai jamais!!!
Il serait bon de penser également à interdire l'euthanasie des chiens en bonne santé. Ce qui me choque aussi et me fend le coeur ce sont les nombreux pauvres toutous qui se font euthanasier à longueur d'année dans toutes les fourrières, c'est dramatique. Faudrait revoir la loi à ce sujet pour que l'euthanasie ne soit qu'exceptionnelle (animal gravement malade incurable qui souffre le martyr....).
Ne pas oublier aussi les horreurs dans les abattoirs où les pauvres animaux vivent un enfer. A ce sujet, sur facebook L214, il y a ce message : À cause de la mauvaise conception de l'abattoir de Briec, les cochons se retrouvent coincés dans les couloirs. Pour les faire avancer, on leur inflige des chocs électriques extrêmement douloureux.
Une véritable torture!
L214 a porté plainte pour sévices graves.
Vous aussi, vous pouvez aider ces animaux en signant la pétition 👉 L214.com/enquetes/2021/abattoir-truies-briec

3.Posté par Intox le 22/10/2021 13:16

Quel intérêt quand on c’est que les pêcheries de thon à la senne qui ont des contrats avec l’Etat Français massacre des centaines de dauphins vivants et prisonniers de leur senne et qui plus est nous on consomme les boites de thon et cautionne cela !! N’importe quoi vraiment si la votre conscience est tranquille bravo

4.Posté par hhhhh le 22/10/2021 13:43

kjhjhkjhkjkhjhkjh

5.Posté par Polo NALITA le 22/10/2021 15:45

Oui et aussi refuser de consommer des poules et œufs élevés en cage dans des conditions à vomir sous prétexte de payer quelques centimes de moins…

6.Posté par klod le 22/10/2021 16:41

bonne nouvelle pour les cétacés ( ou les phoques aussi ?) en cage, pardon, en bassin


les dauphins , les orques ont des capacités neuronales au dessus de la moyenne , champagne pour eux , déconcertant qu'il y ait fallu autant de temps .............................

7.Posté par vraimentcon le 22/10/2021 19:49

maltraitan,ce humaine:
" Après enquête, le juge les a rendus rapidement à leur famille. » Tout est bien qui finit bien, sinon l’aide sociale à l’enfance est toujours prête à donner un coup de main aux juges et à faire vacciner les enfants, si les parents ne donnent pas leur avis : « Lorsqu’un mineur âgé d’au moins douze ans est confié au service de l’aide sociale à l’enfance, le président de la collectivité chargée de ce service peut autoriser sa vaccination si les titulaires de l’exercice de l’autorité parentale, invités à donner cette autorisation, n’ont pas répondu pendant un délai de quatorze jours à compter de cette invitation. »"

c'est vraiment con...

8.Posté par Nono le 23/10/2021 06:14

@2 Chère Anne Mangue, il ne faut pas tout confondre (volontairement ou pas). Il y'a d'un coté les animaux dit "sauvages" de divertissement (cela fait bien longtemps qu'ils ne sont plus sauvages), les animaux de compagnie, et les animaux utilisés dans l'alimentation.

Les visons, les dauphins des marinas, les lions des cirques ne sont pas utilisés en alimentation, ils sont utilisés pour du divertissement.

Concernant la chasse, vous ne savez pas ce que sangliers et chevreuils occasionnent comme dégâts en l'absence de prédateurs. Pensez vous que la nourriture se fabrique au casino en bas de chez vous?

Concernant les animaux dits de compagnie en fourrière, avez vous autre chose de réaliste à proposer que l'euthanasie?

Enfin concernant les abattoirs, et c'est là que je veux en venir, c'est la marque de fabrique de L214 d'avancer masquer. Bien sûr que les traitements cruels n'ont pas leur place dans les abattoirs, mais entre interdire l'utilisation d'animaux de divertissement et interdire la consommation de viandes animales, il y'a un fossé que vous franchissez allègrement en mélangeant un peu tout les sujets. Le monde végan rêvé par L214 n'est pas pour demain.

9.Posté par Nono le 23/10/2021 06:19

@5 Tout à fait. C'est au consommateur de refuser de manger quoi que ce soit produit dans des conditions indignes, animaux et humains confondus.

10.Posté par klod le 23/10/2021 20:13

ayant eu la JOIE de voir des dauphins dans leur éléments naturels : la MER : cette "lois" n'intervient que maintenant ????????????????????? pov homo sapiens, affligeant !!!!!!!!!!!!!!!


un rêve : voir des orques en pleine mer ! je ne désespère pas /

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes