Société

Maltraitance animale : Une pétition lancée en ligne pour dire "stop" aux extrêmes

Vendredi 22 Septembre 2017 - 12:14

Nous vous contactons ce jour depuis La Réunion, où la condition animale est de plus en plus préoccupante pour les chiens et chats laissés à l’abandon. Nous sommes convaincus que sans un relai fort de l’ensemble des médias, la situation risque de perdurer encore longtemps, voire d’empirer.
 
A l'image de ce lundi, jour de tous les extrêmes, qui nous a conduit à ouvrir une pétition en ligne sur le site Change.org
 
En effet, ce sont quatre situations inacceptables qui ont été signalées en quelques heures aux associations de protection animale ou sur les réseaux sociaux :
 
- Salem, chat de 3 ans, pendu vivant après avoir subi bien des sévices...
- Jaya, chienne recherchée par ses maîtres, retrouvée avec l'arrière train mutilé à coup de sabre...
- Ti Loup, petit chiot proposé à l'échange sur internet, où le trafic animalier est un phénomène qui prend de plus en plus d'ampleur...
- Ghost, mort gisant dans la cours de son "maître", dans l'indifférence générale...
 
Liste malheureusement non exhaustive...

Malgré le plan de lutte contre l'errance animale présenté en février dernier par la préfecture, la situation devient incontrôlable et certains élus commencent à évoquer la possibilité d'abattages... Les conséquences de l'errance sont multiples et parmi elles, l’augmentation des attaques sur les élevages. Les éleveurs s'arment et nous craignons que cela se termine en désastre.

Les acteurs de la protection animale se démènent chaque jour pour lutter contre ce fléau et celui de la maltraitance. Malheureusement, elles ne peuvent gérer les 300 000 animaux errants de notre île. Ramené à l'échelle de la métropole, ce chiffre donne le tournis : imaginons les rues de France peuplées de 23 millions de chiens et chats… C'est impensable et pourtant...

Nous avons déjà recueilli plus de 5000 signatures depuis la mise en ligne de la pétition. Mais c'est trop peu.  Il faut faire connaître la situation des animaux réunionnais et rompre le cercle vicieux de l’indifférence.
 
Nous avons acquis la conviction que sans un relais national, notre combat reste vain.
Tous les Réunionnais ne sont pas indifférents à la situation et nombreux sont ceux qui dénoncent les actes de barbarie. Mais beaucoup n’ont pas encore pris la mesure de l’ampleur de la situation d’ensemble.
 
Vous trouverez en pièce jointe le courrier que nous avons adressé au préfet le 26 juillet dernier, ainsi qu'un fichier qui présente la situation sur l'île, démontrant qu'avec un peu de volonté, nous pouvons changer la condition animale sans avoir recours à une euthanasie systématique. Malgré sa superficie, La Réunion détient en effet un triste record national en la matière.
 
Voici également le lien de la pétition :
 
https://www.change.org/p/massacres-d-animaux-en-s%C3%A9rie-%C3%A0-la-r%C3%A9union-stop-%C3%A0-l-indiff%C3%A9rence-place-%C3%A0-la-prise-de-conscience
Zinfos974
Lu 9115 fois



1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 22/09/2017 14:53

*Dire que le bourreau de "Chevelu", le chat torturé de Draguignan, à été condamné à SIX MOIS FERMES de PRISON...

*Non !, c'est pas "partout-pareil" !

2.Posté par Anis le 22/09/2017 20:14

@ 1 Il y a de plus en plus (mais pas assez) de délations concernant la maltraitance animale. Ce que font certains individus sur les animaux peuvent le faire sur les humains (le cas de Chevelu qui a été maltraité sous prétexte d'un pipi sur une selle de moto, par un être récidiviste papa d'un bébé qui a été victime du bébé secoué...). Voilà pourquoi les acteurs et actrices de la protection animale montent au créneau et proposent cette pétition à signer massivement. Il faut que la population comprenne que les personnes qui maltraitent un animal ont un pois-chiche à la place du cerveau, et qu'ils ne feront pas la différence entre un animal et un humain... Jusqu'à présent, il n'y avait de répression que pour les victimes humaines. Maintenant, la loi s'est étendue aux animaux.

3.Posté par Hanté Wickie le 22/09/2017 21:42 (depuis mobile)

Je suis outrée de voir des personnes achètent des animaux hors de prix ca contribue a de l''élevage et vol pour la reproduction adoptez des chiens chats de la rue ils vous le rendront au sentuple, ayez le courage de dénoncer tt situations suspectes.

4.Posté par BREF le 23/09/2017 08:32

Faut-il attendre que ces dérangés massacrent d'autres victimes (quelque soit la race)????
Ces personnes sont dangereuses! Ce sont des profils psychopathiques qu'il ne faut surtout pas en liberté!!!!

Si ces "malades" sont encore dehors, il y aune volonté de la part des institutions de nuire !

Comment se fait-il que quasiment TOUT les tueurs, violeurs, tortionnaires sont en liberté pour pour pouvoir enfermer ceux qui ont faits des délits (vols, trafics...)???

BREF, vu comment le gouvernement traite les animaux, les humains, la Terre; il est évident que nous sommes pris au piège dans un gouvernement barbare et non évolué...
Qu'attendons-nous alors pour sauver le reste de ce Monde des griffes des cette politique arriéré et sadique?

5.Posté par bgn le 23/09/2017 22:12

Trop de fous dangereux réunis sur cette île, il faut cesser !!!

6.Posté par Zarola le 24/09/2017 01:34 (depuis mobile)

!!!

7.Posté par Isma le 24/09/2017 03:42 (depuis mobile)

Té mi habite pas très loin et navé caméra pour retrouve le gazé la massacre pove chatte la a dragui nous la signe un tas pétitions zot la fé lettre aussi donc un tas démarches

8.Posté par Bam le 24/09/2017 05:44 (depuis mobile)

Pleurez de leur mort dans l'indifférence. Moi quand j'évoque rouqia ou Rémi graisse. Pareil, indifférence totale des gens. Ça préfère oubliez ces victimes et parler de soins ou autre lol. En même temps ça arrange la gendarmerie que mes gens sen fout

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 11:51 Un radar pédagogique à Saint-Benoît