[Alt-Text] [Alt-Text]
Alertes infos :

Maltraitance animale: Un chat roué de coups, le diaphragme déchiré



"Ça ne s'arrête pas". Une bénévole indignée de l'Association Tara a trouvé un chat agonisant au sol jeudi dernier à Saint-Denis. C'est malheureusement trop souvent que les bénévoles des associations de l'île retrouvent des animaux battus, torturés et mutilés par "ces personnes dangereuses".

Cette petite femelle d'un an et pesant 1,2 kilos serait passée dans le jardin d'un homme qui a décidé qu'elle méritait de se prendre des coups. Un acte d'une telle violence que son diaphragme a été déchiré aux trois quarts et que ses organes abdominaux ont été déplacés vers l'avant de son corps. En difficulté respiratoire, elle risquait, selon le vétérinaire qui l'a soignée, de mourir d'asphyxie.

Baptisée Ilesse, elle se retrouve désormais entre les mains des bénévoles de l'association Tara. "Elle est terrorisée par l'humain. Nous voulons porter plainte contre X mais nous savons pertinemment ce que ça va donner. Il y aura un rappel à la loi et c'est tout".

Ces cas ne sont pas pris au sérieux par les autorités selon cette bénévole qui explique: "Il y a la maltraitance, il y a le coût des soins mais il y a aussi le potentiel dangereux de ces gens qui feront la même chose à un enfant qui vient voler des mangues dans leur cour. Les psychiatres le disent: ceux qui s'en prennent aux animaux, s'en prennent généralement aussi aux gens".

Les soins de la petite Ilesse, qui se remet tout doucement, vont coûter 835 euros. L'association fait appel à la générosité de ceux qui pourront faire un don.

Mardi 18 Novembre 2014
SH