MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Maloya or not Maloya ?


- Publié le Mardi 26 Janvier 2016 à 17:01 | Lu 975 fois

Maloya or not Maloya ?
Quand la suffisance, l’orgueil mal placé, l’exclusivité de certains artistes s’emmêlent au nom de « touche pas à mon Patrimoine » , leur propriété !  Oups !

Rappel des faits : le nom « Maloya » est attribué au pavillon psychiatrique de Saint-Pierre et engendre, de ce fait, une réaction violente d’individus pseudo garants du patrimoine culturel réunionnais.  

En préambule, j’anticipe la réaction de ces apprenants intellectuels à la découverte de l’auteur de cet article : Nivet ! « Oui, band là lé zoreil, li comprend rien à la réunionité ! » Stop ! Nivet est arrivé par bateau à la Réunion en mai 68 et cela ne s’invente pas. Ses enfants sont créoles puisque nées Ici. Il est réunionnais depuis 48 ans. Fermez le ban ! j’ai droit au chapitre.

J’en reviens à l’essentiel : l’attribution du nom « Maloya » à une unité psychiatrique. Ce nom qui représente l’âme musicale de La Réunion a été reconnu enfin et son titre de patrimoine culturel et immatériel de l’Humanité n’est que justice. Cela signifie qu’il appartient à TOUS. Il n’est pas l’exclusivité de certains musicos. Ces musiciens qui considèrent que c’est une insulte à la musique que d’attribuer ce nom prestigieux à un pavillon psychiatrique.

Mais , messieurs, de ce fait, vous insultez nos malades qui ont droit à la reconnaissance malgré leur handicap et qui ont le droit aussi d’habiter un lieu dont l’évocation de son nom : « Maloya », évoque un moment fort et fier de l’histoire locale. Et si l’on fouille plus loin, cette appellation relève de la pédagogie, de l’appartenance à un vécu local pas très heureux souvent, de l’appartenance à une île ayant souffert.

Alors, le pavillon Maloya, je suis pour.

Quant à vous, messieurs et dames les artistes, l’Histoire ne vous appartient pas !

Alain NIVET
Bellepierre




1.Posté par 974 E.D le 26/01/2016 18:13 (depuis mobile)

""l''histoire ne vous appartient pas....""

a qui appartient-il????

si nous en sommes plus les détenteurs de cette histoire c''est justement qu''ils nous la privatisé....
""il appartiens à tous"'' mais l'histoire ne nous appartiens pas???

2.Posté par Boa Bill le 26/01/2016 18:34

Il ne s'agit pas de savoir qui est réunionnais ou pas et depuis combien de temps ! Tout cela est puéril et dénué d'intérêt !

Un vocable fort de sens - ici Maloya - évoque un passé, un passif... et dans ce cas présent une souffrance réelle.

Il y a tant de mots dans notre sublime langue française et notre langue régionale enfin reconnue qui auraient pu être choisis... pour ne froisser personne !

3.Posté par MDR ! le 26/01/2016 19:24 (depuis mobile)

Bonne nouvelle ! Le nom "maloya" est en pur français, il suffit donc aux artistes puristes de trouver le vrai nom véritable équivalent en pur kréol lontan zancétr kabar appellation controlée peï nou ladi lafé et le tour est joué ! Lol.

4.Posté par Kaya POLISMANE le 26/01/2016 20:23

Vous n'êtes pas sûr de vous on dirait (Alors, le pavillon Maloya, je suis pour.)
Pourquoi poser une question quand on veut affirmer sa conviction ? votre titre

Poukosa y pren pa le MA de maloya é le TIR SA pou nonm' le pavillon MATIRSA. Pétèt nora pi lariaz..

Fami va mèt son malade laba sra kontan kan va ariv devan in batiman lé marké MATIRSA : lakonfians envèr spésialis, kroir dan' latent' din renouvo é MATIRSA c lespwar !

- Té dalon, ousa ou la parti pou trouv out' guérizon ?
* Ma parti fé in tour dan' MATIRSA
- Ban'na la ékrir, la di é y fé vréman, alor.. B lé bèl..
* Ouai, T !

C jis mon'n ti lavi

5.Posté par Métisse kafrine le 26/01/2016 21:24

Ou koné pas la signification du maloya, allez fé un tour si le site photo na tout sort domoun é pa sèlmen zartist lé kont i apel unité psy "maloya". ou lé doctèr? arèt prend kréol pou d' fou!
"Fermez le ban ! j’ai droit au chapitre":Vous donner votre ressentie de descendant de colons et nous celui de nos ancêtres esclaves! l'Histoire du Maloya ne vous 'appartient certes pas!
Votre tribune est pleins d' insultes aux réunionnais, joueurs maloya, et surtout à faire l'amalgame avec les malades! Vous avez lu la tribune du Dr REVERZY ? Méditer SVP!
IL N'Y PAS QUE LES ARTISTES QUI DIT NON A CETTE APPELLATION.
tribune= "alé nivé pa".TIR SA

6.Posté par Grangaga le 26/01/2016 22:10

"cette appellation relève de la pédagogie,"
Cé koué la pédagozi po ou dan so z'is'twar' là!!!!!!!!!!
touche pas à mon Patrimoine » , leur propriété ! Oups !
Cé lo mo Patrimwann'.......in konéssans', in sawarr' ......ètt' ou fèrr'.....
Ou tou sinpléman..........leur propriété! Oups!

7.Posté par li le 26/01/2016 22:44

Puisque vous êtes ce que nous ne sommes pas mais que nous sommes ce que vous n etes pas l unité ainsi sera dénommée: Nivet.

A Nivet par les bas ou par les hauts avec plaisir nous nous rendrons. Et un morceau nous tanguerons. Des notes ils prendront. De concertations en conclusions tous conviendront.

8.Posté par li le 26/01/2016 22:46

" créoles puisque nés ici"
Taratata.

9.Posté par li le 26/01/2016 23:09

48 ans de présence pr attester de sa réunionnaisété.
Kit'...èr!!!
Monsieur,
Certains sont là depuis 2 mois et ont ce que vous n avez pas capté en 48 ans.

10.Posté par li le 26/01/2016 23:30

" Et si l’on fouille plus loin, cette appellation relève de la pédagogie, de l’appartenance à un vécu local"

Oui aidons à la reinsertion, que les malades gardent un bon pied dans le quotidien : repas réunionnais, des médecins qui parlent le créole réunionnais, des instants" ludiques "réunionnais.

A terre sainte l espoir fait vivre.
Et oh : prix du maloya power au 1èr ki fé koz un medecin hospitalier sudiste en kreol.

11.Posté par Grangaga le 27/01/2016 01:51

...................."Rèst' la Maloya". Alain Péters...........................

L'aparans' lé parfwa tronpèz'.....wy !!!!! Non, mwin po zoué èk' mé.... "mo", ou lé....y fo mi arètt'....ou fé sonll' a mwin.........
Arrrrrr wi!!!!!!! Si zot' la fé alizion a... Alain Peters' po batiz' so l'opital' ....."48 ans de présence pr attester de sa réunionnaisété." Mer'si, Li....
Zot' la fé bèz' zot' guèl' mounwarr'.......sinon ar'tourn' l'ék.....non manifèss' plito po in l'ékol' kréol'....zanr' D. Vabois....."Langaz' Kréol', langaz' kokass' "
Nana...Certains sont là depuis 2 mois et ont ce que vous n avez pas capté en 48 ans....Mersi ankor' Li......
Mi di sa, pars'ké zé rodé, zé rodé é........ mwin la fini parr' trouvé....rouv' zot' zorèy' ékoutt'...
..............................................................................................
"Malgré zot' figuir' land'min kou d'van
Té vé war' kossa lavé pli lwin.....Lé pa la, lé pa là.....sa cé in z'imaz' sa!!!

Mi koné po mwin sarr' dificil'
Mé mi voudré pi ar'tourn' l'azil'

Rest' la Maloya
Rest' la Maloya
Rest' la Maloya
Rest' la Maloya
Rest' la mèmmmmmmmmmmm .De noutt' régrété Alain Peters.........

12.Posté par Pavillon 5 le 27/01/2016 07:26

Et cela dit aimer le Maloya? 48 ans ici vous être aussi kk...la prochaine fois que vous n'avez rien à dire c'est pas la peine de le faire savoir! votre intellect dépasse votre intelligence?
Psy ni vè?

13.Posté par Célimène le 27/01/2016 07:40

Le maloya est inscrit au patrimoine mondial par l'UNESCO, il y a bien une reconnaissance internationale de sa valeur.

14.Posté par Simandèf le 27/01/2016 08:07

Les réunionnais sont les acteurs de leur propre histoire à travers l'association d'idée maloya/psychiatrie c'est bien l'histoire de tout les réunionnais qui est injuriée. Ceux qui ne comprennent pas pourquoi on doit défendre le maloya à toutes les époques c'est soit pas ignorance ou par mépris du peuple.

15.Posté par Boa Bill le 27/01/2016 11:06

J'ai donné mon avis et je vais continuer avec ce commentaire !

1 - Railler le nom de Monsieur Alain NIvet ne fait rien avancer et est même plutôt de mauvais goût !
2 - Le vocable "Maloya" a été associé sans vergogne à une célèbre boisson alcoolisée locale et PERSONNE n'est monté au créneau, ou alors j'ai raté certains épisodes !

16.Posté par Vincent Caramante le 27/01/2016 12:44

En quoi, une personne peut s'autoriser à justifier l'injustifiable, sous le fallacieux prétexte d'être sur l'île depuis 48 ans ?
Il existe aussi, malheureusement, des aliénés de la pensée coloniale, nés à La Réunion
Si bien écrit par Grangaga du post 11, < Certains sont la depuis 2 mois et ont ce que vous n'avez pas capté en 48 ans >.
Les Réunionnais doivent faire face aux atteintes hypocrites et constantes contre leur culture, pas seulement au niveau de la musique.
Dans ce système, nous avons affaire à ceux du progrès, réfléchis, sensibilisés par le passé, l'Histoire, ses souffrances, ses malheurs, ses conditions inhumaines et barbares. Aux autres, victimes nostalgiques, privilégiées, alimentaires, de l'époque coloniale.
A nous, d'utiliser les moyens de nous en sortir. Tirsa en est un exemple.,

17.Posté par kld le 28/01/2016 00:19

maloya la pa nou la fé ..................grand moune longtemps la fé maloya .............. o twa !

18.Posté par lesseps le 28/01/2016 17:31

@ post 16 : ça doit pas être évident pour vous de bien dormir tous les jours avec tous ces soucis existentiels :) y'a en qui aime se flageller toute leur vie ...

19.Posté par li le 29/01/2016 00:09

Wayo wayo
Kel destiné mwa nana

Du côté d'en haut guette ça

20.Posté par Vincent Caramante le 29/01/2016 06:42

Le Post 18, Docteur psychiatrie, ou, psychologue, lâchement anonyme, ne donne pas son avis ou, analyse sur le sujet.
Victime intellectuelle du régime, il préfère offrir un diagnostique haineux à un intervenant bousculant la pensée unique et colonialiste.
Qu'il se rassure à 70 ans, j'ai une parfaite santé. Les soucis existentiels ne m'affectent pas beaucoup. Il y a des sujets et des individus qui me motivent et me donnent, au moins, le courage de supporter les flagellations.
De nombreuses personnes ne déclinent pas leur identité. C'est leur droit.
En revanche, un commentaire sur une personne identifiée, le savoir vivre, la politesse, le courage, devraient inciter à ne pas rester hypocritement et lâchement dans l'ombre.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes