International

Mali: 2 civils tués et plusieurs soldats français blessés dans une attaque à la voiture piégée

Dimanche 1 Juillet 2018 - 17:50

Des djihadistes ont lancé une attaque à la voiture piégée ce dimanche contre un véhicule de transport blindé (VBCI) des forces françaises à Gao. Deux civils maliens ont été tués et de deux à quatre soldats français ont été blessés, annonce le ministère malien de la Défense.


Soldats français et maliens de l'opération Barkhane
Soldats français et maliens de l'opération Barkhane
Au moins deux civils ont été tués lors de l’attaque, et non deux soldats français comme annoncé précédemment par le ministre de la Défense malien, cité par France24 .

Les soldats sont tombés dans une embuscade tendue par des terroristes.

Une fusillade a suivi pendant plus de 15 minutes.

Une dizaine d'autres personnes, soldats et civils, ont été blessées.

Une photo du véhicule blindé français touché par un IED (engin explosif)
Une photo du véhicule blindé français touché par un IED (engin explosif)
Pierrot Dupuy
Lu 1517 fois



1.Posté par Quelle bêtise ! le 01/07/2018 20:58

Mourir pour Israël...
Quelle bêtise !

2.Posté par une réunionnaise 97410 le 01/07/2018 21:35

post 1 je dirais, mourir car ils servent la Patrie, la France.Vous ne pouvez comprendre.

3.Posté par betimmonde le 01/07/2018 21:44

Et pendant ce temps là le jeune et vaillant mamoudou Goussama était hébergé en France laissant sa patrie en danger .Le quartier est moins dangereux que le bled . Ce sont les paras français qui veillent sur la sécurité des parents de mamadou . Vive la France !

4.Posté par une réunionnaise 97410 le 01/07/2018 23:49

je pensais que vous parliez des militaires français morts pour la Patrie au Mali et ailleurs.

5.Posté par Mourir pour Botul le 01/07/2018 23:51

Mourir pour les sales guerres de Botul...
Quelle connerie !

6.Posté par herve le 02/07/2018 07:58

Lorsque vous embrassez le metier de militaire vous devez etre pret a intervenir ou on vous envoie

sans vous poser de questions!!

meme un civil respecte ne fait pas ce qu'il veut , alors les detracteurs revoyez votre copie

7.Posté par margouillat974 le 02/07/2018 10:34

Et moi qui pense bêtement que que ma patrie, c'est la France!!! Qui servent-ils, nos militaires, au Mali?

8.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 02/07/2018 12:24

L'ancien directeur de la Direction de la surveillance du territoire (DST), un service de renseignements du ministère de l'Intérieur, Yves Bonnet, a accusé le président Nicolas Sarkozy d'être responsable « du chaos en Libye, au Mali », soulignant que " le manque de confiance entre l'Algérie et la France a aggravé la situation dans la région de la côte de l'Afrique ".

Dans une interview accordée au quotidien algérien alAkhbar, Bonnet a jugé que "l'Afrique fait l'objet de perturbations sécuritaires de plus en plus dangereuses en raison du chaos provoqué en Libye, et dont les parties responsables sont bien connues à savoir l'OTAN et la France. Or, ces derniers n'ont pas tenu compte de quelque chose de grave, celui de réfléchir sur les résultats d'une intervention dans les affaires d'un Etat quel que soit la nature de son régime".

Il a souligné qu' "en politique, il est impératif de s'assurer que le règlement que nous cherchons dans une quelconque situation sera de loin meilleur que la situation elle-même, autrement dit dans le cas de la Libye, je pense que la situation d'avant était bien meilleure que celle d'aujourd'hui."

Directeur du DST entre 1982 et 1985, Yves Bonnet connaît bien la Libye et les Libyens, c'est pour cela il affirme que "la Libye était un pays bien géré et a réalisé des progrès sociaux importants, voire que les Libyens étaient parmi les peuples les plus riches du Maghreb et maîtrisaient l'art de bien traiter avec autrui, sans compter qu'ils baignaient dans la paix et la sécurité, et donc la situation qui leur a été imposée est tout à fait différente de ce qu'elle était auparavant".

Et de poursuivre :"qu'au cours de sa visite l'an dernier à Benghazi et à Tripoli, durant laquelle il était accompagné par les membres d'un centre qui s'intéresse aux questions sécuritaires, nous avons exprimé de sérieuses préoccupations envers l'extrémisme islamique croissant et mis en garde contre la fragmentation de l'Etat ".

Yves Bonnet a accusé "le gouvernement du président Nicolas Sarkozy et l'OTAN d'avoir entraîné la Libye dans un chaos et une perturbation sans précédent ", soulignant que "ces deux parties savaient parfaitement la taille des conflits tribaux là-bas et ses conséquences dans le cas où le pays sortait de sa stabilité".

Pour ce qui est du Mali, l'ancien DST a mis en garde contre la présence d'Al-Qaïda en Lybie: "Nul doute que certaines parties en Libye sont contrôlées par Al-Qaïda, or cette dernière a implanté un homme dans une région vitale, ce qui est dangereux non seulement pour la Libye, mais pour tous les pays dans la région" !

Interrogé sur la nécessité d'une intervention militaire étrangère au Mali pour résoudre la crise, Bonnet n'a pas exclu cette option mais ne l'a point encouragée en raison de la gravité de ses conséquences, surtout que « les pays dans la région du Sahel sont confrontées à des situations de plus en plus difficiles, et que cette région est une zone de confluence des civilisations, ainsi la civilisation bédouine et celle des nomades autochtone n'ont pas réussi à trouver un état d'harmonie ».

Enfin, l'ex-DST a mis en garde contre une marginalisation du rôle de l'Algérie : « La plus grande erreur qu'a commis la France, c'est qu'elle a oublié que Algérie est aussi un Etat du désert du Sud, et donc un partenaire incontournable ».

"On peut trouver des solutions aux problèmes de la région sous influence française, en créant une entente ou un accord entre l'Algérie et la France, sans que cela n'évolue en un problème plus complexe, surtout si les deux pays n'ont pas confiance l'un dans l'autre. Malheureusement, la France n'a pas confiance en Algérie, et non l'Algérie", a ajouté Yves Bonnet .

9.Posté par Alwatani le 02/07/2018 14:40

Il y aurait en France plus de 200.000 maliens, en grande majorité des hommes jeunes.
Que ne vont-ils défendre leur patrie?

10.Posté par betimmonde le 02/07/2018 17:05

Alwatani -- ces gens là ,sans doute ,dédaignent l'Indépendance qui fut accordé à leurs pères ,non sans raisons sans doute

11.Posté par Alwatani le 02/07/2018 18:56

@8-lékiré totocheur
L'analyse d'Yves Bonnet est tout à fait pertinente et vous avez raison de la présenter.
Une coopération loyale avec l'Algérie serait indispensable.
Néanmoins, à la Libye et au Mali, il convient d'ajouter la poussée de Boko Haram au Nigéria, au Tchad et au Cameroun.
Le réseau d'alliance de la France est bien connu et se trouve centré sur l'Arabie wahhabite.
Ce qui ne peut que susciter la méfiance de l'Algérie.

12.Posté par Dorian le 03/07/2018 08:17

Ces commentaires sentent bon le FN. démagogie, raccourcis, parallèles vaseux... Il est clair que le chaos africain profite à certains. Les migrants sont une conséquence non une cause. Et pour être honnête ce n'est surement pas les commentaires sur Clicannoo qui y changeront quelque chose.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 18 Septembre 2018 - 07:49 Un Américain tué par un grand requin blanc