MENU ZINFOS
National

Malgré les mouvements sociaux, Ericka Bareigts ne se rendra pas en Guyane


La ministre des Outre-Mer, Ericka Bareigts, était reçue hier en compagnie du ministre de l’Intérieur Matthias Fekl par le premier ministre Bernard Cazeneuve, pour faire le point sur la situation particulièrement tendue en Guyane. À la suite de cet entretien avec le chef du gouvernement, ils ont dénoncé dans communiqué "une instrumentalisation politique visant à masquer les débats de fond dont la France, les outre-mer en général, et la Guyane en particulier, ont cruellement besoin" :

- Publié le Lundi 27 Mars 2017 à 08:27 | Lu 3256 fois

Malgré les mouvements sociaux, Ericka Bareigts ne se rendra pas en Guyane
"Le premier ministre, Bernard Cazeneuve, a réuni dimanche Matthias Fekl, ministre de l’Intérieur et Ericka Bareigts, Ministre des Outre-mer, pour faire le point sur la situation en Guyane et le travail de la mission interministérielle de haut niveau arrivée sur place samedi.

Certains candidats à l'élection présidentielle ou leurs porte-paroles se sont exprimés concernant la crise que connaît la Guyane. L’invective, l’outrance et l’approximation dont ils ont fait preuve contribuent à attiser les désordres qui perturbent la vie de nos concitoyens guyanais. Matthias Fekl et Ericka Bareigts dénoncent fermement une instrumentalisation politique visant à masquer les débats de fond dont la France, les outre-mer en général, et la Guyane en particulier, ont cruellement besoin. Ces mêmes candidats, qui ne semblent découvrir les outre-mer qu'à l'occasion des campagnes électorales, portent des propositions dangereuses qu'il convient de rappeler comme la modification de la rémunération des fonctionnaires ou de la défiscalisation des aides à l'investissement.

Nous ne saurions tolérer l’instrumentalisation d’une crise sociale, ni à des fins de trouble à l’ordre public, ni à des fins électoralistes.

La mission interministérielle qui travaille en ce moment en Guyane cherche, sous l’autorité du gouvernement, à apporter des réponses utiles aux aspirations des Guyanais. Cette mission de haut niveau dispose d'un mandat de négociation. Elle sera rapidement amenée à annoncer un certain nombre de mesures immédiates répondant à des revendications déjà identifiées. Elle entendra tous ceux qui, dans le cadre de l’Etat de droit et dans un esprit républicain, souhaitent, comme le gouvernement, trouver les meilleures réponses pour la Guyane. Le gouvernement est pleinement à la tâche, mobilisé pour parvenir à l’amélioration rapide de la situation sur le terrain.

Depuis mai 2012, sous l'impulsion du Président de la République, les outre-mer n’ont cessé d’être une priorité gouvernementale. Le budget de la mission outre-mer a été significativement augmenté et dépasse désormais les 2 milliards d’euros par an. Le Gouvernement a également mis en place des leviers de développement économique puissants grâce à la loi sur les nouvelles régulations économiques (loi dite Lurel), puis la loi sur l’égalité réelle outre-mer qui a été publiée au journal officiel le 1er mars dernier.

S'agissant de la sécurité, des efforts inédits et très significatifs ont été réalisés pour lutter contre un niveau de délinquance et de violence supérieur à celui de la France hexagonale. Alors que la précédente majorité avait supprimé plusieurs milliers de postes parmi les forces de sécurité, 563 policiers et 310 gendarmes ont été affectés ou projetés dans les outre-mer en 2016 et 2017. En Guyane, une zone de sécurité prioritaire (ZSP) a été officiellement lancée à Saint-Laurent du Maroni au début du mois de mars et un Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) au second semestre de 2016".

Un peu plus tôt, Ericka Bareigts, invitée sur Europe 1, avait déclaré qu'elle n'avait "pas peur" de se rendre en Guyane, mais a tout de même préféré remettre son déplacement, une fois que "toutes les conditions seront réunies". "Nous voulons ce travail sérieux, nous ne voulons pas juste y aller pour pouvoir avoir une discussion large politique, et au bout ne pas avoir de réponses", a expliqué la ministre. 

Ericka Bareigts assure être "en lien de façon continue" avec la mission interministérielle, composée de hauts fonctionnaires "qui connaissent parfaitement le territoire"

La Guyane est paralysée depuis jeudi par un important mouvement social. La population, soutenue par la classe politique locale, réclame un plan d’investissement massif dans les domaines sanitaires ou encore sécuritaire.

Pour la ministre des Outre-Mer, la mission interministérielle a déjà annoncé "des mesures très concrètes", comme le maintien du centre médical de Kourou ou encore l’expérimentation d’un scanner à l’aéroport pour lutter contre le trafic de drogue.

Concernant l’envoi de troupes supplémentaires pour maintenir l’ordre, Ericka Bareigts a indiqué qu’une évaluation "est en cours".





1.Posté par jos974 le 27/03/2017 09:23 (depuis mobile)

voila le visage des socialos, ils créent des situations tendues mais ne vont pas régler les pb, super bareigh qui sert à rien comme gilbert

2.Posté par PAUL le 27/03/2017 09:44

C'est une incapable, elle a peur de faire face aux réalités! la gooooche bisounounours quoi!

3.Posté par Titi or not Titi le 27/03/2017 09:47 (depuis mobile)

Voila Le Résultat Quand Les Zébus Locaux Mettent En Place Leurs Programmes Du Nivellement Par Le bas ! 😜
Ça Leurs Pètes À La Figure ! 😄😄
Leurs Solutions, Envoyer Les Casques Lourds À Leurs Places ! 😜😄
C''Est Ça L''Ègalité Réelle ! 😄😄

ANouLa©®

4.Posté par La vérité vraie... le 27/03/2017 09:48

Qu'elle médite ces mots de Joseph Joubert :

“La peur tient à l'imagination, la lâcheté au caractère.”

5.Posté par Nasir le 27/03/2017 06:54

C'est une bonne manière de gérer les choses.
Il ne sert à rien de se déplacer si ce n'est pour aboutir à du concret. Partir pour se faire uniquement mépriser n'est pas constructif. La délégation sur place permet de dégrossir et de faire démarrer les chantiers. Le courage des uns et des autres amèneront cette égalité réelle.
Cette Loi Bareigts devra faire déjà du bien à La Guyane.

6.Posté par Mayo le 27/03/2017 09:55 (depuis mobile)

La Guyane?
Aucun intérêt !
Pas de poste de Députée en vue pour elle la bas....

7.Posté par ali le khafir le 27/03/2017 09:56

Mme la ministre vous allez regretter de ne pas vous y rendre tout de suite

la guyane n'est pas la réunion

8.Posté par Mori frit le 27/03/2017 10:04 (depuis mobile)

Travailler et encore travailler, ne rien improviser pour apporter des mesures concrètes, ne pas se précipiter pour etre inutile et surtout rester lucide : bravo Mme la ministre : respect! DR la fé un chantier dans la précipitation et l''improvisation!

9.Posté par RIPOSTE974 le 27/03/2017 10:13

Avec Hollande, Ericka Bareigts c’est l’heure des leurres…

" Brouillon, incompétent, inexpérimenté, décevant, amateur, démonétisé " Ce sont quelques-uns des adjectifs négatifs qui fleurissent dans les commentaires d’une majorité de Français de la Guyane

10.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 27/03/2017 10:19

*On ne perd pas de temps à lire cette très mauvaise comédienne.

*Lâcheté, mensonge, bêtise et...profonde malhonnêteté intellectuelle.

*Pour maintenir sa "gamelle" garnie, elle trompe - grossièrement, depuis des années - ses "frères-peï"

11.Posté par J M H le 27/03/2017 10:27

c'est bien la méthode socialiste de dénoncer des instrumentalisations. le courage des grands hommes sans doute.

12.Posté par justedubonsens le 27/03/2017 10:30

Parole, parole, comme le chantait Dalila. Le courage politique serait de se rendre sur place. Peut-être n'y aurait-il aucun résultat immédiat, mais la présence de Bareigts serait une démonstration de reconnaissance des problèmes et de solidarité de la France envers ses Outre-mers. Les propos d'enfumage ne font qu'envenimer la situation et démontrent de la lâcheté politique !
C'est cela nos politiques, se rendre dans les territoires que lorsque la situation sociale est tranquille, confortable. Ils se chient dessus dès que ça devient instable. Allez au charbon et vous obtiendrez au moins la reconnaissance des Français !

13.Posté par Dyonisien le 27/03/2017 10:51 (depuis mobile)

Elle va apporter des solutions et des mesures concretes dans les jours a venir , elle se rendra en guyane en temps voulu mais pas dans l improvisation et l insecurité ....

14.Posté par Thierry le 27/03/2017 10:56

Faux c.. Ministre à la noix
ne vaut rien. copinage pour ce poste.
Socialiste à la rue. au placcard

15.Posté par Rosa P. le 27/03/2017 11:06

Cà ne sert à rien de se déplacer en toute hâte si eux-mêmes refusent le dialogue. Quand on est face à un mur, soit on réflechit sur des propositions concrètes (comme le fait Bareigts), soit on fonce dans le mur comme Robocop. Bareigts n'est pas le Robocop de la République.

16.Posté par ah,ah,ah! le 27/03/2017 11:13

la trouille ou tout simplement rien à proposer de réel...ou encore , préfère -t-elle venir à la Réunion faire campagne

17.Posté par La vérité vraie... le 27/03/2017 11:24

Bareigt pitoyable sur BFMTV...mon Dieu comment est-ce possible ?

18.Posté par Annie Bal le 27/03/2017 11:37

Elle n'a pas peur ? Donc vite dans l'avion ...

J'ai vu hier à la télé la "rencontre" entre les représentants des « 500 frères » et la mission ministérielle avec un ex préfet à sa tête.
Les envoyés de Paris auraient dû demander aux « frères » d’enlever leur cagoule pour les saluer et l’ex préfet aurait dû enlever sa moumoute archi ridicule.
En tout cas cette « mission interministérielle » m’apparaît bien « gauche » et je ne les trouve pas très crédibles.

Rappelons que les « 500 frères » sont un collectif contre la délinquance et l’insécurité.
Si notre gouvernement était efficace contre la délinquance et l’insécurité on n’en serait pas là.

19.Posté par cmoin le 27/03/2017 11:41

Pas de négociations avec des gens masqués et armés!

20.Posté par Mori frit le 27/03/2017 11:47 (depuis mobile)

I vaut mieux fonce dans le tas et faire n'importe quoi comme D.Robert sur la route du littoral ou mieux encore comme j J Morel qui dit que nassimah i donne pas li les moyens donc li fé pas rien! Payé à ne rien faire! Au moins Bareigts i bouge!

21.Posté par Mori frit le 27/03/2017 11:51 (depuis mobile)

Rappel à zot qui la tire la police de proximité dans les quartiers? Qui a supprimé les moyens sur la sécurité : Sarkozy ek son ban dalon DRobert ek JJMorel!! Après allé di partout zot mensonge!!!

22.Posté par pas claire le 27/03/2017 11:56

la ministre a raison de pas y aller pour discuter avec qui des cagoulés c'est quoi ces visages masqués
on se croit ou là

enlevé vos cagoules et negociation a visage decouvert

23.Posté par dany le 27/03/2017 11:57

Elle trouve du temps pour venir très,un peu trop d'ailleurs,ici mais pour la Guyane,elle refuse de faire son boulot de ministre!bravo la lâcheté!

24.Posté par pas claire le 27/03/2017 12:02

c'est la faute de Fillon est Sarko qui a laissé pourrir la situation

meme que Hollande fait tout pour rattraper en cinq ans c'est impossible le mal est fait

25.Posté par cd974 le 27/03/2017 12:16

Quel mépris pour les Guyanais !

26.Posté par mic91 le 27/03/2017 12:17

Voilà un sujet qui m'interpelle. Je suis défenseur de la cause du peuple amérindien. Des français selon la loi ! Dans la réalité un peuple méprisé, volé, ignoré, sans accès, ou si peu, au minimum vital pour survivre. Mais alors, qui est donc cette population qui revendique ? Sûrement pas le peuple amérindien oublié et muselé dans sa forêt.
Des colons à ne pas douter, des colons avec un goût de luxe et une envie de conquête, à l'assaut d'un territoire sacrifié à leur appétit démesuré.
Quelque soit la raison de la manifestation ils n'auront jamais mon soutien tant qu'eux mêmes ne reconnaîtrons pas l'existence du peuple autochtone !

27.Posté par golf51 le 27/03/2017 12:18

La Guyane vu de métropole fait penser de plus en plus à Haïti ! Triste pays. C'est un département français au même titre que les autres. Seulement voilà sur place il y a Kourou base de lancement d'Ariane site stratégique hyper sécurisé. Les personnels qui vivent grâce à elle ont bien un niveau de vie agréable quand même, faisons donc la même chose pour tous les guyanais (sécurité et travail) . Merci

28.Posté par Zara le 27/03/2017 12:19

Sa priorité c'est regagné son poste de Député et non pas les problèmes de nos voisins la Guyane !!!

29.Posté par titi974 le 27/03/2017 12:25

Quand il s ' agit de voyager dans le sens qui lui plait Réunion Mayotte la cela lui pose moins de problème mais quand on est ministre de l 'outre mer ce n 'est pas à géographie variable en fonction de difficultés la Guyane et les Antilles font aussi partie de l 'outre mer....

30.Posté par Dyonisien le 27/03/2017 12:33 (depuis mobile)

Mic91 , bravo .Les gens parlent mais ne connaissent pas la realité du terrain ... mme la la ministre a raison de ne pas se precipiter, la guyane est un departement complexe qui necessite une analyse pointue avant de proposer des solutions viables

31.Posté par fernand le 27/03/2017 12:45

La Guyane, en se révoltant contre le laxisme du gouvernement (comme les précédents depuis des dizaines d'années) en matière de lutte contre la délinquance, nous montre le chemin qui s'impose.

Dans ce département d’outremer, les délinquants sont des rois (comme partout sur le territoire de France et de Navarre) et en Guyane il y a un forte augmentation de faits de délinquance et de violence (vols avec violence, cambriolages, braquages violents...) mettant en danger la sécurité et la vie d'autrui.

Notre devoir est de grimper dans le train de la révolte légitime au lieu de rester sur le quai en le regardant passer. Notre avenir en matière de sécurité et celui des générations futures ne pourra s’écrire correctement qu’en tapant notre poing sur la table des décideurs.

32.Posté par La vérité vraie... le 27/03/2017 13:06

@Mic91. Encore une donnée a rappeler : 60% des natifs Guyanais sont exclus du marché local de l'emploi, remplacés par qui selon vous ?

J'ai déjà cité le rapport ici même :

https://www.ined.fr/fichier/s_rubrique/325/tendances.demographiques.migratoires.regions.ultraperipheriques.impact.cohesion.economique.sociale.territoriale.rapport.synthese.fr.pdf
lire la page 85.

36% étrangers
19% métropolitains (fonctionnaires coloniaux surrémunérés ou cadres recrutés probablement comme ici...loin des compétences réelles).

Continuons à ne rien faire...mettons les œillères et dans moins de 10 ans c'est la révolution dans tous les DROMS.

Complément à lire également et à mettre en rapport avec la pauvreté massive du territoire :

http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-votre-porte-monnaie-au-rayon-x/20150301.RUE8085/thomas-et-julie-metropolitains-installes-en-guyane-6895-euros-par-mois.html

33.Posté par Tizoi le 27/03/2017 13:09

Si elle y allait de suite, c'était se plier au chantage de quelques uns, et donc subir leur peur. Cela s'appelle de la négociation.

34.Posté par SOCIAL DEMOCRATE le 27/03/2017 13:14

Décidément notre Ministre est aussi mal entourée à Paris que ne l'est aujourd'hui son édile à Saint Denis.
Voilà ce que c'est de prendre des conseillers alimentaires.

Alors pour éviter que la situation ne se dégrade et pourrisse les conseillers auraient du lui suggérer de mettre des points de crédibilité à ses arguments. On ne dit pas quand la situation sera acceptable (et elle risque de ne pas l'être très longtemps) mais : Je viendrai à TELLE DATE, après avoir pris connaissance des éléments recueillis par la délégation (pour le coup elle crédibilise cette mission qui donne l'impression d'être des chapons), avec des réponses concrètes et immédiates pour chacun des problèmes qui mérite un plan d’urgence. Mais voilà on est encore et toujours dans la non gestion en attendant que les choses se décantent avec le risque que ca pète. C'est sur qu'à ce moment là il faudra agir avec des dates et des engagements.

Comme les petites mains PS et de la mairie suivent ce blog et post façon gros doigts, vous avez le bonjour de qui vous savez. Amateurs

35.Posté par Net le 27/03/2017 13:25 (depuis mobile)

Il suffirait d''envoyer Morel voir comment il pourrait régler les problèmes des guyanais alors que résoudre les problèmes dans son secteur il en est même pas capable. instruments pourris !

36.Posté par PATRICK CEVENNES le 27/03/2017 13:39

fukcd473
La sous-secrétaire Bareigts d'une incompétence de haut vol, préfère battre le pavé à la Réunion pour les prochaines législatives que de s'occuper des problèmes qui préoccupent tous les Français (Endogènes et Exogènes).
Cette sous-secrétaire n'est qu'une grande spécialiste de l'enfumage et de la démagogie.
Elle me fait rire lorsqu'elle parle de son #bilanpositif et de sa loi "à la mord moi le nœud".
Sur la1ere.fr la sous-secrétaire incompétente des Outre-mer dit "je suis Ministre des Outre-mer, là où je me trouve" (veut-elle dire qu'elle est Ministre des Outre-mer de la Réunion, et seulement ?). Et sur BfmTv elle dit "Je suis Ministre partout". Elle ne sait même pas ce qu'elle dit, la pauvre.
Cette sous-secrétaire spécialiste des effets de manche et de l'enfumage affirme également que le Pacte Guyanais a mobilisé beaucoup d'énergie et maintenant à Paris elle ose dire devant la caméra qu'elle attend des remontées de diagnostics. Mais qu'a-t-elle fait exactement pour ce Pacte Guyanais ?
Il faut la virer, elle ne fait rien à part trouver une bonne gamelle pour survivre pour les 5 prochaines années.

37.Posté par KLB le 27/03/2017 13:59

D'accord avec la déclaration de François Baroin pour qu'ils exigent une présence ministérielle et non les premiers sous-fifres venus.

38.Posté par yenamarre le 27/03/2017 14:20

La réalité du terrain est qu'il y a 3 mondes en Guyane, le CNES €€€€€, l'Éducation nationale et son défilé de recteurs, secrétaires généraux et autres gardes rapprochées, utilisant la Guyane comme tremplin-vache-à-lait€€€€€€. Puis il y a les guyanais, les oubliés des ministères et des élus locaux. Les guyanais sont en droit de se réveiller plus que jamais pour demander des comptes, où vont les bénéfices du spatial et des sites d'orpaillage à titre d'exemple. Ce département à des richesses bien plus importantes que celles des Antilles et de la Réunion réunies, alors comment se fait-il qu'elle est 50 ans de retard sur le reste des territoires FRANÇAIS, pire, qu'elle soit au même niveau que Mayotte ?

39.Posté par Tipierrelacavale le 27/03/2017 14:35 (depuis mobile)

Lâche, comme tout socialiste qui se respecte

40.Posté par L''''''''''''''''INSOUMIS le 27/03/2017 14:37

Ce gouvernement socialiste est à VOMIR...

Et quand j'entends les propos des Bulots qui soutiennent cette femme? dont la lâcheté n'a d'égale que son incompétence, je leur conseille d'acheter du menthol, car ils puent la M....

Tous, Tellement lâches qu'ils abandonnent leur parti pour se vautrer devant Micron ...Histoire de conserver leur miette de gâteau ....

A VOMIR JE VOUS DIS ... A VOMIR :-0

41.Posté par Simandèf le 27/03/2017 14:48

Entre nous soit-dis, les guyanais semble moins soumis qu'à la Réunion. Comme partout ailleurs tout le monde veut une part du gâteau mais personne ne veut partager les problèmes. Les guyanais ont compris que la Guyane ne leur appartient plus, avoir accès à l'eau à l'électricité au travail, au logement, à l'éducation, à la santé, à la sécurité... ce n'est pas trop demandé pour un territoire aussi riche que la Guyane. D'un autre côté on a du mal croire que la Ministre de l'outre-mer puisse comprendre et répondre à la reconnaissance du peuple autochtone guyanais.

42.Posté par dubois le 27/03/2017 14:53

Alors on se dégonfle ! ! ! Enfin du vrai travail pour toi, alors vas y fonce et montre ce que tu sait faire, à mon avis pas grand chose, si ce n'est du vent comme tous ces socialos bobo, dont tu fais partie;

43.Posté par H.DEZAERT le 27/03/2017 14:55

C'est 'normal' qu'elle n'y aille pas, vu que son nom ne figure pas dans la liste des personnalités "CONVOQUEES" !
Nout' Dépitée est rejetée par les guyanais ! ça aussi, c'est normal … elle ne sert à RIEN !!

44.Posté par Pierre Balcon le 27/03/2017 16:25

à post 32

Toujours passager clandestin du cahier de revendications qui n'attend que le signal pour mettre le feu aux poudres .

Dans les emplois occupés par les "zoreils" comptez vous ceux de la base de Kourou ?
Et pourquoi donc la Guyane est importatrice nette de bois .
Pourquoi les gars du coin n'ont pas eu l'idée de mettre en valeur cette matière première .
C'est sans doute à cause du zoreil Conforama .

Je ne sais pas ce que veut dire "pauvreté massive du territoire" .
Les français de Guyane ont strictement les mêmes droits que les métropolitains .

Mesurez vous le taux de pauvreté en valeur absolue ou en valeur relative ?
Comparez vous les revenus des guyanais pauvres au niveau de 60% de la médiane des salaires de tous les guyanais ou des Surinamiens , des habitants du Guyana un peu plus loin . Comparez vous cette valeur aux salaires médians des Colombiens plus riches grâce au pétrole ou ,au sud , à ceux du nord este brésilien .

Tenez faisons un grand saut : où en sont les salaires des cubains , des haïtiens.

Merci de nous dire si c''est vraiment mieux ailleurs où il y a pas un zoreil et plein de " vérités vraies ".

45.Posté par Pierre Balcon le 27/03/2017 16:33

SOUS SARKOSY - FILLON étant premier ministre- , Mme BAREIGTS AURAIT ETE VIREE DU GOUVERNEMENT , COMME JEGO l'a été en février 2009. pour les mêmes raisons , après la gestion calamiteuse de la crise aux Antilles

C'EST CA L'EFFICACITE.
ET C'EST CA AU FOND QUI DISTINGUE LA DROITE EFFICACE DE LA GAUCHE DILETTANTE

46.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 27/03/2017 17:23

*Prostitués-parasites, c'est ce que sont TOUS ces politiques, "partout pareil" - OK !

*Mais moi, ce qui me touche, ce sont les prostitués-parasites d'ICI, à La Réunion...

*Du moment que, moi, je ne vis pas "partout", mais bien depuis 55 ans à La Réunion.

*Au vol des ressources communes, s'ajoute la médiocrité absolue de ces "carapates".

*Sans espoir de "Révolution", au pays de la soumission consentie...

47.Posté par L''''INSOUMIS le 27/03/2017 20:56

46.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD
Sans espoir de "Révolution", au pays de la soumission consentie

Le "pays de la soumission consentie"....
Bravo Juliette, tous des "veaux" ..!
Tout est dit....Hélas
!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes