MENU ZINFOS
Sport Réunion

Malgré les contraintes médicales, ce Breton prend part au Grand Raid


Par Ludovic Grondin - Publié le Mercredi 18 Octobre 2017 à 14:17 | Lu 15389 fois

Fabrice Huré (à gauche) a pris ses dispositions pour être pris en charge médicalement à La Réunion
Fabrice Huré (à gauche) a pris ses dispositions pour être pris en charge médicalement à La Réunion
S’engager sur un parcours de trail est déjà un défi immense. Fabrice Huré, lui, démontre que les limites peuvent encore être repoussées. Atteint d’insuffisance rénale depuis ses 18 ans, le Rennais prend part cette année au Trail de Bourbon.

111 km l’attendent entre Cilaos et Saint-Denis. Le participant arrive ce jeudi à La Réunion. Son dossard sera récupéré ce mercredi après-midi à Saint-Pierre grâce à une procuration donnée à un bénévole de l’organisation. 

Si son arrivée à La Réunion a été retardée le plus possible - veille du départ de la course prévu vendredi soir à Cilaos - c’est avant tout pour une question de santé. 

Le sportif de 41 ans subit en effet de récurrentes dialyses suite à un rejet de greffe il y a 20 ans. En plus de la prouesse sportive qui l’attend sur les sentiers de La Réunion et les 6400 mètres de dénivelés positifs du TDB, son obligation médicale demeure son premier challenge. 

"C’était éprouvant"

En métropole, le responsable achat et qualité d’un grand groupe du bâtiment profite d’une avancée considérable dans la prise en charge de ses dialyses. Il bénéficie en effet de la dialyse nocturne. Un traitement très peu développé en France à son grand regret, alors qu’il apporte un confort supplémentaire aux malades. 

Plus longue que la dialyse de jour qui dure quatre heures, la dialyse effectuée de nuit dure 8 heures. Elle présente l’avantage d’être moins agressive pour le corps, et de ce fait est mieux tolérée car provoque moins de fatigue et d’effets secondaires. L’autre aspect est pratique : ne pas pénaliser sa vie professionnelle au cours de la journée. 

"J’ai privilégié la fraîcheur en arrivant la veille du départ", dit-il. Prendre un vol plus tôt pour La réunion l’aurait obligé à subir des dialyses de jour qui n’ont plus ses faveurs. "J’ai connu la dialyse courte. C’était éprouvant", témoigne-t-il. Dans sa région de Bretagne, ce protocole est le plus développé de toutes les régions françaises. 

Il est ainsi pris en charge par un centre qui dispose de chambres individuelles pour les dialysés. Un lieu où il se rend trois fois par semaine. Venir à La Réunion, c’est donc composer sans cet avantage. Dans tous ses longs déplacements, raconte-t-il, "il me faut anticiper, voir les centres qui peuvent m’accueillir". Localement, il sera hébergé à la Possession, une ville dans laquelle il pourra être dialysé lors de son séjour.

Une course et un message de promotion de la dialyse de nuit à faire passer

Sa présence sur les compétitions en métropole est l’occasion pour le sportif amateur de mettre en lumière le protocole de la dialyse de nuit, que les médecins voient plutôt d’un mauvais oeil selon lui car "ils ont peur d’avoir des astreintes de nuit", alors que les avantages sont nombreux pour le patient, défend-t-il. Seuls une centaine de patients bénéficient de ce protocole de nuit.

A compter de vendredi 21H sur la ligne de départ, il mettra entre parenthèses cette autre vie pour performer de nouveau. "En 2008, lors de ma première et unique participation, pour l’instant (rires) au Grand Raid, j’ai terminé 530 sur les 570 arrivés (1200 partants). La course s’appelait encore à l’époque le Semi-raid". L’objectif sera donc sportif et symbolique pour Frédéric Huré. La découverte des paysages de La réunion attendra. Avec sa compagne, il restera une semaine de plus pour visiter l’île.

* Il a participé notamment au marathon de la baie du Mont Saint-Michel, au marathon de Paris, aux jeux européens des transplantés et dialysés, au marathon du Mont blanc en juin dernier, au Grand raid des Pyrénées en août ou encore à la SkyRhune il y a quinze jours).




1.Posté par Légrillard le 18/10/2017 15:28

C'est l'AURAR son sponsor?

2.Posté par Jose le 18/10/2017 16:39

Le corps est déjà diminué, alors pourquoi le pousser encore plus, vouloir tenter le diable, c'est tout !

3.Posté par Vincent le 18/10/2017 23:19 (depuis mobile)

C’est bien je félicite son courage. Mais est-ce bien raisonnable et responsable ? Mettre la vie des secouristes et médecins du PGHM pour venir le chercher ensuite ...

4.Posté par Tanguy le 18/10/2017 23:37

@2
c'est la tête qui commande et le corps qui suit. La performance n'en est que plus belle.

5.Posté par DOGOUNET le 19/10/2017 08:47

...et tout le monde l'admire, ces mêmes qui paieront sur fonds publics son évacuation au cas où... En bon français cela s'appelle de l'irresponsabilité sociale, quand bien même, je n'en doute pas, il s'est engagé à payer les conséquences éventuelles au moins financières avec l'organisateur non moins responsable.

6.Posté par Simandèf le 19/10/2017 08:54

Étonnant que les organisateurs acceptent les conditions du dialysé.

7.Posté par TICOQ le 19/10/2017 11:58

Les organisateurs ont certainement pensé à lui faire signer une décharge de responsabilité....

8.Posté par Huré le 19/10/2017 17:09 (depuis mobile)

Tout d''abord je suis un sportif accompli et cette année j''ai participé au marathon du mont blanc, grand raid des Pyrénées et skyrhune.
Pkoi venir à la réunion? La passion, le partage, le dépassement de soi. Devant ses préjugés que dire? (((

9.Posté par Mika le 19/10/2017 17:44 (depuis mobile)

Ils sont où les soutiens ??? Soyez pas négatifs bordels ... La maladie n’est pas un frein , la vie continue... au lieu d’être négatif dans vos commentaires, vous devriez l’encourager ... nous sommes nombreux à croire en toi mon Fab bonne course

10.Posté par Nicolas le 19/10/2017 17:46 (depuis mobile)

Que dire mon Fabrice aux vues de certains commentaires....
Rien .. si ce n''est que la bêtise est universelle....
Vas y profites à fond de chaques instants ...
Et oubliés les grincheux ...
FORZA mon bibisse .

11.Posté par Marie SERGE le 19/10/2017 18:31

Allez Fabrice! Profite à fond! je vais te suivre !
Bises

12.Posté par Sony le 19/10/2017 19:11 (depuis mobile)

Pourquoi autant de négativité, de méchanceté pur. Ne soyez pas jaloux de ne pas pouvoir en faire autant... Bravo à vous Fabrice je vous souhaite d atteindre vos objectifs de course. 💪💪

13.Posté par Delphine Blanchard le 19/10/2017 21:10

Certains commentaires sont à gerber.

Vous devriez avoir honte. La maladie est une richesse et un dépassement de soi.

Fabrice ira jusqu'au bout de lui même comme il le fait toujours.

Bonne course Fabrice !

14.Posté par Martial le 19/10/2017 22:15 (depuis mobile)

Hallucinant ces commentaires !! la grosse loose!!
Énorme Fabrice, C''est toi le meilleur !

15.Posté par Céline le 20/10/2017 00:26 (depuis mobile)

Nous on est avec toi mon bibiss et moi j''admire ta force. Laissons les grincheux qui n''ont pas la chance de connaître la personne exceptionnelle que tu es. Je t''envoie que des ondes positives. Gros bisous. 😃

16.Posté par JEAN YVES RAMARE le 20/10/2017 00:37

bon courage, plein admiration pour ce que tu fais

17.Posté par sarah974 le 20/10/2017 13:25

La Réunion terre d'accueil, d'échange, de partage....
Certaines personnes sur ce forum nous montrent la haine de l'autre (si il n'est pas du sérail...).. !
Ces mêmes personnes font des pieds et des mains pour rapatrier des "compatriotes" réunionnais malade de métropole et applaudissent des deux mains des coureurà Pei, se trouvant dans la même situation que vous
Je vous respecte M Huré, malgré la maladie vous êtes présent et une nouvelle fois, vous serez à l'arrivée de votre course à n'en pas douter.
C'est un acte de bravoure que vous faites là et vous croquer la vie à pleine dents en ayant connu dès votre plus jeune âge la maladie.
Continuée à dire Merde à cette maladie, faites taire les sceptiques mais surtout prenez du plaisir, car comme tous les participants du grand raid, vous procurez du bonheur aux personnes ne pouvant pas le faire. Vous donnez des étoiles dans la tête et faites briller les yeux des personnes sur le bord des sentiers et M. huré, c'est bien là le principal.
Que la Bretagne soit avec vous, mais ça je n'en doute pas car comme moi vous la portez dans votre sang et dans votre coeur.
Pour finir voici une citation en breton et traduite pour les sceptiques. : "Brizh diod hag a oar tewel ouzh un den fur a so heñvel...!" - "l'idiot-fini, s'il sait se taire a l'air d'un homme sage... ! "
MERCI ET BON COURAGE.

18.Posté par Véronique Le Merour le 20/10/2017 20:24

La jalousie humaine!!!! quelle tristesse ces 1ers commentaires. Bonne course Fabrice, profitez bien, faites vous plaisir c'est le principal. La médiatisation de vos défis sportifs aident tous les malades alors continuez.

19.Posté par gigi40 le 21/10/2017 03:29

hé les fadas négatifs !! vous voyez pas que c'est un joli pied de nez à la maladie !! Fabrice réalise une formidable démonstration de force et courage, pour tous les dialysés, qui pourront courir un jour, comme lui. alors de grâce soutenez son action et encouragez le !! grrr

20.Posté par Huré le 27/10/2017 19:05 (depuis mobile)

Pas de pghm, pas de rapatriement... Juste la joie de courir dans ses paysages majestueux. Je suis finisher en moins de 40h sachant qu''il y a eu 33% d''abandon ce n''était pas simple. J''en ai rêvé, je me suis preparé et j''ai vaincu. J''aime votre île 💛

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes