MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Malaise dans la Police


Par Alain NIVET - Publié le Mercredi 10 Juin 2020 à 10:07 | Lu 629 fois

La Police va mal, et la France ne la comprend pas .

Je voulais développer mon sentiment à ce propos, mais Olivier Marchal le fait fort bien .
Le réalisateur et scénariste (36 quai des orfèvres), et ancien Policier, Olivier Marchal, dans un entretien accordé à une chaîne TV, apporte son plein soutien à la Police Nationale et à la Gendarmerie :

" Les flics sont toujours les boucs émissaires de l'instabilité et du désordre d'une société " 
Le réalisateur regrette que la Police ait été " désavouée par les pouvoirs publics et la hiérarchie, et abandonnée par les pouvoirs politiques".
Les Policiers se sentent totalement lâchés par leur ministre Castaner qui agit sur ordre de Macron !

Les évènement actuels lui donnent raison.

Je partage entièrement cette réflexion d'Olivier Marchal.

Sans cautionner les dérapages et exactions d'individus, qui n'ont pas leur place dans ce corps, je soutiens la Police.




1.Posté par C.J. le 10/06/2020 10:41

Parce que la Police française est une Police républicaine qui prévoit une égalité de traitement pour tous les citoyens..
Après, c' est dans les cursus de formation et dans la personnalité des policiers que des améliorations sont à faire, à apporter..un travail de longue haleine mais déjà entrepris..j' ai des amis du milieu qui m' en parlent.
Le délit de faciès, je l' ai constaté. Il y 30 ans, au sortir du metro, accompagné d' un ami black. Ts deux, ou plutôt lui, est arrêté par une patrouille de CRS, qui demande à mon ami sa carte d' identité. Je sors donc aussi la mienne qui est refusée d'office..accompagné des mots " c' est bon, pour vous !". Bien que privilégié, j' ai eu un sentiment de gêne dans la situation.

2.Posté par C.J. le 10/06/2020 10:58

Le délit de faciès existe dans toutes les Institutions...un ami me racontait son expérience..il y a un demi siècle, à la Réunion, au bon vieux lycée d'antan. ..l' unique
Il se présente, en bon malbar qu' il est pour son inscription en Seconde. Il informe qu'il veut faire Littéraire..son interlocuteur lui répond sans même prendre le soin d' ouvrir son dossier : " Ah non, pas vous! Vous vous inscrivez en Sciences Ex..c' est dit d' autorité.." une sorte de tronc commun pour les refusés de la filière littéraire et mathématiques réservées à l' élite sociale locale..
Remarque qu' il n' a rien perdu au change, il a fini quand même médecin, dans la vie de tous les jours.

3.Posté par Nivet le 10/06/2020 11:11

1) Carl, il y a des cons partout. Dans ton environnement immédiat, dans ton boulot.....etc. Mais il ne faut pas faire d'amalgame et généraliser, ce qui est le cas actuellement. Les forces de l'ordre sont stigmatisées car cela rentre dans le cadre d'un mouvement de révolte généralisé. La société a perdu ses repères, qu'elle ne pourra retrouver qu'avec un état fort.

Amitiés,
Alain.

4.Posté par C.J. le 10/06/2020 11:13

En complément et en conclusion de mon post précédent..ainsi donc , malgré ma tête de bougnoul, je passais mieux que le black qui m' accompagnait.

5.Posté par C.J. le 10/06/2020 12:17

@3 Je comprends ton message...le tout est un problème de seuil. Quand les cas deviennent nombreux, ça devient insupportable..les cas isolés, on admet, la tendance à une généralisation non...un coup de semonce n' est pas inutile dans tous les cas.
La pire des choses c' est d' ignorer, de ne pas entendre le ressenti populaire..

6.Posté par C.J. le 10/06/2020 12:31

@3..la force de l' Etat ne vient pas de ses muscles ou de sa force de frappe mais de la pédagogie qu' il déploie, de ses choix tranchés qui ne laissent pas la place à l' ambiguïté...slalomer, louvoyer, n' est pas une technique de navigation au long cours. C' est de la petite pêche côtière...

7.Posté par C.J. le 10/06/2020 12:31

@3..la force de l' Etat ne vient pas de ses muscles ou de sa force de frappe mais de la pédagogie qu' il déploie, de ses choix tranchés qui ne laissent pas la place à l' ambiguïté...slalomer, louvoyer, n' est pas une technique de navigation au long cours. C' est de la petite pêche côtière...

8.Posté par A mon avis le 10/06/2020 19:26

de @1 à @ 7 : dialogue d'intellectuels ! do not disturb ! 😊😊😊

9.Posté par à nivet et CJ le 11/06/2020 07:17

Le déconfinement est bien réel. Pour preuve, le groupe zinc bistrot (2 adhérents) reprend sa parlote

10.Posté par Modeste le 11/06/2020 08:07

ils ne peuvent pas échanger par téléphone ces deux là, pfff on dirait une conversation de vieilles bigotes au coin du feu et sans aucun intérêt pour le lecteur!

11.Posté par C.J. le 11/06/2020 08:32

@8.."do not disturb ! 😊😊😊"
Hummmm! C' est là que c' est bon...ne change pas de main..

12.Posté par C.J. le 11/06/2020 14:46

@10 quand Modeste fait son boudin!
Le vilain...

13.Posté par justedubonsens le 11/06/2020 15:24

pour ceux qui connaissent le métier, si la violence au cours des interpellations ne doit pas être systématique, elle ne peut toujours éviter. Est-ce que les "gentils" cagnards qui vont être interpellés mettront le genou à terre comme ils viennent de le faire en l'honneur de Georges Floyd ? Est-ce que les gentils" casseurs vont se coucher dès qu'ils apercevront un flashball orienté dans leur direction. est-ce que les "gentils" cagnards vont jeter des paquets de cotons ou des friandises lors des manifs, simuleront-ils un incendie pour montrer leur non violence ?
Comment est-il alors possible aux forces intervenantes d'interpeller et maîtriser des individus dont le seul but est de faire échec à leur arrestation par tous les moyens et surtout la violence ?
Alors je répète non à la violence gratuite, non aux insultes non provoquées, mais les femmes et les hommes qui remplissent ces missions ne sont que ce qu'ils sont des êtres humains qui comme tout un chacun ne peuvent supporter que jusqu'à un certain point les violences ou les insultes dont ils sont victimes !
Que les "bien pensants" le cul dans leurs fauteuils quand ils regardent une presse incapable d'assumer son métier d'information mais qui à défaut et pour faire le buzz sur les chaînes 24/24 cherche le policier qui va "péter" un plomb après des heures voire des jours à supporter ce qu'aucun de ceux-là qui dénoncent ces gestes ne supporteraient un instant.
La situation de méfiance, particulièrement exacerbée aujourd'hui, est le résultat d'une politique antisociale de ce gouvernement qui maintenant jette en pâture ceux qu'elle a mis à l'oeuvre pendant des mois.
Alors je dis à mes amis policiers et gendarmes. dans une telle situation rien ne vous empêche de faire votre travail et de poursuivre les interpelles quand il le faut, mais surtout dès lors que la violence sera le seul recours pour maîtriser le quidam, retirer vous en relatant l'absence de coopération de l'individu et votre conformité aux déclarations ministérielles.
Bon courage !

14.Posté par polo974 le 12/06/2020 13:38

3.Posté par Nivet le 10/06/2020 11:11
"""
1) Carl, il y a des cons partout. Dans ton environnement immédiat, dans ton boulot.....etc. Mais il ne faut pas faire d'amalgame et généraliser, ...
"""

Et c'est Nivet qui le dit en grand expert...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes