MENU ZINFOS
Communiqué

Malaise au tampon : l'autorité s'offre sa propre médecine de prévention


Par Zinfos974 - Publié le Mercredi 20 Novembre 2019 à 10:39 | Lu 2065 fois

Malaise au tampon : l'autorité s'offre sa propre médecine de prévention
En apprenant que le conseil municipal présentait deux affaires relatives à la création d'un emploi permanent de médecine de prévention (affaires N°21-20190928 et N°22-20190928) pour le 28 septembre 2019 sans que les instances réglementaires n'aient été consultées au préalable, les représentants du personnel de Force Ouvrière ont interpellé le Maire par courrier en l'invitant à retirer ces affaires afin de respecter la procédure prévue à l'article 33 de la loi du 26 janvier 1984 relative à la fonction publique territoriale. Malgré notre alerte, ces deux affaires ont été maintenues et validées par le conseil municipal.

Nous avons alors interpellé la préfecture, garant du contrôle de la légalité, le 02 octobre 2019 , sans effets jusqu'à ce jour. Finalement, les instances ont été réunies à posteriori le 28 octobre 2019, instances dans lesquelles nous avons également dénoncé l'absence de consultation du CHSCT (prévu à l'article 11-2 du décret 85-603 du 10 juin 1985) suite à la résiliation de la convention de la médecine préventive entre la commune du Tampon et le centre de gestion.

Devant cette absence de dialogue social et la précipitation de l'autorité qui tient à mettre en place, ce qu'elle décrit dans l'affaire N°22 comme « une médecine de prévention de proximité afin d'instaurer un travail collaboratif », les représentants du personnel s’interrogent et relaient également les inquiétudes du personnel qui vont se trouver devant une médecine préventive sous l'autorité de la collectivité.

Qu'entend la collectivité par « travail collaboratif » et que cache sa précipitation ?

Depuis 5 ans, les services sont démantelés et/ou privatisés (petite enfance, tourisme, régie fossoyage....) ; les déplacements sont abusifs ; les carrières sont gelées (avancements de grade arbitraires, primes de droit refusées (IAT, NBI, ISS), les avancements sociaux sont inexistants (absence de mutuelle, de tickets restaurants...) ; absence de nomination après concours, plan de titularisation placardisé et nominations arbitraires ; grande précarité du personnel (75% de contractuels, absence d'objectif d'employabilité des contrats PEC) ; surcharge de travail ; pressions et aucun document unique évaluant les risques professionnels présenté au CHSCT.

Ces mauvaises conditions de travail occasionnent des risques psychosociaux , provoquent des accidents de travail, une recrudescence des arrêts maladie et plombent le moral des agents.

Devant un bilan aussi désastreux, la mise en place d'une médecine préventive communale ne rassure pas !!! un service d'urgence serait plus approprié !!!

Le bureau FO des Communaux du Tampon




1.Posté par polo974 le 20/11/2019 12:43

""" un service d'urgence serait plus approprié !!! """

et un service de gériatrie ...

2.Posté par andré le 21/11/2019 15:56

une affaire que seul mm benard monique a VOTER contre

3.Posté par ... le 21/11/2019 19:45 (depuis mobile)

Il est urgent de faire marche arrière sur cette affaire. Les agents ne peuvent vivre avec la pression supplémentaire de devoir consulter un médecin choisi par l''autorité. Les électeurs devraient penser à s''intéresser au baromètre social de la mairie.

4.Posté par wtf le 21/11/2019 21:26

Que les gens aillent voter : ni blanc, ni nul, mais juste voter. Voter pour qui vous voulez, mais surtout réfléchissez à pour qui, quel genre de personne, ses valeurs, son comportement....vous soutenez par votre voix...ou pas , en laissant les autres, choisir à votre place par inaction, je m'en foutisme du "tous pourris....l'un ou l'autre, ça change rien pour moi..I concerne pas moin.....Koué lu va donne à moins" etc etc, autant d'excuses, qui bien que compréhensibles, nourrissent encore plus le clientélisme politique et donc, en toute logique le "cercle vertueux" de la corruption, du favoritisme pour les copains votants etc etc Tampon au ailleurs..., quand on voit tout l'argent qui transite dans cette Île et ce que les décideurs font comme politique de (non) formation, de (non) création d'emploi, de (non) dynamisme économique....Franchement, la décentralisation est une mauvaise chose dans les DOM; Si éloigné du pouvoir central, ces élus locaux se prennent pour des seigneurs africains. Si ils pouvaient distribuer les restes de leurs opposants aux crocodiles, ou planté leur tête coupées sur un pilonne style époque romaine... ils le feraient. Et les gars, laissés faire par la majorité électorale des abstentionnistes, remettent toujours les mêmes reliques fossilisées au pouvoir et après on s'étonne que ce superbe département à très fort potentiels, reste gangrené par les monopoles, politiques, familiaux, économiques...Empêchant tout nouveau venu(e) et surtout tout talent locaux, de voir le jour.

5.Posté par @ andré le 21/11/2019 22:56

Monique Bénard, celle qui a été adjointe et qui a tout voté pendant 5 ans. Tout le monde sait très bien qu'au second tour ellle fera voter pour TAK. Pour preuve, elle est avec Paulet qui a envoyé avec sa bénédiction tous ses élus sur sa liste de 2014 travailler pour TAK.
Vive Yanis! Le seul qui n'a jamais voté cochon vole!

6.Posté par doudou le 22/11/2019 14:57

mm benard monique sera au 2eme tour donc pas de voix pour tak a l inverse que fera mr lebon ??

7.Posté par maxime le 24/11/2019 09:50

DES fo culs qui se cachent derriere un logo
pas de noms pas de photos

ils ont peur?
Demandez vous collègue adjoint au maire !! et secrétaire FO en même temps, de la commune voisine
il sait faire lui : faire semblant des 2 COTes ? IL SE PLAINT LUI?

fo c est faux

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes