Santé

Maladies transmises par les tiques: Lyme Réunion veut mettre fin à l'errance médicale

Pour mettre fin au doute quant à l'existence de maladies transmises par les tiques à la Réunion, Isabelle Couture a créé l'association Lyme Réunion. Afin de faire évoluer les connaissances en ce domaine, la Saint-Pauloise appelle les Réunionnais à participer au projet de recherche participative "Citique". Et annonce que l'association n'hésitera pas à poursuivre l'ARS s'il en ressort un danger effectif pour la population.

Vendredi 24 Mai 2019 - 15:09

La maladie de Lyme n'a pas fini de faire parler d'elle. Mal connue mais répandue dans de nombreux pays, cette pathologie transmise par des tiques fait l'objet de vives controverses dans le milieu scientifique, certains niant jusqu'à l'existence d'une forme chronique. La situation est encore plus délicate à La Réunion, où la tique vectrice de la maladie ne serait pas présente, selon la position de l'ARS, et où certains malades se retrouvent en situation d'"errance médicale".

Pour faire avancer le débat et venir en aide à ces malades s'estimant mal diagnostiqués, Isabelle Couture a décidé de mettre en place une association. Baptisée "Lyme Réunion ", la structure a vu le jour il y a une quinzaine de jours. "J'ai créé cette association parce que je me suis aperçue qu’il y a des gens malades, comme ma fille et moi, qui ne sont pas pris en charge parce qu'ils sont négatifs aux tests", explique-t-elle. "C’est compliqué, les docteurs ne savent pas nous répondre", déplore en effet David, 27 ans, souffrant de grosses fatigues et de douleurs articulaires."Il y a un point d’interrogation, et pas vraiment de solution".

Maladies transmises par les tiques: Lyme Réunion veut mettre fin à l'errance médicale
La position de l'ARS pointée du doigt

Outre l’entraide entre personnes atteintes de borrélyose de Lyme (l'autre nom de la maladie de Lyme) et d’autres maladies vectorielles véhiculées par les tiques, l’association vise à inciter les scientifiques à développer la recherche localement.
 "Elle est aussi à même de mener des actions judiciaires", nous précise celle qui est en relation avec une trentaine de personnes pensant être atteintes de la maladie.
 
Dans son viseur justement : l’ARS, dont la position rassurante inquiète la mère de famille"Sur quoi se base-t-elle pour dire que La Réunion n'est pas concernée ?", questionne la Saint-Pauloise. Une attitude qui l'agace d’autant plus que les autorités sanitaires n’ont pas daigné relayer à la population le projet de recherche participative "citique", lancé par l'INRA, permettant notamment de signaler les piqûres et d'e​nvoyer des tiques pour analyse.

Un appel lancé aux Réunionnais pour participer au projet Citique
 
"C’est moi qui suis obligée de faire la communication de ce projet gratuit, financé par le ministère, ce n’est pas normal", s’insurge-t-elle. Déterminée à faire bouger les choses, elle invite tous les Réunionnais à se joindre à elle pour faire avancer les connaissances en la matière. "Il faut collecter les tiques de son environnement à l’aide d’un crochet spécial (qu’on trouve en pharmacie), les mettre au congélateur 10 minutes pour qu’elles ne mordent pas, puis les scotcher sur une feuille. Il faut ensuite télécharger l’application "Signalement tique ", répondre à un formulaire, puis l’envoyer par la poste" (l'application fonctionne aussi via son site internet).

"Peut-être que les tiques d'ici ne transmettent pas Lyme, mais autre chose", estime David, convaincu que sa piqûre est la cause de ses souffrances."Il se pourrait qu’il y ait des organismes qui ne soient pas des borrélies (la bactérie responsable de la maladie, ndlr) mais qui soient tout aussi dangereux pour les êtres humains, ou encore que des tiques vectrices aient été importées à La Réunion par bateau ou par avion", ajoute la présidente de l'association. "Tout ça reste à l’état de questionnement. C’est par la science qu’on saura ce qu’il en est".
 
En arrêt maladie depuis cinq ans, Isabelle Couture espère beaucoup de ce projet "Citique". Et n'hésitera pas à saisir la justice si les découvertes prouvent l'existence d'un danger. "Si les autorités sanitaires continuent ainsi, et s’il s’avère qu’il y a effectivement, suite aux analyses, des organismes véhiculés par les tiques qui sont dangereux, l’association les attaquera pour non assistance à personne en danger et défaut de soins".
--
Lire par ailleurs : ▶️Pas de maladie de Lyme à La Réunion ? La position de l'ARS pointée du doigt
Marine Abat
Lu 5484 fois




1.Posté par la prune le 24/05/2019 16:22

Les tiques si je me trompe pas sont véhiculés par les animaux domestiques comme les chiens ???
Si tel est le cas , il faut prendre le problème à la racine et se débarrasser de tous ces animaux errants sur la voie publique ...salubrité publique ???
Une action à combiner avec votre action ...
Bravo pour vote association.

2.Posté par SITARANE le 24/05/2019 16:56

Certains devraient vivre sous cloche : moustiques, requins, chiens, tiques, additifs, pesticides, viandes, gluten, soleil........................

3.Posté par Boby le 24/05/2019 17:04 (depuis mobile)

Comme d'habitude l'ARS nie un danger sanitaire. A ajouter à : la leucose bovine, la leptospirose, la dengue, le diabète.

4.Posté par DIDIER NAZE le 24/05/2019 20:12

ET COMMENT C EST TRANSMIS À L HOMME?....

5.Posté par Kifkif le 24/05/2019 20:34 (depuis mobile)

Mère Nature se venge.

6.Posté par jacques le 24/05/2019 21:08

dans tous ces organisme, ils passent leur temps à aller bouffer des petits fours sur le dos des contribuables.Ils n'ont pas le temps de s'intéresser à autre chose...

7.Posté par Fredo974 le 24/05/2019 21:22 (depuis mobile)

Une petite marche et çà ira mieux.

8.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 24/05/2019 22:57

Est-ce que c'est un tic d'aimer limer?

9.Posté par Fredo974 le 25/05/2019 06:45 (depuis mobile)

Seule dans son association bidon ..
C'est bien, elle a trouvé de quoi meubler sa vie : une croisade contre L'ARS ..

10.Posté par MôveLang le 25/05/2019 08:12 (depuis mobile)

Le tique responsable de la maladie de lyme n''est pas présente à la Réunion, ne t''inquiète pas, ça viendra plus vite que tu ne le penses, le varroa est arrivé à la Réunion plus de 40 ans après la france.

11.Posté par CpourtantSimple! le 25/05/2019 08:31

Quand on dit qu'on dit qu'un chien/chat est le sien, on en prends soin!
Il existe chez les vétérinaires un médicament qui coute 13/14€ et qui traite l'animal contre les parasites externes et internes! (puces et tiques compris!), une heure après avoir pris ce cachet (que l'on peut écraser et mettre dans leur pâté) les parasites sont mourants et finissent par être expulsés!
donc c'est simple, facile, et pas trop cher!
alors on prend ses responsabilités et on fait ce qu'il faut!
Pour les animaux errants, rien n'interdit de mettre un bol de pâté avec le dit médoc dans sa cours si on voit régulièrement le même chien venir prés de chez soi!

12.Posté par Choupette le 25/05/2019 09:29

Par contre, le palmier derrière la dame paraît en grande souffrance.

Donnez-lui à boire, s'il-vous-plaît !


13.Posté par Denny Crane le 25/05/2019 09:45

La maladie de lyme est une véritable plaie, certains commentaires sont lamentables .... Le sujet est sérieux et grave, il y a des milliers de victimes.Les tiques sont dans la nature et une promenade en forêt peut être à l’origine d’une piqûre qu’on ne remarquera peut-être pas.
Je suis atteint de la maladie de Lyme, les symptômes sont nombreux et variés et les médecins pas toujours sensibilisés à cette maladie, pensant qu’elle n’existe pas à la Réunion. Et la sécu rechigne à rembourser le test identifiant cette maladie.
Il m’a fallu plus de dix ans pour être diagnostiqué, j’ai vu de très nombreux spécialistes à la Réunion, plus incompétent les uns que les autres, j’ai eu droit à des saignées, un médecin dépassé me conseillait de voir un psy, et un jour un interniste (pas un interne) de St Jo a enfin établi le bon diagnostic.
Si la maladie de Lyme est à la Réunion il va y avoir beaucoup de victimes. Bon courage Madame.

14.Posté par Babeuf le 25/05/2019 12:26

A tous les crétins inconscients qui se sont exprimés sur le sujet, avant de dire n'importe quoi renseignez-vous sur internet!

Les Ixodida (du grec ancien ἰξώδης, ixôdês, signifiant gluant), appelées couramment tiques, sont un ordre d'arachnides acariens. Il a été décrit par William Elford Leach en 1815. Cet ordre regroupe, en 2010, 896 espèces classées en trois familles1 dont 41 en France, parmi lesquelles 4 très occasionnelles2. Elles étaient autrefois appelées « Tiquet » ou « Ricinus ».

Les tiques sont des acariens ectoparasites de vertébrés (y compris vertébrés à sang froid tels que lézards, serpents, tortues).

Elles passent une partie de leur cycle au sol (éclosion, métamorphose et quête d'un hôte), et une autre partie (deux ou trois stades) ancrées sur la peau de mammifères (sauvages et d'élevage), d'oiseaux ou de reptiles, se nourrissant de leur sang grâce à un rostre. Elles peuvent à cette occasion transmettre à leurs hôtes de nombreux agents pathogènes connus (virus, bactéries, protozoaires, nématodes) responsables des maladies vectorielles à tiques, et parfois des neurotoxines (responsables de paralysie à tiques). L'homme peut développer des allergies à leur salive.

Ce sont surtout les femelles adultes nourries, ou en train de se gorger de sang qui sont les plus repérables, car bien plus grosses que lors des autres stades de développement. À titre d'exemple, on a pesé sur une balance de précision une femelle de la tique Hyalomma asiaticum avant et après son repas final. Elle était 624 fois plus lourde après son repas qu'avant3,4 ; pour un être humain, ce serait comme de passer de 60 kg à 37 tonnes après 4 ou 5 jours de repas constant. De tels repas permettent aux tiques de pondre de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de milliers d'œufs (ce chiffre variant selon les espèces et selon les individus au sein de l'espèce).

15.Posté par Fredo974 le 25/05/2019 17:01 (depuis mobile)

Le palmier à été mordu par une tique ?

16.Posté par MICHOU le 26/05/2019 19:01

une piqure enfant si on a enlevé tous les oeufs peut elle avoir des conséquences à l'âge adulte?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie