MENU ZINFOS
Société

Maladies sexuellement transmissibles: "Les jeunes se protègent moins de nos jours"


Par - Publié le Jeudi 26 Juillet 2018 à 18:06 | Lu 3369 fois

Le corps médical ne cesse de le répéter. Le dépistage est essentiel pour mieux soigner les maladies infectieuses sexuellement transmissibles. Afin d'encourager les tests, les journées de dépistage gratuit sont régulièrement organisées par le CHU Nord. C'était le cas ce jeudi, un "Testing Day", devant la mairie de Saint-Benoît, avec son camion de dépistage. Une journée réussite avec Près de 80 personnes venues se faire piquer le doigt pour voir s’ils avaient ou non le VIH, l’Hépatite B ou C, la Chlamydia ou le Gonocoque. Certains sont à risque, à savoir ils ont eu des relations sexuelles non protégées avec de nouvelles personnes ou ont été en contact avec du sang. Mais pas tous. D’autres sont en couple mais n’ont jamais été dépistés.
 
"Tout le monde doit se faire dépister au moins une fois dans sa vie, rappelle Rolland Rodet, médecin hospitalier en maladies infectieuses au CHU. Personne n’est à l’abri. Une infection aurait pu être transmises par un ancien partenaire sexuel ou par son compagnon qui ignore être porteur d’une maladie".
 
Une recrudescence des maladies sexuellement transmissibles
 
La modernité de la médecine et la communication quant aux moyens de prévention contre les maladies sexuellement transmissibles ne suffisent malheureusement pas pour faire baisser les taux d’infection. "Depuis 2016, il y a une augmentation des Chlamydiae et Gonocoques. Et il y a 14% de plus de patients se faisant traiter pour la Syphilis. Concernant le VIH, les chiffres sont les mêmes que l’année dernière mais il y a un taux plus élevé chez les hétérosexuels", affirme le médecin. Selon lui, "les gens pensent que ces maladies ne sont pas graves car elles peuvent être soignés. Les jeunes se protègent donc moins de nos jours". Mais Roland Rodet explique que les symptômes peuvent être dangereux et perdurer dans le temps.
 
Et pour l’Hépatite B, 85% de la population réunionnaise est vaccinée (un taux plus élevé qu’en métropole) ce qui signifie que bon nombre de personnes sont à risque.
 
Deux tests sont possibles : le test rapide, une petite piqûre au doigt, qui donne des résultats en quelques minutes valides jusqu’à trois mois avant le test, ou la prise de sang qui relèvent toute infection avant 1 mois et demi précédent le test. Les deux sont proposés par les médecins du camion.
 
Autre rappel : votre dépistage n’est pas celui de votre compagnon. Chacun doit procéder aux tests.
 
À Saint-Benoît les dépistages sont offerts tous les samedis de 9h à midi devant le marché couvert. 
 



Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par A mon avis le 26/07/2018 23:45

On ne dit plus Maladies Sexuellement Transmissibles, mais Infections Sexuellement Transmissibles IST !

2.Posté par cmoin le 27/07/2018 08:56

Bein c'est de leurs fautes,qu'ils se démerdent.

3.Posté par Meilee le 27/07/2018 12:21 (depuis mobile)

Poste 2 cmoin 😂😂 je vous aime

4.Posté par mimorpouletranspor le 27/07/2018 12:30

Après la pillule anti-sida bientôt la pillule anti-IST remboursée à 100% par notre chère SECU.

5.Posté par Kadabave le 27/07/2018 13:38 (depuis mobile)

Le seul bonne chose qu'ont n'a en c'est temps difficiles

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes