MENU ZINFOS
Société

Maladie des "raies noires" : Un premier bananier infecté à La Réunion


Le champignon ascomycète Mycosphaerella fijiensis, à l’origine de la maladie des raies noires, est présent dans une grande partie de l’Océan Indien : Madagascar, Mayotte, ou encore Maurice y sont confrontés depuis plusieurs années. Mais voilà que des scientifiques ont découvert un peu par hasard un bananier infecté dans l’est de l’île. Depuis cette toute première détection, de nouvelles recherches sont en cours pour mieux comprendre comment évolue le champignon à La Réunion.

Par - Publié le Samedi 20 Juillet 2019 à 16:16 | Lu 8785 fois

Photo : cc Dr. Scott Nelson
Photo : cc Dr. Scott Nelson
C’est un scientifique, qui se promenait du côté de Grand-Etang, qui a fait la découverte un peu par hasard : sur sa route il croise un bananier dont les grandes feuilles sont tâchées de rayures noires, un symptôme caractéristique de la maladie.
 
Trois mois plus tard des échantillons sont prélevés dans la zone, mais également du côté de Piton Sainte-Rose, de l’Anse des Cascade et de Langevin. Un seul échantillon révèlera la présence du champignon Mycosphaerella fijiensis à l’origine de la maladie, comme l’indique le rapport publié en 2018 par la British Society for Plants Pathology.
 
Contrairement à la maladie du Freckle, arrivée sur l’île en 2015, la maladie des raies noires n’affecte pas les fruits du bananier. En fonction de l’avancée des taches sur les feuilles, son rendement en banane peut en être diminué, mais les fruits restent consommables et leur apparence ne change pas. Autre point rassurant, la maladie n’est pas mortelle pour l’arbre fruitier.
 
La présence du champignon à par contre tendance à accélérer le processus de maturation des bananes, ce qui pose de nombreux problèmes dans les pays exportateurs : à leur arrivée à destination, les fruits peuvent déjà être trop mûrs.
 
Cette première détection a engendré de nouvelles recherches dans d’autres régions de l’île, pour tenter de déterminer d’où est venue la maladie, et depuis combien de temps celle-ci est présente sur l’île.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par MôveLang le 20/07/2019 09:07 (depuis mobile)

Avec le cercospirose, les charançons, ,les cyclones, la sécheresse etc, les clients veulent des bananes non traitées toujours plus belles, toujours moins chères.
Et sont même prêts à acheter des bananes d''importation.

2.Posté par TICOQ le 20/07/2019 10:32

A Sindni, du côté de la rue de Nice ou quartier St-Jacques, certaines ont la raie publique....

3.Posté par TICOQ le 20/07/2019 10:33

Une fois, mon ami Cose m'a dit "achète toujours les bananes et les champignons séparément".

4.Posté par pipo le 20/07/2019 10:45

Je connais la provenance de cette maladie!

Il ne faut jamais s'essuyer le raie avec des feuilles de bananier sous risque de transmettre la maladie de la raie noire aux arbres fruitier....

5.Posté par Pascale le 20/07/2019 11:04

On n'a jamais eu autant de maladies et ravageurs sur nos plantes... que depuis que tout passe par fret et que soit disant les contrôles sont plus poussés et favorisés... MON C*L oui...............
avant tout circuler par la poste, les particuliers pouvaient acheter avec un simple certificat phytosanitaire, et yavait pas autant de problème...................
il n'y a que l'argent qui compte pour ces voleurs!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! car 150€ minimum pour un petit paquet par fret, ils ne voient que leurs poches, et aucun contrôle phyto n'est fait au niveau de gilot.............
Mais une chose bien, quand il n'y aura plus rien a protéger on supprimera cette interdiction!!!!!!!!!!!!!!!!! enfin non... ils aiment trop l'argent.............

6.Posté par Partage le 20/07/2019 11:25 (depuis mobile)

Des raies noires ici y en a un paquet......

7.Posté par Grangaga le 20/07/2019 13:06

Monsanto ???????????????????

Non pli sèr'yèz'man......…
La pa satt'...P'ti Trou là, la ...." tann' " déssi zot' mi ès'pèrr'..….
In pié banann' y wa in z'afèrr' konm' sa là, y ….sézi a li sa kouyion…..
As'tèrr' alé trouvv'.....dok'tèrr' y sonll' sa ou.......
La pi rès'pé po pié d'bwa domounn' ossi koméla ..........

8.Posté par Rosette le 20/07/2019 14:05

Mais vous dites n'importe quoi !! ;)

9.Posté par jean jouhis le 20/07/2019 17:56

une maladie spécifique aux zafricains ?

10.Posté par The day of the poor. le 20/07/2019 23:08

Zinfos qui se lance dans les histoires drôles... c'est bon pour le moral.

11.Posté par Tikaf le 21/07/2019 08:51 (depuis mobile)

Ça fait longtemps qu'il y a des champignons! Il y en a 24 depuis longtemps des raies noirs sur l'île 😂

12.Posté par Kayam le 21/07/2019 11:39

Et ça donne ces jolies longues bananes sucrées pitaclées ? Pitaclées veut dire avec des tâches noires à divers endroits sur la peau de la banane (pou sak y koné pa, terme domoune lé o).
Si tel est le cas, ces bananes méritent d'être dégustées à leur juste valeur ! Elles sont délicieuses en + quand ça commence à mûrir sur le pied et un p'ti souvnir sucré en goût et odeur : quand avant on allait les "voler" dans les gonis que les parents remplissaient de feuilles bringélier .... Huuummmm !! 🍌🍌

Aujourd'hui il y a des bananes à grandeur extraordinaires, mûries de force, sans goût qui se vendent... aucune comparaison avec les régimes qui sont sur les pieds et qui sont attendus avec envie.

Dans une toute autre vision : si je savais dessiner, cette feuille de pié'd'banane est a elle-seule une œuvre-d'art. Je vois énormément de choses et surtout des visages de différentes formes et expressions.

13.Posté par GIRONDIN le 21/07/2019 12:09

Bon bin la solution c'est la subvention...... Comme d'hab........ 🤔

14.Posté par Choupette le 21/07/2019 16:58

" ... bananier infecté dans l’est de l’île".

Tiens, tiens. Voyons voir ... .

Après les iguanes, les merles de Maurice, voici la raie noire ... .

Peut-être dans les importations clandestines via les bagages ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes