MENU ZINFOS
Société

Mal-logement : Vers un territoire Zéro SDF dans l’Ouest


Le TCO et la Fondation Abbé Pierre ont signé un contrat d’engagement pour lutter contre le mal-logement. Cet accord se fonde autour de cinq engagements que l’intercommunalité et les maires se sont promis de respecter. Une initiative qui s’inscrit dans une action politique d’importance puisque la problématique du logement est déjà primordiale. Près de 170.000 logements devront être construits dans l’île d’ici 2035.

Par - Publié le Mardi 13 Avril 2021 à 10:34 | Lu 1188 fois

La présence des cinq maires de la côte ouest dans les locaux du TCO laissait deviner l’importance de cette signature. En cette période préélectorale, les dossiers majeurs concernant l’île refont surface et la problématique du logement a largement sa place à la table des grands dossiers.

Éliminer le logement indigne du territoire

Les édiles, tous vice-présidents de l’intercommunalité, ont accompagné Emmanuel Séraphin, le président du TCO, pour signer le contrat d’engagement pour lutter contre le mal-logement sur le territoire du TCO. Cet engagement auprès de la Fondation Abbé Pierre va obliger l’intercommunalité à mettre en place des actions pour améliorer le quotidien de sa population. 

"L’enjeu de ce contrat, c’est de pouvoir fixer les cinq engagements majeurs pour faire en sorte que le territoire du TCO soit un territoire qui vise le zéro SDF. Un territoire qui puisse produire du logement abordable, tant dans le parc social que le parc privé, qui soit vraiment adapté au besoin des personnes. De faire en sorte que l’on puisse éradiquer le logement indigne sur le territoire", précise Matthieu Hoarau, le directeur régional de la Fondation Abbé Pierre.

"Concrètement, nous allons mettre en place une régie intercommunale qui permettra d’intervenir directement sur les logements insalubres. Vous savez que d’autres collectivités interviennent, notamment le Département, mais les cadres sont extrêmement rigides pour intervenir. Nous, on pourra intervenir même quand parfois il y a de l’indivision. On sait que ça bloque et que les gens restent dans des conditions insalubres. On a fait une expérimentation et on voit que ça marche", précise Emmanuel Séraphin.

Des engagements et des actions

Ce contrat d’engagement s’articule autour de 5 engagements. Le premier consiste pour les maires de faire de leur commune un territoire Zéro SDF. Elles devront ainsi faire un diagnostic et se fixer des objectifs. Elles pourront notamment fournir les services de base comme de l’aide alimentaire ou des douches.

Le deuxième engagement porte sur les difficultés d’accès au logement. Cela doit passer par une transparence des bailleurs sociaux et l’information claire auprès des demandeurs. Les communes s’engagent à respecter le quota HLM de loi SRU et devront mobiliser le parc privé à vocation sociale, tout en luttant contre les logements vacants.

Le troisième engagement concerne les mauvaises conditions de l’habitat. Les communes doivent s’organiser efficacement contre l’habitat indigne avec des objectifs de résorption à atteindre. Les élus s’engagent à agir contre l’habitat indigne par l’accompagnement global et durable des occupants et renforcer la lutte contre la précarité énergétique.

Le quatrième engagement veut lutter contre le sentiment d’assignation à résidence. Cela concerne la mobilité résidentielle et la revalorisation des quartiers. Pour cela, la création d’organismes de Foncier solidaire (OFS) est prescrite pour faciliter l’accession à la propriété. Cela doit déboucher sur plus de mixité sociale.

Le dernier engagement porte sur les difficultés de maintien dans le logement pour réduire le nombre de ménages menacés d’expulsion ou en impayés de loyer. Les élus vont mettre en place une permanence de prévention des expulsions. L’encadrement des loyers au niveau des communes et des EPCI est également encouragé.

Un enjeu pour l’ensemble de l’île

Avec 8.318 demandeurs de logement social, 5.500 logements indignes et 290 SDF répertoriés, le mal-logement est une problématique d’actualité pour le TCO. Selon une étude de l’INSEE, le territoire de l’Ouest doit construire 39.700 logements pour répondre aux besoins entre 2013 et 2035, soit 1.810 logements par an.

Sur la même période, c’est 168.900 logements qui sont à construire dans l’île. C’est pour la CINOR, la CIVIS et au TCO que les besoins seront les plus importants avec 40.000 logements chacune. 23.000 environ pour la CIREST et la CASUD.

L’enquête de l’INSEE révèle qu’en 2018, 19.800 logements étaient nécessaires pour loger les ménages dépourvus de leur propre logement. De plus, 9.300 logements supplémentaires seraient nécessaires d’ici 2035 si les taux de résidences secondaires et de logements vacants de 2013 se maintenaient. Enfin, le parc évoluera au gré de restructurations, destructions ou changements d’usage des biens, ce qui nécessiterait 26.900 logements supplémentaires.

Emmanuel Séraphin, président du TCO:


Matthieu Hoarau, directeur régional de la Fondation Abbé Pierre:



Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Huguette en campagne le 13/04/2021 13:43

Huguette Bello, on voit que vous êtes encore en campagne. Ne faites pas des des promesses irréalisables.
Il faut rester réaliste Mme moi-je.

2.Posté par #lareunionnite le 13/04/2021 14:37

Tres bonne nouvelle, une certaine communauté s'en réjouissent et voteront massivement dans ce sens... Bravo.
Mais à quand le zéro gramoune affamé, le zéro étudiant en situation précaire,
Ça ramène moins de voix mais c'est le base de vos mandats ...

3.Posté par ENELLE ILE974 le 13/04/2021 15:33

On espère que les logements futurs, petits ou grands, s'inscriront, du côté des bailleurs comme du côté des locataires ou propriétaires, dans la beauté, la solidité, et que les gens qui y vivront se sentiront bien, sereins, libres, heureux et en sécurité. On espère que les logements futurs ne feront pas penser à des cages pour animaux ni à des écoles maternelles ou primaires comme il y en a mais vraiment à des lieux d'habitations, agréables et accueillants, des lieux propres générant des énergies positives.

4.Posté par Y prétan le 13/04/2021 15:36

Très bonne nouvelle pour les 3 maires de cette INTERCO qui ne seront pas SDF après les déculottées qu'il et elles vont se prendre dès le premier tour des régionales. Cela méritait bien une prise en charge Abbé Pierre/TCO, charité bien ordonnée commence par soi même

5.Posté par Zele le 13/04/2021 17:20

Que promesse que convention signe mai les actes a voir sur le temp

6.Posté par Popote le 13/04/2021 19:11

Ah si, vient au port, na un tas et un paket, devant tous les commerces du port à faire la manche pour acheter leur rhum. I ve pas manger mais l argent. Dis à nous membres tco ce que zot i propose à ces bougs et cette femme. Là c bientôt élections, quoi zot i propose pas, chère dame Plr qui veut tout diriger et mr le maire

7.Posté par Candide le 14/04/2021 09:32

Très belle article pour mettre en-avant les candidats aux régionales. En tant que possessionnais je voudrais juste que l'on s'intéresse enfin aux marchands de sommeil qui sévissent sur la commune. Les logements insalubres il sera temps de réagir pour que ces gens qui viennent s'installer ici vivent dans des conditions décentes. J'aimerais comprendre pourquoi rien n'est fait en ce sens, électorat facilement manipulable certainement. Je ne parlerai pas des 2 autres communes car je ne suis pas au courant mais en tous cas je vois ce qui se passe dans ma commune. Alors svp arrêtez vos mascarades. C'est la raison pour laquelle je ne vote plus depuis des années car j'estime que nos élus ne sont pas à la hauteur de nos espérances et surtout que chaque jour on constate que ce sont vos intérêts personnels qui priment sur l'intérêt général. Tout va bien dans le meilleur des mondes.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes