Courrier des lecteurs

"Mal-Côté" ? Voir "Jokarys"

Lundi 5 Mars 2018 - 09:32

"Mal-Côté" ? Voir "Jokarys"
Depuis ce matin, on ne parle que de "Mal-Côté" à la radio : c'est par là que la route de la Montagne est coupée. (Au passage : cette route est la RD quarante-et-UN, pas quarante-et-UNE).

Entendre "Mal-Côté" c'est effectuer un vif retour vers les sixties : la 1ère. fois que j'ai entendu ce nom, c'était dans une chanson de nos glorieux Jokarys, "La route en Corniche", moins connue que celle de Missèl-lo-védètte, certes, mais chantée avec humour.
"Lontan po allé Saint-Gilles, té fo pass' par Mal-Côté"
...
"La route en corniche na point in' affair main la peur comm' ça mi di à ou
"Sat' i veut roule vite, mounoir lu lé sûr casse son figure !"
"In jour les Jokarys la parti joué SaintPierre"
"En revenant zot la fé le fier
"La retrouve' à mot dans la mer"...

J'ai cherché sur Youtube : zéro. Faudra encore mettre à contribution Sully Fontaine  ou Roger Ebrard  ... un Jokary de grande classe.
Jules Bénard
Lu 859 fois



1.Posté par viande roger le 05/03/2018 12:25

https://www.youtube.com/watch?v=OVQOawJgfGQ

2.Posté par Gobineau le 06/03/2018 01:16

Le lien youtube ci-dessus emmène certes vers la chanson des Jokarys mais est une grossière pub pour la NRL !

3.Posté par viande roger le 06/03/2018 14:24

OK ben t'as qu'à pas cliquer dessus.
y en a une autre version sinon, t'as qu'à regarder l'autre.
j vais pas tmentir, j'en ai rien à foutre.

je voulais juste que jules bénard puisse apprécier son morceau tranquille.


4.Posté par Jules Bénard le 07/03/2018 06:24

Bien vu, posté 3 ("viande roger").
Je ne vois pas bien ce que la NRL vient foutre là-dedans, surtout que la chanson jokarienne date du milieu des années 60.
Qu'il aille écouter la version Michel Admette, on ne lui en voudra pas.
C'est tout-de-même curieux, cette propension qu'ont certaines personnes à vouloir dire quelque chose à toute force... quand elles n'ont RIEN à dire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?