MENU ZINFOS
Océan Indien

Makis de Mayotte: Spectacle de désolation à M'Bouzi


- Publié le Lundi 21 Mai 2012 à 17:03 | Lu 2823 fois

Photos gracieusement mises à disposition par mises gracieusement à disposition par France Mayotte, de la part de Patrick Millan
Photos gracieusement mises à disposition par mises gracieusement à disposition par France Mayotte, de la part de Patrick Millan
A Mayotte, si l'idée d'un abattage massif des lémuriens semblait écartée, il semblerait que le problème persiste. L'association MKZ ("Maecha, Komba na Zoumbe") qui oeuvre à M'Bouzi, a découvert de nombreux lémuriens morts et certains autres malades depuis le 17 mai (voir photos).

Les services de la DEAL, de la DAAF et de la Brigade Nature ont été mobilisés ce week-end pour constater l’ampleur des dégâts. Des investigations et des autopsies ont été réalisées par plusieurs vétérinaires. Elles ont conclu à un empoisonnement par anticoagulants type raticide. Le bilan risque hélas encore de s’alourdir. Plusieurs lémuriens malades sont actuellement soignés par administration d’un antidote à la clinique vétérinaire.
 
L’empoisonnement par la nourriture induit un potentiel fort de dégâts collatéraux sur la faune, notamment sur les passereaux et la Tourterelle peinte, qui consomment régulièrement la nourriture distribué aux makis. La situation est encore plus problématique pour la microfaune vertébrée ou invertébrée (reptiles et insectes principalement).
 
Même problème pour les cadavres qui menacent tout l'écosystème. Un protocole d’évacuation de 1400 kg de cadavres par voie maritime jusqu’à Grande Terre nécessitera de transiter par le port de plaisance de Mamoudzou où des manifestations de protestation sont à prévoir. L’idée d’éliminer les cadavres en haute mer où la décomposition sera rapide et la pollution nulle en comparaison à une mise en décharge à ciel ouvert (pas de centre d’équarrissage à Mayotte) fait surface. 
 
Plusieurs plaintes seront déposées dans les jours à venir. Une enquête est en cours. La destruction de spécimens d’espèce protégée est punissable de six mois de prison et de 75.000 euros d’amende en application du Code de l’Environnement. Les actes de cruauté et de maltraitance à animaux sont punissables de 2 ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amende (Code Pénal).

Makis de Mayotte: Spectacle de désolation à M'Bouzi

Makis de Mayotte: Spectacle de désolation à M'Bouzi




1.Posté par ETATS DES LIEUX l!!!.. le 21/05/2012 17:44

tout un tapage médiatique y'a pas longtemps sur ce problème de lémuriens pour arriver à ce triste spectacle comme quoi la faune ne pèse pas lourd???

2.Posté par Surcouf le 21/05/2012 18:14

C'est un plaisir de voir les makis à Mayotte. Alors, amis mahorais, continuez comme ça et il restera au touriste que les souvenirs des grèves, des émeutes, bref le mauvais côté de l'île . Continuez de détruire allégrement la faune et la flore et mettez du béton partout... Ma foi, si tel est votre choix, assumez le futur de votre "département".

3.Posté par noe le 21/05/2012 19:34

Que de gaspillage !
Que de viande gaspillée !

Ne peut-on pas cuisiner cet animal en civet ? avec du massalé ? en shop suey ?

4.Posté par Gajik le 21/05/2012 21:54

Cà rappelle l'histoire des paillottes en Corse ! on va apprendre sans doute bientôt que le commando qui a déposé la strichnine était en service commandé. Mais à Mayotte les autorités coloniales ont de l'expérience pour montrer ce genre d'opération. Ici, aucune rupture depuis le début du XIX° siècle avec les habitudes de flexibilité sur l'application des lois françaises ou internationales.
On trouvera bien un clampin pour porter le chapeau qu'on renverra dare-dare en métropole avec une promotion.

5.Posté par Papangue2 le 21/05/2012 22:27

T'es vraiment un grand malade mon pauvre vieux Gajik ...

Fais gaffe, il y a une barbouze sous ton lit ...!

6.Posté par comique le 22/05/2012 01:39

Je me rappelle du scandale quand les autorités voulaient en supprimer pas mal et les jeter à la mer histoire que personne ne voit, mais on dirait bien que les pétitions ou le tapage médiatique comme dit le post 1 ne sert pas à grand chose. Désolant, c'est quand cette espèce ou une autre va quasi disparaître qu'ils vont bouger pour faire quelque chose...

7.Posté par Elodie le 22/05/2012 04:31

Tant que vous traiterez les animaux comme des objets ne vous étonnez pas de vivre dans un monde violent,menteur,et si peu solidaire.

8.Posté par madara le 22/05/2012 09:48

L'homme est une espèce inférieure à tout animale tant qu'il n'a pas reçu l'éducation, la morale qui rappelons le fait notre force... Une morale tellement inexistante aujourd'hui que nous ne somme plus foutu de nous respecter nous-même, la nature n'en parlons même pas...

Ne connaissant pas l'origine de cette histoire je suppose tout de même qu'il y a des raisons à cela, mais c'est surtout dans la médiocrité de la solution qu'on voit à quelle degré d'imbécillité et plongée notre civilisation (malheureusement il existe bien d'autres domaines où nous faisons preuve d'une idiotie sans égale). Pathétique en effet...

9.Posté par zzarloul le 31/05/2012 01:12

Je réponds à noe qui n'a pas de cervelle , les salopards qui ont fait ça sont exactement comme noe

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes