Culture

Maitre Gims rencontre ses fans autour de la piscine de l'Akoya

Vendredi 12 Octobre 2018 - 18:22

Maitre Gims est l'invité vedette de la 35e édition des Florilèges, qui se tient à compter d'aujourd'hui jusqu'au 21 octobre prochain, avec pour thème les murs fleuris et les fleurs comestibles.

En attendant, l'artiste a profité du soleil de notre île autour de la terrasse de l'hôtel Akoya où il loge.

L'occasion pour lui de rencontrer ses fans et de discuter avec eux.



Pierrot Dupuy
Lu 1784 fois



1.Posté par Ti tangue rappeur le 12/10/2018 19:50

Des fans de Maître G ? et les résultats en mathématique ? la fréquentation de bibliothèque ? et les parents ?

2.Posté par jean-richard bennala le 12/10/2018 21:14

musique poubelle les gens qui écoutent cette musique ne sont jamais des gens de grandes cultures vive Aznavour brel léo ferret la musique de qualité fait partie intégrante d'une vie de gens responsables, musique kleenex musique poubelle à en vomir

3.Posté par SPARTACUS974 le 13/10/2018 06:54

Opération de com du triste sire pour faire oublier ses derniers passages désastreux à la Réunion.

4.Posté par specialized le 13/10/2018 10:24 (depuis mobile)

Ses fans sont en maternelles

5.Posté par Athée_Ray le 13/10/2018 10:29

Centimètre Gims ! ! !

6.Posté par Question bete le 13/10/2018 10:47 (depuis mobile)

Les impots locaux du Tampon paient l'hôtel?

7.Posté par Rhum Quina le 13/10/2018 11:24

Le mètre smig ou la voix châtrée de la chanson populaire anormalement répertoriée au râtelier de la chanson française. Bref, un répertoire de morceaux empruntés qui, fredonnés par lui, se transforment en tubes pour truies ménopausées et verrats en rut.
Franchement, quitte à promouvoir la culture dans les quartiers défavorisés, les (ir)responsables des florilèges auraient mieux fait d'organiser des ateliers poésie, et faire la découverte, par exemple d'Alfred de Musset, Georges Sand, Jacques Brel et bien d'autres noms de la chanson gauloise ; et qui plus est pour pas un rond...
Bref, la chanson française et mètre Smig, c'est de la dentelle sur le dos cochons, ne manquerons pas de s'exclamer les mélomanes avertis.

8.Posté par Coupdepiedaucu le 13/10/2018 21:20 (depuis mobile)

Moi j adore je me tire si seulement cela se realiser

9.Posté par Politico classico le 13/10/2018 22:01 (depuis mobile)

Voilà comment gaspiller de l'argent en se rendant à ces concerts

10.Posté par cheche le 14/10/2018 10:22

S'il enleve ses lunettes à la con il n'y a plus de Maitre GIMS.il est à poil..est-il aveugle? La décence aurait-voulu lors d'interwiews qu'il ote ses lunettes.

11.Posté par mouton noir le 14/10/2018 12:19

Gandhi Djuna est une personne comme tous le monde.

Je me demande toujours quand c'est des artistes créer par les maisons de disque comment est leur voix quand il chante hors studio et modification électronique....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Décembre 2018 - 14:57 Le Festival Fériir de retour pour une 6 édition