Faits-divers

Maison de passe à St-Denis : 4 suspects déférés, 2 femmes mises en examen pour proxénétisme

Jeudi 15 Février 2018 - 12:31

Quatre personnes impliquées dans le réseau de proxénétisme présumé démantelé à Saint-Denis ont été présentées au tribunal ce jeudi. Deux prostituées présumées sont soupçonnées d'avoir joué un rôle dans le réseau de prostitution. Vers 11h30, l'une d'elles a été mise en examen pour proxénétisme aggravé. Elle a été placée sous contrôle judiciaire. Même décision pour la deuxième.

L'enquête menée par les policiers de la sûreté départementale pour proxénétisme doit donner lieu à plusieurs présentations. Le fils de Mohamed Salim Rangila et une maquerelle présumée ont été présentés en tout début de matinée.

Pour rappel, Mohamed Salim Rangila, son fils et trois membres du réseau étaient toujours en garde à vue à Malartic mercredi soir. Le principal concerné, Mohamed Salim Rangila devrait à son tour être présenté. Il serait toujours en garde à vue à l'heure actuelle.

Le commerçant tenant deux magasins de lingerie est bien connu de la justice. Il avait déjà été condamné à deux reprises pour des faits d'agressions sexuelles. 

Soe Hitchon sur place

Le point avec Me Sebastien Navarro, avocat de l'une des suspectes impliquée: 

Me Guillaume Motos, avocat de l'autre femme mise en examen : 

A.D
Lu 6614 fois



1.Posté par cmoin le 15/02/2018 14:13

Les prostituées aussi doivent aller en prison.

2.Posté par noe le 15/02/2018 16:13

C'est un métier nécessaire pour âmes et corps en manque de tak-tak !

3.Posté par Ludovic Techer le 15/02/2018 17:34 (depuis mobile)

Vers 11h30, l'une d'elles a été mise en examen pour proxénétisme aggravé. Elle a été placée sous contrôle judiciaire. Même décision pour la deuxième.


Donc les deux ... pas l'une d'elles....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter