Faits-divers

Maison de passe à Saint-Jacques: Garde à vue prolongée

Jeudi 15 Février 2018 - 07:36

Dans l’affaire des maisons closes du quartier Saint-Jacques, hier soir, Mohamed Salim Rangila, son fils et trois membres du réseau étaient toujours en garde à vue à Malartic.

Tous sont soupçonnés d'avoir joué un rôle dans un réseau de prostitution. Le principal concerné, Mohamed Salim Rangila est un commerçant tenant deux magasins de lingerie. Déjà condamné à deux reprises pour agressions sexuelles, il est bien connu de la justice.

L’enquête pour proxénétisme en bande organisée, menée par les policiers de la sûreté départementale, devrait déboucher sur une série de présentations devant la juge d'instruction dans le courant de la matinée.
L.G
Lu 1135 fois



1.Posté par noe le 15/02/2018 08:01

Heureusement que les jeunes ne pensent plus au mariage et préfèrent l'union libre !

Les péripatéticiennes attirent surtout les hommes mariés en mal d'amour qui ne trompent pas leur femme mais se trompent de femmes !

2.Posté par Patrick Lebon le 15/02/2018 11:42

Les jeunes préfèrent " l'union libre" pour pouvoir bénéficier de la prime aux parents isolés....Prime assez immorale car elle invite à ne pas vous marier car das ce cas vous ne touchez rien.. Je connais un boug qui a ainsi trois compagnes " parente isolée" ainsi il prélève un peu sur chacune et avec le RSA touche plus qu'un brave travailleur.

3.Posté par Pamphlétaire le 15/02/2018 17:29

Après avoir usiné à son travail toute une journée, rejoindre une belle bacchante est de l'union libre dans un sens, n'est-ce-pas? Ici, les belles bacchantes sont en semi-liberté car un mac les exploite mais le souteneur dira qu'il les protège moyennant une rémunération à chaque passe, n'est-ce-pas?

usiner : Verbe intransitif. Familièrement. Travailler dur.
bacchante : Figuré, vieilli. Se dit d'une femme lubrique, avinée ou bruyante

À droite se trouvaient les chambres de passe, à gauche logeaient des pensionnaires, pour la plupart de jeunes couples, si bien que la nuit les couloirs s'emplissaient de soupirs.
S. de Beauvoir, la Force de l'âge, p. 234

4.Posté par Precision le 16/02/2018 06:57 (depuis mobile)

Ruelle pavée et Non rue Saint-Jacques

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Décembre 2018 - 10:50 Sortie de route dans les hauts de St-Paul